Profil de Loulou > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Loulou
Classement des meilleurs critiques: 10.404
Votes utiles : 72

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Loulou

Afficher :  
Page : 1
pixel
Escape From New York [Blu-ray]
Escape From New York [Blu-ray]

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Edition Blu-Ray US nickel !, 1 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Escape From New York [Blu-ray] (Blu-ray)
Enfin une édition qui rend ses lettres de noblesses à l'un des plus grands films de SF et d'anticipation du XXè siècle. Cette édition US propose le film en HD avec VO Dobly et 5.1 mais également la géniale VF !
On regrette cependant l'absence de sous-titres français pour profiter de la VO à moins d'être bilingue.
Limage est très belle et surtout claire, contrairement à l'édition française très obscure.

4 étoiles, j'aurais bien mis 5 mais l'absence de sous-titres FR lui coûte la note maximale.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 9, 2014 11:51 PM MEST


Aucun titre disponible

5.0 étoiles sur 5 palette naked 3, 4 juin 2014
Superbe palette naked 3, Les couleurs sont magnifique, trés claire et tiennent trés longtemps en plus! ! ! ! !


Aucun titre disponible

5.0 étoiles sur 5 palette naked, 4 juin 2014
Super palette, les couleurs sont magnifique, varier , et elles tiennent bien et longtemps! ! ! ! ! J'adore !


Albator - Edition Prestige Limitée et numérotée - BLURAY 3D+2D+DVD + Intégrale du Manga Albator [Blu-ray]
Albator - Edition Prestige Limitée et numérotée - BLURAY 3D+2D+DVD + Intégrale du Manga Albator [Blu-ray]
DVD ~ Shun Oguri
Proposé par VipBluray
Prix : EUR 99,99

5 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un space opéra sombre et réfléchi d’une rare classe, un hommage réussi., 21 mars 2014
Avec une histoire à la portée intelligente et un visuel impressionnant Shinji Aramaki a su s’approprier la mythologie de Leiji Matsumoto en un long-métrage original comprenant des références solides et un discours dans la lignée de ce qui se fait depuis 1969 dans cet univers : Liberté, espoir, persévérance avec une pointe écologique sans adopter un ton rébarbatif. Entre Azimov et Barjavel, Albator, Corsaire de l’Espace s’impose comme étant un space opéra exemplaire, un film d’animation qui n’a pas son pareil dans la technique, à la fois une pierre sombre dans la pyramide de la science-fiction mais également une nouvelle pièce du Leijiverse dont le créateur n’a pas à rougir.


Albator, corsaire de l'espace [Blu-ray]
Albator, corsaire de l'espace [Blu-ray]
DVD ~ Shun Oguri
Prix : EUR 14,99

40 internautes sur 48 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un space-opéra sombre et un bel hommage., 13 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Albator, corsaire de l'espace [Blu-ray] (Blu-ray)
Un très bel hommage à la mythologie du pirate de l'espace créée par Leiji Matsumoto. L'histoire, relativement complexe, est bien racontée malgré quelques longueurs typiquement japonaises. Malheureusement, beaucoup d'éléments faisant écho à des adaptations moins connues (comme Harlock Saga, Cosmowarrior Zero, L'Arcadia de ma jeunesse) peuvent laisser pantois le spectateur non-familier avec l'univers d'Albator.

Visuellement il est impressionnant, s'inspirant tour à tour des derniers Star Trek et Star Wars (notamment au niveau du design des soldats de Gaia) pour un spectacle grandiose.

Très fidèle à l'esprit des œuvres de Matsumoto, le film est un space-opéra sombre où le drame, la tragédie et la poésie ont la part belle.

Shinji Aramaki a su insuffler à sa vision plus moderne du capitaine la même aura que celui-ci dégageait à l'époque des adaptations animées comme Harlock Saga ou Captain Herlock : Une aura profonde et ténébreuse. A la manière de J.J. Abrams et de son Star Trek, Aramaki réussi le pari osé de proposer un reboot qui arrive à trouver sa place dans l'univers étendu de "La boucle du temps".

En plus la VF est cool.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 29, 2014 6:03 PM MEST


Man of Steel - Edition Metal Limitée et Numérotée - DVD + Blu-Ray + Blu-Ray 3D + Copie Numérique [Blu-ray 3D] [Édition Limitée et Numérotée]
Man of Steel - Edition Metal Limitée et Numérotée - DVD + Blu-Ray + Blu-Ray 3D + Copie Numérique [Blu-ray 3D] [Édition Limitée et Numérotée]
DVD ~ Henry Cavill
Prix : EUR 42,99

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Meilleur film sur Superman, 23 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Je mets 5 étoiles pour remonter la moyenne, sinon pour moi le film en vaut 4 et la pièce de collection qu'est ce coffret également.
4 étoiles car foutrement de bonne qualité mais avec la crainte que le socle ne soit pas assez stable sur le long terme.


DmC : Devil may cry
DmC : Devil may cry
Proposé par -- eGames --
Prix : EUR 18,00

Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 SAVAGE !!!!, 5 février 2013
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : DmC : Devil may cry (Jeu vidéo)
Je pense que le titre du commentaire illustre très bien la globalité du jeu. Sauvagerie à l'état pur.
Que ce soit en terme de rendu visuel avec le système des limbes qui offre au joueur un monde complètement barré, aux couleurs criardes et où l'environnement se veut lui-même menaçant, en terme de gameplay qui réunit les meilleures idées de Devil May Cry 3 et 4 tout en s'émancipant de mécaniques inutiles et lourdes que ces derniers opus connaissaient tout en innovant grâce à des phases de plateformes intelligentes et bien intégrées.
La bande-son signée Noisia et Combichrist également donne dans la sauvagerie, trucider du démon sur fond agressif de dubstep, de métal industriel, d'aggrotech et de punk hardcore bien gueulard, la frénésie a de quoi être au rendez-vous. Signalons également un doublage français de qualité, comme souvent chez Capcom, avec implication réelle des comédiens et réel travail d'adaptation au niveau des dialogues (entendez par-là que les dialogues français ne sont pas la traduction brute et vilaine de la VO au mot près).

L'histoire en elle-même pose de nouvelles bases, en tant que reboot de la saga, et s'oriente davantage sur les liens entre les divers personnages, leur donnant ainsi un souffle de vie et une personnalité qui manquait cruellement à l'épisode 4 de la franchise, afin d'aboutir sur un final surprenant.
L'univers de ce DmC Devil May Cry emprunte allègrement à des grands noms de la bande-dessinée tels qu'Allan Moore et son idée originale d'Hellblazer et même dans le façonnement de Dante, personnage principal, se voulant être un digne héritier du John Constantine imaginé par Moore. Provocateur, grossièrement désinvolte avec un goût fort prononcé pour les filles, la baston et la musique punk. La gestion du monde très "Nolanienne" à mi-chemin entre Inception et Interstellar a de quoi impressionner tant les limbes sont imprévisibles, agressives et barrées.

Ce jeu remplit parfaitement son contrat : S'imposer comme un des meilleurs beat'em all de cette génération de consoles, donner une nouvelle vie à une franchise qui était vouée à mourir aux vues de l'impasse scénaristique que représentait Devil May Cry 4 et son héros Nero.
Plus réaliste dans son approche et sa narration, plus acide et percutant, ce DmC Devil May Cry dispose de tous les atouts pour plaire aussi bien aux néophytes qu'aux fans de la première heure (que je suis).


Code Geass Lelouch of the Rebellion - Intégrale Saison 1 [Blu-ray]
Code Geass Lelouch of the Rebellion - Intégrale Saison 1 [Blu-ray]
DVD ~ Goro Taniguchi
Prix : EUR 70,26

24 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "Moi, Lelouch vi Britannia, je vous ordonne... D'acheter cette série !!", 24 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Code Geass Lelouch of the Rebellion - Intégrale Saison 1 [Blu-ray] (Blu-ray)
Code Geass Lelouch R1 en blu-ray... Pour sûr que cette édition était très attendue par les fans de la franchise et d'animation de manière plus globale. Par où commencer pour attaquer le morceau ?

Commençons par l'édition elle-même de prime abord.
Question qualité d'image c'est bien du 1080p full HD. C'est fin et fluide comme jamais. Les bonus que proposent les commentaires audio de la part de seiyuu (dont Jun Fukuyama récurrent), Ichiro Okouchi ou des chargés de production de chez Sunrise sont assez sympas et donnent d'autres perspectives aux scènes. Comment l'auteur voit les choses à travers l'œuvre, comment les comédiens ont ressenti les scènes dans le doublage etc...

La piste japonaise est en 5.1 ce qui n'est pas le cas de la piste française. Vous pouvez, bien évidemment, changer de langue au cours de l'épisode.

Cela me permet aujourd'hui de regarder la série en japonais et en français et malgré un nombre de comédiens moins conséquent sur la version française par rapport à la version japonaise, les deux se valent et sont très classes. Je reviens sur mon avis tout fait concernant Jun Fukuyama sur Lelouch. Il est en effet très bon (je pense qu'il n'a pas volé sa récompense de "meilleur seiyû de l'année 2007/2008") et Thierry Bourdon en français l'est tout autant ! La seule différence étant dans leur façon de jouer ZERO. Là où Fukuyama décide de surjouer une grosse voix assez caricaturale directement tirée des traditions du théâtre Kabuki (ce qui correspond relativement bien avec le fait que le personnage de ZERO aime se mettre en scène de façon très théâtrale), Bourdon surjoue avec une voix très noble et impériale tout aussi caricaturale mais tout aussi appréciable (qui renvoie également à ce côté théâtral et très mis en scène mais avec un accent plus' Noblesse et royauté occidentale ce qui appuie fortement le côté "Je suis ZERO, je suis un roi").

J'ai une préférence pour Marie Diot sur C.C par rapport à Yukana en japonais, ainsi que Frédéric Souterelle pour Charles di Britannia même si Norio Wakamoto est également excellent. Agréablement surpris par Lloyd dont la voix japonaise tenue par Tetsu Shiratori acclamé par l'équipe japonaise se voit être jouée à jeu égal par Éric Chevalier qui joue avec une voix similaire et un jeu tout aussi classe et délibéré.

Ce qui est amusant avec les commentaires audio est d'apprendre que le casting japonais pour les voix de la série n'a été fait que pour Lelouch, Suzaku et C.C. Le reste du casting à été décidé selon les auditions de ces 3 personnages et les comédiens non-retenus ont été redirigés sur d'autres rôles comme c'est le cas notamment avec Ken Narita qui a été reconduit pour jouer Jeremiah alors qu'il auditionnait pour Lelouch. Jeremiah qui est également très bien joué par Philippe Roullier dans la version française.

Bref, les deux pistes sont vraiment très classes avec une mention spéciale à l'adaptation des dialogues en français (on sent le travail d'adaptation pour donner vie aux dialogues et pas seulement la simple transcription de la ligne de dialogue traduite bêtement), on ne peut que saluer le travail de la direction artistique menée par Bruno Meyere qui a relevé un sacré défi.

Le reste de ce coffret consiste en un livret de 144 pages contenant croquis, anecdotes du réalisateur et de l'auteur, des concessions sur la conception des mécha (et même l'inspiration du fameux slash-harken), explications sur l'univers de Code Geass qui se veut relativement realiste tout en etant fictif, quelques points sur des moments clef de l'intrigue, ainsi qu'un petit journal de bord de Jun Fukuyama qui relate son ressenti après chaque enregistrement d'épisode.

Quant à la série elle-même...

Code Geass Lelouch of the Rebellion se veut être une série d'exception, d'une puissante densité scénaristique s'inscrivant dans un monde semblable au nôtre, mais dont l'histoire se veut réécrite et réinterprété pour donner naissance à un univers uchronique à la structure géopolitique complexe.

Dès le début de la série le ton est donné, lorsque l'on nous explique qu'en 2017 une grande partie du monde est gouverné par l'Empereur Charles di Britannia dont l'empire homonyme, recouvre à lui seul l'ensemble du continent Américain (Nord et Sud ), imposant sa dominance politique, financière et militaire sur le reste du monde (Asie, Afrique, Océanie...) .

L'Empire est actuellement en guerre avec l'Europe et la Fédération chinoise (Une partie de l'Asie du Sud est, l'Inde, et quelques pays du Moyen Orient) qu'il tente de conquérir et annexer.

La trame géopolitique posé, l'histoire recentre son récit dans la Zone 11, anciennement appelé Japon, où les habitants privés de leur identité nationale ne sont plus que des «elevens » (en raison de la zone dans laquelle ils vivent). Les elevens vivent dans des ghettos, (le reste du pays étant colonisé par les britanniens pure souche) leur seul espoir d'en sortir étant de renoncer totalement à ce qu'ils sont et espérer devenirs des citoyens britanniens d'honneurs, tout en sachant qu'il ne seront toutefois jamais pleinement intégrés.

Si les Japonais n'ont plus l'espoir de retrouver un jour leur patrie telle qu'ils l'ont connu, il reste néanmoins quelques factions rebelles éparses dans le pays, qui tentent à l'aide d'actions éclairs d'enrayer l'assise Britannienne.

Lelouch Lamperouge, est un jeune étudiant brillant à l'académie Ashford (faite pour et par les Britanniens). Il est doté d'une intelligence supérieure, et gagne son argent de poche en battant de riches compatriotes britanniens aux échecs et autres jeux stratégiques auquels il excelle. Cela l'aide aussi pour s'occuper de sa jeune sœur aveugle et handicapée , Nunnally.

Suite à un malheureux concours de circonstances, il va assister à l'échec d'un plan mené par les rebelles qui tentaient de voler une arme secrète de l'Empire et se retrouver malgré lui en fuite à leurs côtés, fuyant le bain de sang causée par l'intervention des unités « méchas » Knightmares, véritable force militaire et répressive de l'Empire.

Dans cette fuite Lelouch retrouvera et s'opposera à son vieil ami d'enfance Suzaku Kururugi, lui qui est devenu citoyen d'honneur et soldat volontaire au sein de l'armée de Britannia .

Il rencontrera aussi une jeune resistante idéaliste, Kallen Stadtfeld, et surtout une étrange jeune fille prénommée C.C qui afin de lui sauver la vie lui confiera, en échange d'une faveur dont il ignore la teneur, un sinistre pouvoir : Le Geass .

A partir de cet instant Lelouch possède le pouvoir d'imposer sa volonté à une personne simplement en croisant son regard. Son premier ordre, simple et mortellement laconique, il le donnera le plus froidement du monde aux soldats qui le tenaient en joue : « MOURREZ ». Les soldats se suicideront immédiatement avec leurs propres armes.

Conforté par son nouveau pouvoir Lelouch déclamera alors à haute voie sa vraie identité : Lelouch Vi Britannia, Onzième Prince et second prétendant au trône de l'Empire.

Commencera alors pour lui un jeu de pouvoir, d'intrigue, d'idéaux, de mensonges et d'alliances, dans un seul but : se venger et renverser son père, l'Empereur actuel...

Pour cela il cache sa véritable identité, et, se crée à l'aide d'un masque et d'une cape noire un personnage charismatique, sans identité, ni nationalité : Zero.

Il s'alliera alors avec les cellules de résistance en place au Japon, fondera rapidement une armée révolutionnaire sous le nom de l'Ordre des Chevaliers noirs et entamera des actions terroristes de grandes ampleurs.

Cette première saison est donc celle de la rébellion, celle où un peuple va se découvrir un héros, une raison de reprendre le combat contre l'oppression des innocents, une saison où vont apparaitre nombre de personnages et tout autant de questions.

Si Lelouch reste un jeune homme plutôt discret, son seul but est de protéger et prendre soin de sa jeune sœur, son alter-ego Zéro est un leader redoutable. Prêt à tout les sacrifices, à toutes les trahisons pour arriver à ses fins. Faire et défaire les alliances, se jouer des sentiments de chacun, en arriver aux mêmes extrémités que ses ennemis, et ainsi tuer quiconque s'oppose à son désir et user de son « GEASS », quitte à en perdre le contrôle un jour, aussi bien sur ses ennemis que ses amis, la fin justifiant les moyens. Si Lelouch hésite, Zero lui agit...

La trame se veut multiple, comment renverser l'Empire, savoir pourquoi Lelouch était caché sous une fausse identité dans la zone 11 ? Qui est C.C., la jeune fille qui lui a fait don du Geass ? D'où provient ce mystérieux pouvoir ?

Tout ici n'est prétexte qu'à suivre une partie d'échec où Zero est le roi noir et L'empereur le roi blanc, et où les alliés ne sont, en définitive, que des pions. Cela même si certaines pièces tenteront de s'affranchir de leur conditions, tel l'ami d'enfance du héros Suzaku Kururugi, qui gravira les échelons de l'armée britannienne afin d'essayer de changer les choses de l'intérieur, mais qui sera aussi victime du Geass de Lelouch, , entrainant par la suite nombre de tragédie. A terme il sera le plus farouche opposant à Zéro .

Sans vous spoiler plus en avant cette saison 1 de Code Geass Lelouch of the Rebellion je peux juste vous dire que rien ici n'arrive ni ne s'achève comme vous pourriez l'imaginez !

Lelouch of the Rebellion, oui... mais ensuite ?

Vraiment content de cette acquisition même si 80 euros d'un coup ça peut faire mal, il faut relativiser en se disant bien qu'il s'agit d'une saison entière et en blu-ray et qu'au Japon ils paient 600 euros pour le Round 1 et le Round 2.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 21, 2012 5:34 PM CET


Page : 1