undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici Jeux Vidéo cliquez_ici soldes montres soldes bijoux
Profil de F. Crespeau > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par F. Crespeau
Classement des meilleurs critiques: 7.915
Votes utiles : 159

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
F. Crespeau (Paris France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Melartin: The Six SYMPHONIES
Melartin: The Six SYMPHONIES
Prix : EUR 19,34

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bel ensemble de symphonies à découvrir, 8 février 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Melartin: The Six SYMPHONIES (CD)
Il n'y eut pas que Sibelius au firmament de la musique symphonique finnoise de la fin de XIXème et du début du XXème... Il est aussi intéressant de faire la connaissance du discret Erkki Melartin (exact contemporain de maurice Ravel:1875-1937) qui a écrit six belles symphonies très animées et porteuses de savoureuses ambiances nordiques; si dans les trois premières se perçoivent des influences multiples (Tchaikovsky, Grieg, Malher...) et quelques teintes debussysres sans doute, c'est dans les symphonies 4, 5 et 6 que le compositeur affirme sa personnalité et de beaux talents d'orchestrateur et de créateur d'ambiances (symphonie N° 4 avec voix). L'orchestre et le chef Leonid Grin savent rendre hommage à cette musique savante et bien typée en développant de belles sonorités et en mettant en avant la richesse instrumentale de ces compositions dont aucune n'est à dédaigner. La prise de son est un peu globale et touffue mais elle reste agréable. On pourra compléter son approche en écoutant un joli choix de pièces pour piano du même auteur par Jean Dubé (disque BNL).


Fernando Lopes-Graça : Concertos pour piano n° 1 et n° 2
Fernando Lopes-Graça : Concertos pour piano n° 1 et n° 2
Prix : EUR 9,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un musicien portugais à découvrir, 23 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fernando Lopes-Graça : Concertos pour piano n° 1 et n° 2 (CD)
Il y a encore de belles découvertes à faire en matière de musique portugaise et c'est une fois de plus à Naxos qu'il faut rendre grace pour ces publications originales (à prix doux) de fort bonne qualité interprétative et technique.
Fernando Lopez Graça fait, avec Luis de Freitas Branco (un parent de Pedro, le chef d'orchestre) et Joly Braga Santos (voir autres disques Naxos et Marco Polo), partie d'une école de composition authentique, inspirée, savoureuse, qu'il convient de ne pas négliger. Des deux concertos pour piano interprétés avec fougue par E. Nebolsin, le second est particulièrement interessant et ne décevra pas l'auditeur curieux.


Beethoven : Intégrale des Symphonies / Concerto pour violon / Prométheus
Beethoven : Intégrale des Symphonies / Concerto pour violon / Prométheus
Prix : EUR 26,90

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une savoureuse intégrale, 23 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Intégrale des Symphonies / Concerto pour violon / Prométheus (CD)
Parmi les innombrables intégrales des symphonies de Beethoven, celle du regretté Franz Brüggen se distingue par la qualité de l'orchestre du XVIIIème siècle (instruments ancien ou copies, très beaux timbres), par une direction dynamique, inspirée et respectueuse des textes et par des enregistrements dont la plupart sont "live" et conséquemment très vivants. Prise de son assez bonne sans artifices de potentiomètre, donnant une image sonore généralement agréable et fruitée de l'orchestre. Pour les symphonies, de très belles réussites (I, II, III, VI,VIII) et d'autres prestations convaincantes. Très brillante éxécution du concerto pour violon par un Zehetmair en grande forme (savoureuses cadences originales). Belle redécouverte du ballet Prométhée intégral dont on connait surtout l'ouverture.
Une alternative aux majestueuses et rutilantes versions traditionnelles des grands orchestre symphoniques actuels.


Luis de Freitas Branco : Symphonie n° 3 -  Suite Alentejana n° 2
Luis de Freitas Branco : Symphonie n° 3 - Suite Alentejana n° 2
Prix : EUR 9,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Musique symphonique portugaise du XXème siècle à découvrir, 23 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Luis de Freitas Branco : Symphonie n° 3 - Suite Alentejana n° 2 (CD)
Il y a encore de belles découvertes à faire en matière de musique symphonique; c'est une fois de plus à Naxos qu'il faut rendre grace pour ces publications originales (à prix doux) de fort bonne qualité interprétative et technique. En partie formés auprès des compositeurs français, les compositeurs portugais de la première moitié du XXème siècle (et un peu au dela) ont bien appris et appliqué les méthodes de composition tout en préservant leur inspiration originale et leur identité. Leurs belles compositions symphoniques n'ont rien à envier à celles des compositeurs français et espagnols de l'époque et regorgent de couleurs et de rythmes authentiques qu'il est très agréable de découvrir et de comparer. On n'y trouvera pas d'essences dodécaphoniques sensibles mais aucune des symphonies de Luis de Freitas Branco (un parent de Pedro, le chef d'orchestre) de déçoit. La publication des 4 symphonies avec quelques autres pages permet de suivre la belle progression d'une carrière d'un compositeur symphonique inspiré. Bel orchestre de qualité dirigé avec conviction par Alvaro Cassuto.
On aura, sur d'autres disques, le même plaisir et d'agréables surprises avec Lopez Graça et avec Joly Braga Santos.


Luis de Freitas Branco : Symphonie n° 4
Luis de Freitas Branco : Symphonie n° 4
Prix : EUR 9,00

5.0 étoiles sur 5 Musique symphonique portugaise du XXème siècle à découvrir, 23 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Luis de Freitas Branco : Symphonie n° 4 (CD)
Il y a encore de belles découvertes à faire en matière de musique symphonique; c'est une fois de plus à Naxos qu'il faut rendre grace pour ces publications originales (à prix doux) de fort bonne qualité interprétative et technique. En partie formés auprès des compositeurs français, les compositeurs portugais de la première moitié du XXème siècle (et un peu au dela) ont bien appris et appliqué les méthodes de composition tout en préservant leur inspiration originale et leur identité. Leurs belles compositions symphoniques n'ont rien à envier à celles des compositeurs français et espagnols de l'époque et regorgent de couleurs et de rythmes authentiques qu'il est très agréable de découvrir et de comparer. On n'y trouvera pas d'essences dodécaphoniques sensibles mais aucune des symphonies de Luis de Freitas Branco (un parent de Pedro, le chef d'orchestre) de déçoit. La publication des 4 symphonies avec quelques autres pages permet de suivre la belle progression d'une carrière d'un compositeur symphonique inspiré. Bel orchestre de qualité dirigé avec conviction par Alvaro Cassuto.
On aura, sur d'autres disques, le même plaisir et d'agréables surprises avec Lopez Graça et avec Joly Braga Santos.


Luis de Freitas Branco : Symphonie n°2
Luis de Freitas Branco : Symphonie n°2
Prix : EUR 9,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Musique symphonique portugaise du XXème siècle à découvrir, 23 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Luis de Freitas Branco : Symphonie n°2 (CD)
Il y a encore de belles découvertes à faire en matière de musique symphonique; c'est une fois de plus à Naxos qu'il faut rendre grace pour ces publications originales (à prix doux) de fort bonne qualité interprétative et technique. En partie formés auprès des compositeurs français, les compositeurs portugais de la première moitié du XXème siècle (et un peu au dela) ont bien appris et appliqué les méthodes de composition tout en préservant leur inspiration originale et leur identité. Leurs belles compositions symphoniques n'ont rien à envier à celles des compositeurs français et espagnols de l'époque et regorgent de couleurs et de rythmes authentiques qu'il est très agréable de découvrir et de comparer. On n'y trouvera pas d'essences dodécaphoniques sensibles mais aucune des symphonies de Luis de Freitas Branco (un parent de Pedro, le chef d'orchestre) de déçoit. La publication des 4 symphonies avec quelques autres pages permet de suivre la belle progression d'une carrière d'un compositeur symphonique inspiré. Bel orchestre de qualité dirigé avec conviction par Alvaro Cassuto.
On aura, sur d'autres disques, le même plaisir et d'agréables surprises avec Lopez Graça et avec Joly Braga Santos.


Wilhelm Furtwängler - Das Vermächtnis / The Legacy
Wilhelm Furtwängler - Das Vermächtnis / The Legacy

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Remarquable somme, 8 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wilhelm Furtwängler - Das Vermächtnis / The Legacy (CD)
Les interprétations de Wilhelm Furtwängler conserveront toujours une place particulière, témoignant d'une époque musicale révolue mais musicalement sublime. Ce volumineux coffret rend bien compte de l'œuvre interprétative accomplie par ce chef si original et personnel qui pourra aussi bien, en ce début de XXième siècle, susciter une admiration inconditionnelle qu'une forme respectueuse de rejet. A mon avis, le grand handicap de cette collection est technique; les prises de son - toutes mono- datent beaucoup et ceci, presque indépendamment de leur date réelle de réalisation (des anciennes assez bonnes, en mono bien sur, d'autres assez récentes- début des années 50- indignes d'autres enregistrements nettement meilleurs de la même époque chez Decca, RCA, Sony ou autres). Disparu en pleine période de transition technique entre 78 t et microsillon, juste avant les premières réalisations stéréo, Furtwängler n'a pas eu beucoup de chance avec la technique ou peut être, dans son génie, n'y a t'il pas prêté beaucoup d'attention. Si, mélomane, vous êtes capable de passer au delà d'un son souvent fané et brouillon pour ne conserver que la joie d'une écoute musicale attentive et insensible aux insuffisances techniques, sautez sur cette somme irremplaçable et pour le coup vendue à prix très bas. Livret minimal, pochettes minimales, pas de textes des œuvres chantées ; il est un peu difficile de s'y retrouver dans cette centaine de CD.


Mieczyslaw Weinberg
Mieczyslaw Weinberg
Prix : EUR 18,49

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MAGNIFIQUE ALBUM, 8 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mieczyslaw Weinberg (CD)
La découverte progressive de l'œuvre de Weinberg est toujours aussi passionnante et dévoile peu à peu l'importance de ce compositeur dans la musique "russe" du XXième siècle, aux cotés de Chostakovitch, Prokofiev et quelques autres, que ce soit dans la musique de chambre ou dans la musique symphonique. Comme d'habitude, les interprétations de Gidon Kremer et de ses partenaires sont sublimes. La qualité technique de l'enregistrement est également excellente.


The Man At The Piano
The Man At The Piano
Proposé par Music-Shop
Prix : EUR 106,24

5.0 étoiles sur 5 Un remarquable aperçu sur le monde du lied allemand (avant DFD!), un excellent pianiste accompagnateur (avant G. Moore!), 7 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Man At The Piano (CD)
Un album très émouvant qui offre un éventail étendu et varié sur le lied allemand et qui témoigne également de la richesse et de la vivacité de la vie musicale en allemagne dans les difficiles années de guerre (on ne chantait pas que le Horst Wessel lied!). Des voix remarquables, un pianiste parfait dans tous les accompagnements. Mozart, Beethoven, Schubert, Mendelssohn, Schubert, Weber, Brahms, Liszt, Loewe, Wolf, Strauss... mais aussi Blech, Cornelius, Grieg, Marschner, Nicolai, Pfitzner, Reger, Trunk, Zilcher... auteurs certainement moins connus qui seront, pour beaucoup, des découvertes. De très grandes voix dont certaines trouveront la gloire dans la période d'après guerre: Erb, Hotter, Patzak, Dermota, Schwarzkopf, Hongen, Berger... D'autre voix, jamais inintéressantes. Quelques remarquables témoignages de l'art de Peter Anders, autre grand chanteur disparu prématurément (l'autre étant Wunderlich qui ne figure pas dans cet album).
Bref, une vaste boite à trésors qui révèle ce que fut le monde du lied avant la révolution Dieskau/Schwarzkopf; il est particulièrement intéressant d'analyser, à l'aune de ces témoignages, ce que sera le renouveau stylistique après guerre dans ce domaine. Il est aussi (titre de l'album) passionnant de comparer le travail de M. Raucheisen à celui, ultérieur, de G. Moore autre grand accompagnateur.
La qualité technique est historique, monaurale mais dans l'ensemble très fidèle, de correcte à bonne, les défauts, ponctuels et le plus souvent modérés, contribuant à l'émotion.
Le seul reproche qu'on pourra faire à cette monumentale somme est de n'être pas dotée d'un livret des textes ce qui en rend l'accès difficile aux mélomanes non germanophones. Le livret général est bien fait (interprètes et auteurs) en allemand et anglais.


Nikolay Roslavets: Concertos Pour Violon
Nikolay Roslavets: Concertos Pour Violon
Prix : EUR 20,74

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un magnifique et méconnu concerto pour violon (N°1), 31 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nikolay Roslavets: Concertos Pour Violon (CD)
A découvrir: le concerto pour violon N°1. Magnifiquement joué par une jeune violoniste surdouée et un excellent orchestre bien dirigé. A mettre en perspective avec d'autres concertos pour violon du XXième siècle, par exemple le concerto "à la mémoire d'un ange" de Berg mais aussi ceux de Prokofiev et Chostakovitch... Le génie des compositeurs russes de cette époque était réel et combien il est admirable qu'ils aient pu résister à l'étouffement politique de la longue période stalinienne.
Le concerto N° 2 est, à mon goût, totalement anecdotique.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 19, 2014 7:18 PM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4