undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de Chapichapo > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Chapichapo
Classement des meilleurs critiques: 29.447
Votes utiles : 71

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Chapichapo

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
L'Etalon noir [Édition Digibook Collector + Livret]
L'Etalon noir [Édition Digibook Collector + Livret]
DVD ~ Kelly Reno
Prix : EUR 11,99

5.0 étoiles sur 5 Erreur de vidéo, 6 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etalon noir [Édition Digibook Collector + Livret] (Blu-ray)
Dommage que vous illustriez le film "L'étalon noir" réalisé en 1979 par Caroll Ballard, par une vidéo issue de l'ersatz réalisé par Cornelia Moore en 2008, intitulé "L'étalon noir: le défi de la dernière chance. Cette erreur risque de vous couter de nombreux clients, il n'y a en effet pas photo entre l'original sensible et soigné et cette énième adaptation d'une platitude terrifiante.


La Longue Route - Ghetto Terezin
La Longue Route - Ghetto Terezin
Prix : EUR 20,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 précision langue, 2 octobre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Longue Route - Ghetto Terezin (DVD)
Pour répondre à l'interrogation constitutive du commentaire précédent, je signale que le film est en version originale Tchèque sous titrée Français.


Happy Valley - Saison 1
Happy Valley - Saison 1
DVD ~ Sarah Lancashire
Prix : EUR 13,99

19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique vallée, 23 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Happy Valley - Saison 1 (DVD)
Une mini série de très grande qualité à partir d'une idée à l'envergure limitée : suivre un officier féminin de police Britannique confronté dans le cadre de ses fonctions à une criminalité ordinaire et à ses propres démons. Pourtant ce schéma réducteur est très vite dynamité par :l'interprétation phénoménale de Sarah Lancashire, un sens hors du commun dans la finesse de captation de son environnement familial et professionnel, et puis par la beauté photographique sans complaisance de la petite ville nichée dans une vallée du Yorkshire donnant son titre ironique ou pas à cette merveilleuse série.


L'Or du Hollandais
L'Or du Hollandais
DVD ~ Alan Ladd
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 6,90

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Gachis, 2 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Or du Hollandais (DVD)
Image lavasse réduite à la grandeur d'un timbre poste par l'inscription du format scope en 4/3. On en perd le goût des magnifiques plans léchés de Delmer Daves.


Comment j'ai cessé d'être juif : Un regard israélien
Comment j'ai cessé d'être juif : Un regard israélien
par Shlomo Sand
Edition : Broché
Prix : EUR 12,00

1 internaute sur 6 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Etre ou ne pas être, 20 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment j'ai cessé d'être juif : Un regard israélien (Broché)
Jusqu'où va la complaisance Narcisso-suicidaire. Je propose à son auteur, incubateur de vide, d'intituler son prochain ouvrage "Comment j'ai cessé d'exister"


Sils Maria
Sils Maria
DVD ~ Juliette Binoche
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 7,70

9 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nuage sur le palmarès de Cannes 2014, 29 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sils Maria (DVD)
Le grand oublié de l'édition 2014, une oeuvre qui sera probablement réestimée avec le temps (véritable sujet du film).
-intelligence de construction
-subtilité du jeu des actrices
-beauté visuelle…
Pour moi et de loin le meilleur film de l'année 2014
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 12, 2015 10:41 PM CET


La lune était bleue
La lune était bleue
DVD ~ Maggie Mcnamara
Prix : EUR 16,47

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Descriptif trompeur, 1 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La lune était bleue (DVD)
Vous vous privez de la majorité de votre clientèle potentielle, en ne mentionnant pas qu'il existe également une piste audio Anglaise, et des sous titres Français. Regardez également le "Jeanne d'Arc" de Preminger dans cette même collection, titre pour lequel sans avoir de piste audio Française, la version Anglaise dispose de sous titres Français.


Le Jour attendra [Blu-ray]
Le Jour attendra [Blu-ray]
DVD ~ Jacques Gamblin
Prix : EUR 8,99

1 internaute sur 6 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Nanar, 1 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Jour attendra [Blu-ray] (Blu-ray)
Je crois que c'est ce que j'ai vu de plus nul lors de ces 6 premiers mois de cinéphilie 2014, ma consommation étant de 3 films par jour.


La Grande cuisine ou l'art et la manière d'assaisonner les chefs
La Grande cuisine ou l'art et la manière d'assaisonner les chefs
DVD ~ George Segal
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 8,64

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Meurtres à la carte, 3 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Grande cuisine ou l'art et la manière d'assaisonner les chefs (DVD)
Who's killing the great chefs of Europe ?
C'est sous ce titre au relent faussement évocateur d'un cinéma Britannique maître du "whodunit", que Ted Kotcheff cinéaste Canadien d'origine Bulgare a réalisé cette petite perle gastronomique, contant par le menu les meurtres successifs des plus grands cuisiniers d'Europe.
Le mode opératoire de ces meurtres s'opère au prix d'un profond respect des talents respectifs des cuisiniers, ainsi tel maître du "pigeon en croûte" se verra t'il lui même roti dans le four dédié à ses chers volatiles, tout comme le spécialiste du "homard à la nage" rejoindrat'il l'aquarium dans lequel s'ébattent ses charmants crustacés.
L'ordre et le nombre de meurtres s'effectuent au regard d'une carte établie par un éminent critique gastronomique dressant à travers quatre plats , l'ordre et la gouvernance du monde culinaire. Figurer sur cette carte constituant l'orgasme culinaire du monde des "toqués", s'en trouver écarté sera alors vécu par les exclus comme une malédiction inductrice d'une reconversion en "kitchen killer, ou peut être pas!
Ted Kotchef cinéaste éclectique (Walkabout, l'aprentissage de Duddy Kravitz, une corde un colt, Rambo...) utilise son savoir faire multi genres pour nous entraîner dans les plus grandes cuisines et restaurants d'Europe, qui sont autant d'étapes gastronomiquest et meurtrières ou sont partiellement réalisées sous nos yeux ces merveilles de la table.
Mais qui sont ces chefs à l'ego démesuré à l'image des tables qu'ils dressent ? Le casting proposé mêle la fine bouche du cinéma Français (Philippe Noiret, Jean Rochefort, Jean Pierre Cassel....Daniel Emilfork) à une interprétation internationale composée de Luigi Proietti , et du tandem savoureux composé de George Segal (apôtre du fast food)et Jacqueline Bisset (reine du succulent dessert intitulé bombe glacée :dernier plat constitutif de l'invite meurtrière).
La jouissance provoquée par cette comédie meurtrière est principalement due à l'excellence de l'interprétation que donne Robert Morley, ce bedonnant critique gastronomique au triple menton , se pâmant devant (pigeons , canards) lui rappellant tel quintet de Schubert, ou prêtant aux carottes une éloquente spiritualité.
Il faut voir ce représentant de l'establishment culinaire rudoyer son médecin, sorte de"Cassandre" médical, en lui déclarant péremptoirement que son tutoiement est incompatible avec le toucher rectal qu'il lui a prodigué.
Comédie policière , mais surtout "screwball" comédie, Ted Kotcheff, s'est entouré pour la confectionner ,de collaborateurs de choix : Peter Stone pétillant scénariste de "Charade" à l'écriture, et à la baguette un Henri Mancini malicieux tout droit sorti de l'univers de Blake Edwards.
Au total Ted Kot"chef"f dont toute la famille est constituée de cuisiniers et restaurateurs a mitonné une petite merveille que les éditions Carlotta ont eu la bonne idée d'éditer
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 29, 2013 12:04 AM MEST


Les Inconnus dans la ville [Édition Collector]
Les Inconnus dans la ville [Édition Collector]
DVD ~ Victor Mature
Proposé par dvd-rebell
Prix : EUR 6,50

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les inconnus sont parmi nous, 3 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Inconnus dans la ville [Édition Collector] (DVD)
Richard Fleischer est à l'honneur chez "Carlotta" avec les éditions du "Tueur de Boston" et des "Inconnus dans la ville".
Tourné en 1955 " Les inconnus dans la ville" est un film noir qui s'émancipe du format classique 1.33 pour s'ébattre dans un opulent cinémascope.
Son propos : le braquage d'une banque effectué par 3 malfrats dans la paisible ville minière de Brandenville. Cette description réductrice masque le principal intérêt du film qui est de contourner la description enthomologique des préparatifs du casse en présentant un échantillon d'habitants du cru comme étant les réels "inconnus" tant envers leurs proches qu'envers eux mêmes.
La grande virtuosité de Richard Fleischer est de faire s'interpénétrer avec souplesse la dramaturgie d'un mal être individuel avec la mécanique huilée de l'effraction; le tout convergeant lors de ce "Violent saturday" (titre original).
Comme le dit Nicolas Saada dans son brillant commentaire : "c'est comme si Samuel Fuller s'introduisait dans l'univers de Vincente Minnelli ou vice versa".
Outre le cinémascope qui offre au réalisateur un outil particulièrement efficace pour construire de magnifiques plans séquences et ouvrir des cadres annexes dans le cadre principal, l'image baigne dans un somptueux "technicolor" jouant ce rôle de tenseur dramatique vertigineusement utilisé par Minnelli dans des oeuvres comme"La toile d'araignée" . L'interprétation est gouleyante avec pas moins que Victor Mature, Richard Egan, Stephen Mac Nally, Ernest Borgnine et le sidérant Le Marvin écraseur de mains d'enfant devant l'éternel.
Si on ajoute la partition tendue de Hugo Friedhoffer et l'effet Freudien que procure la trajectoire de trains qui déchirent les diagonales d'écran, vous serez peut être sensible à cette magnifique réédition.


Page : 1 | 2