Profil de M W > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par M W
Classement des meilleurs critiques: 8.177
Votes utiles : 158

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
M W (groenland)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
Totem And Taboo
Totem And Taboo
Prix : EUR 18,89

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Commandé et Conquis, 12 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Totem And Taboo (CD)
Cet album n'a absolument rien de nostalgique, même s'il lorgne beaucoup (et c'est tant mieux) sur une certaine tradition de rock made in england ... Un savant mix entre les Stranglers (bah oui, quand même) et les Kinks aux riffs de Dave Davies.
Vraiment un beau coup de coeur. L'apport de la basse est trés imposante et donne une texture particulière et tout à fait identifiable comme avec ses anciens camarades. La production de Steve Albini lui sied comme un gant et ne ressemble pas du tout à "Mister Cornwell joue du Shellac", rassurez vous!
L'ancien leader des étrangleurs garde une plume et un timbre de voix exceptionnel. Je tiens à insister là dessus car ce qui compte aprés tout, ce sont aussi les chansons et les mélodies, et il y en a!
Mention spécial au dernier titre "in the dead of the night", comme une sorte de réponse du côté obscur d'"always the sun".


Shakespeare n'a jamais fait ça
Shakespeare n'a jamais fait ça
par Charles Bukowski
Edition : Broché
Prix : EUR 19,50

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 bukowski or not bukowski, 1 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shakespeare n'a jamais fait ça (Broché)
Carnet de voyage de Bukowski relatant son voyage en Europe en 1978 qui a fait naitre sa légende grâce (à cause) de son passage arrosé à "Apostrophes" qui est conté ici comme une simple anecdote parmi tant d'autres.
Toujours aussi drôle, grave (le passage sur la mort est magnifique), percutant, Hank a toujours autant les pieds sur terre et encore plus ici vu qu'il ne joue pas à "Chinaski" ... Quoique ...
Ce carnet datant de 1980 vient donc d'être traduit enfin mais à le lire, c'est comme si Buk était encore parmi nous. Il est aussi constitué de photos noir et blanc souvent inédites.
J'aurais également préféré un plus grand format sur papier glacé ... Il l'aurait vraiment mérité!


Vers Les Lueurs
Vers Les Lueurs
Prix : EUR 19,99

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 vers les lueurs du show biz, 3 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vers Les Lueurs (CD)
Que se passe t-il? Dominique A est omniprésent dans les médias, les critiques sont dithyrambiques, cet album semble être le disque de l'année, que dis je? De la décennie? ... Non mais oh... Moi j'ai vraiment l'impression d'être David Vincent les gars ... A la fois méfiant mais curieux d'entendre la suite de "la musique/la matière" qui ne m'avait pas convaincu par son format et cette prise de tête, Dominique A nous fait juste un disque trés bien produit, reprenant la formule "tout sera comme avant"(les instruments à vents) et "l'Horizon", bref un disque sans surprises, voir même assez conventionnel ou Dominique sort tout de même son épingle du jeu sur les titres toujours aussi évident mélodiquement ("rendez nous la lumière").
Porter le aux nus , je dis tant mieux pour lui mais pas pour ce dique là en particulier, il a fait tellement mieux .... Suffit de prendre n'importe quel inédit ressorti avec ses remasterisations, vous m'en direz des nouvelles ...


The Moonlight Butterfly - Mini Lp
The Moonlight Butterfly - Mini Lp
Prix : EUR 16,86

5.0 étoiles sur 5 Nouvelle eclosion, nouveaux frissons, 27 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Moonlight Butterfly - Mini Lp (CD)
Ce mini album (de 32 minutes tout de même) est bien plus qu'un simple retour de The Sea and Cake sur le devant de la scène.
Aprés sa trilogie quasi parfaite ("the fawn"-1997 / "oui"-2000 / "one bedroom"-2003) ou le groupe avait su créer une véritable marque de fabrique faite d'un doux post rock teinté d'électronique et de jazz, les 2 albums suivants se montrèrent moins aventureux, plus simple, peut être l'envie aussi de changement pour ne pas s'enfermer dans un style. Bref, je trouvais ces albums bien en deça de leur possibilités malgré tout et commençait à délaisser le groupe aprés le moyen "car alarm".
En 30 secondes, "the moonlight butterfly" balaie les deux albums précédents et revient prendre la suite de "one bedroom" en ne faisant non pas reprendre une formule pour fans nostalgiques, mais en réaffirmant leur son, en le transcendant en 6 titres d'une trés grande qualité. Quelle joie de retrouver la voix de Sam Prekop toujours aussi cristalline et unique.
Les Sea and Cake renaissent ici, là maintenant sous nos oreilles. Ecoutez, appréciez, vivement la suite car ces 32 minutes nous laissent sur notre faim ...


Bungalow
Bungalow
Prix : EUR 14,86

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Catastrophe!, 4 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bungalow (CD)
Le single "catastrophe" laissait présager un album plus pop, plus frais, plus rigolo, un peu comme le dernier Boogaerts mais "Catastrophe"!!!, Albin fait "n'importe quoi!" (elle est facile je vous l'accorde) ... Syndrome Katerine? Syndrome Boogaerts? Syndrome Vanessa Paradis peut être?
L'album semble louper son but et pire, il y a des titres "gachés" à cause de cette surabondance de choeurs féminins trafiquées comme une sorte de "pastiche" et parsemés tout le long de l'album ... Une fois ça passe ("catastrophe"), deux fois, je me suis posé des questions, 3eme fois ... "Ha...Mince, encore???" ...4eme ... "aie, aie aie" 5eme ..."Stooop, pitié"!!! Manque d'inspiration sur d'autres titres, il y en a un totalement calqué sur "démonia" ...
Quelques bons titres (les moins "foufou") avec l'ambiance de l'album précédent qui s'intitulait justement "Je vais changer" ... En effet, il a changé.


Je Vais Changer
Je Vais Changer
Prix : EUR 7,54

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 guillerette noirceur, 3 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je Vais Changer (CD)
Pour ponctuer le premier commentaire, oui ce second album d'Albin de la Simone est singulier à plus d'un titre ... 12 au total!
Le côté guilleret est là certes mais il est loin d'occuper toute la place dans cet album, on y sent aussi de la noirceur, on y parle entre les lignes de problèmes d'alcool, de la peur de vieillir, de la mort, de la mort de l'amour aussi, ... Entre 2 tubes qui auraient du inexorablement marcher en radio (le magnifique et rock "avril 4000" et "non merci" et ses refrains bretonnisants ultra originaux), le rigolo "démonia" et une reprise en français d'un titre de Nancy et Frank Sinatra, le reste des chansons a parfois un drôle d'arrière gout dans les thèmes abordés.
Albin s'en tire plus particulièrement sur un thème pour le moins inabordable en chansons ou il raconte simplement une histoire criante de vérité ("notre homme")incroyablement touchante et pudique. Je ne vous en dit pas plus mais c'est une grande chanson, qui donne des frissons d'effroi, ... Albin tisse sa toile remplie de souvenirs doux amer, parfois nauséeux, avant de se faire manger tout cru à la fin par le cauchemar de tous les petits enfants ....Brrrrr.


Echoes - The Best Of Pink Floyd
Echoes - The Best Of Pink Floyd
Prix : EUR 20,90

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 écho lointain, 4 septembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Echoes - The Best Of Pink Floyd (CD)
La pochette est trés belle certes, mais un best of des Pink Floyd c'est un peu une contradiction lorsqu'on connait leur oeuvre.
Les points positifs sont le choix de certains "longs" titres.
Mais il y a plus de points négatifs qui ont fait que je me suis finalement séparé de cette compile que je trouvais plutôt moyenne dans le mélange des chansons, sans fil conducteur. Je trouvais même l'écoute de certains titres ennuyeuse car ils étaient enlevés de leur contexte.
Le choix de certaines chansons époque Gilmour 80 ou instrumentales laisse à désirer.
Pour conclure, l'album est tout de même sauvé de la moyenne par la qualité des chansons en elles mêmes, c'est juste qu'elles sont brassées un peu comme si on changeait de station dans une radio et il manque le petit plus original qui aurait apporté quelques chose à cet ensemble.
Bien pour débuter mais je ne peux m'empecher de recommander directement les albums plutot : "piper", "dark side" ou "the wall".


Silence Is Sexy
Silence Is Sexy

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 The rest of Beauty, 12 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Silence Is Sexy (CD)
"Le silence est sexy" par Einsturzende Neubauten, ça parait être une blague ou plutôt du cynisme ... Et pourtant le trio berlinois entouré de deux nouveaux membres se plait ici à laisser des "blancs", à destructurer toutes ses machines infernales pour ne laisser parfois qu'un long souffle silencieux. Les chansons prennent leur temps, le chemin est long pour retrouver ce "new" bauten ici plus concentré, plus mature, plus lyrique. On se croirait parfois dans "les ailes du désir" et puis ça parle de mélancolie, de solitude, de tristesse, le bruit ici devient secondaire et n'est qu'un prétexte pour accentuer les émotions que nous transmet la toujours aussi belle voix de Blixa Bargeld.
Sans certaines longueurs sur quelques morceaux (et surtout le dernier de 18 minutes assez dispensable mis en CD2), cet album aurait pu être une réussite totale.


Ende Neu
Ende Neu
Proposé par zoreno-france
Prix : EUR 11,90

4.0 étoiles sur 5 Début de la fin?, 12 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ende Neu (CD)
Comme son titre l'indique, "la fin du début" car cet album ouvre un nouveau chapitre du groupe et donc la fin d'une période ... Devenu quatuor avant l'enregistrement (et le départ de l'élégant bassiste Marc Chung) pour finir en trio sans l'imposant FM einheit ... On retrouve le style de "tabula rasa" qui mélange des titres (de moins en moins) bruyants (was ist it) avec des titres plus calmes et mélancoliques avec des cordes (stella maris, the garden) et un long titre (NNNAAAMMM) cette fois loin de "headcleaner" et beaucoup plus structuré mais tout aussi magnifique.
L'album souffre juste d'un petit manque de cohérence certainement du au départ de FM Einheit en plein enregistrement et qui, je pense, voulait rester dans une ligne plus innovante et moins lyrico mélancolique dans laquelle les Neubauten vont de plus en plus s'engouffrer à l'avenir ...


Tabula Rasa [Re-Issue]
Tabula Rasa [Re-Issue]
Prix : EUR 18,35

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 table rase, 2 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tabula Rasa [Re-Issue] (CD)
"Tabula rasa" est certainement l'album charnière de la carrière du groupe. Il est, d'une part, le dernier album enregistré avec la formation originale à 5 (ils étaient 2, puis 3 au tout début) et, musicalement, il est peut être l'album le plus kaléidoscopique du groupe : chaque titre semble être une représentation des albums précédents, voir des albums à venir ... En effet, on peut y croiser la douceur d'un "blume" ( chantée en plusieurs langues sur les bonus) avec l'ultime titre de fin qui porte bien son nom "headcleaner", sorte de mini opéra bruitiste ou le génie industriel et contemporain du groupe semble à son apogée ultime.
Le cd bonus est tout aussi indispensable et le fait d'avoir réuni les deux en même temps semble l'évidence même.
Un des meilleurs albums du groupe, sinon le plus complet et le plus représentatif de toute leur carrière.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9