undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de EB > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par EB
Classement des meilleurs critiques: 848
Votes utiles : 910

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
EB (Bretagne)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13
pixel
fitTek® Noir Durable Waterproof Housse d'Objectif en Néoprène Sac de Lentille Résistant aux Chocs pour Objectifs d'Appareils Photo Reflex (Canon, Nikon, Pentax, Sony, Olympus, Panasonic) avec Mousqueton (3.5x5.5"/9x14cm) - M
fitTek® Noir Durable Waterproof Housse d'Objectif en Néoprène Sac de Lentille Résistant aux Chocs pour Objectifs d'Appareils Photo Reflex (Canon, Nikon, Pentax, Sony, Olympus, Panasonic) avec Mousqueton (3.5x5.5"/9x14cm) - M
Proposé par sowelltopfr
Prix : EUR 2,15

4.0 étoiles sur 5 Pas seulement pour ranger un objectif..., 26 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
J'utilise cette housse (le plus petit modèle) pour un objectif 50 mm, et j'en suis très content, mais ça n'est pas pour ça que je laisse un commentaire. Je souhaite juste suggérer une autre utilisation possible : comme housse de mini-enceinte cylindrique bluetooth, du type EasyAcc à Mini Enceinte Bluetooth Haut Parleur Sans Fil Portable Rechargeable Pour iPod, iPhone, Smartphones,Tablettes, Ordinateurs Portables, Ultrabook, Voiture et Jeux PS4, Xbox One, PC Gamer Avec Microphone, Fonction FM et Lecteur De La Carte Mico SD - Bleu, que j'utilise, et c'est un format très courant. C'est le genre d'objets qu'on trimballe en voyage ou lors des trajets quotidiens, en le fourrant dans un sac, sans protection, ne sachant trop dans quoi le mettre pour éviter de le rayer. La housse du plus petit format remplit exactement cette fonction. Bien sûr, c'est un peu grand pour une mini-enceinte de ce type, mais pas trop, et c'est ce que j'ai trouvé de plus pratique et de moins cher... Et c'est très efficace.


Universel USB chargeur de batterie pour Samsung Galaxy S i9000 / S2 / S3 S3 mini i8190 ,Galaxy Note N7000 / Note 2 N7100,Galaxy Note 4,ativ S, Samsung express i8730 2 G3815 / Galaxy s3 mini i8190 / Sony Ericsson Xperia arc BA750 / Sony LT29I S36H BA900 / Chargeur Secteur LCD display USB adaptateur de rechange avec EU plug Chargeur mural USB
Universel USB chargeur de batterie pour Samsung Galaxy S i9000 / S2 / S3 S3 mini i8190 ,Galaxy Note N7000 / Note 2 N7100,Galaxy Note 4,ativ S, Samsung express i8730 2 G3815 / Galaxy s3 mini i8190 / Sony Ericsson Xperia arc BA750 / Sony LT29I S36H BA900 / Chargeur Secteur LCD display USB adaptateur de rechange avec EU plug Chargeur mural USB
Proposé par Fivesix.tech
Prix : EUR 7,99

1.0 étoiles sur 5 Chargeur de mauvaise qualité..., 26 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Le principe de ce chargeur est plutôt attrayant : il permet de charger des batteries plates de téléphone mobile de types divers, car la partie droite sur la photo est mobile, sur ressort (très ferme), et s'adapte au format du modèle à charger en glissant latéralement vers l'extérieur, et en le maintenant serré. Le contact entre la batterie et le chargeur se fait par deux petits ergots ajustables, coulissant à l'intérieur de la rainure visible sur la photo. Le témoin de charge est aussi utile, avec 4 niveaux. Enfin, il y a sur l'un des côtés une prise USB permettant de charger n'importe quel appareil se chargeant de cette manière, dès lors que vous avez le câble idoine. La prise secteur est amovible. Je n'en ai pas bien compris l'intérêt pour l'usager, et c'est sans doute un moyen, pour le fabricant, d'utiliser le même chargeur dans tous les pays, en fournissant la prise secteur adaptable selon la norme locale... Bref, un chargeur à peu près universel, et une idée alléchante...

Sauf que, à l'usage, les contacts manquent de fermeté, et le témoin de charge n'est pas fiable. S'il arrive que la batterie soit chargée correctement, il arrive aussi plus souvent qu'elle ne soit que partiellement chargée, voire pas du tout, alors que le témoin indique un chargement complet. Surprise quand vous mettez votre batterie en service et que vous ne pouvez pas utiliser votre appareil parce qu'elle est à peu près aussi vide qu'avant de la recharger...
Il arrive aussi que le chargeur tourne à vide : le témoin de charge fonctionne, mais, au bout de plusieurs heures, il en est toujours au même point, au premier niveau, sans aucun progrès... Il faut alors vérifier que les deux ergots soient bien en face des contacts de la batterie, mais même là, il n'est pas sûr que ça fonctionne correctement, et le contact se fait pourtant, sans doute, puisque le témoin "reconnaît" la présence de la batterie... Il semble que ça fonctionne mieux par la prise USB, mais ça suppose de charger l'appareil et non la batterie directement...

Si l'idée est apparemment bonne, la réalisation ne l'est pas, et je vous déconseille donc fortement d'acheter ce chargeur qui va vous décevoir par son fonctionnement aléatoire... Il est si pénible de mettre en place dans son mobile une batterie que l'on croit pleine et qui est vide... Et ça peut provoquer des situations très pénalisantes. Le manque total de fiabilité de ce chargeur vous garantit des énervements fréquents, et le rend donc peu recommandable...


August MS425 Haut-Parleur Bluetooth 4.0 Portable avec Microphone - Enceinte Sans-Fil Puissant et Kit Main-Libre - Compatible avec iPhones, Smartphones Android, PC - Noir
August MS425 Haut-Parleur Bluetooth 4.0 Portable avec Microphone - Enceinte Sans-Fil Puissant et Kit Main-Libre - Compatible avec iPhones, Smartphones Android, PC - Noir
Proposé par Daffodil FR
Prix : EUR 32,45

3.0 étoiles sur 5 Comparaison August MS425 et mini-enceinte EasyAcc, 17 octobre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
En préambule, sachez que je ne verrais aucun intérêt à ajouter un 784ème commentaire client à ce produit si je n'avais rien d'utile à dire pour vous aider à faire le bon choix... C'est pourquoi, ayant acheté cet August MS425, ainsi que l'équivalent EasyAcc® Mini Enceinte Portable Haut-parleur Bluetooth Rechargeable pour Smartphones ,Tablettes ,ordinateurs portables, Ultrabook ,avec microphone , fonction FM et Lecteur de la Carte Mico SD-(bleu), je souhaite vous éviter de vous tromper...

En effet, même si la gamme de prix est la même, la qualité est sensiblement différente, et très en faveur du modèle EasyAcc. Voici les différences, bien plus importantes que les 3 malheureux euros d'écart au moment où j'écris ce commentaire :
- d'abord sur le plan des fonctionnalités, le modèle EasyAcc a un emplacement pour insérer directement une carte microSD que n'a pas l'August. Personnellement, je ne trouve pas ça important, car si vous mettez une carte avec des milliers de morceaux de musique, vous êtes condamné à les faire défiler un à un, puisque aucun affichage des morceaux n'est possible sur la mini-enceinte... Il n'empêche que ça peut dépanner au cas où vous avez juste quelques morceaux à utiliser pour votre travail par exemple... L'August ne peut pas le faire.
- ensuite, l'EasyAcc a une sortie audio par minijack, permettant de brancher un casque où tout autre système d'écoute. L'August lui ne propose pas cette fonction.
- enfin, l'EasyAcc fait aussi radio FM, et le fait vraiment bien quand on lui branche le câble miniUSB pour faire antenne... La qualité est très satisfaisante. L'August ne propose pas ça non plus, et c'est vraiment dommage.

Par ailleurs, la finition est un peu supérieure pour l'EasyAcc, et ses boutons sont notamment plus faciles à utiliser car en relief, dépassant de la "carrosserie", là ou, sur l'August, ils ne dépassent pas, et supposent donc d'appuyer davantage. De plus, la mise en fonction se fait par un bouton mobile sur deux positions sur l'EasyAcc, ce qui est pratique et clair, tandis que sur l'August, il faut appuyer longuement sur le bouton dédié pour l'allumer, et sur le même bouton pour passer d'un mode à un autre (buetooth ou entrée ligne), alors que sur l'EasyAcc, il y a un bouton spécialisé répondant à une simple impulsion pour passer d'un mode à l'autre (bluetooth, radio ou entrée ligne par la prise miniUSB).

La seule chose plus pratique sur l'August, c'est la molette de volume, à l'ancienne, alors que sur l'EasyAcc, ce sont les deux boutons qui servent aussi à faire défiler les morceaux ou les stations radio, sur lesquels il faut appuyer longuement pour que ça agisse sur le volume. Il est donc courant de ne pas appuyer assez et de changer de morceau à la place, ce qui peut être franchement énervant... C'est un pli à prendre, mais, malgré ça, le changement de volume est rarement ce qu'on voulait, pas assez ou trop important, car difficile à doser. Sur l'EasyAcc, c'est vraiment le seul défaut. Si, il y en a un autre, mais sans importance : l'entrée ligne se fait sur l'August avec un simple câble minijack aux deux embouts, là où l'EasyAcc oblige à utiliser un câble spécial et moins courant (fourni), avec un minijack côté périphérique tiers, et microUSB côté EasyAcc, ce qui est moins pratique... Mais ça ne change rien à l'usage.

Maintenant, arrivons-en à l'essentiel : le son. Et là encore, il n'y a pas photo. Tandis que l'August MS425 sonne comme on peut s'y attendre avec un si petit haut-parleur, aigu prédominant, ensemble brouillon, pas de grave ou très peu, et criard à fort volume, en revanche, l'EasyAcc a du grave, un spectre sonore beaucoup plus équilibré, plus net, mieux défini, où les instruments sont plus clairement audibles, et les timbres mieux respectés. Et c'est un audiophile qui vous le dit... Bien sûr, ça n'est pas une chaîne hifi, mais quand on l'entend, ou quand on le fait découvrir à d'autres, il y a tout de suite l'effet bluffant : d'où ça sort ? Comment ça peut sonner comme ça ? L'August ne fait pas cet effet.
Enfin, bien que les deux modèles soient donnés pour 3W, l'EasyAcc est nettement plus puissant, et supporte nettement mieux le fort volume (là encore, on se demande comment c'est possible)...

Bref, l'EasyAcc est très nettement supérieur à l'August, et vouloir économiser 3 euros ici n'a aucun sens...

Enfin, pour les points communs, les deux ont quasiment les mêmes dimensions, un look très proche, un cylindre métallique (un peu plus lourd pour l'EasyAcc), une embase caoutchoutée anti-glisse (très efficace), et une autonomie d'à peu près 5 heures (un peu plus il me semble), mais l'EasyAcc a manifestement bénéficié d'un travail de Recherche et Développement efficace, qui ne s'est pas contenté de mettre dans une petite boîte cylindrique un haut-parleur et des composants électroniques pour flirter avec la mode, mais propose un produit pensé, et vraiment fait pour écouter de la musique dans les meilleurs conditions possibles, compte tenu du format et des limites imposées par ce type d'objet miniature, ce qui ne semble pas être le cas du produit August, qui ne soutient pas la comparaison...

Enfin, une astuce pour qui n'y avait pas pensé, quel que soit le modèle choisi : pour recharger la mini-enceinte, plutôt que de la brancher au port USB d'un ordinateur (câble fourni dans les deux cas), je la branche directement sur le secteur via le chargeur de mon smartphone avec embout miniUSB. Ça marche très bien, et ça va plus vite que par l'ordinateur...


EasyAcc à Mini Enceinte Bluetooth Haut Parleur Sans Fil Portable Rechargeable Pour iPod, iPhone, Smartphones,Tablettes, Ordinateurs Portables, Ultrabook, Voiture et Jeux PS4, Xbox One, PC Gamer Avec Microphone, Fonction FM et Lecteur De La Carte Mico SD - Bleu
EasyAcc à Mini Enceinte Bluetooth Haut Parleur Sans Fil Portable Rechargeable Pour iPod, iPhone, Smartphones,Tablettes, Ordinateurs Portables, Ultrabook, Voiture et Jeux PS4, Xbox One, PC Gamer Avec Microphone, Fonction FM et Lecteur De La Carte Mico SD - Bleu
Proposé par EasyAcc.FN Store
Prix : EUR 39,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comparaison Easy Acc et August, 17 octobre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
En préambule, sachez que je ne verrais aucun intérêt à ajouter un 198ème commentaire client à ce produit (au moment où je rédige cet avis) si je n'avais rien d'utile à dire pour vous aider à faire le bon choix... C'est pourquoi, ayant acheté cet appareil d'une part, et l'équivalent August MS425 Haut-Parleur Bluetooth 4.0 Portable avec Microphone - Enceinte Sans-Fil Puissant et Kit Main-Libre - Compatible avec iPhones, Smartphones Android, PC - Noird'autre part, je souhaite vous éviter de vous tromper...

En effet, même si la gamme de prix est la même, la qualité est sensiblement différente, et très en faveur du modèle EasyAcc. Voici les différences, bien plus importantes que les 3 malheureux euros d'écart au moment où j'écris ce commentaire :
- d'abord sur le plan des fonctionnalités, le modèle EasyAcc a un emplacement pour insérer directement une carte microSD que n'a pas l'August. Bien sûr, si vous mettez une carte de 32 Go avec des milliers de morceaux de musique, vous êtes condamné à les faire défiler un à un, puisque aucun affichage des morceaux n'est possible sur la mini-enceinte... Il n'empêche que ça peut être très pratique, puisque l'enceinte peut ainsi servir de source sonore, de clé MP3, et comme la navigation parmi les titres se fait par ordre alphabétique, il suffit de se repérer en connaissant le nom des morceaux ou groupes classés sur la carte microSD... L'August ne peut pas le faire.
- ensuite, l'EasyAcc a une sortie audio par minijack, permettant de brancher un casque où tout autre système d'amplification, ce qui, là encore, en fait une source sonore utilisable sur une chaîne hifi, par exemple. L'August lui ne propose pas cette fonction.
- enfin, l'EasyAcc fait aussi radio FM, et le fait vraiment bien quand on lui branche le câble miniUSB pour faire antenne... La qualité est très satisfaisante. L'August ne propose pas ça non plus, et c'est vraiment dommage.

Par ailleurs, la finition est un peu supérieure pour l'EasyAcc, et ses boutons sont notamment plus faciles à utiliser car en relief, dépassant de la "carrosserie", là où, sur l'August, ils ne dépassent pas, et supposent donc d'appuyer davantage. De plus, la mise en fonction se fait par un bouton mobile sur deux positions sur l'EasyAcc, ce qui est pratique et clair, tandis que sur l'August, il faut appuyer longuement sur le bouton dédié pour l'allumer, et sur le même bouton pour passer d'un mode à un autre (bluetooth ou entrée ligne), alors que sur l'EasyAcc, il y a un bouton spécialisé répondant à une simple impulsion pour passer d'un mode à l'autre (bluetooth, radio ou entrée ligne par la prise miniUSB).

La seule chose plus pratique sur l'August, c'est la molette de volume, à l'ancienne, alors que sur l'EasyAcc, ce sont les deux boutons qui servent aussi à faire défiler les morceaux ou les stations radio, sur lesquels il faut appuyer longuement pour que ça agisse sur le volume. Il est donc courant de ne pas appuyer assez et de changer de morceau à la place, ce qui peut être franchement énervant... C'est un pli à prendre, mais, malgré ça, le changement de volume est rarement ce qu'on voulait, pas assez ou trop important, car difficile à doser. Sur l'EasyAcc, c'est vraiment le seul défaut. Si, il y en a un autre, mais sans importance : l'entrée ligne se fait sur l'August avec un simple câble minijack aux deux embouts, là où l'EasyAcc oblige à utiliser un câble spécial et moins courant (fourni), avec un minijack côté périphérique tiers, et microUSB côté EasyAcc, ce qui est moins pratique... Mais ça ne change rien à l'usage.

Maintenant, arrivons-en à l'essentiel : le son. Et là encore, il n'y a pas photo. Tandis que l'August sonne comme on peut s'y attendre avec un si petit haut-parleur, aigu prédominant, ensemble brouillon, pas de grave ou très peu, et criard à fort volume, en revanche, l'EasyAcc a du grave, un spectre sonore beaucoup plus équilibré, plus net, mieux défini, où les instruments sont plus clairement audibles, et les timbres mieux respectés. Et c'est un audiophile qui vous le dit... Bien sûr, ça n'est pas une chaîne hifi, mais quand on l'entend, ou quand on le fait découvrir à d'autres, il y a tout de suite l'effet bluffant : d'où ça sort ? Comment ça peut sonner comme ça ? L'August ne fait pas cet effet.
Enfin, bien que les deux modèles soient donnés pour 3 watts, l'EasyAcc est nettement plus puissant, et supporte nettement mieux le fort volume (là encore, on se demande comment c'est possible)...

Bref, l'EasyAcc est très nettement supérieur à l'August, et vouloir économiser quelques euros ici n'a aucun sens...

Enfin, pour les points communs, les deux ont quasiment les mêmes dimensions, un look très proche, un cylindre métallique (un peu plus lourd pour l'EasyAcc), et une autonomie d'à peu près 5 heures (un peu plus il me semble), mais l'EasyAcc a manifestement bénéficié d'un travail de Recherche et Développement efficace, qui ne s'est pas contenté de mettre dans une petite boîte cylindrique un haut-parleur et des composants électroniques pour flirter avec la mode, mais propose un produit pensé, et vraiment fait pour écouter de la musique dans les meilleurs conditions possibles, compte tenu du format et des limites imposées par ce type d'objet miniature... J'ai été épaté par ce produit, et par conséquent déçu par l'August, acheté peu après pour comparer...

Dernières remarques : j'ai le modèle bleu, avec la grille, et ça me semble préférable, car le haut-parleur est protégé. Et une astuce pour qui n'y aurait pas pensé, quel que soit le modèle choisi : pour recharger la mini-enceinte, plutôt que de la brancher au port USB d'un ordinateur avec le câble fourni, je la branche directement sur le secteur via le chargeur de mon smartphone avec embout miniUSB. Ça marche très bien, et ça va plus vite que par l'ordinateur...


Micro-Tools Kit de Nettoyage Appareil photo numérique - Pour les capteurs de format APS, la taille la plus courante (1,5x / 1,6x)
Micro-Tools Kit de Nettoyage Appareil photo numérique - Pour les capteurs de format APS, la taille la plus courante (1,5x / 1,6x)
Proposé par Micro-Tools Europe
Prix : EUR 29,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Probablement la solution la plus économique pour nettoyer les capteurs..., 5 mai 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce kit contient un paquet de 100 PEC-PAD, carrés de papier-tissu recommandés pour nettoyer toutes les surfaces sensibles comme le capteur ou les optiques, une fois humectés d'un peu de liquide Eclipse (c'est apparemment juste de l'alcool très pur), dont un flacon de 59 ml est fourni ; un sensor wand, tige de plastique dont l'une des extrémités est constituée d'un matériau souple assez ferme faisant spatule, qui sert, une fois emmailloté d'un PEC-PAD imprégné d'Eclipse, à nettoyer le capteur ; et des tampons en mousse au bout de tiges en plastique pour nettoyer les bords de la "chambre" où se trouve le capteur (mais surtout sans toucher le capteur). ll est à noter que la solution sensor wand + PECPAD (ou encore sensor swabs, plus chers) + Eclipse est celle recommandée par les fabricants, et la seule dont l'usage soit censée être garantie par Fuji, par exemple... C'est celle utilisée par leurs techniciens, paraît-il. En tout cas, on prend assez vite le pli, et une feuille de mode d'emploi jointe à ce kit explique comment il faut faire (il y a une façon spéciale de plier le PEC-PAD autour du sensor wand).

Points positifs : ça revient sensiblement moins cher que les sensor swabs, hors de prix, et la centaine de PEC-PAD et le flacon d'Eclipse permettent de voir venir, même s'il faut plusieurs PEC-PAD pour le nettoyage du capteur, chacun ne devant être passé qu'une seule fois. C'est une solution tout-en-un bien pratique, avec uniquement des produits de référence, juste le nécessaire, sans gadget.

Points négatifs : le sensor wand est trop petit pour un capteur APS-C (Fuji en ce qui me concerne), car il ne le couvre pas totalement, ne faisant que 14 mm de large, ce qui est dommage, dans la mesure où la largeur du capteur doit être couverte en un seul passage... Il faudrait idéalement en trouver/acheter un autre de 15-16 mm pour le remplacer. C'est d'autant plus dommage qu'il est bien conçu et que son embout semble avoir la résistance et la souplesse idéales. Peut-être que ce sensor wand est adapté à un capteur micro 4/3, comme en utilisent Olympus, Panasonic et beaucoup d'autres marques, mais je dis cela sous réserve, car je n'ai pas vérifié, et il ne s'agit pas alors du format 1,5x ou 1,6x évoqué dans le descriptif.
Les tampons en mousse pour nettoyer les bords de la cavité où se trouve le capteur me semblent inutiles et dangereux, dans le cas d'un APN hybride. L'opération en elle-même est délicate, puisque passer ces embouts sur les bords sans toucher le capteur est difficile, et le contact de cette mousse synthétique et sûrement abrasive avec le capteur est à proscrire. Mais je précise que cette mise en garde (et cette réserve) concerne les hybrides, APN sans miroir ("mirrorless" dans le jargon de la photo), et que ces tampons sont sans doute destinés à servir pour des chambres de réflex dotées de miroir, où le capteur est donc protégé derrière celui-ci... Dans le cas d'un hybride, je n'essaierai même pas...

Pour le prix, pour la qualité des produits réunis, ce kit est sans doute la meilleure solution à conseiller pour qui n'a pas envie de se ruiner en sensor swabs, qui s'utilisent de toute façon avec le même liquide...


SWAB Sensor 12x modèle 17mm - emballés individuellement - de Eyelead Allemagne -
SWAB Sensor 12x modèle 17mm - emballés individuellement - de Eyelead Allemagne -
Proposé par Pro-Photoshop.France
Prix : EUR 19,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Produit non conforme à sa recommandation..., 5 mai 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce modèle est définitivement trop grand pour un capteur APS-C des APN Fuji XM-1 et XA-1 ! C'est très décevant que ça soit vendu pour, alors que c'est inutilisable, dans la mesure où il est fortement déconseillé de retailler le swab (poussières causées par la découpe). Ça n'entre donc pas et il ne faut évidemment surtout pas forcer. Donc, quelle que soit la qualité du produit (ça a l'air bien, en effet), sa recommandation est mauvaise, et il est tout simplement à proscrire pour ce type de capteur, d'où la seule étoile, puisqu'il m'a été impossible de l'utiliser. Vu le prix (délirant) de ce genre d'articles, constitué de bouts de plastique et de papier tissu, c'est contrariant de ne pas pouvoir s'en servir... Personnellement, je me contente maintenant de récupérer une des spatules en plastique (retaillée, en en limant la largeur d'un bon millimètre) de ces swabs et de l'emmailloter avec des pec-pad... Ça revient moins cher et ça semble faire le travail correctement, et sans doute aussi bien (avec le liquide Eclipse)... Bref, c'est peut-être un produit de qualité, mais s'il ne peut pas être utilisé avec bon nombre de capteurs APS-C, ça n'a aucun intérêt.


Kit Filtres 58mm CPL + UV + FLD + boitiers pour filtres pour Canon 1DX 5D Mark 5D2 5D3 6D 7D 70D 60D 700D 650D 1100D 1000D 600D 50D 550D 500D 40D 30D 350D 400D 450D 30D 10D EOS 450D 500D 600D 1100D LF65
Kit Filtres 58mm CPL + UV + FLD + boitiers pour filtres pour Canon 1DX 5D Mark 5D2 5D3 6D 7D 70D 60D 700D 650D 1100D 1000D 600D 50D 550D 500D 40D 30D 350D 400D 450D 30D 10D EOS 450D 500D 600D 1100D LF65
Proposé par XCSOURCE
Prix : EUR 9,99

2.0 étoiles sur 5 Mauvaise qualité du filtre polarisant., 25 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Le bouchon d'objectif et l'étui à filtre font ce qu'on leur demande. Le filtre FLD ne sert à rien avec les réglages de balance des blancs incorporés aux APN, et il faudrait voir si le filtre UV fait perdre du piqué ou pas (je n'ai pas comparé). Il ne sert de toute façon qu'à protéger la lentille frontale de l'objectif, car tous les objectifs sont traités contre les UV. Les deux étoiles concernent donc les articles précités. Mais le polarisant pose problème et vaut 0 étoile, car l'articulation entre les deux cercles de métal qui enserrent le verre double sont huilés ou graissés, ce qui fait que ça tache le verre (et les doigts), et s'étale quand on nettoie... Et comme on ne peut pas désolidariser les deux cercles de métal, on n'a pas accès à cette huile, qu'on ne peut donc pas nettoyer définitivement. Du coup ça revient... Bref, c'est inutilisable... Mieux vaut investir dans du sérieux, en matière de filtre, car la différence se verra sur les photos... Je ne conseille donc vraiment pas ce kit.


Bitches Brew Live
Bitches Brew Live
Proposé par moviemars-amerique
Prix : EUR 3,14

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un magnifique double concert de Miles Davis..., 21 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bitches Brew Live (CD)
Je ne peux pas ajouter grand chose au commentaire érudit et complet de freddiefreejazz, mais juste dire que ce live est fabuleux, de la lave en fusion, pour utiliser un lieu commun... Je n'aime pourtant pas les commentaires lyriques, mais il est difficile de parler d'un tel enregistrement sans se laisser aller à quelques complaisances de ce genre. Les rythmiques sont titanesques ; DeJohnette est fou, frénétique et toujours au-delà de ce qu'on pourrait attendre, pressant jusqu'à la transe ; la basse saturée (sur le deuxième concert) sonne gras et bitumeux, et la trompette lancinante de Miles Davis s'envole et fascine, par une tension constante et sans concession. L'urgence ne se relâche pas un instant, la furie n'a pas de répit, et le flot embarque l'auditeur ébahi avec une violence froide et brûlante à la fois, implacable et terrassante... Un grand disque, de jazz ou d'autre chose d'innommable sans doute (l'appellation n'a pas d'importance, et l'effervescence de l'époque autorise tout), qui vous envoûte et vous éblouit comme une hallucination... En plus, la qualité sonore est très bonne.


Schumann : The Complete Piano Works
Schumann : The Complete Piano Works
Prix : EUR 24,80

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un coffret recommandable..., 21 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schumann : The Complete Piano Works (CD)
Je fais ce commentaire juste pour préciser une chose qui semble perturber d'autres commentateurs : le son sec de ces enregistrements ne vient nullement des instruments choisis qui, contrairement à ce qu'on pourrait attendre de la part de Jörg Demus, sont bel et bien des pianos modernes, tout simplement, et pas des instruments d'époque. Ce qui donne la sécheresse et le timbre évoqués par d'autres commentateurs, c'est la prise de son de certaines œuvres, faite trop près de l'instrument, probablement en studio ou même chez un particulier, qui en rend le son très mat, et fait timbrer le grave un peu bizarrement (manquant de timbre et de profondeur)... Ça n'est pas dû aux limites techniques de l'époque, car on savait très bien enregistrer, et le matériel le permettait. Mais cette matité n'est pas un obstacle à l'écoute de ces enregistrements, car il suffit de quelques minutes pour s'y habituer et oublier cette caractéristique, et surtout savoir que cela ne concerne que quelques CD, les enregistrements étalés sur plusieurs années étant très variés et sonnant très diversement, et souvent tout à fait dans la norme, avec une certaine réverbération, et un timbre tout à fait convaincant. Il n'y a donc aucune raison de se priver de l'aubaine que constitue ce coffret, à moins de 10 euros au moment où j'écris ces lignes, pour 13 CD et l'intégrale des œuvres pour piano seul de Schumann... En effet, Demus joue globalement très bien Schumann, et si on peut toujours trouver pour chacune des œuvres un interprète meilleur, l'ensemble est de haute tenue, assez homogène, et habité, car il ne faut pas oublier que ces enregistrements n'ont pas été enchaînés en quelques jours mais répartis sur 4 ans (72 à 76), ce qui a permis à l'interprète de ne pas prendre les choses à la légère...

Bref, un coffret très recommandable, qui constitue un très bon compromis pour qui veut découvrir Schumann sans se ruiner, une fois acceptée l'esthétique de quelques enregistrements ne correspondant pas à nos canons actuels préférant plus d'air, de réverbération et de naturel... Comme toujours pour ce type d'édition, pas de livret, et juste les "track listing" au dos de chaque pochette cartonnée.


Ballade Romantique
Ballade Romantique
Prix : EUR 9,61

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un compositeur à découvrir..., 14 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ballade Romantique (CD)
Je dois d'abord dire honnêtement que je ne suis pas habituellement très porté sur le déterrage des artistes mineurs (il y a déjà tant de vrais chefs-d'œuvre à aimer et à découvrir qu'une vie entière n'y suffit pas), et avoue avoir acquis ce disque par hasard... Mais ce hasard fut heureux car, si Johann Benjamin Gross ne va pas révolutionner votre discothèque classique, je trouve que ce disque mérite d'être mis en valeur. Né en 1809 en Allemagne, et mort prématurément en Russie de maladie, en 1848 (décidément, l'époque n'est pas bonne pour les musiciens), ce compositeur est typiquement romantique, d'où le titre de ce CD ("Ballade romantique"), et, sans être un génie, ni valoir les grands concurrents que nous connaissons, a une qualité très intéressante : un sens mélodique très décent, qui, à mon sens, le distingue de bien de ses contemporains pas plus méconnus que lui... En effet, ce qui ressort des œuvres enregistrées ici, c'est qu'à aucun moment il n'ennuie, parce que Gross sait bâtir un discours musical qui soit vraiment musical, avec du charme, de l'intérêt pour les lignes qui s'enchaînent avec à propos, sans répéter le même thème à l'infini et le varier par défaut d'inspiration, comme on l'entend même chez des "grands" (trop souvent chez Mendelssohn, par exemple). C'est varié, vivant, agréable à entendre, dénué de toute hystérie (je pense au remplissage nerveux et interminable qu'on trouve assez souvent dans les compositions mineures de l'époque). Gross a quelque chose à dire, et ne semble pas composer par métier... Bref, il fait vraiment de la musique.

Les œuvres proposées ici sont variées, et le programme vise manifestement à donner un aperçu intelligent des talents de Johann Gross : sonate en si mineur pour piano et violoncelle op.7, 5 lieder pour voix de baryton op.35, quatuor à cordes en fa mineur op.37 n°3, sérénade en do majeur pour violoncelle et piano op.32, et enfin une ballade op.26 pour piano et violoncelle. Je n'ai pas écouté tout avec une oreille analytique, mais tout m'a semblé honorable, et j'ai trouvé les lieder bien troussés, pas très loin de certains lieder de Schubert (pas les plus beaux, évidemment), si ce n'est que l'accompagnement de piano n'est pas du même niveau... Ça n'est ni lourd ni trop léger, et ne contient ni les mièvreries ni les vulgarités si faciles dans ce genre. Un joli programme, donc, révélant un homme de goût...

On doit ce beau travail à Christophe Coin et la Fondation La Borie, et les musiciens sont, outre Coin lui-même (le nombre important de pièces avec violoncelle dans ce CD est moins dû à sa présence qu'au répertoire de Gross, lui-même violoncelliste), le quatuor Mosaïques, Yoko Kaneko au pianoforte et Michael Dahmen, baryton. L'interprétation est bonne, même si on aimerait que le violoncelle de Coin soit plus tranchant, ait un timbre plus puissant, avec des attaques plus vives. Vous l'aurez compris, c'est joué sur instruments anciens, avec un pianoforte assez réussi, avec des jolies couleurs fruitées, et la prise de son est très bonne, voire excellente...
Bref, je conseille fortement ce disque pour les curieux qui ne sont plus à un disque près (pour les autres, il y a plus urgent à acheter), et les 4 étoiles sont pour l'ensemble plus que pour les œuvres elles-mêmes, la réalisation étant très soignée. Un bémol cependant : si la pochette du disque est jolie et accompagnée d'un habituel fascicule de présentation, le livret complet n'est quant à lui accessible qu'en version téléchargeable sur le site de l'éditeur.

Pour finir, je cite l'éditeur :
"Johann Benjamin Gross (injustement absent de tous les dictionnaires actuels) fait partie de la génération romantique de Leipzig aux côtés de Mendelssohn, Robert Schumann et sa femme Clara, ainsi que Ferdinand David (il a joué avec ces deux derniers).
 S’imprégnant des thèmes rencontrés dans ses voyages qui le conduisent jusqu’en Russie, sa musique d’une créativité débordante se colore de la mélancolie lyrique slave."
Personnellement, je n'ai pas vraiment repéré ce côté slave, mais je confirme la créativité, et dois reconnaître que cette musique de Gross, sur le plan du strict plaisir musical, et toute considération musicologique mise de côté, ne me plaît pas moins que bien des partitions du premier Schubert (celui des premiers quatuors, des premières symphonies, que personne n'écoute), pour donner un ordre d'idée. Vous aurez néanmoins compris que vous n'éprouverez pas par cette musique les grandes émotions romantiques que vous trouvez dans vos chefs-d'œuvre préférés de Schumann, Chopin, Liszt, Schubert etc... Gross reste un petit maître...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13