undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Baby cliquez_ici Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de Loulou > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Loulou
Classement des meilleurs critiques: 15.404
Votes utiles : 130

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Loulou

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Star Wars - Le Réveil de la Force [Blu-ray]
Star Wars - Le Réveil de la Force [Blu-ray]
DVD ~ Harrison Ford
Prix : EUR 21,99

47 internautes sur 74 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Quelque chose s'est réveillé.., 25 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Star Wars - Le Réveil de la Force [Blu-ray] (Blu-ray)
Doté de la même naïveté que le film fondateur de 1977, Le Réveil de la Force impose ses idées à la manière du premier gros succès de George Lucas dans le paysage Hollywoodien. Désormais film de commande, contrairement à la démarche d’auteur du créateur de la saga, Star Wars 7 transpire la même innocence que ses aînés en voulant mettre en avant un film qui parle d’espoir au milieu de tous les blockbusters sombres de la période post-11 septembre au cinéma américain, tout comme le faisait le Star Wars originel avec la vague du Nouvel Hollywood en son temps.

Plus qu’un vulgaire remake, cet Episode VII devrait être perçu pour ce qu’il est et souhaite être : un bon film, un bon Star Wars et surtout, sans être la claque ultime, il en reste néanmoins un long-métrage aussi bien et prenant que le fut le tout premier film fondateur de la saga. Ce nouvel épisode apporte son lot de nouveautés non-négligeables à l’univers très manichéen imaginé par George Lucas, notamment de l’ambiguïté au niveau de la psyché des personnages et de certaines situations. Grande nouveauté pour la saga cinématographique intergalactique la plus populaire de tous les temps qui nous avait habitué à voir ou tout blanc ou tout noir, J.J Abrams apporte avec habileté et intelligence la nuance grise au sein du développement de ses nouveaux et attachants personnages. Les choses ne sont pas forcément celles qu’elles paraissent au premier abord… Plus de réponses à venir sur les deux suites.

Le Réveil de la Force assurément un film reconnaissable d’Abrams mais qui ne renie à aucun moment un grand héritage cinématographique, celui de George Lucas et parfois même l’onirisme et la contemplation d’Hayao Miyazaki grâce à ses décors et ses créatures détonantes. On lui pardonne ses petites maladresses grâce à ses qualités plus nombreuses. J’ai personnellement eu ce que je voulais avoir depuis 10 ans : voir un grand film, voir un grand Star Wars et retrouver cet univers familier que j’aime tant, quitte à passer par certaines redites pour bien nous positionner en terrain connu. On est bien parti pour avoir la meilleure trilogie des trois.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 26, 2015 11:36 AM CET


Assassin's Creed : Syndicate - édition spéciale
Assassin's Creed : Syndicate - édition spéciale
Proposé par DistribNet
Prix : EUR 47,10

5 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Plaisir et frustration., 23 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Assassin's Creed : Syndicate - édition spéciale (Jeu vidéo)
Imparfait car malgré la richesse de son open-world, le joueur connaît déjà tous les rouages de la machine et le peu de véritables nouveautés se révèle insuffisant et tire la corde d’alarme sur le besoin de prendre une pause dans le rythme des sorties. L’intérêt de cet opus réside dans son ambiance qui frôle la perfection et l’exploitation de la mythologie de la saga plutôt que dans l’histoire principale. Assassin’s Creed Syndicate déçoit par son manque d’ambitions mais reste en dépit de ça une Dolorean de très bonne facture qui vous fera voyager dans un bac à sable temporel londonien géant où les activités sont nombreuses et captivent l’intérêt, Guiness et poignard à la main, « London Calling » et « Personal Jesus » en tête. Entre Assassin’s Creed II et Mafia, si vous n’avez touché à aucun épisode depuis 2009 (hormis l’excellent Black Flag), ruez-vous dessus, pour les plus assidus ce dixième saut temporel sera plus anecdotique. Assassin’s Creed Syndicate se hisse toutefois, grâce à ses qualités, parmi les trois épisodes immanquables de la licence avec Assassin’s Creed II et Black Flag, c’est tout de même fort. God save the Queen!


That's the Spirit
That's the Spirit
Prix : EUR 13,07

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Plus que jamais, ils sont proches de l’horizon., 28 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : That's the Spirit (CD)
Le cinquième album des gars de Sheffield s’annonce clairement comme l’album qui va jouer des coudes avec ceux d’Enter Shikari et Muse cette année, trio gagnant qui réinvente le rock anglais en ces quinze premières années du XXIè siècle. Pour le cas Bring Me, j’estime que le groupe reprend à la fois sa couronne et son trône qu’il gardera pendant un long moment, maintenant que son règne peut s’etendre sur les terres des ondes FM, inscrivant leur nouveau bébé comme l’équivalent de leur propre Black Album (Metallica). That’s The Spirit présente un groupe mûri, adulte et grandi de toutes ses expériences de vie. Le nouveau Bring Me The Horizon se dépeint comme un groupe qui en a beaucoup bavé humainement mais qui a trouvé son salut et surtout la force d’affronter ses propres démons intérieurs, son dark side personnel. Leur approche clairement orientée sur les hymnes et singles amène à penser que le groupe souhaite partager cette force à son public, l’invitant lui aussi à aller de l’avant et à voir les choses sous un angle plus positif, l’exorcisme du clip de « Drown » se révélant explicite dans cette dimension et cette portée, la chanson parlant elle-même de la dépression et de l’appel à l’aide y étant lié.

C’est ça l’esprit Bring Me The Horizon, aujourd’hui. Une dose de sarcasme, de force positive et surtout un album qui va rester très longtemps autant dans la playlist que dans la chaîne hi-fi, un disque qui remplit parfaitement son contrat d’un véritable album de rock : passer un message viscéral habillé d’une musique puissante et accrocheuse. Plus que jamais, ils sont proches de l’horizon.


Escape From New York [Blu-ray] [Import anglais]
Escape From New York [Blu-ray] [Import anglais]

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Edition Blu-Ray US nickel !, 1 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Escape From New York [Blu-ray] [Import anglais] (Blu-ray)
Enfin une édition qui rend ses lettres de noblesses à l'un des plus grands films de SF et d'anticipation du XXè siècle. Cette édition US propose le film en HD avec VO Dobly et 5.1 mais également la géniale VF !
On regrette cependant l'absence de sous-titres français pour profiter de la VO à moins d'être bilingue.
Limage est très belle et surtout claire, contrairement à l'édition française très obscure.

4 étoiles, j'aurais bien mis 5 mais l'absence de sous-titres FR lui coûte la note maximale.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 9, 2014 11:51 PM MEST


Aucun titre disponible

5.0 étoiles sur 5 palette naked 3, 4 juin 2014
Superbe palette naked 3, Les couleurs sont magnifique, trés claire et tiennent trés longtemps en plus! ! ! ! !


Aucun titre disponible

5.0 étoiles sur 5 palette naked, 4 juin 2014
Super palette, les couleurs sont magnifique, varier , et elles tiennent bien et longtemps! ! ! ! ! J'adore !


Albator - Edition Prestige Limitée et numérotée - BLURAY 3D+2D+DVD + Intégrale du Manga Albator [Blu-ray]
Albator - Edition Prestige Limitée et numérotée - BLURAY 3D+2D+DVD + Intégrale du Manga Albator [Blu-ray]
DVD ~ Shun Oguri

5 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un space opéra sombre et réfléchi d’une rare classe, un hommage réussi., 21 mars 2014
Avec une histoire à la portée intelligente et un visuel impressionnant Shinji Aramaki a su s’approprier la mythologie de Leiji Matsumoto en un long-métrage original comprenant des références solides et un discours dans la lignée de ce qui se fait depuis 1969 dans cet univers : Liberté, espoir, persévérance avec une pointe écologique sans adopter un ton rébarbatif. Entre Azimov et Barjavel, Albator, Corsaire de l’Espace s’impose comme étant un space opéra exemplaire, un film d’animation qui n’a pas son pareil dans la technique, à la fois une pierre sombre dans la pyramide de la science-fiction mais également une nouvelle pièce du Leijiverse dont le créateur n’a pas à rougir.


Albator, corsaire de l'espace [Blu-ray]
Albator, corsaire de l'espace [Blu-ray]
DVD ~ Arata Furuta
Prix : EUR 14,99

40 internautes sur 49 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un space-opéra sombre et un bel hommage., 13 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Albator, corsaire de l'espace [Blu-ray] (Blu-ray)
Un très bel hommage à la mythologie du pirate de l'espace créée par Leiji Matsumoto. L'histoire, relativement complexe, est bien racontée malgré quelques longueurs typiquement japonaises. Malheureusement, beaucoup d'éléments faisant écho à des adaptations moins connues (comme Harlock Saga, Cosmowarrior Zero, L'Arcadia de ma jeunesse) peuvent laisser pantois le spectateur non-familier avec l'univers d'Albator.

Visuellement il est impressionnant, s'inspirant tour à tour des derniers Star Trek et Star Wars (notamment au niveau du design des soldats de Gaia) pour un spectacle grandiose.

Très fidèle à l'esprit des œuvres de Matsumoto, le film est un space-opéra sombre où le drame, la tragédie et la poésie ont la part belle.

Shinji Aramaki a su insuffler à sa vision plus moderne du capitaine la même aura que celui-ci dégageait à l'époque des adaptations animées comme Harlock Saga ou Captain Herlock : Une aura profonde et ténébreuse. A la manière de J.J. Abrams et de son Star Trek, Aramaki réussi le pari osé de proposer un reboot qui arrive à trouver sa place dans l'univers étendu de "La boucle du temps".

En plus la VF est cool.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 29, 2014 6:03 PM MEST


Man of Steel - Edition Metal Limitée et Numérotée - DVD + Blu-Ray + Blu-Ray 3D + Copie Numérique [Blu-ray 3D] [Édition Limitée et Numérotée]
Man of Steel - Edition Metal Limitée et Numérotée - DVD + Blu-Ray + Blu-Ray 3D + Copie Numérique [Blu-ray 3D] [Édition Limitée et Numérotée]
DVD ~ Henry Cavill

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Meilleur film sur Superman, 23 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Je mets 5 étoiles pour remonter la moyenne, sinon pour moi le film en vaut 4 et la pièce de collection qu'est ce coffret également.
4 étoiles car foutrement de bonne qualité mais avec la crainte que le socle ne soit pas assez stable sur le long terme.


DmC : Devil may cry
DmC : Devil may cry
Proposé par Jeux Video Petits Prix
Prix : EUR 19,99

Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 SAVAGE !!!!, 5 février 2013
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : DmC : Devil may cry (Jeu vidéo)
Je pense que le titre du commentaire illustre très bien la globalité du jeu. Sauvagerie à l'état pur.
Que ce soit en terme de rendu visuel avec le système des limbes qui offre au joueur un monde complètement barré, aux couleurs criardes et où l'environnement se veut lui-même menaçant, en terme de gameplay qui réunit les meilleures idées de Devil May Cry 3 et 4 tout en s'émancipant de mécaniques inutiles et lourdes que ces derniers opus connaissaient tout en innovant grâce à des phases de plateformes intelligentes et bien intégrées.
La bande-son signée Noisia et Combichrist également donne dans la sauvagerie, trucider du démon sur fond agressif de dubstep, de métal industriel, d'aggrotech et de punk hardcore bien gueulard, la frénésie a de quoi être au rendez-vous. Signalons également un doublage français de qualité, comme souvent chez Capcom, avec implication réelle des comédiens et réel travail d'adaptation au niveau des dialogues (entendez par-là que les dialogues français ne sont pas la traduction brute et vilaine de la VO au mot près).

L'histoire en elle-même pose de nouvelles bases, en tant que reboot de la saga, et s'oriente davantage sur les liens entre les divers personnages, leur donnant ainsi un souffle de vie et une personnalité qui manquait cruellement à l'épisode 4 de la franchise, afin d'aboutir sur un final surprenant.
L'univers de ce DmC Devil May Cry emprunte allègrement à des grands noms de la bande-dessinée tels qu'Allan Moore et son idée originale d'Hellblazer et même dans le façonnement de Dante, personnage principal, se voulant être un digne héritier du John Constantine imaginé par Moore. Provocateur, grossièrement désinvolte avec un goût fort prononcé pour les filles, la baston et la musique punk. La gestion du monde très "Nolanienne" à mi-chemin entre Inception et Interstellar a de quoi impressionner tant les limbes sont imprévisibles, agressives et barrées.

Ce jeu remplit parfaitement son contrat : S'imposer comme un des meilleurs beat'em all de cette génération de consoles, donner une nouvelle vie à une franchise qui était vouée à mourir aux vues de l'impasse scénaristique que représentait Devil May Cry 4 et son héros Nero.
Plus réaliste dans son approche et sa narration, plus acide et percutant, ce DmC Devil May Cry dispose de tous les atouts pour plaire aussi bien aux néophytes qu'aux fans de la première heure (que je suis).


Page : 1 | 2