Profil de Rovedo > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Rovedo
Classement des meilleurs critiques: 1.559.973
Votes utiles : 71

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Rovedo "Rov" (Italy)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Dune: House Atreides
Dune: House Atreides
par Kevin J. Anderson
Edition : Poche
Prix : EUR 7,53

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une bonne nouvelle pour tous les fans de Frank Herbert, 17 juin 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dune: House Atreides (Poche)
Il y a vraiment des bonnes nouvelles pour tous les fans de la monumentale saga de Frank Herbert. Le premier titre de cette « prequel » (à la Star Wars) - écrite par le fils de Herbert, qui a joint ses forces avec Kevin Anderson - même s’il n’arrive pas à l’hauteur des titres originaux (mais je croix que très peux d’auteurs auraient pu rejoindre un tel résultat), est néanmoins très bien écrit, et projette une intéressante lumière sur les antécédents de la saga, c’est à dire sur l’origine des personnages et sur les rapports entre les deux noble familles des Atreides et des Harkonnen.
J’ai particulièrement apprécié l’histoire de Duncan Idaho, l’un des mes personnages préférés de « Dune », et la conquête du planète Ix par les Tleilaxu.
La richesse d’informations sur l’univers de Dune est impressionnante. Maintenant j’attends avec impatience de lire les prochains titres de la série.


Soul Mining
Soul Mining
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 18,95

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable, 17 juin 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soul Mining (CD)
C’est le meilleur album pop que j’ai jamais écouté. Les musiques (en premier lieu « Uncertain Smile » avec son fabuleux solo de piano) sont simplement parfaites. A chaque écoute on trouve quelque chose de nouveau à découvrir. Les textes, de leur coté, sont vraiment poignants, et présentent des affinités avec la grande poésie anglaise du XVIIe siècle.
C’est le meilleur album pour approcher un des groups plus importants de la musique pop. Un disque qui à désormais vingt ans, mais qui reste une véritable fête pour les oreilles et pour l’âme.


A Prendre
A Prendre
Proposé par buy smart-24
Prix : EUR 9,83

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A prendre, 20 mai 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Prendre (CD)
Il suffirait d’écouter les premières notes de "Le chien mouillé" pour aimer ce troisième album de l’incomparable Miossec, un chansonnier qui à rempli dans mon coeur le vide laissé par la morte du grand Jacques Brel. Le mots, dur et brillants comme ceux des albums précédents, sont très immédiats et arrivent directement à la place d’ou ils viennent, ça veut dire le coeur.


Boire
Boire
Prix : EUR 12,99

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un album fantastique, 20 mai 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boire (CD)
Un album fantastique. En écoutant pour la première fois ce disque j’ai eu la même forte impression qui m’ont donné des disques comme le fabuleux "Soul Mining" du group The The ou bien "Meat is Murder" de The Smiths: c’est a dire, des textes très poignants et des arrangements parfois inoubliables, comme ceux de "Des moments de plaisir", de "Non non non non (je ne suis pas saoul)" ou de "Que deviens ton poing quand tu tend les doigts" (ma chanson la préférée).
Miossec à un véritable talent pour faire de la poésie merveilleuse avec des matériaux que d’autres chansonniers auraient jeté dans la poubelle, et pour la revêtir avec des musiques très simples mais réellement expressives.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 5, 2009 9:44 AM CET


Baiser
Baiser
Prix : EUR 10,29

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A exporter, 20 mai 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baiser (CD)
J’ai été conseillé d’écouter les chansons de Miossec par un ami, et bien, en achetant "Boire" je m’attendais d’écouter un chansonnier comme les autres, tandis que, avec une grande surprise, j’ai fait la connaissance d’un véritable poète.
"Baiser" m’à confirmé en plein la validité de mon jugement, même si j’ai trouvé les arrangements un peux moins beaux que ceux de l’album précédent. Mais il y a également des perles comme "Une bonne carcasse" ou "On était tellement de gauche" qui pourrait bien devenir l’hymne d’une génération.
C’est dommage que ce chansonnier n’est pas connu dans mon pays comme il mérite, mais on ne peut jamais dire...


Une veuve de papier
Une veuve de papier
par John Irving
Edition : Poche
Prix : EUR 8,70

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le roman des romans, 24 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une veuve de papier (Poche)
"La veuve de papier" est un livre où pratiquement tous les personnages, sauf le policier Harry, sont écrivains. Ça donne à Irving l’opportunité pour des considérations très importantes sur la nature, le fin et la technique du roman qui font part, pour moi, de la fascination d’un livre qui pourrait bien être décrit par ces mots d’un des personnages, Ruth : "Tout romancier digne de ce nom doit être capable d’inventer un personnage plus intéressant qu’une personne réelle" et aussi par la phrase "des personnages subtils et complexes, et des histoires déchirantes étaient des impératifs catégoriques pour tout roman digne de la postérité".
C’est ainsi le cas de "La veuve de papier", un livre qui laisse au lecteur une impression de beauté tranquille et mélancolique. Tous les personnages sont en fait "subtils et complexes", et l’histoire est décidément "déchirante" (à voir la touchante histoire de la morte de Thomas et Timothy, les deux fils de Marion et Ted, dans un accident de la route).
Pour moi, c’est un roman à la hauteur de "L’œuvre de Dieu, la part du Diable" et de "Le Monde selon Garp" et, comme on lisait sur la jaquette de édition américaine, "a joy to read".
En plus, quelqu’un devrait réellement écrire les merveilleux contes pour enfants de Ted Cole, dont l’auteur nous présente seulement quelques morceaux exquises.
Ils auraient un succès immédiat.


La Quatrième main
La Quatrième main
par John Irving
Edition : Broché
Prix : EUR 21,30

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef-d'oeuvre, 24 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Quatrième main (Broché)
J’ai aimé vraiment beaucoup ce nouveau livre d’Irving, qui brille pas seulement pour l’exécution simplement parfaite, mais aussi pour la vivacité de la trame et la vraisemblance des personnages.
Comme d’habitude avec les romans d’Irving, l’histoire est presque impossible à résumer. Si dans "La veuve de papier" les fantômes qui infestaient les vies des personnages étaient ceux de deux jeunes morts dans un accident de la route, ici le vrai protagoniste du livre est le fantôme... d’une main! C’est la main de Patrick Willingford, un journaliste d’une télé de New York, devenu "the Lion Guy" après qu’un lion d’un cirque indien lui à dévoré la main gauche devant des millions de téléspectateurs. Ça le conduit à croiser le chirurgien Nick Zajac (un personnage absolument inoubliable!) et l’indéchiffrable et mystérieuse "femme à la voix sensuelle" de ses rêves.
John Irving est peut-être le seul romancier qui peut partire d’un fait si bizarre pour construire, avec une prodigieuse maîtrise, une histoire dans le même temps très amusante, joyeusement érotique et parfois vraiment émouvante.


Luftwaffe Secret Projects: Strategic Bombers 1939-1945
Luftwaffe Secret Projects: Strategic Bombers 1939-1945
par Dieter Herwig
Edition : Relié

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La Luftwaffe du 1946, 16 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Luftwaffe Secret Projects: Strategic Bombers 1939-1945 (Relié)
Ce livre dédié aux bombardiers stratégiques est le deuxième de la série des « armes secrètes de la Luftwaffe » (ça veut dire aux avions du Troisième Reich qui auraient pu voler dans le ciels d’Europe en 1946, si l’Allemagne n’aurait pas perdu la guerre - ce que les amants du genre appellent avec le nom collectif de « Luft ‘46 »). Le livre présente la même richesse d’informations du livre précédent sur les chasseurs, et les illustrations de Heinz Rode, si parfois ne sont pas à l’hauteur de celles de l’autre livre dedié aux avions de chasse, sont néanmoins superbes. Ça n’est-que dire, les ingénieurs allemands avaient un véritable génie pour dessiner des avions qui semblent venir du futur, mais c’est bien qu’ils n’ont pas pu voir réalisés leurs projets les plus inventifs, si on pense que, par exemple, l’avion montré sur la jaquette du livre, l’Arado 555, est bien sûr l’un des plus beaux avions qui n’ont jamais été dessinés, mais, au même temps, aurait pu être destiné à transporter une bombe atomique dans les ciels de New York...


Luftwaffe Secret Projects: Fighters 1939-1945
Luftwaffe Secret Projects: Fighters 1939-1945
par Walter Schick
Edition : Relié
Prix : EUR 35,23

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La Guerre des Etoiles du Troisième Reich, 16 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Luftwaffe Secret Projects: Fighters 1939-1945 (Relié)
Le livre jette une lumière inquiétante mais au même temps fascinante sur les exploits que la Luftwaffe aurait pu obtenir si l’Allemagne n’avait pas perdu la guerre en 1945.
Chaque projet est illustré par des données techniques vraiment complètes, et le livre présente très bien le cas d’une école de projets qui a influencé au moins les vingt ans suivants de l’histoire de l’aviation. En plus, on dirait que quelques projets – comme ceux des frères Horten - semblent venir directement de l’avenir, ou d’une autre planète. C’est un des plus beaux livres que j’ai acheté dans toute ma vie. Très bien écrit, et illustré par des dessins vraiment excellents de Ingolf Meyer, il contient un véritable trésor d’informations qui fera le bonheur tant des enthousiastes de l’histoire de l’aviation comme des amateurs de l’aeromodelisme, mais aussi des amants des films de Steven Spielberg et de George Lucas qui trouveront ici, peut-être, l’origine de certains avions montrés dans leur films (à voir la ressemblance entre l’avion de chasse Messerschmitt P. 1092/3 et le Naboo fighter de « La Guerre des Etoiles, épisode 1 »).


Chambre avec vue - Nouvelle version
Chambre avec vue - Nouvelle version
Prix : EUR 6,99

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Aimez-le., 12 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chambre avec vue - Nouvelle version (CD)
Dés la première fois que j’ai écouté ce disque j’ai été conquis par la beauté des sonorités et des arrangements, mais surtout par une voix extraordinaire, que personne ne dirait être la voix d’un octogénaire. Pour en comprendre la beauté il suffira d’écouter la bonus track « All I Really Want Is Love » et comparer la voix fascinante d’Henri avec celle de la glamourous Lisa Ekdahl – un match aisément gagné par Monsieur Salvador, je dirai 4-1.
Même si presque toutes les chansons du disque se font aimer à la première écoute, et toutes sont à un niveau d’excellence sublime, j’ai particulièrement goûté les deux chansons composées par Art Mengo et le très émouvant « Aime-moi », tandis que mon fils, qui a maintenant six ans, a immédiatement mémorisé les mots et la musique de « Jazz Méditerranée », une chanson avec laquelle, à l’emblème de tout le disque, Henri nous guide dans un voyage fascinant aux mers réelles et à celles de l’âme qu’il semble connaître si bien.
Aimez-le.


Page : 1 | 2