undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Vaillant Caroline > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Vaillant Caroline
Classement des meilleurs critiques: 145.194
Votes utiles : 89

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Vaillant Caroline "zecrezygueurle" (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
The Sureal Adventures of Edgar Allan Poo Book 1
The Sureal Adventures of Edgar Allan Poo Book 1
par Dwight L. MacPherson
Edition : Broché

3.0 étoiles sur 5 Petit et grand, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Sureal Adventures of Edgar Allan Poo Book 1 (Broché)
"The Surreal Adventures of Edgar Allan Poo", de Dwight MacPherson & Thomas Boatright, aux éditions Image Comics, collection Shadowline, est une BD sur Edgar Poe.
Non, je ne me suis pas trompée dans le titre, il y a aussi un Edgar Allan Poo... ;)

Edgar Poe est au plus bas : il ne se remet pas de la mort de sa femme Virginia, elle le hante dans ses rêves, et à forcer de prier pour ne plus rêver... il ne rêve plus...
Plus de rêve, plus d'imagination, et donc plus d'inspiration pour écrire...
Cette partie de lui-même, l'imagination, est devenue un petit lui, Edgar Allan Poo, qui va vivre une bien étrange aventure, guidé par un rat nommé Irving, dans le monde de Terra Somnium.

Alors oui, "poo" en anglais, ça veut dire "caca" et le nom/jeu de mots n'est pas super bien choisi, mais il y a bien Winnie the Pooh aussi, alors...

Le dessin est plutôt original, quoi que parfois un peu cafouillis, mais les personnages sont vite attachants.
Il y a un jeu de couleurs au fil des pages de la BD, un peu comme si l'on se retrouvait dans le château de Prospero ("Le Masque de la mort Rouge") et qu'on en traversait les pièces.
Le hic, c'est que plusieurs pages (dans le livre que j'ai en tout cas) ont eu un problème d'impression et les dessins sont dédoublés.


The Surreal Adventures Of Edgar Allan Poo: Book 2
The Surreal Adventures Of Edgar Allan Poo: Book 2
par Dwight L. MacPherson
Edition : Broché
Prix : EUR 13,42

3.0 étoiles sur 5 Petit Poe, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Surreal Adventures Of Edgar Allan Poo: Book 2 (Broché)
Suite de "The Surreal Adventures of Edgar Allan Poo", "The Surreal Adventures of Edgar Allan Poo, Book two" de Dwight MacPherson (à l'histoire) et Avery Butterworth (au dessin)--eh oui, ce n'est pas le même dessinateur que le 1er--, chez Image Comics, Silverline Books, collection Shadowline, reprend l'histoire de Poo, le côté imaginaire d'Edgar Poe : il repart en effet chercher Virginia, restée prisonnière du roi des cauchemars, dans l'endroit le plus dangereux de Terra Somnium.
Poo commence à comprendre que tout ceci n'est qu'un rêve--d'ailleurs tout le monde l'appelle "dream child"--et que c'est lui qui en a le contrôle.
Son "père", Edgar Poe, parle dans sa tête pour le diriger dans sa quête. Poo est toujours accompagné d'Irving le rat et de Terrence le crabe, et aidé par des figures antiques et divines telles qu'Artémis, Thor ou Odin...
Le dessin est différent, mais pas assez pour que ça soit gênant. Il y a toujours un jeu avec les couleurs, mais moins prononcé que dans le 1. Par contre, dans celui-ci on trouve de belles pleines pages (voire parfois double-pages).


Synchronicité
Synchronicité
par Teodorani Massimo
Edition : Broché

47 internautes sur 48 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 L'inconscient collectif, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Synchronicité (Broché)
Massimo Teodorani : Synchronicité : Le rapport entre physique et psyché de Pauli et Jung à Chopra, toujours aux éditions Macro.

Ce livre s'axe donc autour de la synchronicité, terme inventé par le psychanalyste Carl Gustav Jung pour nommer ces coïncidences significatives. Pour Jung, et pour Pauli, physicien quantique, ces évènements synchrones représentent le lien qui existe entre matière et esprit : un évènement "matériel" qui a une signification (mentale, morale) pour quelqu'un.
Cette synchronicité relèverait donc d'une dimension subquantique en dehors de l'espace et du temps.

La majeure partie du livre traite de Jung et de Pauli : leurs liens (le 1er ayant été le psychanalyste du 2nd), leur travail commun, comment Jung a appris à Pauli à interpréter les archétypes de ses rêves pour guérir et pour parvenir à trouver, au fond de lui, des réponses à ses recherches scientifiques. Cette partie est intéressante mais malheureusement un peu trop répétitive et trop superficielle : beaucoup de choses sont répétées au fil des chapitres, alors qu'on n'entre jamais en profondeur dans le sujet.
Vient ensuite une petite partie sur les phénomènes paranormaux dits extraterrestres (OVNIS, enlèvements, crop circle) qui sont ici vus comme des synchronicités : en période de crise humaine (commencée après les 1ers essais nucléaires) les Hommes projetteraient leurs craintes et leur besoin d'être sauvés sous formes d'archétypes aux formes de mandala (circulaires voire ovoïdes) -> soucoupes volantes et autres OVNI, crop circles,... ou d'embryon humains (extraterrestres). J'avoue que c'est une partie qui m'a lassée parce qu'encore plus superficielle que le reste. Mais elle est courte :D
Et enfin, une dernière partie sur une philosophie de vie qui permettrait, selon Deepak Chopra, de vivre mieux, en meilleure santé, en harmonie avec soi et avec le monde : la synchrodestinée. Chapitre bien trop court mais qui donne envie de lire ou de relire Le Livre des coïncidences (de Deepak Chopra).

Avis mitigé donc pour cet ouvrage, un peu déçue d'un côté qu'il n'apporte pas grand chose, mais toujours ravie de lire quelque chose sur la synchronicité ;)


Brooklyn Follies
Brooklyn Follies
par Paul Auster
Edition : Broché
Prix : EUR 23,40

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une retraite mouvementée, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brooklyn Follies (Broché)
Je n'ai jamais été déçue par un livre de Paul Auster, et là non plus : Brooklyn Follies, aux éditions Actes Sud.
Nathan Glass, tout juste sorti d'un cancer et fraîchement divorcé, vient de s'installé à Brooklyn, où il a passé sa jeune enfance, pour y mourir... Du moins c'est ce qu'il croit.
Il se met d'abord en tête d'écrire un livre sur les anecdotes de sa vie, puis sur celles de ses proches. Il commence à prendre ses habitudes dans ce nouveau quartier et, coïncidence, il retrouve, dans sa librairie préférée, son neveu, Tom, qu'il n'avait pas vu depuis un bon bout de temps. Il redeviennent les amis qu'ils avaient été. Puis un jour débarque Lucy, la nièce de Tom...
Aurora, la sœur de Tom, était une jeune femme qui avait toujours eu une vie chaotique. Mais Lucy refuse de dire où elle se trouve. Nathan fait aussi plus ample connaissance d'Harry, le patron de Tom, qui a eu une vie assez mouvementée lui aussi : homosexuel marié à une femme riche, galeriste d'art qui a fait de la prison pour escroquerie, amoureux du faussaire, il l'a fait envoyer en prison...
Bref, la vie de Nathan devient tout de suite plus agité et il devient en quelque sorte l'ange gardien de tout ce petit monde : oncle, ami, conseiller, entremetteur, il fait en sorte que tout se passe le mieux possible pour ceux qui l'entourent ; mais c'est sans compter sur les aléas de la vie, qui aiment mettre des bâtons dans les roues des gens...

On retrouve les thèmes de la ville (New York surtout), de la famille et de la vie en général, souvent au cœur des romans d'Auster, et dans une vie justement qui semble si normale, voilà une multitudes d'aventures qu'on découvre et on se dit que oui, finalement, nous aussi parfois il nous arrive des choses dignes d'un roman !
Le roman tacle aussi la politique Bush dès que possible, et ça, c'est toujours bienvenu.

C'est donc un roman très agréable, mais qui ne mâche pas ses mots.


Le scarabée d'or, d'Edgar Poe
Le scarabée d'or, d'Edgar Poe
par Eric Corbeyran
Edition : Album
Prix : EUR 10,50

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 MacGuffin, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le scarabée d'or, d'Edgar Poe (Album)
Le Scarabée d'or d'Edgar Allan Poe, (d'Edgar Poe ;)), Eric Corbeyran et Paul Marcel, aux éditions Delcourt, collection Ex-Libris est une BD, une adaptation de la nouvelle de Poe (ma préférée je crois ;)).
Je pense que vous connaissez l'histoire : un homme, William Legrand, découvre un scarabée magnifique, doré, et en fait le dessin pour donner une idée de la bête à son ami. Par une suite de coïncidences (qui n'apparaissent pas toutes dans la BD), William Legrand va découvrir un trésor enfoui, et ce, "grâce" à ce scarabée.
Mais bien sûr, comme chacun sait, le scarabée n'est qu'un prétexte ;)

J'ai beaucoup apprécié le dessin et surtout la colorisation de cette BD. Tout ce qui est fluide (eau, fumée, sable) y est représenté d'une manière assez intrigante ; les visages sont très expressifs, les décors magnifiques, la mise en page assez dynamique.
Un bel ouvrage ;)


Mystery Society
Mystery Society
par Steve Niles
Edition : Broché
Prix : EUR 20,42

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A la recherche du crâne de Poe, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mystery Society (Broché)
... ça aurait pu être le titre, en français, de Mystery Society, une BD de Steve Niles et de Fiona Staples (au dessin), aux éditions IDW (Idea & Design Works).
Mystery Society c'est le nom du groupuscule d'abord formé par Nick Hammond et Anastasia Collins (dits Nick et Anastasia Mystery), anciens libraires devenus riches qui ont décidé de faire éclater la vérité sur tous les mensonges d'État (et autres), tout ce qui touche aux extra-terrestres mais aussi au mystère, à l'occultisme, etc. Des Mulder et Scully privés en quelque sorte ;)
Une de leur première mission est de délivrer 2 fillettes enfermées dans la zone 51. Nick y arrive seul et sans bavures, mais très vite il s'aperçoit que l'information et les images ont été truquées pour pouvoir l'inculper de meurtre. Parallèlement Le couple cherche de nouvelles recrues. En plus des 2 fillettes aux super pouvoirs, se joignent à eux Mystery Skull, une femme décédée qui porte un faux crâne sur la tête, et Verne, un robot animé par le cerveau de Jules Verne...
De plus, une nouvelle mission vient de leur arriver dans les pattes : retrouver le crâne volé d'Edgar Poe...

De l'humour, des rebondissements, un dessin sympathique, une narration originale et, à la fin, un artwork de Fiona Staples, bref, j'ai bien aimé ;)


Le Livre de Johannes
Le Livre de Johannes
par Jorgen Brekke
Edition : Broché
Prix : EUR 24,90

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La mort dans la peau, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Livre de Johannes (Broché)
Le Livre de Johannes, de Jørgen Brekke, aux éditions Balland... Thriller qui se passe à la fois aux USA (à Richmond, Virginie) et en Norvège, à Trondheim de nos jours... mais aussi, au XVIème siècle en Norvège et en Italie.

Dans le musée Edgar Poe à Richmond, un homme est retrouvé décapité et écorché. La police, dont Felicia Stone qui est chargée de l'enquête, se demande s'ils sont face à un futur tueur en série ou bien à un crime hors du commun. L'enquête patauge un peu, mais Felicia, s'acharne et découvre qu'un meurtre similaire a eu lieu en Norvège. Effectivement, à la bibliothèque Gunnerus de Trondheim, une bibliothécaire a été décapitée, écorchée et dégraissée... Du côté norvégien, c'est Odd Singsaker, récemment opéré d'une tumeur cérébrale, qui enquête sur l'affaire ; il a un suspect, déjà suspecté quelques années auparavant de la disparition de sa femme et de son fils...
Odd rencontre pas mal de monde et se pose des questions sur chacun, malgré ses problèmes de mémoire dus à l'opération. Certains paraissent blanc comme neige, d'autres ont un comportement étrange, et l'enquête semble partir dans plusieurs direction.
Lorsque Felicia entre en contact avec lui, ils sentent qu'ils vont se trouver sur la bonne piste très bientôt... mais quand ?

Très bon thriller du genre MacGuffin où intrigue policière et histoire sont réunies, en effet, le roman est entrecoupé de ces récits du XVIème siècles, qui racontent en quelque sorte l'histoire du fameux Livre de Johannes, qui est au centre de toutes les attentions... bien qu'enfermé dans le coffre de la bibliothèque.
J'avais du mal à le lâcher et fus un peu triste qu'il se finisse. Seul bémol, comme souvent, les coquilles, mots manquants et autres erreurs de concordance des temps, mais qui ne sont pas dus à l'auteur (pas tous en tout cas, mais je ne lis pas le norvégien, alors...)


Aspic, détectives de l'étrange T01: La naine aux ectoplasmes
Aspic, détectives de l'étrange T01: La naine aux ectoplasmes
par Thierry Gloris
Edition : Album
Prix : EUR 14,50

3.0 étoiles sur 5 Aspic, drôle d'équipe, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aspic, détectives de l'étrange T01: La naine aux ectoplasmes (Album)
Aspic détectives de l'étrange - Tome 1. La Naine aux ectoplasmes et la suite Tome 2. L'Or du vice, de Thierry Gloris au scénario et Jacques Lamontagne au dessin, aux éditions Quadrants.

Ces 2 tomes racontent deux enquêtes parallèles et liées, menées d'un côté par Auguste Dupin pour la police parisienne et de l'autre par Flora Vernet, son apprentie. Cela se passe à la fin du XIXème siècle...
Dupin enquête sur la disparition d'une naine médium, Kathy Wuthering, et Flora tente de retrouver la montre d'un client, Hugo Beyle, et tous deux partent sur sa trace.

Dans cette histoire, Dupin n'est pas vraiment tel qu'on se l'imaginait dans les contes de Poe, déjà il est plus vieux... Flora Vernet, nièce de... je ne vous dis pas qui, m'a beaucoup fait penser à Adèle Blanc-Sec (du film, car je n'ai pas lu les BD), et ça m'a chagriné un peu... mais j'ai su passer outre.
Ces BD contiennent de multiples clins d'œil à la littérature du XIXème siècle, rien que dans mon mini résumer, on peut en compter 3 si on a l'œil ;)
Le dessin est sympathique, beaucoup de détails, très soigné. Les dialogues sont parfois en décalage avec l'époque, enfin, m'a-t-il semblé, mais comme c'est de l'humour avant tout, on s'y fait.
Il faut savoir aussi que l'occultisme et/ou le fantastique est très présent dans ces BD, et ce ès la première planche, ce qui ne colle pas trop avec les histoires habituelles de Dupin :p

La fin implique une suite potentielle, puisqu'elle présente la création d'Aspic (une agence de détectives)...


Powerball 250 Hz Pro Bleu
Powerball 250 Hz Pro Bleu
Prix : EUR 23,80

4.0 étoiles sur 5 Muscler les bras, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : NSDBALL - Powerball 250 Hz Pro (Sport)
Ça a l'air d'être efficace pour muscler et renforcer les bras.
J'aurais préféré qu'il y ait une notice en français.


Huitième Continent Tome 1
Huitième Continent Tome 1
par Collectif
Edition : Album
Prix : EUR 13,90

3.0 étoiles sur 5 A kingdom by the sea ?..., 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Huitième Continent Tome 1 (Album)
Un peu dans la lignée de Je vous apprendrai la peur, mais dans le genre fantastique, une BD, Huitième continent, tome 1 - Edgar Poe : Le dernier cauchemar, de Christian Vilà et Stéphane Collignon, éditions 12Bis.

Depuis qu'Edgar Poe a fait publier son (presque) seul roman Les Aventures d'Arthur Gordon Pym de Nantucket, il est poursuivit par de mystérieux êtres.
Il est aussi accompagné par son démon de la perversité, Imp, qui le tente pour le faire boire.
Lors d'une escale à Baltimore, fin septembre 1849, il s'arrête dans un pub pour se protéger des êtres mystérieux ; une prostituée, Annabel, s'installe à sa table et lui demande de lui offrir une bière...

Ce sont donc les derniers jours TRÈS romancés de la vie de Poe. Une version fantastique, puisque des êtres étranges venus d'un monde encore inconnu le poursuivent parce qu'il a divulgué leur secret dans son roman.
La BD donne donc une explication très personnelle et très fictionnelle de la fin d'Edgar Poe...

J'ai bien aimé certaines planches comme posées sur un dessin plus grand.

Pour l'histoire, je n'ai pas été super ravie :
1- le mystère autour des êtres étranges reste tout de même trop superficiel, j'aurais aimé que ce soit plus approfondi ;
2- l'histoire d'amour entre Annabel et Poe, c'est un peu too much...


Page : 1 | 2