Profil de Desch > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Desch
Classement des meilleurs critiques: 542.138
Votes utiles : 5

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Desch

Afficher :  
Page : 1
pixel
Hot Rocks (1964 - 1971)
Hot Rocks (1964 - 1971)
Prix : EUR 28,51

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 DéçuuuuUUUUUUUU !!!, 20 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hot Rocks (1964 - 1971) (Album vinyle)
Histoire de retrouver le son de mon enfance, des ces premiers émois musicaux à piocher dans les vinyles de mes parents pour naviguer un peu dans la grande époque des pick-ups, j'ai voulu m'offrir ce double album en vinyle. Possédant un système correct, une bonne cellule et un préampli phono, j'y suis allé sans craintes... Grave erreur ! Cette réédition propose des disques transparents, ce qui a été l"objet de ma première grimace : oui, je suis conservateur, et un vinyle, c'est noir ! Mais le plus dur reste à venir. Je place néanmoins avec amour la précieuse galette sur ma platine, et là... la cata!!! Son étouffé, peu/pas de basse, et une dynamique de vieux CD essoré. Caramba ! Je vérifie tout le système, je relance ensuite. Idem. J'ai du pousser mon ampli au presque 3/4 pour obtenir un volume d'écoute tout juste correct. J'ai donc testé un autre disque, par acquis de conscience. Et là, bim, la patate vinylique, la chaleur, tout était revenu. Une seule conclusion s'est donc imposée à moi, confirmé ensuite par d'autres écoutes. Ce double album est un pressage pourri, et je pèse mes mots, qui aplati les Stones sans vergogne, à grand coup d'équalizer. Pire, en plus d'être fade, c'est presque froid par moment ! Grosse déception, il faudra attendre un moment avant qu'on me reprenne à acheter une réédition. Allez, je ne suis pas chien, je mets une étoile parce que le contenu reste mythique. Je connais l'album par ailleurs, et suis d'autant plus frustré que je sais que le son y est plutôt bon pourtant, le travail de studio n'est pas en cause. Le pressage et la post prod qui vont avec méritent un carton rouge par contre. Le tarif n'est certes pas le même, mais j'exorte les amateurs à se tourner vers les éditions originales, à priori bien plus qualitatives, ou vers la version CD, qui de toute façon pourra difficilement être pire !


Page : 1