Profil de D. C. Thomas > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par D. C. Thomas
Classement des meilleurs critiques: 46.593
Votes utiles : 30

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
D. C. Thomas "le sauvageon" (Noisy-le-Grand, France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Innerspeaker
Innerspeaker
Prix : EUR 10,00

5.0 étoiles sur 5 Coup de maître, 20 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Innerspeaker (CD)
Deux ans après un premier EP très réussi qui posait les bases, Tame Impala sort un premier album qui marque une évolution très nette : musique plus riche, plus puissante, plus complexe qui allie remarquablement la beauté mélodique de la plus belle pop et la puissance d'un son rock et psyché, notamment pendant la première face. La deuxième est elle plus abrasive, plus psyché, Kevin Parker y chante moins, on a presque affaire à des Jam sessions.
Au finale une première immense réussite pour le groupe qui frappera encore plus fort avec Lonerism.


Tame Impala Ep
Tame Impala Ep
Prix : EUR 16,86

5.0 étoiles sur 5 Premier EP du groupe, 19 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tame Impala Ep (CD)
Premier Ep de Tame Impala, assez différent de ce que fera le groupe australien dès leur premier album avec la production sophistiquée de Dave Fridmann. Ici le son est brut, presque amateur, et les guitares sonnent comme chez Cream. Un titre brille plus que les autres, le fabuleux "Half full glass of wine", morceaux d’anthologie et de bravoure en concert. Mention spéciale aussi à Skeleton Tiguer, tout synthés dehors et qui préfigure l'évolution future du groupe.


Love Letters
Love Letters
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Love Letters, 18 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Love Letters (CD)
Quel beau disque que ce Love Letters, et ce n'était pourtant pas gagné d'avance pour la bande à Joseph Mount. En effet, je n'ai jamais été particulièrement accro à l'acclamé English Riviera, et les deux singles tirés de l'album sont les moins bon titres à mon gout, surtout Aquarius. C'est sur l'ensemble que l'album se révèle, par sa mélancolie et sa belle qualité mélodique, surtout lors de la deuxième face. L'album se révèle au fil des écoutes et fini par se rentre totalement indispensable.


Wakin on a Pretty
Wakin on a Pretty
Prix : EUR 15,00

5.0 étoiles sur 5 Grand disque, 29 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wakin on a Pretty (CD)
A découvrir sans hésitation. Kurt Vile entre dans une autre dimension avec cet album, car si jusque là les galettes précédentes contenaient pas mal de pépites entourées de morceaux plus inégaux, ici il fait preuve d'une énorme créativité, dans les arrangements , les mélodies, avec encore et toujours un jeu de guitare si particulier qui donne tout son sel à sa musique. Ce disque est aussi beaucoup plus long que les précédents, Kurt Vile étire les morceaux, et diversifie les genres: Balade "américana" (avec le -presque- morceau titre, magique Wakin on a Pretty Day), Rock (KV Crimes, Shame Chamber), folk (Girl Called Alex, Pure Pain) et même un formidable morceau mélangeant folk-rock et electro (Air Bud).
Une belle surprise et un album qui compte parmi les grandes réussites de l'année pour ma part.


Walk Away Renee
Walk Away Renee
Prix : EUR 19,73

4.0 étoiles sur 5 Pour amateur de pop sixties, 3 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Walk Away Renee (CD)
De la très belle pop baroque américaine, où surnage les deux singles "Walk Away Renee" et "Pretty Ballerina", deux merveilles.
Le reste, un peu en dessous, contient tout de meme de belles perles comme "Shadows Breaking Over My Head" ou "I've Got Something On My Mind".
Belle réédition CD plaisante à l'oeil, pour un album jusqu'alors introuvable.


Replica
Replica
Prix : EUR 18,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Disque majeur de 2011, 1 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Replica (CD)
Oneohtrix Point Never (quel non, qu'est ce que cela signifie?) il faut que j'en parle. Ce disque surtout, Replica, sorti en 2011, presque deux ans avant ce commentaire, mérite bien toutes les louanges parues dans la presse spécialisée (electro ou rock). Pourtant la première écoute est déstabilisante, non pas que la musique de l'américain soit particulièrement difficile d'accès (on y décèle très vite des mélodies ou des bribes de mélodie), mais le foutoir apparent et l'hétérogénéité de cette musique peut perdre l'auditeur tant divers sources musicales presque contradictoires se bousculent au seins d'un même morceau : (drone, synthé, samples très divers, piano...) et où la douceur ambiante est toujours contredite par des effets psychés détonants qui à force d'écoute forment un tout pour constituer une musique vraiment formidable. Le disque passant ainsi d'agréable curiosité en grand classique au fil des écoute, en révélant petit à petit où Daniel Lopatin voulait en venir.
Grand disque, on attend avec impatience de voir où nous emmènera le prochain.


Lonerism
Lonerism
Proposé par Skyvo Direct
Prix : EUR 17,48

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Album de l'année, haut la main, 9 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lonerism (CD)
Que dire de plus sur ce disque dont tout à été dit, acclamé un peut partout, sinon qu'il mérite bien tout les éloges? Car voici un grand disque de rock, psyché mais pas seulement, un rock total, inspiré, riche, qui ne lasse pas au fil des écoutes et qui confirme le talent énorme de Kevin Parker, leader du groupe (il est derrière toutes les chansons, chante et joue tout tout seul...) qui progresse encore après le déjà excellent Innerspeaker pour atteindre ici le chef d'oeuvre, tout simplement.


Classics
Classics
Prix : EUR 10,56

4.0 étoiles sur 5 Les débuts d'Aphex Twin, 26 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Classics (CD)
Excellent disque que ce recueil de morceaux techno d'Aphex Twin, qui s'ouvre par deux tueries que sont le classique Digeridoo, et l'endiablé Flaphead. La suite baisse un peu en qualité, mais reste d'un sacrée niveau. Pas mal de morceaux font penser à ce qu'il ferra par la suite dans "I Care Because You Do", un peu ambiant, un peu dansant, et assez sombre. Et puis, cerise sur le gâteau, on a là ce qui pour moi est peut être ce qu'Aphex Twin a fait de plus pure et de plus beau avec Analogue Bubblebath 1, ce qui n'est pas un mince compliment.


Congratulations
Congratulations
Prix : EUR 13,51

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Congratulations, MGMT, 31 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Congratulations (CD)
Avant d'couter pour la première fois le deuxième disque d'MGMT, on examine la pochette, et on se rend compte que ce petit écureuil(?), c'est nous: vas ton se faire happer par cette vague géante, ce ras de marré médiatique autour du groupe? A moins que cette vague ne symbolise finalement leur musique: on a beau avoir des réticences au début, on se laisse immerger pour finalement en redemander. Pourtant, aucune bouée de sauvetage, aucune chanson évidente dans cet album, car les morceaux, bien que mélodieux, s'affranchissent parfaitement du format pop traditionnel couplet/refrain. Aucune prétention, aucune boursouflure dans cette musique, seulement le plaisir de laisser aller sa créativité, pour un résultat bien plus ambitieux que leur premier album.
La production est magnifique, les morceaux sont en évolution consente et sont merveilleusement bien construits, à l'image de Song For Dan Treacy, morceau de l'année à mon humble avis.
Congratulations donc.


Contra
Contra
Prix : EUR 16,99

3.0 étoiles sur 5 Un album qui vaut le détour, 11 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contra (CD)
Moins ensoleillé que le premier album, peu être un peu moins pechu, Contra apparait pourtant encore meilleur, moins immédiat mais à la longue plus addictif tant les morceaux sont accrocheurs et les mélodies vraiment belles et plus pop, à l'image des deux superbes "Horchata" et "White Sky" qui ouvrent le disque.
La voix de Ezra Koenig est vraiment remarquable et bien mise en valeur.
Une très belle surprise.


Page : 1 | 2