undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Jean-jacques Thillet > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jean-jacques T...
Classement des meilleurs critiques: 30.903
Votes utiles : 181

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jean-jacques Thillet (Meylan, France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Charly Gaul, grimpeur ailé
Charly Gaul, grimpeur ailé
par Jacques Desforges
Edition : Broché
Prix : EUR 27,90

5.0 étoiles sur 5 Le meilleur grimpeur de tous les temps, 18 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Charly Gaul, grimpeur ailé (Broché)
Un passionné ravive la légende de l'"Ange". Charly, cycliste de charme (son surnom, les monceaux de lettres d'admiratrices...), reste le sportif n° 1 du XXème siècle pour le Luxembourg. Aérien, au style élégant, inimité, le champion grand-ducal était plus qu'un escaladeur aux démarrages assassins, capable de raids au long-cours où il cumulait les passages en têtes des cols, isolé, avec des avances parfois invraisemblables, mais aussi un coureur très complet, qui a remporté des contre-la-montre en plaine, qui s'est même permis de battre le grand Anquetil dans sa spécialité (Châteaulin, 1958). Sa grande faiblesse fut le poids démographique du Luxembourg. A l'époque des équipes nationales, la sienne était composée d'équipiers venus de petites nations cyclistes : un effectif hétéroclite, pas forcément très motivé pour son leader, peu efficace pour le protéger des "échappées-bidon" de l'époque (1956 !), qui creusaient des écarts de plus de 20' parfois, très difficiles à résorber sur les pentes. Gaul disposait des atouts pour remporter plusieurs Tour de France, mais le contexte lui fut défavorable, d'autant que les organisateurs rognaient délibérément la montagne pour éviter de favoriser les grimpeurs (avantager les Français ?), en réduisant le nombre de cols, en plaçant les arrivées souvent trop loin des cols (Turin au-delà du Mont-Cenis...), si bien que les écarts gagnés sur les pentes ne pouvaient être avantageusement conservés. Avec les profils de l'époque moderne et une équipe de marque solide, Charly Gaul aurait fait un malheur. Il n'empêche, il a marqué l'histoire du cyclisme par des victoires d'anthologie (TdF : Briançon 1955, seul avec 15' d'avance sur le groupe Bobet maillot jaune, Ventoux 1958, clm,, Chartreuse 1958, sous le déluge ; Giro : Monte Bondone 1956, dans la neige, Campo dei Fiori 1957, aisance insolente..., mais aussi dans les 6 Provinces et le Circuit du Sud-Est : Col du Chaubouret, Avignon contre un peloton déchaîné, après démonstration dans le Ventoux).


Mighty Bright XtraFlex2 Super Light Book LED - Noir
Mighty Bright XtraFlex2 Super Light Book LED - Noir
Proposé par Book Depository FR
Prix : EUR 10,91

5.0 étoiles sur 5 Efficace, 3 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mighty Bright XtraFlex2 Super Light Book LED - Noir (Outils et accessoires)
Les deux lampes LED allumées indépendamment ou ensemble sont très performantes. Un appareil assez léger très pratique pour lire au lit.


Montre Pédagogique Ravel pour Garçon au Bracelet Bleu Motif Pingouin 3D
Montre Pédagogique Ravel pour Garçon au Bracelet Bleu Motif Pingouin 3D
Proposé par Caths Direct
Prix : EUR 11,78

5.0 étoiles sur 5 Un petit-fils (4 ans) HEUREUX !, 3 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Montre Pédagogique Ravel pour Garçon au Bracelet Bleu Motif Pingouin 3D (Montre)
Ravi d'être devenu un grand, avec une montre qui avance toute seule. On voit dans ses yeux et son sourire que pour lui c'est un évènement.


Zozo officier
Zozo officier

5.0 étoiles sur 5 Retour sur le passé enchanteur, 3 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Zozo officier
Une série de ma toute première jeunesse. Un grand plaisir de retrouver ces histoires très originales, qui passionnent mes petits-enfants. Un bémol, qui cependant doit interdire la réédition : un certaine vision coloniale sans doute banal à l'époque, mais logiquement bannie aujourd'hui.


Suin : Chroniques d'un village bourguignon
Suin : Chroniques d'un village bourguignon
par Anne Ambellan
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 Passionnant..., 9 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Suin : Chroniques d'un village bourguignon (Broché)
A vrai dire, je n'ai atteint que la moitié de l'ouvrage. Comme je fais et lis plein d'autres choses, je crois préférable de déjà proposer un "point d'étape". Tout à fait impressionné par la richesse de ce livre - quel travail de documentation, servi par un texte plaisant ! - qui balaie tous les aspects de la vie d'un petit village de la Bourgogne du Sud, perché sur une butte de 600 m, dont l'étymologie l'apparente - une surprise ! - à la ville de Sion dans le Valais (le trait d'union étant Sedunum, nom romain commun se rapportant à une localité occupée, à leur irruption, par les Sédunes, peuple gaulois). Géologie, géographie, climat, évolution du village au fil des siècles, influence de l'Église, qui, au-delà de son rôle spirituel, administre par l'intermédiaire des curés, chargés par leur hiérarchie et le roi de l'état civil. On comprend combien la vie était dure pour ces ruraux dont les récoltes étaient soumises aux caprices du ciel (famines), au confort et à l'hygiène précaires (forte mortalité infantile, des mères en couches, épidémies...), en bute aux exigences des pouvoirs dans un secteur déchiré entre la royauté et l'Etat de Bourgogne. Pauvre, la population était accablée d'impôts. Traditions, fêtes religieuses et profanes, les gens trouvaient tout de même du temps pour se réunir et se distraire. Même si le thème cible un village, tout ce que j'ai appris s'extrapole aisément à toutes les campagnes de France, d'autant que les auteurs savent à tout propos élargir l'histoire locale à la grande Histoire.


Le Suicide français
Le Suicide français
par Eric Zemmour
Edition : Broché
Prix : EUR 22,90

13 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Réjouissant, 4 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Suicide français (Broché)
Je ne suis qu'au début du livre. Je le déguste... Très original, passionnant. Zemmour passe en revue à sa façon les dates clés de notre histoire récente, celle de la glissade de la France vers des fosses sombres et inquiétantes. Il prend le contre-pied des modes actuelles avec beaucoup d'érudition, une capacité d'analyse hors pair, un style remarquable, qui accroche comme un roman. Pas étonnant que ses détracteurs - jaloux de tant de talents - s'épuisent, en ricanant, à le discréditer dans tous les médias. Pendant ce temps-là les ventes s'envolent... Alors qu'ils se méfient les pisse-froid : les conservateurs ne sont pas là où ils croient.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 5, 2014 10:51 PM CET


L'effondrement de la civilisation occidentale
L'effondrement de la civilisation occidentale
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un cauchemar..., 16 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'effondrement de la civilisation occidentale (Format Kindle)
J'ai bien aimé cette sorte de fable philosophique et politique. C'est le procès du libéralisme effréné. La catastrophe était annoncée, l'humanité n'a pas réagi. Les auteurs font une passionnante analyse de ce qui pourrait apparaître, pour un survivant du prochain siècle, comme une étrange et tragique passivité. La démonstration m'a convaincu.


Voyage dans l'anthropocène: Cette nouvelle ère dont nous sommes les héros
Voyage dans l'anthropocène: Cette nouvelle ère dont nous sommes les héros
Prix : EUR 7,99

5.0 étoiles sur 5 Il est encore temps, mais l'urgence est là, 18 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Un livre remarquable qui mériterait plus de publicité, dont l'école devrait s'emparer pour sensibiliser la jeunesse. Claude Lorius s'appuie sur une exceptionnelle expérience. Très tôt il découvre l'Antarctique, qui deviendra sa passion, le but d'une longue série d'expéditions. Il a inventé le carottage des calottes glaciaires des pôles à fin climatique en observant le dégagement intense dans un verre de whisky des bulles sous pression, prisonnières depuis des millénaires dans un glaçon extrait des profondeurs du sous-sol de glace. Le début d'une aventure étonnante qui a permis de remonter le climat terrestre jusqu'à 800 000 ans. Jusque-là c'est amusant. Mais Claude Lorius est un des mieux placés pour savoir que dans cet historique s'est récemment inscrit un drame : l'homme, depuis l'invention de la machine à vapeur, dégage tant et tant de "gaz à effet de serre" qu'il est devenu une "force géologique". Il bouleverse les équilibres atmosphériques, géologiques, biologiques, à un niveau tel qu'il a imposé une nouvelle ère : l'Anthropocène, Claude Lorius démontre en scientifique mais alerte en philosophe : l'heure est grave, l'homme doit d'urgence prendre conscience de son impact, de sa responsabilité, de son devoir ; il en va de sa survie. Un texte très riche, absolument pas moralisateur, mais à coup sûr inquiet et généreux. Pour la jeunesse évidemment, qui aura à inventer des parades, mais d'abord pour les leaders de toutes les nations, car c'est aujourd'hui qu'il faut agir.


Voyage dans l'Anthropocène : Cette nouvelle ère dont nous sommes les héros
Voyage dans l'Anthropocène : Cette nouvelle ère dont nous sommes les héros
par Claude Lorius
Edition : Poche
Prix : EUR 8,00

5.0 étoiles sur 5 Claude Lorius sonne le tocsin, 15 mars 2014
Un livre remarquable qui mériterait plus de publicité, dont l'école devrait s'emparer pour sensibiliser la jeunesse. Claude Lorius s'appuie sur une exceptionnelle expérience. Très tôt il découvre l'Antarctique, qui deviendra sa passion, le but d'une longue série d'expéditions. Il a inventé le carottage des calottes glaciaires des pôles à fin climatique en observant le dégagement intense dans un verre de whisky des bulles sous pression, prisonnières depuis des millénaires dans un glaçon extrait des profondeurs du sous-sol de glace. Le début d'une aventure étonnante qui a permis de remonter le climat terrestre jusqu'à 800 000 ans. Jusque-là c'est amusant. Mais Claude Lorius est un des mieux placés pour savoir que dans cet historique s'est récemment inscrit un drame : l'homme, depuis l'invention de la machine à vapeur, dégage tant et tant de "gaz à effet de serre" qu'il est devenu une "force géologique". Il bouleverse les équilibres atmosphériques, géologiques, biologiques, à un niveau tel qu'il a imposé une nouvelle ère : l'Anthropocène, Claude Lorius démontre en scientifique mais alerte en philosophe : l'heure est grave, l'homme doit d'urgence prendre conscience de son impact, de sa responsabilité, de son devoir ; il en va de sa survie. Un texte très riche, absolument pas moralisateur, mais à coup sûr inquiet et généreux. Pour la jeunesse évidemment, qui aura à inventer des parades, mais d'abord pour les leaders de toutes les nations, car c'est aujourd'hui qu'il faut agir.


La Crosse Technology WD9541F-IT-WH-S Station Météo France Blanc 15 x 2,9 x 18,9 cm
La Crosse Technology WD9541F-IT-WH-S Station Météo France Blanc 15 x 2,9 x 18,9 cm
Proposé par La Boutique d'Optique.
Prix : EUR 82,00

12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Débuts très décevants, 17 juin 2013
Je n'ai pas acheté chez Amazon (un cadeau). En fait, il s'agit de la WD-9521F, non visible ici, mais je ne crois pas qu'il y ait une différence de conception sur le fond. Ingénieur de Météo-France en retraite, j'ai plusieurs remarques à faire :

- J'ai sûrement été le premier - et le seul - à réclamer, quand j'étais en activité, un partenariat Météo-France/fournisseur pour la réalisation de capteurs exigeants (cahier des charges sévère pour aller au bout de l'état de l'art, pour une utilisation domestique et à un prix raisonnable), garantis par les partenaires s'engageant par leur logo bien en évidence (dans un premier temps, au début des années 90, je pensais aux thermomètres classiques - sur 20 en vente en magasin, presque autant de températures différentes... ; puis j'ai réclamé en interne la même démarche pour ces petites stations électroniques, dont certaines sont excellentes sans être forcément chères). Donc, d'accord dans le principe pour l'association MF/La Crosse.

- Je suis actuellement dans le Centre de la France, sans reliefs gênants autour. Pas possible de capter l'émission des données (satellites ou réseaux des mobiles ?). Il faut attendre, selon la notice... Attendre quoi ? Ça fonctionne ou pas... Plusieurs témoignages font état de difficultés de réception. Ça n'est pas normal pour des objets de ce coût, dont la vente est forcément dopée par le prestige du fournisseur d'infos. Si le produit n'est pas fiable, il ne faut pas le vendre. Pour le coup La Crosse et... Météo-France engagent leur responsabilité, au moins sur la réception des données et leur affichage, si ce n'est sur les prévisions (dans la notice !). 97% du pays est couvert (zones d'ombres dans certaines vallées encaissées), donc il ne devrait y avoir de pb de réception presque nulle part ? Il faut changer de pièce, nous dit-on. Mais se tourner au sud, vers les satellites ? Se positionner près d'une fenêtre ? Voilà bien des complications. Je note que la mise à l'heure automatique de nombreux réveils, même à bas coût, sur une horloge atomique (Francfort, je crois), donne de très bons résultats, même à l'intérieur des maisons ou immeubles. N'est-ce pas le même principe de distribution de l'information ?

- Mesurer la température est très compliqué, pas pour le capteur, qui en général est excellent, mais pour trouver l'endroit représentatif de la valeur du secteur. Les stations météo officielles sont installées dans un environnement engazonné, dégagé d'influences parasites (murs, maisons, arbres...), de telle façon que les capteurs de températures (et d'humidité) ne soient pas au soleil ni direct ni réfléchi ("sous abri"). Météo-France, responsable de la bonne utilisation de ces instruments, aurait dû faire de la pédagogie à ce sujet par une notice annexe. On n'a pas toujours la place pour prendre du recul. En appartement, un balcon en plein soleil donne un peu n'importe quoi - comme l'intérieur d'une voiture immobile -, et puis il y a de grosses différences, en hiver surtout, entre ce que l'on mesure par nuit calme au sol (à 1,50 m, par MF) et ce qu'on obtient dans les étages : plusieurs degrés au lever du jour à cause des "inversions"). Par temps venté les écarts sont bien plus faibles, voire inexistants grâce au brassage qui homogénéise l'état de l’atmosphère en basse couche.

- Les ordinateurs, parmi les plus puissants du monde, qui fournissent les prévisions travaillent actuellement avec une "résolution" (précision) voisine de 2 km. Dans ces conditions, pourquoi ne proposer qu'une donnée départementale (celle de la Préfecture sans doute) ? On nous annonce des prévisions précises, expertisées par les prévisionnistes, il n'est pas correct d'informer à l'échelle du département, alors qu'il est possible de faire beaucoup beaucoup mieux, en tenant même compte, dans une certaine mesure, de l'influence de l'altitude (on devrait pouvoir caler et sa position géographique précise, en latitude et longitude, et son altitude). Pourquoi ce flou regrettable ?...

- Beaucoup font état de prévisions "aléatoires". Malgré des progrès considérables (super-calculateurs), la prévision reste une prévision, avec ses surprises (notamment pour les phénomènes locaux, quasi ponctuels : averses, orages..., ou ceux dont l'occurrence tient à si peu de différence - d'humidité, de température, de vent... - : certains nuages, brouillard, orage, neige...). Mais interviennent aussi l'altitude (température, neige ou pas...), la configuration du relief (canalisation, accentuation des précipitations, effet d'abri...). Mais, l'aléatoire, au fond, pour ce matériel, provient beaucoup de la focalisation sur la ville principale. Si on vit de l'autre côté du département, si on est dans un contexte complètement différent (relief au lieu de plaine), si on se trouve au bord de la mer quand la référence est assez loin dans l'intérieur, on est soumis à d'inévitables biais... qu'une meilleure prise en compte de la position géographique du récepteur réduirait de beaucoup.

- Pendant ce temps-là, j'attends que ma station se connecte. Elle accroche le capteur externe, puis s'en déconnecte. Étrange ! Très décevant...

NB :
Pas d'avis sur la pertinence des infos affichées, puisque je n'en ai pas.


Page : 1 | 2 | 3 | 4