Profil de cinefil50 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par cinefil50
Classement des meilleurs critiques: 448
Votes utiles : 612

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
cinefil50
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
The American Music Heritage 1954-1958
The American Music Heritage 1954-1958
Prix : EUR 30,00

5.0 étoiles sur 5 Intelligent et jouissif !, 20 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : The American Music Heritage 1954-1958 (CD)
Excellente idée d'avoir mis en parallèle les interprêtations de certains grands titres par Presley et ses prédécesseurs , blancs ou noirs ... sauf face à Carl Perkins et Ray Charles , Presley se détache aisément du comparatif et apporte une puissance qui n'appartient qu'à lui , sans compter bien sûr cette voix sans limites ...

Bonne notice et transferts soignés ! A noter la saisissante qualité des prises dans le studio du légendaire label SUN de Sam Phillips à Memphis et leur sensationnelle chaleur ( le même studio qui enregistre les débuts de CASH ... )


Songs of Time Lost
Songs of Time Lost
Prix : EUR 17,99

4.0 étoiles sur 5 Disque plaisant , à déguster lentement ..., 20 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Songs of Time Lost (CD)
Evidente complicité et bonheur de jouer ensemble de ces deux-là ... Le disque , raffiné et élégant , ne se livre pas lors d'une première écoute distraite : il faut le prendre et le reprendre , mais ce n'est pas un défaut , dans mon esprit .

La 5° étoile manque car je trouve stupéfiant de devoir lire , sur les chansons , des commentaires exclusivement en anglais , pour ce label tout ce qu'il y a de plus français ... Je l'ai d'ailleurs dit sur leur site .


Band of Brothers + The Pacific [Édition Limitée]
Band of Brothers + The Pacific [Édition Limitée]
DVD ~ Ben Chisholm
Prix : EUR 35,99

5.0 étoiles sur 5 Puissante , intelligente et sensible tentative de reconstitution de l'inimaginable !, 20 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Band of Brothers + The Pacific [Édition Limitée] (Blu-ray)
Je ferai court car les commentaires sont innombrables .

" Band of brothers " : vu après " The Pacific " , j'ai regretté la subtilité des histoires d'amour de " The Pacific " et je l' ai trouvé un peu pâle , en comparaison , sauf pour les épisodes de Bastogne et de la Hollande ( fabuleux de violence acharnée et monotone ) et de la libération des camps ( quel tact poignant sur un sujet très très difficile ) . Les scènes de combat sont d'une violence à vous clouer dans le fauteuil .

Excellent et émouvant documentaire donnant la paroles aux soldats qui ont survécu . Excellente qualité de son ( 5.1 vraiment exploité ) et d'image en BR .

Pour les jeunes qui regarderont la série , je pense qu'il manque un résumé véritablement chronologique de la campagne d'Europe ...

" The Pacific " : un vrai choc , cette conquête des îles et îlots du Pacifique , de plus en plus près du Japon .

Il y a aussi cette belle et forte pause en Australie des Marines épuisés ... et de délicates histoires sentimentales qui s'esquissent ....
Qualité de son et d'image exemplaires en BR !

Scènes de combat dantesques , d'un acharnement rarement vu .

Il manque un documentaire d'historiens sur cette terrible campagne du Pacifique , surtout pour les plus jeunes ...

Des vétérans le disent dans les bonus et tout est dit :

" nous pensions que nous allions tous mourir " ( taux de perte de 50 % dans certains bataillons !! )

" nous vivions au jour le jour "

" nous avions tous peur "

J'ajoute : une fois de plus , les véritables héros sont modestes et n'en rajoutent pas ... ( idem pour ceux de 14 )


Ambre
Ambre
DVD ~ Linda Darnell
Proposé par odyssees-numeriques
Prix : EUR 25,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Beau film à redécouvrir mais une édition discutable ..., 20 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ambre (DVD)
Le film repose tout entier sur la prestation de Linda DARNELLL , dont le magnétisme proprement sexuel , qui déborde la pellicule , a dû donner des sueurs froides à la censure de l'époque ... Son visage à la sublime perfection classique est magnifié par le Technicolor .

Elle nous offre un des plus beaux rôles de femme forte du cinéma américain , à laquelle , bien sûr , le scénario ne peut réserver une fin favorable : elle devra " payer " le caractère déplacé d'une ambition bien peu " féminine " ...

Le regard de Preminger est peut-être un peu froid ou distancié mais sa mise en scène reste d'une impeccable tenue ; beaucoup de fluidité et d'aisance dans le récit , des séquences splendides ( le duel , l'incendie de Londres , les scènes au théâtre , à la cour , la tentative de meurtre de la garde malade ... )

Le partenaire masculin est , hélas , pâlot et inconsistant . Sanders est excellent , comme d'habitude : là en souverain ironique et sans illusions .

L'édition : la copie ( ou les assemblages de copies ? ) va de très très pâle et moyen ( couleurs et définition : les premières 40 ' du film sont inquiétantes de médiocrité ) à plutôt acceptable voire plutôt bon , vu l' âge du film , et les costumes finissent pas être bien rendus ; mais le format natif est le 1:37 , or , le film remplit la dalle plasma , puisqu'il est reproduit en 16/9 , ce qui semble peu défendable . Les extraits du film dans l'introduction ( bonne ) de Brion montrent bien des séquences au format 4/3 et surtout avec des couleurs qui semblent beaucoup plus saturées ... mystère ...

Bref , une remastérisation coûteuse n'a pas pu être faite et si c'est cette base qui a été utilisée pour le BR : pas de miracle à attendre , à mon avis ... Enfin , nous avons le film , longtemps introuvable , et c'est l'essentiel !

Assez bon documentaire sur Preminger .


Maria Callas, Coffret 70 CD - Intégrale studio remasterisée, 1949 - 1969
Maria Callas, Coffret 70 CD - Intégrale studio remasterisée, 1949 - 1969
Prix : EUR 199,00

12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Belle édition et une certaine perplexité ..., 4 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas, Coffret 70 CD - Intégrale studio remasterisée, 1949 - 1969 (CD)
Bravo pour le souci de la préservation et de la mise en valeur du vrai patrimoine artistique de très haut niveau chez EMI !

Cependant , je ne sais pas si je vais acheter cette édition : j'ai réécouté , dans l'excellent coffret Naxos " Callassotherapy " (disponible sur Amazon ) , Lucia de 1954 : c'était déjà remastérisé mais la qualité reste quand même très moyenne ... donc que faire à partir de telles sources ? un miracle est-il possible ?

Les éditions SACD " à l'unité " de l'intégrale Warner existent bel et bien ! ! mais elles sont marquées " indisponible " sur le site Amazon ... pourquoi , mystère ! elles sont disponibles sur un site nippon , mais ... tarif costaud et frais de port en plus ... à creuser donc ... mais le SACD peut-il faire des miracles sur des sources médiocres??

Mise à jour du 19 décembre : j'ai acheté le coffret Norma / Serafin Bellini: Norma/1954 dans cette édition WARNER remastérisée , j'ai écouté puis j'ai comparé avec la Norma de l'édition NAXOS CallassoTherapy - coffret en 24 CD , toujours disponible à prix doux et elle aussi remastérisée , je ne sais pas par quelles méthodes ...

L'orchestre sonne plutôt mieux chez WARNER , donnant l'impression d'une prise de son plus précise et dynamique , plus récente , sans qu'il y ait un gouffre cependant ; les voix masculines , déjà bonnes , sont devenues excellentes ; pour la voix de la Callas , je ne sais plus quoi penser : où est la vérité ? il faudrait avoir le témoignage de quelqu'un qui était dans la salle où a eu lieu l'enregistrement en avril / mai 54 et qui a connu parfaitement la voix de la cantatrice en récital dans les années 50 , donc un vieux monsieur ou une vieille dame à présent ... il semble qu' un certain voile ait été ôté et le niveau d'aigu semble remonté , subjectivement ...

Mais est-ce une évolution positive ? sur " Casta Diva " , " Fine al rito ... " et " Ah! Bello ..." , quelque chose de l'envoûtement initial semble atténué voire perdu et , bien plus grave , il n'est pas rare que les aigus prennent un côté un peu vrillant , quand la partition pousse la voix de la Callas dans ses retranchements ... du coup , j'aime mieux la voix de la Callas dans l'édition NAXOS , car moins claire , plus sombre ! ou est-ce que je me suis habitué à un son " vintage " et à ses défauts ?? l'écoute sur 33T EMI , malgré les imperfections du support , redonne du relief et de l'assise à la voix de la Callas et du plaisir à l'auditeur ... il ne me reste plus qu'à trouver la version WARNER en sacd , qui , peut-être , résoudra tout ...

Les écoutes ont eu lieu sur mon matériel habituel : panneaux électrostatiques QUAD 2905 , électroniques McIntosh et Accustic Arts , platine Kuzma avec cellule mc .
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 3, 2014 9:57 AM CET


Le Chardonneret
Le Chardonneret
par Donna Tartt
Edition : Broché
Prix : EUR 23,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 L' intérêt ne cesse de s'amoindrir au fil des pages !, 3 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Chardonneret (Broché)
Ce bloc de 780 pages serrées fut , pour moi , une cruelle déception .

En effet , les 200 et quelque premières pages sur New-York sont ébouriffantes . La catastrophe et ce qui s'en suit sont effectivement du grand art romanesque . Le récit , les dialogues , les analyses , souvent fines et profondes , d'une tonalité presque proustienne , les descriptions des différents milieux sociaux et professionnels que rencontre le presque orphelin : tout cela impressionne par sa maîtrise souveraine , par sa capacité à émouvoir ! Je me frotte donc les mains et je me dis : " enfin un chef-d'oeuvre est en vue! "

Hélas , je vais vite me rendre compte que Mme TARTT a " tout donné " et que sa besace romanesque devient dramatiquement légère ....tout se gâte , en effet , avec le long ( trop long ! ) épisode de Las Vegas , pénible chronique du délitement de la vie du personnage principal , pesante et nauséeuse noyade dans l'alcool et les stupéfiants , avec un jeune russe se complaisant dans l'auto-destruction jusqu'à la caricature ...

Puis retour à New-York , mais le charme n'opère plus sur le lecteur et je n'avais plus envie de continuer la lecture ... nous retrouvons les mêmes personnages mais moins intéressants ... on sent un peu trop les fiches sur l'ébénisterie ... des invraisemblances se font jour ( le gigantesque trafic de meubles monté par notre héros sans que son bienfaiteur se rende compte de quoi que soit , le maître-chanteur qui apparait , disparait , réapparait )

jusqu-à la quasi incohérence ... et le départ précipité à Amsterdam , justifié de façon abracadabrantesque en terme de logique de récit ; le roman se termine sur de longues considérations générales de l'auteur , véritables tartines bien mal venues ...

Je reprocherai aussi au roman la fausse bonne idée du tableau , fil soi-disant conducteur , mais en vérité de plus en plus artificiel et finalement grosse ficelle ...

Il est très étonnant que l'éditeur américain n'ait pas attiré l'attention de l'auteur sur la dramatique perte d'intérêt du livre à partir de l'épisode Las Vegas et la nécessité de procéder à des coupes drastiques , pour alléger l'indigeste pudding et redonner du tonus romanesque à l'ensemble ....


La Vie de Jésus
La Vie de Jésus
DVD ~ Marjorie Cottreel
Prix : EUR 16,70

5.0 étoiles sur 5 Premier coup de tonnerre dans un cinéma français engourdi, 16 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Vie de Jésus (DVD)
Celui qui allait devenir , à mon avis , le plus grand cinéaste français vivant donne ici son premier film , avec ce regard si singulier , qui va faire apparaitre les autres réalisateurs comme si confortables et paresseux ... .

Si tout n'est pas parfait ( curieuse scène de sexe quasi pornographique tournée , d'ailleurs , avec des doublures ; personnage du jeune maghrébin qui aurait mérité plus d'approfondissement ) , il n'en reste pas moins que l'essentiel de ce qui va suivre est déjà en place :

la communion presque hallucinée avec les paysages , grâce à ces immenses plans fixes de la campagne du Nord , saturés de beauté mystèrieuse , filmés dans une sorte d'extase

la densité et l'intensité exceptionnelle de ce que sa caméra nous transmet et nous suggère : Dumont ne filme pas " au petit bonheur " , pour ne rien dire et ne rien montrer , comme tant d'autres !

son intérêt pour les personnages du bas de la société , mutiques , opaques , vrais handicapés sociaux , pauvres de mots et d'esprit , qui souffrent mais ne savent pas le dire et le partager , parfois à la limite de l'" idiot " ...

et le regard sans complaisance porté sur ces peu reluisants et séduisants échantillons d'humanité , que , cependant , il ne condamne jamais , même s'ils ils commettent des horreurs ...et donc ce regard " à hauteur d'homme " , qui laissera la place à une forme d'issue , sinon de rédemption et , finalement , cette visée mystique

et , en définitive , cette sensation d'un cinéma d'une richesse d'art et de significations prodigieuse , alors que ses moyens matériels sont très modestes ...

Par chance , tout est encore disponible :

L'Humanité
Flandres
Hadewijch [DVD] (12)
Hors Satan
Camille Claudel 1915 [Blu-ray]
Twenty Nine Palms


Smoking / No Smoking [Édition Collector]
Smoking / No Smoking [Édition Collector]
DVD ~ Peter Hudson
Proposé par MEDIA PRO
Prix : EUR 14,70

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une fascinante comédie à tiroirs, 8 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Smoking / No Smoking [Édition Collector] (DVD)
Les variations vertigineuses sur les conséquences des choix de la vie quotidienne ( et si .. . ) sont traitées par Resnais avec brio , légèreté et profondeur .

Arditi et Azema se surpassent en permanence .

Le vrai miracle , c'est que ce film ( adapté d'une pièce de théâtre d'un auteur anglais prolifique et célèbre pour sa vision pessimiste du mariage ) , tourné en décors de carton-pâte , aurait pu être abstrait , cérébral et froid : il n'en est rien : la vie et l'émotion sont bien là !

J'ai pour ma part regardé , à un jour d'intervalle , chacun des films , en commençant par " Smoking " et , curieusement , ce dernier m'a semblé nettement meilleur , car plus intense , violent et perturbant : cette impression ne pouvait venir , en tout cas , que du texte : dialogues et situations ...

Je n'ai plus le souvenir de la qualité d'image à l'époque , en salle , mais on ne peut vraiment pas dire que la copie DVD proposée soit définie et piquée , pour un film de 1993 ...

Resnais nous a quittés et il n'est que temps de revoir Providence, enfin disponible ! Mon oncle d'amérique Les Herbes folles, etc ...

A quand une intégrale en BR , avec des copies retravaillées ?


The Astounding Eyes Of Rita
The Astounding Eyes Of Rita
Prix : EUR 9,00

5.0 étoiles sur 5 Un miraculeux équilibre, 8 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Astounding Eyes Of Rita (CD)
Oui , un miraculeux équilibre entre la sensualité des timbres et la profondeur de l'inspiration , la séduction immédiate et la force d'une méditation sans fin , la simplicité apparente des thèmes et le raffinement de l'ensemble , résultat du croisement des influences et des civilisations ...

Pour aller plus loin avec cet ensemble ( dont les participants varient d'ailleurs ) , écouter , ensuite , pour approfondir , ce sommet , plus austère , que représente , à mon avis , Astrakan Cafe


Le Facteur
Le Facteur
DVD ~ Massimo Troisi
Prix : EUR 13,00

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Joli petit film , sans plus, 8 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Facteur (DVD)
Gardons les superlatifs pour d'autres occasions , car Noiret ( un peu pontifiant ) et Troisi ( effectivement excellent ) tiennent le film à bout de bras .

En effet , la mise en scène est tiède , fade , et le scénario peu inventif ; les personnages sont mal creusés ( véritable personnalité de Neruda l'exilé pas travaillée dans le film , conversion au communisme du facteur hautement superficielle )

C'est dommage , car le récit , en lui-même , offrait de très belles possibilités à un scénariste et un cinéaste véritablement inspirés : par exemple , même les meilleures séquences , du début , où le facteur monte le courrier du Poète et entame un laborieux dialogue avec lui , n'atteignent pas le sommet d'émotion et d'expressivité qu'on aurait pu espérer .

L'histoire d'amour , qui n'est pas portée par un regard de vrai cinéaste , hésite entre le convenu , le pittoresque et le presque ridicule .

L'actrice principale , en dehors de sa plastique avantageuse , ne fait pas flamber les planches ... les seconds rôles sont plus que moyens ( la tenancière du bistrot , le père pêcheur , le curé , le politicien local ...)

Bref , un film d'illustrateur plus que de cinéaste .


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20