Profil de Naturally > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Naturally
Classement des meilleurs critiques: 1.261.057
Votes utiles : 69

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Naturally (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
La Grande Odalisque - tome 1 - La Grande Odalisque (édition normale)
La Grande Odalisque - tome 1 - La Grande Odalisque (édition normale)
par Ruppert
Edition : Relié
Prix : EUR 20,50

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 BD de salle d'attente, 12 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Grande Odalisque - tome 1 - La Grande Odalisque (édition normale) (Relié)
Dessins qui se veulent épurés mais que ne sont que plats et fades, couleurs choisies sans intelligence et, surtout, un scénario où la violence gratuite le dispute à la vulgarité racoleuse.
Si vous aimez les films - et les dialogues - de Luc Besson, foncez ! Au moins, vous ne risquerez pas d'attraper la méningite. Si vous aimez le neuvième art, fuyez.
"Aire Libre" est tombée bien bas.


Léviathan
Léviathan
par Paul Auster
Edition : Poche
Prix : EUR 6,10

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Que s'est-il passé ?, 3 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Léviathan (Poche)
Après la Trilogie New Yorkaise, la douche écossaise ! Je me réjouissais de découvrir ce roman de Paul Auster ; j'ai été bien puni (sans savoir d'ailleurs de quoi). Quelle horreur !
C'est long, c'est laborieux, c'est besogneux. Les péripéties & rebondissements censés rythmer l'intrigue sont ternes, ça tombe à plat avant d'avoir décollé. Le tout est porté par un style où la lourdeur le dispute à la grandiloquence. Rien ne se passe sans que le narrateur, écrivain insipide et compassé, ne nous assomme d'adjectifs intersidéraux. Il boit un verre de trop ? C'est l'ivresse fantasmagorique. Il lève deux gonzesses dans la semaine ? C'est l'orgie priapique des sens. Il va pisser un coup ? Ce sont les chutes du Niagara. Etc. On remercie le ciel de n'avoir pas à lire un de ses romans !
Les personnages féminins sont, paraît-il, une réussite ; je leur trouve la profondeur psychologique d'un article de Marie-Claire. Le narrateur a beau nous marteler que ce qu'il raconte est incroyable et que les personnages de son récit sont tous exceptionnels, fascinants et attachants, on s'ennuie et on compte les pages restantes avant de passer à un vrai livre.
D'une manière générale, le roman entier traîne une tare rédhibitoire pour un ouvrage qui se veut "politique" : il n'a rien à dire. On sent qu'Auster se damnerait pour sortir quelque chose d'un tant soit peu profond et original et... rien ne vient. Il n'a rien d'autre à proposer que ce sentimentalisme écoeurant et ses métaphores provinciales. C'est horrible à dire mais ces 316 pages auraient pu être pondues par Didier Van Cauwelaert. C'est dire !...
Ce machin est une débâcle ; je félicite, j'envie ceux qui ont eu la chance & le bon goût de ne pas le lire.


Pigalle 62.27
Pigalle 62.27
par Loustal
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Paname by Loustal !, 2 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pigalle 62.27 (Broché)
Le cru Loustal 2012 est excellent. Le graphiste et coloriste hors pair nous ballade dans un quartier qu'il connaît bien et a manifestement pris plaisir à dépeindre son "chez soi" ! Etonnant de la part d'un homme connu pour son goût des voyages en général et de l'exotisme en particulier... Ici le déplacement s'opère plutôt dans le temps - l'histoire se déroulant dans les années 50 - mais la force du projet réside justement dans le caractère intemporel des images. Loustal ne verse jamais dans le pittoresque ou le nostalgique ; il est sans doute moins question pour lui de faire revivre une époque que de créer un Paris de toutes pièces, un Paris Loustalien, factice comme un travelo, chatoyant comme un tableau de Fernand Léger, et un peu vicié comme un roman de Modiano.


For Earth Below/Live (2 albums sur 1 seul CD)
For Earth Below/Live (2 albums sur 1 seul CD)
Prix : EUR 16,57

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La Musique des Sphères, 26 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : For Earth Below/Live (2 albums sur 1 seul CD) (CD)
Un grand guitariste des 70's qui n'a rien à envier à Hendrix, accompagné par un duo basse-batterie vivant et sensuel. Ajoutez à cela que le bassiste était un chanteur absolument remarquable, dont la voix chaude, sombre et envoûtante n'était pas le moindre des atouts du groupe.
La musique du Robin Trower de l'époque était particulièrement inspirée : intense, lourde et hautement psychédélique, il en émanait toujours quelque chose de cosmique. Les instruments sonnaient comme si on les torturait, comme si la wah-wah empêchait la guitare de respirer, comme si le rythme cardiaque des musiciens ralentissait sous l'effet de quelque substance illicite...
On a souvent décrit l'homme comme un émule d'Hendrix ; c'était ignorer la profonde originalité de sa musique, de son jeu - reconnaissable à la troisième note pour qui l'a écouté un peu longtemps. Ses compositions étaient à des années-lumières de tout ce qui se faisait alors : des textures sonores au choix des tempos en passant par la structure (souvent déroutante) de ses morceaux, Trower brillait par une sensibilité qui le démarquait de showmen plus... virils, ou photogéniques !
Pour ceux qui ne jugent pas la musique selon la gueule de celui qui la joue,
Pour ceux qui n'ont pas d'oeillères...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 29, 2010 9:25 PM MEST


Touriste de bananes
Touriste de bananes
par Simenon Georges
Edition : Broché
Prix : EUR 27,40

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un beau livre, 17 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Touriste de bananes (Broché)
Une histoire intense, épaisse et dure, illustrée par un graphiste génial. En lisant ce très beau roman, on comprend l'amour que lui porte Loustal qui, souvent dans son oeuvre, s'est lui aussi complu dans de "tristes Tropiques", ces univers exotiques et décadents.
Avec une économie de moyens qui force l'admiration et à laquelle le trait épuré de Loustal semble faire écho, Simenon décrit ici la déchéance humide, poisseuse des "civilisés" échoués à Tahiti. Le style efficace et sec de l'écrivain, associé à des images dignes de Gaugin, nous entraîne dans une lente et irrépressible descente, comme un glissement douloureux et suave.


Jolie mer de Chine
Jolie mer de Chine
par Loustal
Edition : Cartonné
Prix : EUR 14,50

5.0 étoiles sur 5 Un grand Loustal !!!, 17 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jolie mer de Chine (Cartonné)
Extrêmement réussi, cet album est un Loustal grand cru. Les couleurs, dignes de Matisse, illuminent un dessin épuré, élégant et sensible, le tout servant deux récits à la sauce aigre-douce.
C'est beau, le talent...


Deadwood : l'intégrale Saison 1- Coffret 4 DVD
Deadwood : l'intégrale Saison 1- Coffret 4 DVD
DVD ~ Timothy Olyphant

6 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Quelle déception !, 17 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Deadwood : l'intégrale Saison 1- Coffret 4 DVD (DVD)
Visuellement très réussie, cette série est malheureusement desservie par la faiblesse du scénario et, surtout, par la médiocrité des acteurs, le principal d'entre eux étant une pâle copie d'Al Pacino. J'ai passé quelques épisodes à attendre que la mayonnaise prenne, j'ai patienté, patienté puis me suis dit que la vie était trop courte pour s'infliger volontairement ce doucereux ennui.
Si vous cherchez une vraie bonne série, orientez-vous plutôt vers "The Wire", "Rome", "24" ou encore "The Shield"...


Les Frères Adamov
Les Frères Adamov
par Loustal
Edition : Album

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un chef-d'oeuvre de la bande dessinée, 15 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Frères Adamov (Album)
Cet album voit s'épanouir le style si particulier de Jacques de Loustal, dessinateur unique et coloriste surdoué.
Les personnages sont plus hiératiques que jamais, évoquant tour à tour Fernand Léger, Edward Hopper ou la statuaire africaine, et semblent flotter en apesanteur dans des décors tracés avec cette fausse maladresse qui fait toute la grâce du dessin de Loustal. La lumière de New York a visiblement inspiré le coloriste qui recrée avec virtuosité l'atmosphère pesante, étouffante du Lower East Side.
La narration fait preuve, elle aussi, d'une grande originalité, chargeant de sens les images et créant avec elles un déroutant contrepoint. Le laconisme du texte de Charyn, ses commentaires sèchement cruels donnent toute sa force à cette histoire simple et tragique.
Pour moi, une des plus belles bandes dessinées jamais éditées...


L'Imparfait du présent
L'Imparfait du présent
par Alain Finkielkraut
Edition : Poche
Prix : EUR 7,90

4 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Y a plus de jeunesse, ma bonne dame..., 5 octobre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Imparfait du présent (Poche)
Un chapelet de geignements et d'anecdotes dignes du Café du Commerce censés constituer une "réflexion" héritée de Péguy (on croit rêver...). Un vide intellectuel intersidéral agrémenté de formules creuses, le tout servant de prétexte à maints passages télé et radio (le bouffon boursouflé ne va pas à la télé pour parler de ses livres ; il les écrit POUR passer à la télé).
Consternant. Si vous voulez engraisser cette parodie d'intellectuel engagé, allez-y.
Sinon, il y a aussi Raymond Aron, René Girard, Emmanuel Todd, Guy Sorman... Moins télégéniques mais sans doute plus enrichissants !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 9, 2009 1:36 PM CET


La défaite de la pensée
La défaite de la pensée
par Alain Finkielkraut
Edition : Poche
Prix : EUR 6,20

10 internautes sur 60 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 La victoire de l'insignifiance, 5 octobre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : La défaite de la pensée (Poche)
Un mémoire poussif s'achevant sur des considérations culturo-médiatiques que mon boucher et ma concierge partagent sans doute.
L'oeuvre d'un clown triste.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 8, 2010 1:58 PM MEST


Page : 1 | 2