Profil de ppp > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ppp
Classement des meilleurs critiques: 870.353
Votes utiles : 30

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ppp (Paris, France)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Lullaby
Lullaby
par Jean-Marie-Gustave Le Clézio
Edition : Poche
Prix : EUR 5,60

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 livre de chevet, 13 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lullaby (Poche)
Lu, relu, re-relu, fascinée, autour de mes 12 ans.
Aujourd'hui (21 ans plus tard) je le relis, et c'est tout pareil.


Trafic de reliques
Trafic de reliques
par Ellis Peters
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 en des temps pas si reculés, 11 juillet 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trafic de reliques (Poche)
le premier des Cadfael, conçu comme un "one-shot", est un des meilleurs.

Géopolitique médiévale, luttes de pouvoir au sein d'une abbaye, préjugés ethniques, mysticisme frauduleux de moines qui inventent le marketing religieux, et un frère Cadfael si lucide que je ne cesse de me demander si un personnage aussi pondéré et humaniste aurait pu exister au XIIe siècle...


Pilules bleues
Pilules bleues
par Frederik Peeters
Edition : Broché

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 mine de rien, pudique, 30 décembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pilules bleues (Broché)
Un très joli carnet de route, en 3 mois et quelques esquisses, un bout de chemin avec eux qui nous montrent qu'on a tous peur de la mort, avec ou sans la maladie.
Et puis le trait et le ton de Peeters sont infiniment plaisants, doux-amer comme on dit, et très intelligents.


Court Serpent - Grand Prix du Roman de l'Académie Française 2004
Court Serpent - Grand Prix du Roman de l'Académie Française 2004
par Bernard Du Boucheron
Edition : Broché
Prix : EUR 13,10

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 drôle, cruel, et magnifiquement dit, 9 mai 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Court Serpent - Grand Prix du Roman de l'Académie Française 2004 (Broché)
c'est un petit livre, mais d'une sacrée envergure, un tour de force.
Bernard du Boucheron ne fait aucune concession à la facilité avec un langage précis, techniquement et historiquement marqué. Car c'est un abbé, un inquisiteur normand du XIVe siècle qui parle (avec tout ce que ceci suppose de tournures ampoulées et d'auto-satisfaction) et récite ses misères, les justifiant par la grandeur de sa mission.
A travers le "testament épistolaire", le rapport de voyage de l'abbé Montanus, aventurier malgré lui (on devine qu'il aurait tout autant aimé rester courtisan, au chaud à Trondheim ou en Italie), se dessinent en creux la misère des hommes et la rapacité de l'église, premier et dernier fléau à s'abbattre sur une communauté miséreuse, abandonnée, inadaptée.
On s'amuse tout au long de cette macabre lecture ; qui de l'inquisiteur ou du froid fera le plus de morts ?
Et on s'instruit, aussi (il a du falloir beaucoup de recherches et de passion, pour arriver à une exactitude concise à ce point, comme coulant de source).


Goodbye Swingtime
Goodbye Swingtime

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 pas tout l'humour des mêmes en concert mais presque, 25 mars 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Goodbye Swingtime (Album vinyle)
le jazz big band ne fait pas dans la finesse, matthew herbert, si.
Souvenirs du plus chouette concert : des gars en queue de pie, assis, qui se déchaînent tranquillement sur des journaux et des flash d'appareils photo, s'envoient des boulettes de papier l'air de rien, derrière leur partition et leurs cuivres à la main, et matthew herbert un peu chef d'orchestre courant du micro aux platines... ce soir-là le son se décalait de la réalité des musiciens sur la scène, un peu paranormal.
Connaissant le cd, le concert m'avait agréablement surpris. Et après coup le cd ne me parait pas à la hauteur.
Ca reste du matthew herbert...


Conception de sites web : L'art de la simplicité
Conception de sites web : L'art de la simplicité
par Jakob Nielsen
Edition : Broché

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 un début pour un débat ? :p, 6 novembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Conception de sites web : L'art de la simplicité (Broché)
Dans ce livre, sans être exhaustif, Nielsen pose les bonnes questions et se base sur des enquêtes fiables. Un outil bien utile, donc...
Mais en bon américain, il apporte des réponses avant même d'avoir posé les questions. Or on ne peut pas définir un modèle a priori de site web sans étudier les contraintes contextuelles à sa création. Les utilisateurs visés ont-ils une connexion haut-débit (et c'est de plus en plus souvent le cas) ? Vont-ils sur ce site pour en avoir "plein les mirettes" ? Sont-ils habitués aux temps de téléchargement plus longs pour des contenus plus fidèles (images d'un catalogue) et plus complets ? Le commanditaire d'un site a souvent une stratégie de communication déjà établie, il faut la prendre en compte...
J'ai cru comprendre que Jacob Nielsen était ingénieur informaticien. Et on connait l'antagonisme caricatural des ingénieurs "vieille école" et des designers (j'ai lu une fois un article du même Nielsen, où il répétait plusieurs fois de surtout "ne pas écouter le graphiste, ne pas se laisser embobiner"). Je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'un grand graphiste d'aujourd'hui pourrait tirer des mêmes enquêtes auprès des internautes...
Ses commentaires datent un peu. Faites le test auprès d'un "internaute lambda", maintenant, en novembre 2001...
Restent ces questions que le bon sens veut que nous nous posions à chaque fois que l'on conçoit un site... Et qui peuvent certes soulever un débat, mais n'en faisons pas des dogmes.


Page : 1