Profil de Jean-pascal Guillet > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jean-pascal Gu...
Classement des meilleurs critiques: 99
Votes utiles : 1428

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jean-pascal Guillet "bluegrass and Co" (lot)
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Alive at 2nd Street Music Hall
Alive at 2nd Street Music Hall

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Remember Capricorn Record!, 5 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alive at 2nd Street Music Hall (CD)
Voilà un disque qui devrait intéresser ceux d'entre vous qui se trimballent une petite nostalgie pour le son de la maison Capricorn sise en la bonne ville de Macon. Cette honorable boutique fondée par Phil Walden fût pendant la première moitié de seventies le porte-parole du southern-rock, signant des contrats avec l'Allman Brothers Band, Wet Willie, le Marshall Tucker Band, Elvin Bishop pour les plus connus. Les studios Capricon avaient aussi un groupe maison au sein duquel on trouvait Scott Boyer et Tommy Talton aux guitares, Paul Hornsby aux claviers,Johnny Sandlin à la basse et Bill Stewart aux drums et croyez moi ces types n'étaient pas des manchots!
Par la suite Boyer et Talton fondèrent l'excellent groupe Cow-Boy. C'est précisément ce groupe maison que l'on retrouve sur ce live , enregistré en 2005 à Gadsen (Alabama) . On retrouve avec plaisir la décontraction le professionnalisme et le son chaleureux qui étaient alors la marque de fabrique de Capricorn. La set-list reprend bien-sûr quelques titres du répertoire du défunt Cow-Boy, "Please be with me", "All my friends" popularisé par Gregg Allman. Nous avons droit à un festival de chorus, de solo de slide (Tommy Talton), sur fond d'Hammod B3 (Paul Hornsby) soutenu par une section rythmique irréprochable.

La maison Capricorn disparût en 1979 suite au premier split de son groupe phare, l'Allman Brothers Band. Son fondateur Phil Walden tenta de relancer l'affaire à Nashville cette fois au début des années 90 sans réel succès. Walden personnage clé du southern-rock est décédé en 2006 à l'âge de 66 ans.

Amateur de ce genre musical, profitez vite de l'occase, un exemplaire est en vente sur la market-place à un prix ridiculement bas et quand on sait la rareté de ce genre de disque.....!!!!


Tennessee Mojo
Tennessee Mojo
Prix : EUR 14,55

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Blackberry Smoke fait des émules!, 4 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tennessee Mojo (CD)
Cadillac Three connu tout d'abord sous le nom de Cadillac Black est un trio originaire de Nashville qui donne dans le blues-rock survitaminé avec une bonne dose de southern-rock. Ce power trio (guitare, basse batterie) se place à l'évidence dans la droite ligne de Blackberry Smoke et Whiskey Myers. A cet égard le titre qui ouvre le cd "I'm Southern" semble sortir tout droit du répertoire de BBS! La suite est à l'avenant, avec peut-être encore un peu plus de pêche que ses ainés!

On note au fil des morceaux l'utilisation d'un lap-steel , rappelant que les gus sont de Nashville et la country-music ils connaissent! On retiendra l'excellente tenues des 13 titres du disque, pas un moment de faiblesse là-dedans!

Si le dernier Whiskey Myers vous a laissé sur votre faim, goûtez moi donc ce "Tennesse Mojo" ça devrait le faire!


Deep Winter
Deep Winter
par Samuel W. Gailey
Edition : Broché
Prix : EUR 23,40

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Deep Winter ou 24 heures dans l'Amerique profonde, 4 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Deep Winter (Broché)
Les éditions Gallmeister nous régalent fréquemment en publiant de nombreux auteurs américains autant dans le domaine du polar que celui du nature-writing. Avec ce "Deep Winter" premier roman de Samuel Gailey nous sommes entre thriller et polar, et il faut le reconnaître tout cela est assez réussi même si j'émettrais quelques réserves....mais on n'y reviendra!

Gailey a , avant de se lancer dans le roman fait ses armes comme scénariste et cela se voit, tant l'homme a fait preuve d'habileté pour construire le scénario de ce "Deep Winter". Les chapitres sont courts et permettent à l'auteur de donner la parole à chacun des protagonistes . Les protagonistes justement....un type un peu demeuré , pas méchant, un adjoint du shérif brute défoncée en permanence, un vieux shérif qui n'aspire qu'a une retraite tranquille....là vous vous dites, ca fait pas un peu beaucoup de clichés?????? Euh ben oui! C'est un peu là que ca pêche chez Gailey

"Deep Winter" c'est aussi Deep America avec son lot de violence ,d'injustice de brutes avinées et d'usage inconsidéré des guns! Reconnaissons cependant que cet ouvrage se lit avec un certain plaisir car encore une fois le savoir faire de Samuel Gailey nous entraîne implacablement dans l'enfer de cette journée glaciale où les évenements tragiques vont se succéder et échapper à tout contrôle.

A ranger pas loin des romans de Kent Harruf et Ron rash , deux écrivains qui n'ont pas leur pareil pour nous plonger dans l'Amérique profonde.


This One's for Him
This One's for Him
Prix : EUR 24,56

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Guy Clark est un grand....le plus grand song-writer!, 29 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : This One's for Him (CD)
Guy Clark est depuis la disparition de son vieil ami Townes Van Zandt le plus grand song-writer americain vivant et l'hommage que lui rendent ici ses pairs est à la mesure de son immense talent et de la non moins immense oeuvre que ce compositeur de génie va nous laisser.

30 titres sont interprétes par le gotha de l'américana, on retrouve au fil des morceaux Rodney Crowell qui ouvre le premier cd avec le pertinent "That old time feeling", et les perles vont se succéder avec Lyle Lovett qui par le passé a déjà repris du Guy Clark, ressortez donc "Step inside this house" (1998) sur lequel Lovett fait une cover magnifique de cette même chanson. Sur le premier cd donc on remarquera entre autres l'excellente Rosanne Cash "Better Days" et Rosie Flores pour "Baby took a limo to Memphis"; Le fiston du grand Towne , John Townes Vandt Zandt reprend un "Let him roll" que l'on croirait interprété par Guy Clark il y a quelques décennies lorsque la voix était plus jeune, impressionnant!

Sur le second cd, vous retrouverez le reste de la bande des fidèles, Joe Ely, Emmilou Harris (of course!) ,l'inévitable et talentueux Steve Earle (le plus brillant d'entre tous!), et Darrel Scott, et Tim O'Brien et....... plein d'autres! et bien sûr tous les classiques du grand Guy! Parmi les musiciens qui accompagnent ce beau monde, les fidèles Verlon Thompson et Shawn Camp, Lloyd Maines (le géniteur de Nathalie Maines ex-Dixie Chicks) un des maîtres du dobro.

A l'écoute de ce superbe tribute , on ne peut rester que confondu devant l'ampleur de l'oeuvre de Guy Clark, le Dylan de l'américana en quelque sorte.

Tout cela se termine par l'émouvant "My favorite picture of you" , qui a donné le titre du dernier disque en date de Guy Clark, l'auteur y parle de sa compagne de toujours Susanna disparue récemment, tout simplement poignant.....


La Route de l'Ouest
La Route de l'Ouest
par Alfred-Bertrand Guthrie
Edition : Broché
Prix : EUR 23,50

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une fresque grandiose et captivante, 28 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Route de l'Ouest (Broché)
"La route de l'ouest " est le second volet de "The Big Sky" oeuvre de A.B.Guthrie, la première partie s'intitule "La captive aux yeux clairs", roman paru récemment dans une nouvelle traduction chez Actes Sud.

On retrouve ici, un des protagonistes de la première partie en la personne de Dick Summers, trappeur de la première heure, qui à l'approche de la cinquantaine a cru pouvoir se retirer et devenir fermier. Mais l'appel des grands espaces conjugué à la nostalgie de la splendeur de sa vie d'autrefois le relance sur la piste, en qualite de guide afin de mener jusqu'en Orégon un convoi de pionniers. Guthrie nous emmène avec ferveur à la suite de ces familles embarquées pour le meilleur et pour le pire dans une aventure pleine de rebondissements. Au fil des pages l'auteur nous révèle le tempérament et le caractère de chacun des membres de l'expédition, rendant un vibrant hommage (et ce n'est pas fréquent dans ce genre de littérature!) aux femmes présentes dans le convoi: "Quoi qu'il en soit les femmes prenaient leur part, et plus que leur part, des soucis et des dureté du voyage.Elles faisaient la route avec courage , sur un plan d'égalité totale avec les hommes......sans exiger de faveurs...Il s'ensuivait que petit à petit elles étaient amenées à donner leur avis et les hommes à les écouter et à en tenir compte. L'amour propre masculin eût-il à en souffrir, aucun de ces hommes ne croirait plus désormais que la femme est un être agréable à regarder à condition qu'elle se taise" (p 357)

Ce roman est une fresque intense , un western grandiose où la nature omni-présente joue bien sûr un rôle primordial, et comme dans l'oeuvre précédente , on peut compter sur le talent de Guthrie pour nous embarquer dans des descriptions somptueuses des Rocheuses. A ce titre la traversée de la tumultueuse Snake River est un moment d'anthologie!

Amateurs de l'histoire de l'ouest, ne manquez pas ces deux romans de Guthrie, et regardez voir du côté des autres ouvrages parus dans la même collection dirigée par Bertrand Tavernier. Je vous recommande en particulier "Des clairons dans l'après-midi" de Ernest Haycox qui nous fait revivre de façon saisissante la bataille de la Little Big Horn.


Irish Tour '74
Irish Tour '74
Prix : EUR 38,90

7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une réédition ternie par une qualité sonore digne d'un bootleg, 23 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Irish Tour '74 (CD)
L'édition de ces concerts de la tournée irlandaise de Rory Gallagher en 1973 était bien-sûr impatiemment attendue par les fans.....bon et bien on va un peu tempérer les ardeurs après une première écoute de ce coffret. Disons le de suite ceci est à réserver aux inconditionnels du génial irlandais. Le fan lambda pourra se contenter du disque originel paru en 1974, oeuvre sur laquelle tout a été dit ou presque. Ce disque est une tuerie absolue, Gallagher nous livre là un blues incandescent comme rarement entendu.

Mais revenons à ce coffret: Les deux premiers cd reprennent le concert de Cork qui avait servi à élaborer le live mythique, avec en plus plusieurs inédits, son impeccable. Mais ca se gâte sérieux par la suite, en effet il est bon de signaler que les autres cd sont plus proche du bootleg que de l'enregistrement officiel. Il est vrai que les concerts de Belfast étaient à l'origine défectueux, donc fallait pas s'attendre à un miracle....mais je pense qu'il est utile de savoir que ces rééditions sont loin d'atteindre en qualité le récente parution de l'intégrale des concerts donnés par l'Allman Brothers Band au Fillmore en 1971.

Vous voilà prévenus! Cependant on va quelque peu relativiser, car les interprétations sont évidemment d'un très haut niveau, ternies par la qualité sonore qui hélas ......en conclusion on dira que le live de 1974 reste indispensable et plus facile à aborder que ce coffret, relativement bon marché quand même, 6cd et 1 dvd pour moins de 40 euros, de quoi faire craquer les fans absolus!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 18, 2014 9:54 AM CET


Earls of Leicester
Earls of Leicester
Prix : EUR 17,70

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bel hommage aux maîtres Flatt/Scruggs, 23 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Earls of Leicester (CD)
The Earls of Leicester est une formation probablement éphémère, rassemblée autour de Jerry Douglas dobroiste émérite afin de rendre hommage au célèbre duo de bluegrass Lester Flatt et Earl Scruggs. Les aficionados de ce genre de musique savent ce que le bluegrass doit à ces deux illustres musiciens, aussi importants que Bill Monroe! c'est dire!

Tout respire ici les années 50/60, y compris dans la façon dont se sont vêtus les 6 musiciens pour la photo! Autour de Jerry Douglas on trouve entre autres, Barry Bales qui d'ordinaire tient la basse derrière Alison Kraus, Tim O'Brien et Shawn Camp vétérans de la scène bluegrass. Le répertoire reprend , je serais tenté de dire "religieusement" , celui de Flatt/Scruggs joué avec les instruments de l'époque s'il vous plaît!: Martin D-28 de 1960, Banjo Gibson de 1930, Dobro millésimé 1934, Etc...

Ne vous attendez pas à du bluegrass progressif et révolutionnaire! Pour cela il faut aller voir du côté des garnements de Cadillac Sky et autres Steel Drivers, non là on est en plein classique mais joué à la perfection, de toutes façons on en attendait pas moins avec une telle formation de vétérans!


I'M Feelin' Lucky
I'M Feelin' Lucky
Prix : EUR 15,99

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Happy Birthday Popa!, 20 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : I'M Feelin' Lucky (CD)
Avec ce "I'm feelin' lucky" notre bon vieux Popa fête ses 25 années de bons et (presque) loyaux services. Je dis presque parce qu'il fût un temps (révolu dieu merci) où on a failli crever d'indigestion tant notre homme était devenu bavard ..... Donc ce nouvel opus continue sur la lancée amorcée avec ses précédents enregistrements , à avoir que nous tenons là un blues-rock de facture classique certes mais remarquablement bien interprété.10 titres ,et une seule reprise, le classique "Rollin' and Tumblin'". Deux très bons duo, le premier "Rock on Bluesman", un titre épique et puissant avec le texan Mike Zito qui prend là de fabuleux chorus et "Come to me" sur lequel Dana Fuchs vient poser sa très Joplinienne voix.

Pour le reste Popa Chubby nous gratifie de soli fievreux et efficaces, de sa bonne voix rocailleuse et d'un groupe (bass, drums, keyboards) qui assure comme il faut. Et comme le dit si bien Popa "Play this loud for best results!"

PS: le second cd ne représente qu'un intérêt fort limité, des enregistrements des années 80, sous son nom Ted Horowitz, avant l'ère Chubby donc!


Ragged & Dirty
Ragged & Dirty
Prix : EUR 20,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'irrésistible ascension de Devon Allman, 20 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ragged & Dirty (CD)
Avec ce nouveau disque Devon Allman a momentanément abandonné son sud natal pour émigrer vers Chicago et cela s'entend d'emblée! "Ragged and Dirty" est produit par Tom Hambridge, producteur émérite de Buddy Guy, Johnny Winter, James Cotton.....donc si je vous dit que cette oeuvre donne dans le blues-rock vous ne serez pas étonnés.
Depuis quelques années Devon Allman marche sur les traces de son illustre géniteur (Greg Allman) et je ne vous parle pas de son célèbre tonton! le grand Duane! Après deux années passées aux commandes de son groupe Honey Tribe (1999/2001) , l'homme fonde avec son compère Mike Zito la redoutable machine portant le nom de Royal Southern Brothehood et entame parallèlement une carrière solo avec "Turquoise" (2013), un disque pas mauvais mais qui laisse un peu sur sa faim, les derniers titres du disques accusant quelques faiblesses.

De faiblesses, il n'en est pas question ici, tant cette oeuvre est réussie du début à la fin! Sur les 12 titres, on trouve 5 compos originales et quelques reprises dont le "Ragged and Dirty" de Luther Allison et "Ten million slaves" de Otis Taylor. On remarque particulièrement le fantastique instrumental "Midnight Lake Michigan" sur lequel Devon Allman donne toute la mesure de son talent de guitariste, un vrai régal!
Alors qu'a la suite du départ de Mike Zito du Royal Southern Brotherhood, le groupe a quelque peu mis de côté les sonorités bluesy (en live ) , son remplaçant Bart Walker n'ayant pas encore trouvé ses marques, ce nouvel opus on ne peu plus blues est une bénédiction!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 26, 2014 6:33 PM CET


La Captive aux yeux clairs
La Captive aux yeux clairs
par Alfred-Bertrand Guthrie
Edition : Broché
Prix : EUR 23,80

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Go West young man!, 15 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Captive aux yeux clairs (Broché)
A. B. Guthrie est un romancier américain du 20eme siecle (aucun lien de parenté avec le Woodie du même nom), on considère cet auteur comme l'un des fondateurs de l'école littéraire du Montana. Genre qui fait la part belle à la nature. De fait chez Guthrie les descriptions de l'environnement sont somptueuses et ont autant d'importance que les aventures de ses héros.
"La captive aux yeux clairs" est le premier tome de la série "The Big Sky" (devise du Montana) qui se poursuit par "La route de l'Ouest", à noter que ces deux romans ont fait dans les années 50 l'objet d'adaptations cinématographiques considérées comme de grands classiques du western.

L'excellente collection dirigée par Bertrand Tavernier chez Actes Sud poursuit donc sa route avec ces deux nouveaux ouvrages.

Dans "La captive aux yeux clairs" Guthrie nous plonge dans l'Amérique de milieu du 19e sur les traces de trois trappeurs qui ont décidés de s'enfoncer plus avant vers les territoires inconnus de l'Ouest. Boone Caudill le héros principal est un gamin que rien n'arrête, son personnage est assez proche de Jeremiah Johnson autre trappeur solitaire et héros du film éponyme de Sidney Pollack (1972) .

Ces aventuriers sont déjà persuadés que l'age d'or des coureurs des bois et autres trappeurs est désormais révolu devant la poussée inexorable des vagues d'immigrants, c'est pourquoi ils décident de partir plus avant. Il convient de ne pas oublier bien sûr le personnage de Teal Eye jeune indienne Blackfoot qui va faire partie de l'expédition.
Ce remarquable roman est un classique de la littérature de l'Ouest, paysages somptueux, héros attachants et péripéties hautes en couleurs!

Dans la suite "La route de l'ouest" on retrouvera un des héros du premier roman Dick Summers guidant un convoi de chariot vers l'Orégon.

A ranger avec les grands auteurs américains de l'ouest Jim Harrison , Rick Bass, et autre Dan O'Brian.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20