undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de johan floriot > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par johan floriot
Classement des meilleurs critiques: 2.294.691
Votes utiles : 367

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
johan floriot (marseille)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
Iron Maiden
Iron Maiden
Prix : EUR 7,00

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Premier album!!!, 8 novembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Iron Maiden (CD)
Sorti en 1980, Iron Maiden se différencie de tous les groupes qui existent à l'époque par sa musique très rapide et mélodique. On sent que le groupe maîtrise parfaitement ses compos (le groupe existe depuis 1976), Harris s'impose comme un bassiste hors-norme, capable de jouer à une vitesse hallucinante et Murray fait preuve d'une grande dextérité et finesse.
En bref, de grands débuts pour un groupe qui deviendra majeur.
A écouter en priorité: Running Free, The Phantom Of The Opera, Charlotte The Harlot et Iron Maiden.


Live Sh*T - Binge & Purge CD+VHS NTSC
Live Sh*T - Binge & Purge CD+VHS NTSC
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 399,98

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Parfait, 31 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live Sh*T - Binge & Purge CD+VHS NTSC (CD)
Le produit parfait du fan. Ca permet de voir que Metallica est un groupe fantastique sur scène, que ce soit sur les vidéos ou sur les cd.


Reload
Reload
Proposé par Revision-FR
Prix : EUR 8,41

9 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 On recommence, 30 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Reload (CD)
Les remarques sont les mêmes que pour Load, même si cet album est plus homogène et part moins dans tous les sens.
Fuel nous rappelle que c'est quand même un album de Metallica. The Memory Remains est un très bon titre, mésestimé à cause du champ au milieu mais qui rend bien en live quand c'est le public qui chante. Devil's Dance est énorme malgrè une batterie pas très inspiré et un enregistrement en stéréo raté et inutile. The Unforgiven 2 est magnifique au premier abord mais devient vite chiant, Better Than You est chiant dès le début, Slither fait illusion avec son riff à la AC/DC. Carpe Diem Baby est exceptionnel: on croirait entendre Black Sabbath. Bad Seed se laisse écouter gentiment (le milieu est un peu bizarre). Where The Wild Things Are est une catastrophe (on touche le fond). Heureusement, le groupe se relève avec Prince Charming, grosse claque qui fait du bien (ça faisait si longtemps). Low Man's Lyrics est trop long même si l'idée était bonne. Attitude est classique (trop?) et Fixxxer finit heureusement bien l'album.
Trop d'idées mal exploitées encore une fois.
Je pense que Metallica s'en serait mieux sorti en sortant 1 seul album de 12 à 14 titres.
Malgrè ces critiques, je dois dire que j'aime Load et Reload car c'est quand même les maîtres Hetfield, Ulrich, Hammett et Newsted qui jouent sur ces albums. De plus, je ne crache pas sur Metallica comme certains (trop?) car ils tout de même écrit 5 albums de légendes et rien que pour ça ils méritent le respect de tous pour toujours.


Load
Load
Prix : EUR 14,39

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Dommage!!!, 30 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Load (CD)
Aprés le succès du Black album et de la tournée qui a suivi (3 ans de tournée avec plus de 300 concerts) le groupe est à l'agonie. Il faut attendre 5 ans pour voir leur retour, que le monde entier attend. Malheureusement, le groupe n'a pas résisté à la pression des médias, des fans, de la maison de disques... Metallica est enfermé dans des stéréotypes: musique puissante, membres habillés en noir et ayant une attitude déterminée... Metallica a voulu sortir de ces stéréotypes: ils ont voulu laisser libre cours au feeling dans leur musique, ne pas se fixer de limites et de contraintes. Le problème c'est que c'est justement ça qui s'est révélé être une contrainte. En quelque sorte, Metallica, par son désir de liberté, s'est enfermé dans un autre système de valeurs. Certes, l'album est sauvé par la classe des musiciens. Mais on dirait qu'ils sont sous la contrainte; il manque cette étincelle qui fait la différence. Ain't My Bitch est très bon avec sa structure diamondheadienne. 2*4 est un must dans son genre et prolonge l'illusion. Mais tout se gâte avec The House That Jack built, titre trop sophistiqué et trop long malgrè de bonnes idées initiales. Until It Sleeps est un très bon titre, un peu molasson sur album mais terriblement efficace en live. King Nothing continue dans la même veine hard rock classique. Malheureusement le groupe rechute avec Hero Of The Day même si la mélodie est bonne. Heureusement vient ensuite Bleeding Me, un morceau d'anthologie qui montre Metallica sous ses meilleurs jours. Cure (bizarre) poursuit l'album. Poor Twisted Me gâche l'album (je sais pas où ils veulent en venir avec leur guitares country). Wasting My Hate fait illusion avec son agressivité trop naïve. Mama Said est vraiment un morceau country, certes beau mais country (après Nothing Else Matters, ça fait mal). The Thorn Within est vraiment ennuyant pour être poli, Ronnie également (il fallait bien un titre blues). L'album finit pourtant bien avec l'épique The Outlaw Torn, fabuleux.
En somme, beaucoup d'idées, trop d'idées, surtout quand elles sont mal exploitées sur 60% de l'album.


Metallica - Black Album
Metallica - Black Album
Prix : EUR 12,35

10 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nouveau Metallica, 30 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Metallica - Black Album (CD)
Après And Justice for All, le groupe a atteint un point de non-retour. Leur musique, à force de complexité et de technique a perdu en puissance tout du moins sur album. De plus, ils composent toujours de la même façon depuis 10 ans, ce qui donne ce résultat hyper carré qu'on connaît. Metallica décide alors de simplifier sa musique (sans la dénaturer) et d'aller directement à l'essentiel. Le résultat est inespéré: un album magique bénéficiant d'un son énorme. Les compos sont réduites au minimum (pas plus de 6 minutes) et l'exécution, la mise en place sont parfaites. C'est un album d'une rare intensité, profondeur et densité musicale. C'est plutôt rare pour un disque de metal. Certes, Metallica ne fait plus du Whiplash mais désormais, on ressent plus les influences sabbathiennes que motorheadiennes. Metallica a enfin trouvé le meilleur compromis entre puissance et musicalité mais le groupe va par la suite exploser à cause du business et de l'étroitesse d'esprits des fans de metal.
Enter Sandman ouvre les hostilités: titre simple mais pas simpliste, qu'on garde facilement en mémoire. Sad But True écrase tout sur son passage comme un troupeau de bison lachés en pleine ville; Holier Than Thou est un titre court qui fait éclater les tympans. On a droit à une petite pose avec The Unforgiven, véritable chef d'oeuvre (titre le plus mélancolique et le plus profond du groupe). Wherever I May Roam permet de relancer la machine de plus belle (c'est un titre vraiment original). Don't Tread On Me finit la première partie de cet album assez classiquement, on sent bien que Metallica est en roue libre sur ce morceau. Through The Never permet de maintenir l'attention de l'auditeur par une débauche d'énergie très élevée (ce titre n'est quand même pas le meilleur). Nothing Else Matters vous fait ensuite venir les frissons par sa beauté majestueuse (chef d'oeuvre musical au sens large; écoutez les cordes et les harmonies à la guitare au début et au milieu). Of Wolf and Man permet de repartir comme il faut vers le must qu'est The God That Failed (fantastique). L'album se termine sur My Friend Of Misery, très original et sombre, et The Struggle Within, très classique (dernière baffe).
Un succès artistique et commercial pour le groupe mais qui va se retourner contre lui.


...and Justice for All
...and Justice for All
Proposé par DVD Overstocks UK
Prix : EUR 10,12

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quatrième chef d'oeuvre!!!, 30 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...and Justice for All (CD)
Un album contesté mais sous-estimé. C'est vrai que le son n'est pas terrible (on entend pas la basse et la batterie est trop naturelle) mais les compositions, mêmes si elles sont très très complexes et indigestes pour certains, sont tout de même énormes: Blackened (très rapide avec un gros breaks bien lourd), And Jutice For All (épique), One (meilleur titre du groupe avec Master), The Shortest Straw (rapide et brutal), Harvester Of Sorrow (lourdeur extrême), The Frayed Ends of Sanity (épique et complexe), To Live Is To Die (lourd et nostalgique) sont de purs chef d'oeuvres. Seuls Eye Of the beholder (trop répétitif) et Dyers Eve (titre forcé, pas naturel) sont moins bons et semblent ne pas être véritablement composé.
Metallica a réalisé avec cet album un tour de force et leur a permis de voir qu'ils était arrivés à une extrémité et qu'il fallait qu'ils se remettent en cause. C'est ce qui se passera par la suite.


Master of Puppets
Master of Puppets
Prix : EUR 12,35

6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ouf!!!!, 30 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Master of Puppets (CD)
Tout simplement le meilleur album album de Metallica et peut-être du metal. Metallica continue dans la direction de Ride The Lightning mais est maintenant arrivé à maturité. Jamais leur musique n'a été aussi puissante et mélodique; il y a tout dans cet album : puissance, virtuosité, technique, feeling, mélodie...De plus la production est énorme.
Battery ouvre les débats et met tout de suite les choses au point: c'est bien à un album de heavy métal auquel on a à faire. Ce morceau esy explosif et détruit tout sur son passage (attention les oreilles!!!). Vient ensuite Master Of Puppets, le must de l'album; le plus grand morceau metal de tous les temps. Le break au milieu est magnifique de profondeur et cela repart de plus belle ensuite pour enchaîner avec un solo d'un autre monde. The Thing That Should Not Be est le titre le plus faible de l'album; il est trop répétitif mais ça décolle la cervelle. Welcome Home est magnifique, dans la veine de Fade To Black mais plus sombre et plus fou sur la fin. Disposable Heroes est fabuleux sur toute sa durée (brutal et violent mais avec finesse); Leper Messiah maintient la tête de l'auditeur au fond des abysses (titre magnifique encore une fois, je manque de mots pour vraiment décrire ce que je ressens à l'écoute de cet album). Orion est mélodique et montre que Metallica est formé de vrais musiciens. Damage Incorporated finit l'album en beauté comme il avait commencé.
En somme c'est un classique du metal que tout métalleux se doit d'avoir. Jamais la musique du groupe n'avait été aussi puissante et belle.


Ride The Lightning
Ride The Lightning
Proposé par DVD Overstocks UK
Prix : EUR 11,37

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Deuxième chef d'oeuvre!, 30 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ride The Lightning (CD)
Ce deuxième album des four horsemen enfonce le clou plus profond dans la blessure béante laissée par Kill'em All. On a droit une nouvelle fois à un déballage de décibels et de thrash sur les titres Fight Fire With Fire(pas mélodique un brin mais décapant), Trapped Under Ice (du pur Kill'em All) et Creeping Death (un des meilleurs titres du groupe surtout en live). Mais déjà le groupe évolue et on a droit à toute la panoplie de Metallica: titre épique avec de nombruex changements de rythme (Ride The Lightning), lourdeur et puissance (For Whom The Bell Tolls; on s'aperçoit de la puissance de ce titre en live), mélodie et virtuosité (Fade To Black et l'instrumental The Call Of Ktulu). Seul Escape est moins bon que les autres et ne mérite pas d'être sur cet album. Autre bémol: production horrible avec un son trop grave et une batterie pas assez claire.
A part cela, cet album reste une référence et montre que Metallica est libre de faire ce qu'il veut; ils ont changé d'orientation musicale dès leur deuxième album car le style de Kill'em All ne permet pas de sortir des sentiers battus et de donner plus de profondeur à leur musique.


Kill 'Em All
Kill 'Em All
Proposé par DVD Overstocks UK
Prix : EUR 10,76

20 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une tuerie!!!, 30 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kill 'Em All (CD)
Premier album thrash de l'histoire, Kill'em All marque les débuts tonitruants de Metallica. On se rend compte dès les premières notes que ce groupe a une maîtrise technique parfaite même quand ils jouent à 100 à l'heure. Le seul point faible de l'album est sa production, un peu faiblarde surtout au niveau de la batterie (on distingue mal ce que maître Ulrich fait parfois). Par contre, le son de guitare est parfait; on dirait un son live, tranchant; durant les solos d'anthologie de Hammett, on entend bien le médiator frotter contre les cordes (ça fout le frisson). Les titres sont énormes: Hit The Lights (anthologique), The Four Horsemen (déjà Metallica évolue et propose un titre plus mature et complexe), Motorbreath (tuerie), Whiplash (tuerie de chez tuerie), The Phantom Lord (fabuleux avec ses solos et ses changements de rythme), No Remorse (qui fait taper du pied et remuer la tête), Seek And Destroy (légendaire et accrocheur comme pas possible). Seuls Jump In The Fire et Metal Militia sont un peu en deça mais restent des titres de très bonne facture.
Cet album a révolutionné le métal; à sa suite viendront des groupes tels Slayer, Megadeth Anthrax, Sepultura ainsi que le death-metal.
C'est tout simplement un album de légende.


World Demise - Remasterisé
World Demise - Remasterisé
Prix : EUR 15,60

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 On continue encore!!!!, 29 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : World Demise - Remasterisé (CD)
On reprend les mêmes ingrédients et on recommence. Album plus lent que les précédents, ce qui veut dire plus lourd chez Obituary (c'est possible). Cet album est peut-être un peu long mais c'est bon. Donald Tardy s'installe définitivement comme un maitre de la batterie et Obituary a failli exploser après la tournée qui a suivi.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5