undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de 3hirdEye > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par 3hirdEye
Classement des meilleurs critiques: 1.680
Votes utiles : 885

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
3hirdEye "3hirdEye"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Jaws 3-d
Jaws 3-d
Proposé par Les Livres du Château
Prix : EUR 120,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Parker vs Stravinsky, 8 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jaws 3-d (CD)
Enfin nous l'attendions depuis 2007, puisque Intrada Records avait déjà édité la version album de 1983 en CD comme sortie mondiale. La musique tout comme le film, a été une vraie casse-tête pour le réalisateur. En effet, j'ai eu une énorme chance de rencontrer Joe Alves en personne à Thionville l'an dernier, exactement le 27 février 2015. Et lors de son interview, il nous avait clairement expliquer que Alan Lundsburg n'était pas à la base un producteur de cinéma mais un producteur de "télévision médiocre". Ce qui est très important lorsque nous avons pu voir les deux précédents volets produits par deux grands personnages, tel que Zanuck & Brown. La seconde raison qui me semble également très important, c'est d'entendre dire "mon producteur était une personne très cheep en terme de budget" et qu'il a préféré de prendre un très jeune compositeur anglais novice, moins coûteux au lieu du grand John Williams. Avec le recul, ce n'était pas plus mal qu'ils ne puisse contribuer pour un film pareil. Mais voilà, vous allez me dire; et alors ? Un jeune compositeur n'est pas le problème ?? Non, bien évidemment. Sauf qu'Alan Parker n'a cessé de récupérer l'œuvre musicale "Le sacre du printemps" de Stravinsky. Ce que j'appelle-moi, du plagiat. Et mon problème vient de là justement. Par exemples: le morceau "Sub Search" vs "The Sacrifice", ou bien "Phillip's Demise" vs "The Sacrifice" ou encore un peu plus loin dans la même piste "Phillip's Demise" vs "Glorification of the Chosen Victim", ou encore "Tunnels & Tentacles" vs "Mystical Circles of the Young Girls" et ce fameux titre final, "The Shark's Gonna HIt Us" vs "Dance of the Earth". Ça en fait pas mal, ne trouvez-vous pas ?? Et en dehors du plagiat, il faudrait compté la quasi majorité de l'album qui est une répétition épuisante, grâce à ces 3 fameuse notes qu'on entend en boucle. Au début des années 80, je trouvais la musique excellente car évidemment je ne connaissais pas le compositeur. Mais avec le temps, vous vous dites que la musique a été quasiment bâclée, car faute de temps, non respect de l'oeuvre originale et sans doute mauvais choix du compositeur. N'oublions pas que c'est le compositeur qui exprime les sentiments a travers le film. Cependant, j'ai tout de même réussi a dénicher quelques titres intéressants malgré tout. Aussi, c'est la première fois que nous entendons un thème romantique dans la franchise. On est dans les années 80 et les scènes dites "balade" étaient la tendance de l'époque. Par conséquent, le compositeur a appliquer musicalement, tout comme l'avait fait Michael Small dans Jaws The Revenge. Le point positif, c'est que vous avez l'embarras du choix cette fois. Deux albums réunis, avec des morceaux inédits et une masterisation plutôt réussite. Si vous écoutez bien la version 2007, vous entendrez la différence et clarté des instruments dans cette nouvelle édition. Et enfin, vous rajoutez la version film dans le premier et deuxième CD. Alors, est ce que la musique vaut le détour ? Difficile à dire.
Mais ne vous attendez pas à une chef-d'œuvre.

Pour tous les curieux, je vous invite à aller sur ma chaîne YouTube, tapez "Jaws 3-D Soundtrack", pseudo My moonization pour profiter de voir la comparaison musicale.

Ce que j'ai aimé:
* La clarté du son par rapport à l'édition 2007
* La version complète, enfin !
* Quelques bons titres malgré tout (Jaws 3-D ' Main Title' (Original Version), Kay Rides The Whale, Sean Arrives, Love Scene (Revised), un peu de Sub Search (Revised), Baby Shark Dies, Restaurant Source (Flute & Harp), et le début de Shark Attacks Skiers')
* Un document plus fourni que le précédent

Ce que je regrette:
* Une composition assez immature dans l'ensemble
* Un vrai plagiat sur l'oeuvre d'Igor Stravinsky
* Une répétition musicale du début jusqu'à la fin
* Manque de créativité globalement


Quantum Break
Quantum Break
Prix : EUR 49,90

7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un peu trop ambitieux pour un jeu !, 6 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quantum Break (Jeu vidéo)
Ce qui peut sembler comme un projet ambitieux est en fait la combinaison d'un jeu de tir à la troisième personne tout à fait standard. Visuellement tiède et rempli de gunfights, Quantum Break lutte cependant pour contenir son intrigue. Malheureusement, son gameplay est essentiellement divisé à parts égales entre les combats et l'environnements, et ceci d'une manière assez transversale. En effet, étant donné que l'ensemble de la campagne peut être complétée en moins de 7 heures (épisodes live-action inclus), la répartition des activités se sent d'autant plus décevant. Même si vous revenez en arrière et changer vos décisions, votre acheminement restera de toute les manière, le même. C'est un territoire frustrant pour peu de résultats. Toutefois, arriver à la fin de Quantum Break peut être une promenade intéressante à certains moments.
En conclusion, ce n'est pas l'expérience de divertissement historique que Microsoft avait promis.

- Points Forts:
* Belle direction artistique
* The super power
* Les gunfights agressifs
* L'ambiance environnementale (Par moment)
* Design sonore captivant surtout sur un home cinéma

- Points Faibles:
* Une narration interéssante mais peu abouti
* Temps de chargement un peu long
* Des combats répétitifs à la longue
* Des gros et vilains pixels visibles, même sur un grand TV UHD
* Beaucoup de clipping
* Un système de progression moyen dans l'ensemble


Peur sur la ville [Blu-ray]
Peur sur la ville [Blu-ray]
DVD ~ Jean-Paul Belmondo
Prix : EUR 14,99

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une édition presque ratée !, 2 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Peur sur la ville [Blu-ray] (Blu-ray)
Mon commentaire va être plus nuancé que celui qui a déjà noté ce même Blu-Ray avant moi. Certes, meilleur mais pas excellent. Mais raisons sont simples et voici pourquoi. Commençons d'abord par les points négatifs. En effet, depuis l'arrivé du gros et beau coffret Belmondo par Belmondo, je commencé à espérer de voir des Blu-ray avec des contenus comme des documentaires, des interviews de réalisateurs, acteurs et compositeurs. Mais hélas, aucun de ceci n'est également dans ce BD. Quand on voit que c'est Canal+ qui a les droits, je commence à croire qu'il se fout de nous. Pour prendre un exemple typique, pour la sortie du Terminator (1984) en haute résolution, nous avons eu seulement un seul bonus mais sans le making of, contrairement à la version DVD US. Et bien malheureusement on a le droit au même schéma, pour Peur sur la ville. Et croyez-moi, il existe bien des beaux éléments très intéressant concernant ce film. Des archives d'époque qui sont très bien garder au chaud mais qu'on ne peut pas l'exploiter pleinement. Deuxième point négatif, c'est le son. Il n'est pas extraordinaire à part quelques petits effets pour la musique notamment au début du générique. Mais cependant, n'attendez pas à une vraie masterisation sonore pour vos canaux. On aura juste le droit à un son Français (DTS-HD 2.0) très banal dans l'ensemble. Maintenant, vous l'aurez deviné peut-être, mais le seul point positif dans toute cette histoire, c'est l'image bien sûr qui a eu le droit d'un lifting très correct. Toutefois, vous verrez dans ma comparaison vidéo qu'il y a des lissages sur certaines images et c'est assez étonnant car le BD nous permet de voir en général, plus de détails et de grains particulièrement pour les close-up sur les visages. Est-ce un choix délibéré ? Allez savoir.
Et enfin, je trouve dommage qu'il n'y ai pas eu de légère saturation au niveau de la colorimétrie pour donner plus de contraste et de clarté au visuel global.
Alors, est-ce que tout cela vaut la chandelle ?
Je dis franchement et sans aucune hésitation, NON !
On se contente juste de nous livrer un film quasi vide. Et pour un film aussi culte que Peur sur la ville, je trouve qu'il ne mérite pas ça.
Alors avis aux amateurs !

Pour tous les curieux, je vous invite à aller sur ma chaîne YouTube, tapez "Peur sur la ville", pseudo My moonization pour profiter de voir la comparaison vidéo.

Conclusion:
Film: 5
Image: 4,5
Son: 1,5
Bonus: 0

Mon équipement actuel:
Test fait sur TV: LG55EG960V OLED UHD
Câble: Audioquest Diamond et Chocolate
Amplificateur A/V: Onkyo HT-R693
Lect BD: Oppo BDT-101CI
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : May 4, 2016 7:56 PM MEST


Seul sur Mars [Combo Blu-ray 3D + Blu-ray 2D + Digital HD]
Seul sur Mars [Combo Blu-ray 3D + Blu-ray 2D + Digital HD]
DVD ~ Matt Damon
Prix : EUR 27,99

4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du déjà vu mais tellement prenant., 23 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Seul sur Mars [Combo Blu-ray 3D + Blu-ray 2D + Digital HD] (Blu-ray)
Un très bon film divertissant et honnêtement on a du mal à lui trouver des défauts, car en effet, après un « Exedus » plutôt chaotique (Avis subjectif), Ridley Scott nous fait part d'une histoire certes, « du déjà vu » mais qui nous met tout de même plein la vue. C'est simple et prenant à la fois et ceci du début jusqu'à la fin. On se laisse aller progressivement en compagnie de cet homme abandonné sur mars. Cependant, pour éviter de m'éterniser sur l'histoire même, je vais vous faire part de deux autres atouts mais cette fois, techniques qui possède ce Blu-Ray. Premièrement et sans doute vous l'aurez deviner, c'est bien sûr la 3D stéréoscopie. Tourné à l'origine en 6K, Mastering en 2K au final (ATTENTION pour les fans des futurs BD 4K UHD) et nativement en 3D, le tout encodé en MVC, ratio 2.40:1, le visuel est juste à tomber par terre tellement que c'est propre. Je n'aime pas utiliser le terme parfait mais on frôle la perfection. Une image lisse et puissante si vous avez un home cinéma de taille. La profondeur des champs, les détachements, quelques scènes jaillissantes, tout y est. Sans compter la colorimétrie qui est aux petits oignons. Deuxième grand aspect de ce Blu-Ray, c'est l'incontournable Dolby Atmos 7.1. Une technologie peu connue encore mais qui commence à se démocratiser dans les salles de cinéma (Star Wars VII) et sur quelques films notamment (Transformers 4, Les minions'''etc). Le Dolby Atmos donne un effet sonore ultime à son spectateur. Une immersion plus détaillée que jamais, plus complet, plus intelligible qui nous vient de tout les côtés en fonction de votre équipement bien entendu. La spécialisation et les détachement sont extra. La musique est nettement mise en valeur. Et quand on parle de la B.O, la musique nous fait en quelque sorte valser. D'un côté la mélodie est dans les surround puis tout d'un coup, devant. Comme si on avait l'impression d'être parmi les musiciens. Alors si vous aimez un film divertissant et sans prise de tête, et bien vous avez couché la bonne case.
À consommer sans modération.

Et comme toujours pour tout les curieux qui souhaitent juger la 3D stéréoscopie, je vous ai préparé des séquences 3D HD 1080p. Pour cela, je vous invite à aller sur ma chaîne YouTube, tapez: "The Martian 3D" pseudo My moonization.

Conclusion:
Film: 5
Image: 5
3D: 5
Son: 5
Bonus: 3,5

Mon équipement actuel:
Test fait sur TV: LG55EG960V OLED UHD + Casque virtuel HMZ T2
Câble: Audioquest Diamond et Chocolate
Amplificateur A/V: Onkyo HT-R693
Lect BD: Oppo BDT-101CI


Star Wars : Battlefront
Star Wars : Battlefront
Prix : EUR 29,99

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Que la force soit avec nous !, 21 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Star Wars : Battlefront (Jeu informatique)
Une grande partie de Battlefront repose sur des moments de crainte. En effet, sans de la personnalisation ou plus de stratégie impliqués, Battlefront a peu de substance à proposer globalement. Bien que les premières heures m'ont fait sentir comme un enfant qui découvre la saga, il ne m'a pas fallut longtemps de me sentir un peu, disons déçu. Avec autant de tireurs disponibles et avec un nouveau Star Wars en salles en moins d'un mois, Battlefront ne fait pas un argument fort pour se faire valoir. Toutefois, pour ceux qui n'ont jamais joué à cette franchise et si vous voulez faire l'expérience du jeu Star Wars, et bien allez-y et tentez votre chance. Mais il ne suffit pas d'être surpris de voir comment tant de nostalgie peut s'en aller petit à petit. Car Star Wars Battlefront, ne parvient pas à la hauteur des ses ambitions, de ses visuels, avec fusillades impressionnantes, alors qu'on laisse certains dans une position inconfortable avec un regard d'enfant tout en étant ennuyé. Quel dommage !

Pour les plus curieux, je vous invite également de voir des extraits du jeu en 3D stéréoscopique. Tapez juste "Star Wars Battlefront" sur ma chaîne YouTube pseudo: My monnization

- Points Forts:
* Belle direction artistique
* L'univers du Saga
* La B.O du grand John Williams
* Belle immersion en mode 3DTV PLAY
* Vue à la première ou troisième personne
* Design sonore captivante surtout grace à Dolby Atmos pour la première fois
* 60ips
* Le pilotage de Speeder Bike sur Endor (J'adore!)

- Points Faibles:
* Modélisation des héros (Luke, Han) assez moyen graphiquement
* Des combats répétitifs à la longue
* Tous les modes se jouent pas sur les atouts du jeu
* Qualité inégale dans les cartes et modes jeu
* Un système de progression très moyen dans l'ensemble
* Des véhicules souvent inutiles
* Les inquiétudes sur l'appel à long terme

Mon équipement actuel:
- Zalma Z11 + ATX
- Cool Master Silent Pro - 850W
- GIBABYTE Z97X-SLI
- Intel i7 4790K
- 2x DIMM 4Go DDR3 1600 Kingston
- VGA ASUS STRIX GTX N980 SLI
- SSD Samsung 840 EVO 250Go SATA3
- SATA3 disque dur 2TB 7200 64mo Seagate
- DVD/BD player Samsung SE-506 double couche
- Windows10 - 64bits + Classic Shell
- Clavier/Souris Gaming CM Devastator

TV et autres supports: LG55EG960V OLED UHD et Casque virtuel HMZ T2
Câble: Audioquest Diamond et Chocolate
Amplificateur A/V: Onkyo HT-R693 mode Dolby Atmos


Rise of the Tomb Raider
Rise of the Tomb Raider
Proposé par Mediamo24
Prix : EUR 33,90

21 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une Lara des temps modernes !, 13 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rise of the Tomb Raider (Jeu vidéo)
Avec le tout nouveau moteur graphique appelé Foundation, Raise of the Tomb Raider prend tout ce qui a été un succès dans le reboot de la version 2013, y compris ses graphismes époustouflants et la réinvention de Lara notamment. En effet, à bien des égards, ce nouveau volet fonctionne comme une promesse de la part de Crystal Dynamics et il y a de grandes choses qui nous attendent. Par exemple, si vous avez exploré suffisamment et a passé vos ressources durement gagnées sur les nouveaux outils, alors la lutte sera toutefois difficile, mais pas trop non plus. Comme dans le reste du jeu, il y a un équilibre dans le combat et hônnetement Crystal Dynamics a trouvé la cohérence dans presque tous les sens. Pas conséquent, il est clair que la promesse a été vraiment bien tenue. Alors, prenez vite vos armes en mains et ne ratez surtout pas cette fabuleuse aventure.

Points Forts:
* Fantastique scénario
* Histoire riche et merveilleuse
* 130 000 polygones, juste du lourd
* Très belle direction artistique grâce au système de capture faciale nommée "MOVA"
* Des graphismes de haut calibre
* Aucun clipping à ma grande étonnement
* Des décors variés et somptueux
* Très bel hommage à l'aviatrice Amelia Earhart
* Une durée de vie plus que suffisante
* Un son Home cinéma excellent
* Beaucoup de contenu en terme de gameplay
* Quelques nouveautés en terme d'équipement et d'armement
* Lara dans la peau de James Bond :)

Points Faibles
* Comme toujours, une fastidieuse collecte de ressources (Avis subjectif)
* Des personnages lents en mode combat
* Pas mal d'aliasing
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 14, 2015 11:37 PM CET


Need for Speed
Need for Speed
Proposé par Excess Gaming
Prix : EUR 50,90

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Où est l'innovation ??, 5 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Need for Speed (Jeu vidéo)
Need for Speed ''prend la course dans un monde ouvert avec des résultats mitigés. En effet, il ne justifie pas le fait que cela ne puisse pas fonctionner sans le serveur EA. Toutefois, l'entraînement reste malgré tout un point positif, et le rythme méditatif avec laquelle vous construisez les voitures est certes une bonne idée aussi, mais ne suffit pas pour la franchise de rester au top. En d'autres termes NFS aurait pu être un vrai bon jeu, mais au final, les caractères irritantes rendent le live-action et les cinématiques épuisant.

Points Forts:
* Visuellement on frôle la perfection
* Challenges en plein nuit
* Personnalisation des voitures comme d'habitude
* Toujours nerveux

Points Faibles:
* Une franchise qui commence à dater
* Des personnages insignifiants et ridicules
* Des dialogues absurdes
* Une VF nul
* Des musiques de fond parfois barbantes (Avis subjectif)


4 Compatible Set de 6 Canon PGI-550 / CLI-551 Cartouches d'encre avec puces pour imprimantes (24 encres) - Noir / Cyan / Magenta / Jaune / Gris pour Canon Pixma iP8750, MG6350, MG7150, MG7550, MX925
4 Compatible Set de 6 Canon PGI-550 / CLI-551 Cartouches d'encre avec puces pour imprimantes (24 encres) - Noir / Cyan / Magenta / Jaune / Gris pour Canon Pixma iP8750, MG6350, MG7150, MG7550, MX925

5.0 étoiles sur 5 Pratique et surtout pas cher, 1 novembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Dans l'ensemble très bien et marche parfaitement avec mon imprimante Canon MG6350. Un grand bravo aux fabricants made in UK !


Tom Sawyer - Intégrale BLURAY [Blu-ray]
Tom Sawyer - Intégrale BLURAY [Blu-ray]
DVD ~ Hiroshi Saito
Prix : EUR 68,90

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Dommage !, 22 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tom Sawyer - Intégrale BLURAY [Blu-ray] (Blu-ray)
C'est très bien d'avoir sorti des vieux classiques pour donner un second souffle avec la technologie actuelle comme le Blu-Ray notamment. Mais encore faut-il mettre les moyens et faire une remasterisation digne et sans bavure. Commençons par le plus important, la clarté de l'image. Car en effet, elle est bien plus nette dans l'ensemble, la colorimétrie est pas mal non plus mais de mon point de vue, il me semble qu'une belles couleurs saturées aurait fait l'affaire. Juste un avis personnel au passage. Mais le plus surprenant et le plus choquant encore dans les soi-disant "Edition HD" c'est qu'à aucun moment je n'ai vu la disparition des parasites qui viennent polluer l'image ou encore dans des scènes en plein jour avec des petites taches grises un peu partout. L'exemple flagrant de l'épisode "Le drame" la scène du cimetière avec Joe l'indien parle d'elle-même.
Pire encore, c'est de ne pas avoir modifié tous les saccades dans les mouvements de caméra qui est un défaut monumental et qui par conséquent fatigue parfois les yeux sur les grandes télé.
Parlons du son maintenant. Même dans les éditions précédentes le son avait déjà une bonne facture en mode mono. Pas extraordinaire mais assez agréable pour que les voix soit misent en avant par rapport à l'arrière plan à savoir, les effets sonores plus la bande originale qui l'accompagne. Cependant, on pourrait se poser les questions suivantes: avons-nous un réel changement par rapport aux éditions précédentes ? Pas grande chose objectivement parlant. Faudrait-il dire que c'est une édition de qualité ? Je ne pense pas, car les éditions françaises nous ont prouvé encore une fois, qu'elles ne sont pas prêtes ou bien capables de faire un travail propre avec un produit complet.
En d'autres termes, un coffret bien maigre et trop cher pour si peu de contenus.

Comme toujours pour tout les curieux qui souhaitent juger mes comparaisons vidéos, je vous ai préparé des séquences HD 1080p. Pour cela, je vous invite à aller sur mon YouTube, tapez: "Tom Sawyer" pseudo My moonization.

Conclusion:
Série: 5
Image: 2,5
Son: 3,5
Bonus: 1

Mon équipement actuel:
Test fait sur TV: LG55EG960V OLED UHD
Câble: Audioquest Diamond et Chocolate
Amplificateur A/V: Onkyo TX-NR616
Lect BD: Oppo 93EU


LG 55EG960V TV OLED 55 " (140 cm) 1080 pixels Oui (Mpeg4 HD) 100 Hz
LG 55EG960V TV OLED 55 " (140 cm) 1080 pixels Oui (Mpeg4 HD) 100 Hz
Proposé par JunglePrice
Prix : EUR 2.924,53

36 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 On nous vend du rêve, LG l'a fait !, 6 septembre 2015
Longueur :: 1:31 Min

Il y a 2 ans, je disais qu'il fallait attendre que l'OLED soit à la pointe de façon à combiner la "4K" Ultar HD et l'OLED. Et bien c'est chose faite. Malgré les craintes concernant sa durée de vie, la EG960V est en voie de marche et prête pour une longue aventure je l'espère. Commençons par son esthétique. C'est sans doute l'un des design les plus élégants sur le marché comme ses précédentes grandes soeurs, la série EC930V ou bien la EA980V. Toute ces déclinaisons sont aussi jolies à regarder et à déguster. Excepté cette nouvelle série qui nous permet enfin d'accrocher notre plume au mur ou sur un pied. Pour ce qui est de l'OLED (Organic: organique, Light: lumière, Emitting: électroluminescente, Diode: Diode), je rappelle qu'à l'origine cette technologie qui est constituée de diode, collée sur une dalle complètement flexible et quasi incassable, grâce aux résines fixées sur les deux supports. Tout comme le plasma, le téléviseur OLED donne un énorme avantage en termes de qualité d'image mais également quelques inconvénients. Dès la première mise sous tension, la EG960V m'a ébloui grace aux supers contrastes, des couleurs chatoyantes et de ses noirs profonds. A noter juste que pour la première fois cette nouvelle télé est doté de trois gros sous-pixel blanc, bleu et rouge accompagné d'un vert plus petits. Pas de HDR ? Bah non, pas besoin car l'HDR sert plus pour le LED et ne donnerait aucune valeur ajoutée significative au visuel. Pour le "True Motion" et bien, elle est équipée d'un logiciel qui améliore le mouvement. Il est toutefois encore inférieur à celle des sous-routines rafraîchissantes employés par les écrans plasma, mais les acheteurs potentiels seront comblées malgré tout. Maintenant vous allez me dire, et l'Utra HD dans tout ça ? Personnellement, je dirais l'UHD avec la 3D. Car l'Utra HD joue un rôle majeur pour le renforcement de la 3D stéréoscopique. En effet, l'avantages des téléviseurs UHD ont la capacité à rendre le contenu 3D passive en résolution Full HD et ceci grâce au traitement d'image natif de la télé. Par-ce que la 3D passive fonctionne en divisant les pixels d'une image et qui par conséquent les téléviseurs 1080p des générations précédentes, n'ont jamais su afficher un vrai Full HD 3D. Le résultat est saisissant croyez-moi. Par conséquent, la version rehaussée est une indication positive pour le moment. Pour autant, les crosstalk dites diaphonies n'ont pas tout à fait disparu, uniquement à 99%. Pour ce qui est de la 2D, on pourra jouir d'une résolution 2160p mais seulement avec un amplificateur audio/vidéo 4K, ou bien d'une accentuation des textures et de détails via l'option "Netteté H et V" proposé depuis le menu. Comme ces précédent modèles, la LG est équipé également de la technologie Harman/Cardon. Le son reste très correct dans l'ensemble mais avec une manque essentielle de bass. Je n'oublierai pas d'évoqué notamment le webOS 2.0. qui a été revisité pour facilité une application à une autre sans interruption. Et pour la touche finale, la télécommande elle aussi a été entièrement retravailler avec le système gyroscopique et les raccourcis des boutons en prime, dont très pratique. Alors, est-ce que tout cela justifie son prix par rapport aux caractéristiques que je viens de vous évoquez ? En un sens oui, car L'OLED est une technologie assez moderne en petite quantité, mais qui reste néanmoins couteux chez les constructeurs, alors que l'Ultra HD est en baisse de prix considérable et qui gagne en taille plus importante. Et est-ce que c'est une télé parfaite ? Non plus, parce que la perfection n'existe et qu'il faut savourer progressivement la technologie avec son temps. Une chose est sûre en tout les cas, c'est que je me suis fait plaisir avant tout et entre nous franchement, je ne regrette absolument rien.

Points forts:
* Rendu des couleurs fantastiques
* Contraste infini (Pas besoin de la norme HDR)
* Des noirs profonds
* Cohérence de son Harman/Cardon, très satisfaisant
* Possibilité de mettre sur un pied ou un mur pour la première fois
* Un vrai plaisir pour les gamer de PC ou de console de salon
* Rendu 3D bluffant
* 99% du diaphonie (Crosstalk) résolue en mode 3D grâce à l'OLED
* Netteté H et V pour internet ou chaîne télévisée excellente
* webOS 2.0.
* Télécommande fonctionnelle et pratique
* WiFi puissant
* Design sobre

Points neutres:
* Ubscaling des BD 1080p en 2160p via ampli A/V ou Lecteurs 4K UHD uniquement (Dommage)
* Un True Motion correct mais pas assez significatif dans l'ensemble (en attente d'une mise à jour, espérons)
* Bass assez moyens pour les enceintes

Points faibles:
* Aucun Upscal natif 2160P
* Aucun upscal via clé USB sur la télé (sauf contenus 4K natif ou UHD)

Mon équipement actuel:
Test fait sur TV: LG55EG690V OLED UHD
Câble: Audioquest Diamond et Chocolate
Amplificateur A/V: Onkyo TX-NR616
Lect BD: Oppo 93EU
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 24, 2016 12:21 AM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11