Profil de Jean-pascal Guillet > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jean-pascal Gu...
Classement des meilleurs critiques: 107
Votes utiles : 1274

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jean-pascal Guillet "bluegrass and Co" (lot)
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
CONFESSIONS DU (PAS SI) GRAND MECHANT LOUP
CONFESSIONS DU (PAS SI) GRAND MECHANT LOUP
par Claire Pyatt
Edition : Broché
Prix : EUR 7,00

4.0 étoiles sur 5 Le grand méchant loup n'est pas toujours celui qu'on croit!, 15 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : CONFESSIONS DU (PAS SI) GRAND MECHANT LOUP (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Oh la! faut faire gaffe avec les livres pour enfants par les temps qui courent! A ne pas mettre entre toutes les mains....(n'est ce pas Mr JFC!!!!) Pensez donc ce livre démystifie le grand méchant loup!
Bon quoi qu'il en soit pas avant 10/12 ans, pour les enfants plus jeunes il faudra leur faire une lecture avec moult explications. C'est drôle et sympathique et puis il est grand temps de réhabiliter ce pauvre loup qui souffre d'une réputation.....


Knack
Knack
Prix : EUR 34,38

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 C'est pas de l'ar-Knack!!!!, 15 février 2014
Amusant:4.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Knack (Jeu vidéo)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Un jeu qui ne mérite pas les critiques négatives vues ça et là. "Knack" tient absolument ses promesses, graphisme excellent, scénario bien foutu, rien à dire, tout le monde se régale!


Country rock
Country rock
par Arnaud Choutet
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 "Country-rock" oui mais...., 15 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Country rock (Broché)
Les éditions "Le mot et le reste" nous offrent régulièrement d'excellents ouvrages sur le monde musical, parmi lesquels se distinguent les livres de Jezo-Vannier. Ce "Country-Rock" d'Arnaud Choutet vint donc s'ajouter à la liste.Cet ouvrage bien que fort intéressant soulève en moi quelques interrogations, mais je vais y revenir....

On commence d'abord par une excellente introduction qui retrace l'histoire de ce genre musical, ses différents mouvements et les artistes et groupes qui ont joués un rôle prépondérant dans l'évolution du country-rock. Tout ceci est remarquablement bien amené. Vient ensuite une sélection de 109 disques choisis par l'auteur, censés représenter le country-rock. Arnaud Choutet dans son avant-propos prend bien soin de revendiquer le côté arbitraire et la grande subjectivité inhérents à ce genre d'exercice, et il a bien raison!
Je m'interroge cependant sur la présence de certains groupes qui à mon avis ne sont pas vraiment représentatifs de cette musique: Hot Tuna groupe de blues-rock voire de country-blues (en acoustique), Le Marshall Tucker Band et le Charlie Daniels Band qui sont répertoriés dans le southern-rock,( qui comme le dit si justement Darko n'est pas un sous-genre du country-rock!) Que ces formations aient à un moment ou un autre flirté avec la country music, c'est indéniable et normal , on est aux States, mais cela n'en fait pas pour autant des groupes de country-rock. Pour prendre l'exemple du Marshall Tucker Band dont les influences jazzy apparaissent à maintes reprises, dit-on que c'est un groupe de jazz-rock?
On pourrait aussi citer Little Feat, Mother Earth, et les Stones......

Seconde réflexion,est-il bien utile de chroniquer des disques absolument introuvables sur le marché ? Il y a là comme une surenchère de groupes tous plus inconnus les uns que les autres, sans doute passionnants, mais quel intérêt si on ne peut avoir la possibilité de les découvrir! Brave Belt, Goose Creek Symphony et autre Timber Creek, on trouve cà où???? Je pourrais aussi vous faire quelques commentaires d'excellents LP issus de ma discothèque, mais dont je sais pertinemment que vous ne pourrez jamais mettre la main dessus, alors à quoi bon si je ne puis faire partager mon enthousiasme et ma ferveur pour cette musique avec autrui?
Ancien lecteur assidu du défunt et remarquable journal "Crossroads", j'avais déjà constater ce petit travers à nous chroniquer des trucs introuvables! Inutile de vous dire que si vous n'étiez pas né dans les seventies et que vous n'avez pas fait l'acquisition de ces disques à leur sortie vous pouvez vous brosser pour entendre à quoi ca ressemble!

Bon 3 étoiles quand même, car il faut reconnaître que chaque chronique est remarquablement bien foutue.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 16, 2014 6:59 PM CET


Croz
Croz
Prix : EUR 17,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Avec "Croz" on Nash dans le bonheur!!!!, 14 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Croz (CD)
Quel plaisir de retrouver ce bon vieux David Crosby! Ses disques en solo sont si peu nombreux au regard de la longévité de sa carrière. Tous les fans de musique californienne ont encore en mémoire son premier chef d'oeuvre de 1971 "If I could only remember my name", une des plus belles réussites de cette époque. Suivront deux autres opus, l'acceptable "Oh yes I can" (1989) et le dispensable "Thousand Roads" (1995).
Depuis la reformation du trio magique Crosby, Stills and Nash on savait que l'homme avait repris du poil de la bête, et cela se confirme avec ce "Croz". Crosby 73 années au compteur et beaucoup d'excès en tout genre et une voix sublime demeurée intacte, des harmonies célestes et aériennes qui nous bercent comme il y a 40 ans! Inespéré!

L'artiste a élaboré cette oeuvre avec son fils James Raymond (claviers) qui signe ou cosigne avec son père plusieurs titres. On trouve aussi certains musiciens que l'on a pu voir l'été dernier lors du passage en France de CS&N , Shane Fontayne aux guitares et Kevin McCormick à la basse. Deux invités de marque mais néanmoins discrets, Mark Knopfler sur le titre qui ouvre le disque et Wynton Marsalis sur "Holding on to nothing". Un titre "Radio" est déja connu des fans , puisque faisant partie de la set-list des concerts de CS&N.

Atmosphère intimiste, guitares aériennes, arrangements somptueux et cette vois incomparable, le barde californien à la chevelure argentée, à la moustache gauloise et surtout aux yeux rieurs n'a pas dit son dernier mot!
A ranger entre "If I could..." et la box set "Voyage" le luxueux coffret que retrace la carrière du maître en trois cd auquel il faut ajouter un livret d'une richesse....je vous dit pas!


Beso de la muerte
Beso de la muerte
par Gilles Vincent
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

4.0 étoiles sur 5 Quand Histoire et polar font bon ménage!, 10 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beso de la muerte (Broché)
A l'instar de Didier Daeninckx, Gilles Vincent nous livre d'excellents polars sur fond de faits historiques, l'engagement politique en moins. Dans une de ces précédentes oeuvres "Djebel" l'auteur nous replongeait dans les affres de la guerre d'Algérie, pour "Beso de la Muerte" c'est de la guerre civile espagnole et plus particulièrement de l'exécution de Frederico Garcia Lorca par les sbires de Franco qu'il s'agit ici.

On retrouve les deux personnages récurrents des romans de Vincent; Aïcha Sadia, commissaire française d'origine kabyle officiant à Marseille et Sebastien Touraine son compagnon, ancien flic devenu détective privé. Ce dernier personnage quoique légèrement en retrait dans ce livre, joue grâce à son intuition un rôle décisif dans le dénouement de l'intrigue.

Polar nerveux qui nous trimbale sur 60 ans d'histoire espagnole , des massacres de la guerre civile au passage à la démocratie en passant par les opérations des commandos du GAL dans les années 80/90 au pays basque.
L'écriture de Gilles Vincent recèle une certaine élégance, un lyrisme et une manière de raconter Marseille qui n'est pas sans rappeler un certain Jean-Claude Izzo.....


Searching For Simplicity(1997+Multimedia)
Searching For Simplicity(1997+Multimedia)
Prix : EUR 21,45

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un disque injustement oublié, 10 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Searching For Simplicity(1997+Multimedia) (CD)
Il est assez étonnant que ce disque de Gregg Allman soit passé relativement inaperçu lors de sa sortie en 1997, car cet opus vaut largement ce que le leader de l'Allman Brothers Band a produit précédemment et est de toutes façons nettement supérieur au "Low Country Blues" de 2011, oeuvre (à mon sens) complètement étouffée par la (sur)production de T Bone Burnett.

Donc pour revenir à ce disque, on retrouve certaines caractéristiques des précédents disques solo de Gregg Allman, à savoir la présence sur certains titres d'une section de cuivres qui apporte une coloration rythm and blues . La section rythmique est assurée par celle des studios Muscle Shoals et parmi les invités on trouve Jack Pearson (dobro et slide) qui faisait partie à l'époque de l'Allman Brothers Band suite au départ (provisoire) de Warren Haynes, présent aussi Derek Trucks qui allait lui intégré l 'ABB en 1999 en remplacement du même Jack Pearson....(vous suivez???), sans oublier un grand habitué des sessions de Gregg Allman l'excellent guitariste Scott Boyer du groupe Cowboy.

Avec ce beau monde inutile de préciser qu'on a droit ici à des parties de guitares réjouissantes! Le disque ouvre sur une relecture unplugged de "Whipping Post" des plus réussie sur fond de duel dobro/slide, Pearsons/Trucks.On trouve aussi une splendide version très soul de "Dark End of the street" et une cover du "Memphis in the mean time" de John Hiatt.

Que les fans de l'Allman Brothers Band prennent la peine de (re)découvrir ce disque un peu oublié dans la discographie de Gregg Allman, cela en vaut la peine!

PS: disponible sur Amazon US à prix abordable


Les douze tribus d'Hattie
Les douze tribus d'Hattie
par Ayana Mathis
Edition : Broché
Prix : EUR 23,40

12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un premier roman éblouissant et somptueux!, 24 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les douze tribus d'Hattie (Broché)
Ecrit à la manière d'un recueil de nouvelles, ce premier roman d'Ayana Mathis est tout simplement éblouissant! Chaque "nouvelle" ou plutôt chapitre est consacré à un (ou deux) enfants d'Hattie, l'héroïne de cet ouvrage.Et d'enfants elle en aura 11 (+ une petite fille), on a donc là les "douze tribus". Enfants dont on va suivre au fil des pages de 1925 à 1980 les diverses destinées et fortunes. Le lien, le fil rouge c'est cette mère de famille noire qui a quitté avec ses parents sa Georgie natale pour une vie meilleure à Philadelphie . Femme au caractère bien trempé qui élève ses enfants avec obstination, n'ayant pour but que chacun d'eux puisse se nourrir et se vêtir correctement, oubliant les marques de tendresse qu'attendent d'elle ses enfants....

Ayana Mathis dresse dans cette chronique familiale, à l'écriture lyrique et envoûtante , le portrait de la nation noire américaine et son évolution au cours du xxeme siècle.

Le face à face entre Hattie et une de ses filles (Bell) dans une chambre d'hôpital, alors que celle-ci a failli se laisser mourir, est inoubliable et tellement fort qu'il vous fait poser votre livre, sonné que vous étes par tant de justesse et d'émotion!

Encore une fois les éditions Gallmeister frappent fort! Plusieurs fois l'an grâce au travail de ce remarquable éditeur nous découvrons avec délice de nouvelles perles de la littérature anglo-saxonne. En attendant la sortie prochaine du nouveau Bruce Machart (ed Gallmeister of course!) plongez vite dans le monde d'Hattie, bonheur assuré!

A ranger tout près d'un autre très beau roman de ce début d'année, " Une terre d'ombre" de Ron Rash (Seuil)
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 26, 2014 1:54 PM CET


Une terre d'ombre
Une terre d'ombre
par Ron Rash
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "Une Terre d'Ombre" : un roman lumineux de Ron Rash, 20 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une terre d'ombre (Broché)
Avec "Une terre d'ombre" Ron Rash nous livre ici un des plus émouvants romans de ce début d'année. C'est le quatrième ouvrage de cet auteur publié en France. Une fois de plus Rash nous plonge au coeur des Appalaches, plus précisément dans les Blue Mountain de Caroline du Nord et poursuit son exploration des moeurs de l'Amérique rurale du début du xxeme siècle.

"Une terre d'ombre" parce que l'histoire prend place au fond d'un vallon tellement écrasé par les falaises qui le dominent que le soleil n'arrive que difficilement à se frayer un chemin. Là vivent Laurel, jeune femme rejetée parce qu'affligée d'une tâche de naissance qui la fait passer pour une sorcière et son frère Hank revenu des tranchées (on est en 1917) avec une main en moins. Tout est sombre dans l'existence de ces deux là, mais un troisième personnage en la personne de Walter va boulverser leur destin....La nature , le silence, la musique viennent apporter un contre-point à l'incommensurable bêtise et la xénophobie d'une population rustre et attardée.
Au fil des pages Ron Rash avec talent fait monter inexorablement la pression pour nous entraîner dans une dernière scène boulversante.

Ce roman est la suite tout à fait cohérente avec ses précédents ouvrages tous méritant d'être lu , mon préféré après celui-ci étant "Serena" une flamboyante fresque peuplée de personnages inoubliables.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 21, 2014 8:39 AM CET


So Rebellious a Lover +6
So Rebellious a Lover +6
Prix : EUR 9,30

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Gene Clark et Carla Olson : un duo subtil et poignant, 19 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Rebellious a Lover +6 (CD)
On ne peut pas dire que la pochette de cette réédition du "So rebellious a lover" sorti à l'origine en 1987, soit folichonne! On y voit un Gene Cark vieilli prématurément et quelque peu hagard , à ses côtés Carla Olson semble tirer la tronche....Et pourtant nous tenons là une petite perle de country-rock subtil et poignant à la fois. On retrouve la voix fragile et magnifique de Gene Clark, tout ceci n'est pas sans rappeler un autre duo mythique Gram Parsons et Emmylou Harris, en moins jovial cependant, car l'ambiance sur cet opus est plutôt à l'infinie tristesse.

Ce sera le dernier enregistrement studio de Gene Clark qui mourra en 1991, dévoré par l'alcool. On trouve sur cet opus des compositions de Clark et de Carla Olson plus quelques reprises, dont une version somptueuse de "Hot Burrito#1" des Flying Burritos Brothers et une cover du "Almost Saturday Night" de Fogerty, reprise qui n'apporte pas grand chose à l'ensemble de l'oeuvre à mon avis.

A ranger tout près des opus solo de Gene Clark, tous plus magnifiques les uns que les autres.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 22, 2014 9:40 AM CET


Des clairons dans l'après-midi
Des clairons dans l'après-midi
par Jean Esch
Edition : Broché
Prix : EUR 23,00

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 "Des clairons dans l'après-midi" ou comment se faire tailler un "Custer" par les Sioux!!!!, 19 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Des clairons dans l'après-midi (Broché)
"Des clairons dans l'après-midi" d'Ernest Haycox est le premier volet d'une nouvelle collection chez Actes Sud, "L'Ouest le vrai", collection placée sous l'égide de Bertrand Tavernier. Le but de cette collection est de nous faire découvrir des auteurs de l'Ouest américain, non traduit dans notre langue à ce jour. Le moins que l'on puisse dire , c'est que cela démarre "tambours battants" (et clairons sonnants!) avec ce superbe roman, suivi de très près par "Terreur Apache" de William Riley Burnett, le second volume de la collection.

Avec cet ouvrage sur toile de fond historique, la célèbre bataille de la Little Big Horn (25/06/1876),on entre de plain-pieds dans la tradition littéraire américaine des 19 et 20ieme siecles. Haycox mèle habilement une intrigue sentimentale, une rivalité (voire une haine tenace) entre deux officiers du 7eme de cavalerie de Custer et des faits historiques avérés. Tout ceci magnifié par l'écriture flamboyante de l'auteur qui nous offre de somptueuses descriptions des plaines , nous plonge dans le quotidien de la vie d'un régiment cloîtré dans son fort pendant les longs mois d'hiver et point d'orgue de cet opus nous fait revivre avec précision la sanglante confrontation de la Little Big Horn qui vit l'anéantissement d'une partie du 7eme de cavalerie de G H Custer par les forces conjuguées des tribus des plaines (Sioux Lakotas, Cheyennes, Arapahos...)

Les connaisseurs de l'Ouest américain n'apprendront rien de plus qu'ils ne connaissent déjà sur la chronologie et le déroulement des faits, ce n'est de toutes façons pas le but de ce roman. Il faut cependant préciser que les évènements rapportés sont rigoureusement exacts et que Haycox fort bien renseigné sur le tempérament et le caractère de Custer, décrit le personnage dans toute sa complexité.
On en apprend aussi beaucoup sur les règles qui régissaient la société américaine en cette fin du 19eme.

A la fin de ce superbe roman à la fois épique et lyrique on trouve une passionnante postface signée Bertrand Tavernier dans laquelle celui-ci nous fait partager sa passion pour l'Ouest et sa littérature.
Longue vie à la collection "L'Ouest le vrai"!!!!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 14, 2014 4:07 PM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20