Profil de Anna Niocenn > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Anna Niocenn
Classement des meilleurs critiques: 5.433
Votes utiles : 161

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Anna Niocenn (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin !
Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin !
par VIENNOT ELIANE
Edition : Broché
Prix : EUR 14,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une langue est politique, 23 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin ! (Broché)
Ce livre est une histoire de la formation et de l'harmonisation du français, ce patois du latin, par un pouvoir politique centralisateur : comment imposer son pouvoir sur les potentats locaux, unifier un pays par la langue, et assujettir les femmes au pouvoir masculin, en adoptant des conventions grammaticales (les pronoms) et de prononciation (le e MUET des mots féminins !) pour mieux nier et séparer. Les académiciens sont tous des mâles, pour rappel. Au XIXème siècle, dans les administrations et les écoles en Bretagne, on voyait affiché "Défense de cracher par terre et de parler breton". Quand on veut nier, diffamer, péjorer, distinguer, renvoyer à l'altérité, on utilise la langue. Le français est misogyne, spéciste et, en ce qui concernait le breton, raciste. Je suis désolée pour le précédent commentateur : le "masculin générique" est une notion typiquement misogyne, le fantasme biblique d'Eve engendrée par Adam, alors que le sens commun sait que ce sont les femmes qui font les enfants, donc les garçons et non l'inverse. Cette vieille rancœur masculine ne cèdera jamais et elle est évoquée par Viennot dans le livre. D'ailleurs,le français est de plus en plus misogyne : la guerre des pronoms (laquelle, lesquels en voie de disparition au profit de lequel, faute que font tous les politiques, même les plus nationalistes !) fait rage, sans parler du refus de la féminisation des fonctions qui est loin d'être innocent -sur 90 métiers environs, les femmes sont cantonnées à une douzaine, mal payés, et au service des hommes. Le langage est politique, lisez ce petit livre passionnant : le langage humain est performatif, il crée le réel. En l'espèce : la haine du féminin, donc des femmes.


La dernière séance
La dernière séance
par Chahdortt Djavann
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Tonique et passionnant, 30 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La dernière séance (Broché)
J'ai beaucoup aimé ce livre qui raconte comment les femmes sont traitées sous les dictatures (viols, prostitution, mariage pour tenter de s'échapper) et l'émancipation, enfin, d'une société étouffante dominée par les hommes, à force de volonté, de travail et d'acharnement. Très tonique. La majorité de l'action est à Istanbul que l'auteure aime apparemment : ça donne envie d'aller voir de près ce Bosphore que l'héroïne adore.


Webster's First New Intergalactic Wickedary of the English Language
Webster's First New Intergalactic Wickedary of the English Language

5.0 étoiles sur 5 A mourir de rire, 19 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Webster's First New Intergalactic Wickedary of the English Language (Relié)
Très drôle ! Mary Daly reprend le magistère de la parole ôté aux femmes par les dieux mâles trompeurs (Cassandre ayant refusé les avances d'Apollon, en représailles plus personne ne la croira désormais -selon les mythes) et de quelle manière ! Mais pourquoi n'est-elle pas traduite en français ? Trop subversive ?


Gyn/Ecology: Metaethics of Radical Feminism
Gyn/Ecology: Metaethics of Radical Feminism
par Mary Daly
Edition : Broché
Prix : EUR 8,83

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Culte, 19 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gyn/Ecology: Metaethics of Radical Feminism (Broché)
Le livre qui explicite la pensée de Mary Daly ! "Les femmes ont été exclues du Cosmos par le Patriarcat, religion de la planète, on le leur a rendu sous la forme de Cosmopolitan et des cosmétiques" ! Culte.


Les femmes de droite
Les femmes de droite
par Andrea Dworkin
Edition : Broché
Prix : EUR 26,00

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dworkin au scalpel, 3 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les femmes de droite (Broché)
A travers l'opposition des femmes de droite à l'Equal Rights Amendment de 1978, Dworkin fait une analyse implacable des mécanismes d'oppression mis en place par les hommes et leur société patriarcale pour contrôler les femmes et les faire choisir le foyer, protection illusoire puisque les femmes y sont violées, battues, voire assassinées par le conjoint violent. Mais, elles savent que dehors, cela peut être pire. Comme toujours, Dworkin écrit au scalpel un livre sans concession sur la condition des femmes dans une société où tous les leviers de pouvoir sont aux mains des hommes. Une société où elles doivent survivre, elles et leurs filles.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 22, 2013 10:31 PM CET


La fille automate
La fille automate
par Paolo Bacigalupi
Edition : Broché
Prix : EUR 8,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Intéressant, 10 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La fille automate (Broché)
Un roman de SF tout à fait plausible, pas très éloigné de nous dans le temps, qui reprend les préoccupations de notre époque et en présente l'évolution en mode catastrophe : bouleversement climatique, privatisation du vivant, des semences notamment, modifications génétiques, maladies nouvelles incurables et humains augmentés, contraction énergétique et dictatures des temps de crises. Quel dommage que l'auteur nous inflige un vocabulaire malais omniprésent et non traduit ! C'est péniblissime. Je l'ai terminé car la prospective en est passionnante, mais quel pensum sur le plan de l'écriture. Trois étoiles seulement à cause de ça. Dommage de gâcher ainsi un tel sujet.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 21, 2013 11:45 PM MEST


Before I Go To Sleep
Before I Go To Sleep
par S. J. Watson
Edition : Broché

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Malgré le suspense, très décevant, 13 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Before I Go To Sleep (Broché)
J'ai tenu jusqu'au bout pour connaître le dénouement, mais j'ai failli laisser tomber plusieurs fois, tellement cela regorge de stéréotypes inquiétants je trouve, chez une jeune auteure : une femme forcément victime d'un pervers, mèèèèère malgré tout, d'un garçon prénommé Adam (!!!), dont la mémoire lui fait défaut mais qui tombe amoureuse de tous les mecs qui passent. Valorisation des femmes victimes (fooorcément), mèèèères (forcément aussi) et amoureuses malgré tout (ter) sauvée de leur destin de princesse charmante par un beau mâle qui se dévoue pour elle. Ça donne envie de se précipiter sur un bouquin écrit par une auteure lesbienne juste pour se laver les yeux ! Assez de dressages sociaux dans nos divertissements, assez de l'assommoir culturel, par pitié !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 25, 2012 10:25 PM MEST


Tijuana Straits
Tijuana Straits
par Kem Nunn
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Thriller environnementaliste, 10 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tijuana Straits (Broché)
Excellent polar environnementaliste, stratégiquement situé à la frontière mexicano-californienne pas loin du district de la province de Chihuahua et ses meurtres de femmes par des hommes frustrés, ratés et hyper-violents, le cerveau ravagé par les émanations de produits chimiques et par la drogue. L'héroïne est une militante qui défend l'environnement contre les consortiums qui possèdent les maquiladores, ces usines polluantes où sont sous-traités nos produits de consommation courante. Roman agréablement dépaysant, à l'intrigue et au procédé narratif bien menés, malgré quelques descriptions un peu fastidieuses de spots de surf, on le lâche pas. C'est en plus un plaidoyer pour la terre et ses derniers paradis naturels déjà presque irrémédiablement salis par notre espèce irresponsable et avide.


Converse  berry - T-shirt -Femme -  Gris chiné - M
Converse berry - T-shirt -Femme - Gris chiné - M

5.0 étoiles sur 5 Parfait !, 27 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Converse berry - T-shirt -Femme (Vêtements)
T-shirt coupe femme, donc seyant, et comme il contient de l'élastane, il est en plus confortable. Je ne regrette pas mon achat.


Faut-il manger les animaux ?
Faut-il manger les animaux ?
par Jonathan Safran Foer
Edition : Broché
Prix : EUR 22,30

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire impérativement !, 28 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Faut-il manger les animaux ? (Broché)
Jonathan Safran Foer fait ici œuvre d'écrivain et de journaliste : il enquête auprès des éleveurs, des accouveurs, des abattoirs, des activistes pro-animaux aussi ; ce qu'il découvre est dévastateur. Ce livre est le parcours de la prise de conscience de tout végétarien. Car devenir végétarien c'est un chemin, long et semé de rechutes, un chemin qui part de l'indifférence pour aboutir à la conscience et à la morale, puis à l'empathie. Partant de son histoire personnelle de petit-fils de juifs migrants, de l'histoire des migrants américains et de leur Thanksgiving traditionnel, Jonathan Safran Foer va inventer pour son fils encore bébé sa propre tradition festive et sociale, pas de dinde sur la table, rompant ainsi avec le storytelling carniste des chasseurs et des conquérants. Nous sommes ce que nous mangeons. Nos sociétés seraient plus apaisées sans abattoirs où aucun traitement "humain" des animaux n'est possible. Nous pouvons parfaitement nous passer de viande, et à 9 milliards et plus sur la planète, en manger est une folie pour nous, les animaux et notre environnement.


Page : 1 | 2 | 3