Profil de Van @lex > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Van @lex
Classement des meilleurs critiques: 7.608
Votes utiles : 173

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Van @lex (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Decadent
Decadent
Prix : EUR 21,98

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nous vivons dans un monde décadent !!!, 27 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Decadent (CD)
Udo Dirkschneider fait ce triste et amère constat et nous propose un nouvel opus aux textes des plus mordant
aux morceaux accrocheurs et aux guitares tranchantes.
Deux nouveaux guitaristes, Kasperi Heikkinen et Andrey Smirnov ont prêtés main forte au redoutable brailleur teuton
et ce pour notre plus grand plaisir...
Ce sang neuf permet à Udo de réaliser à mon goût un brillant album de la même vaine (si si) que les dernières productions
de ses anciens acolytes.
Un pied de nez ?! Une réponse du berger à la bergère ou tout simplement parce que notre homme est aussi l'une des pièces
fondératrices de ce Metal qui fait son infinie pluralité.

Le spectre d'Accept plane sur cet opus "Speeder" "Décadent" "Pain" qui fleur bon l'épopée Metal Heart "Meaning of Life"
"Breathless" "Under Your Skin" "Untouchable" "Rebels of the Night" l’approche rythmique et mélodique des deux nouveaux
gratteux n'est pas sans rappeler celle de Wolf Hoffmann et consorts à l'évidence.

"Mystery" se dénote et détonne du reste de l'album avec son intro façon Ozzy et ce riff bien Heavy avec un côté quelque
peu "psyché malsain". La ballade "Secrets in Paradise" se laisse écouter et même si pour ma part je considère que la voix
d'Udo se prête mal à ce genre d'exercice il en demeure pas moins qu'elle passe plutôt bien à ce moment précis.
"Words in Flame" avec son côté Metal symphonique prog vient clore cet opus de très bon acabi ce n’est ni plus ni moins
qu’un retour aux sources aux fondamentaux un savant mélange de fougue et d’expérience, une pierre de plus à l’édifice
Melalo-Teuton !!


L ORGASME SANS TABOU
L ORGASME SANS TABOU
par Lou Paget
Edition : Poche
Prix : EUR 5,99

5.0 étoiles sur 5 Très instructif !, 27 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L ORGASME SANS TABOU (Poche)
L'approche de l'auteur est très pédagogique et la lecture se fait donc sans que notre sens moral en soit affecté bien au contraire....
Ce livre tend plutôt à instruire sainement, à décomplexer le cas échéant à faire admettre que pour mieux aimer l'autre, c'est d'abord
apprendre à s'aimer soit même, à comprendre que l'on peut prendre du plaisir à en donner et à faire prendre conscience qu'il n'y a point
de schéma type pour le plaisir des sens où plus précisément qu' il y en a autant qu'il y a d'âmes qui vivent !!


Nouveauté! Pingouin / Manchot Mignon Étui / Housse / Coque en Silicone pour Samsung Galaxy Ace 3 - Noir
Nouveauté! Pingouin / Manchot Mignon Étui / Housse / Coque en Silicone pour Samsung Galaxy Ace 3 - Noir

5.0 étoiles sur 5 Rempli parfaitement sa fonction !!, 27 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
A l'instar des étuis rigides, les étuis en silicone supportent mieux les transports et absorbent d'autant mieux les chocs le cas échéant...


kwmobile® Étui rigide Motif éléphant pour Samsung Galaxy Ace 3 S7270 / S7275 en Blanc Gris -
kwmobile® Étui rigide Motif éléphant pour Samsung Galaxy Ace 3 S7270 / S7275 en Blanc Gris -
Proposé par KW-Commerce
Prix : EUR 3,40

1.0 étoiles sur 5 Dommage..., 27 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Par deux fois l'étui rigide nous est parvenu cassé et ce malgré que j'ai pris la peine d'informer le service après vente que le conditionnement
ne pouvait protéger efficacement ledtit étui..
J'ai toutefois apprécier l'implication de kwmobile et la qualité de la correspondance ainsi que le second envoi à titre gracieux mais qui en
malheureusement s'est avéré vain puisque l'étui est arrivé endommagé également....


Secret Garden
Secret Garden
Prix : EUR 18,98

5.0 étoiles sur 5 Nouveau chapitre !!, 27 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Secret Garden (CD)
Nous voici donc à l'ère d'un nouveau chapitre intitulé "Jardin secret" et dès la première page le ton est donné "Newborn Me"
sonne le glad du doute qui légitimement pouvait subsister sur le bien fondé de cette nouvelle expérience sonore signé Angra !
L'arrivée de Fabio Lione nous met dès lors à notre aise et nombre de morceaux sonnent d'un Heavy Metal aux réminiscences
Rhapsodique "Black Hearted Soul" "Perfect Symmetry" sans pour autant en être des relents mortifères.
"Final Light" nous rappelle par sa rythmique une terre lointaine "Storm of Emotions" à la teinte progressive n'est pas sans nous
rappeler Helloween ce qui est de bonne augure en vertu des prouesses du passé.
Rafael bittencourt sur "Crushing Room" en duo avec Doro Pesch se débrouille très bien au chant et permet à cet opus de diversifier
les timbres de voix ce qui n'est fait pour me déplaire et "Silent Call" est l'humus, la substance végétale de la terre sainte
du groupe.

"Secret Garden" chanté par Simone Simons d'Epica est superbe et nous offre un charmant voyage un genre de pièce extraite d'un
conte musical.
"Upper Levels" est the brillantissime song avec une intro à la Angra une rythmique tribale puis un savant mélange d'une
rythmiqueà la Symphony X et d'un passage instrumental à la Dream Theater c'est faramineux, impressionnant et comblera les
amateurs du genre.
Les duettistes Loureiro et Bittencourt nous offrent là un bien bel exemple de ce qu’il est possible de faire aujourd’hui dans le
genre Power Metal Prog sans toutefois ni le trahir, ni le révolutionner mais contribuer à le faire évoluer ! Bravo !

Le groupe a su tirer parti des nouveaux venus et c'est un vrai régal pour les oreilles.
Ce nouveau line-up nous offre là un splendide opus et espérons le pleins de promesses pour l'avenir...


Return to Forever - Edition limitée livret 24 pages
Return to Forever - Edition limitée livret 24 pages
Prix : EUR 18,99

4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Forever by return !?!, 26 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Return to Forever - Edition limitée livret 24 pages (CD)
Si mon commentaire sur "Sting in the Tail" n'avait pas trouvé égard auprès de lecteurs amazoniens fans du groupe celui ne devrait
pas non plus les réjouir !!!
Victime il se peut à l'insu de leur plein gré du syndrome de l'illustre Aznavour nos Scorpions nous reviennent avec un énième album
qui encore une fois à mon goût ne sent pas la grande conviction bien que je le trouve légèrement supérieur à son prédécesseur
ultime piqûre d'une bête plus trop vénéneuse loin s’en faut....Alors allez savoir pourquoi ?
Pas par le nombre de morceaux proposés, ni par le nombre de ballades, mais peut-être par le fait que certains soient issu d'une époque
où ces derniers avaient encore une inspiration rageuse et ravageuse ou bien que fort de ces trouvailles nos Scorpions est retrouvés
l'envie d'avoir envie et à nouveau la volonté de montrer qu'ils subsistaient encore en tant qu'un "Rock and Roll band" !!

Meilleur morceau de l'opus ?!

Ça commence plutôt bien avec "Going Out With A Bang" un Bluesy Rock à la Whitesnake aurais-je le culot d'écrire !
"We Built This House" et sa super intro tombe vite à l’eau avec son couplet tout propret et son refrain F.Misant décevant…
"Rock My Car" bonne sans plus aurait pu figurer à mon sens sur "Savage Amusement" et puis paf la ballade ça ne nous manquait
pas mais bon "House Of Cards" n'est pas si mal après tout…
"All For One" sent bon le Scorpions d'une épique époque pour autant bien révolue avec pour accord de fin un clin d’œil aux Scarabées !

L'on retrouve ici et là une qualité façon « Face the heat » de 1993 non sans me déplaire "Catch Your Luck And Play"
"Hard Rockin' The Place""Dancing With The Moonlight" "Delirious" même un peu de fougue (si si) avec "The Scratch" qui
néanmoins fait penser à l'approche artistique du groupe Diablo Swing Orchestra sur l'album "Pandora Pinata" de 2012.

Sont toutefois à regretter "Rollin' Home" morceau de remplissage pop F.M légèrement soupeuse "Eye Of The Storm'"
la seconde ballade "Gypsy Life" la troisième et "The World We Used To Know" bien proprette bien pop à souhait.

Je pense que l' album pour gagner en homogénéité et en efficacité aurait pu largement se passer de trois ballades et
de ces deux morceaux hybrides Pop Rock qui ne sont pas l’apanage de Scorpions quoiqu'on en pense....

Cependant, l'heure n'est plus à la polémique mais au salut la boucle est à priori bouclé ne reste plus qu'à leur souhaité
une bonne tournée puis une retraite bien méritée...
Si mon commentaire sur leur précédent opus n'avait peu trouvé égard auprès des amazoniens fans du groupe celui-ci ne devrait
pas en avoir non plus...


Al-Jadida
Al-Jadida
Prix : EUR 12,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un voyage intérieur !!, 28 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Al-Jadida (CD)
C'est un beau voyage en orient qui nous est là proposé et comme l'écrit si bien David Loupias dans sa description c'est une alchimie intimiste du rythme, exploration des sensations, partage de différentes influences, Al Jadida fait du mélange une unité personnelle et majestueuse, révélant une oeuvre incontournable des musiques du monde.
Que rajouter de plus ?!?


Different Shades of Blue
Different Shades of Blue
Prix : EUR 19,99

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Différentes nuances de bleu !, 28 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Different Shades of Blue (CD)
D'aucun dirons que le talent se cultive à mesure de chacune des saisons d'une vie d'artiste
et j’en connais un qui n'attend pas le nombre des années pour parfaire son éducation musicale !
On peu dire que l'homme sait tirer partie de ses différentes rencontres au sein de diverses et
multiples collaborations et celle avec Glenn Hughes et des trois albums du Black Country communion
et l’une des plus probantes avec également la chanteuse Beth Hart.
L'humilité et le respect qui caractérise l'homme envers ces contemporains ses multiples influences
et expériences sont mises encore une fois de plus à profit dans ce nouvel opus aux différentes nuances
de bleu, énième appel d'air pour cette musique qui coule dans les veines de ce grand guitariste: Le blues !
L'album est varié ça groove même (Love Ain't A Love Song) en effet l'apport des cuivres édulcore
sa musique la production est clean et son chant en adéquation avec ses nouvelles compostions.
Joe réussit à renouveler son jeu de guitare, il s'est défait de quelques stigmates lors de ses
solos sans toutefois trahir son style "Never Give All Your Heart" il est à noter également que
ses interventions de guitare sont moins démonstratrices qu'auparavant elles vont plus à
l'essentiel et sont mise plus encore que par le passé au service des morceaux, le travail sur le chant n'y est
étranger "Different Shades Of Blue".
Je rejoins les différents commentaires qui ne tarie pas d'éloges sur cette nouvelle œuvre,
cependant sauf erreur ou omission de ma part sur aucuns d'entre eux je n'ai vu relevé que
l'album commençait tout de même (en guise d'hommage je présume) par la reprise (certes incomplète)
de Jimi Hendrix "Hey Baby (New Rising Sun)" dont j'invite nos amis néophytes et autres mélomanes
non avertis a écouter la version originale sur l'album posthume "First ray of the new rising son" sorti en 1997.

A mon sens cela ne pouvait qu'augurer qu'un super album que je vous invite à découvrir !!


lullaby and... The Ceaseless Roar
lullaby and... The Ceaseless Roar
Prix : EUR 9,99

4 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Bob plante ?!?, 22 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : lullaby and... The Ceaseless Roar (CD)
Il arrive un moment où dans la longue carrière d'un artiste que l'on admire et que l'on respecte se pose la question non pas
sur l'album de trop elle serait ma foi présomptueuse et injustifiée mais plutôt sur la direction musicale que prend l'artistique
qui tout au long de sa carrière nous a bluffé, épaté, agréablement surpris voir parfois même bousculé.
J'aime tous les albums solos de la voix du dirigeable j'ai vivement apprécié "Mighty Rearranger" moins ses œuvres postérieures
quoique le "Live from the artists den" avec the Band of Joy de 2012 m'ai plu mais là pour tout dire, je cale un peu et bien qu'ici
et là son chant me touche toujours autant « A Stolen Kiss » "Little Maggie" "Rainbow" « Pocketful of Golden » « Turn It Up » aux
relents Zeppelin, sa musique pour le coup ne m'accroche guère....
Un travail de recherche similaire a été déjà eu lieu il y a 9 années avec "Mighty Rearranger" qui à l'instar de "Lullaby and the
Ceaseless Roar" avait produit son effet mais il possédait surtout ce sous bassement Rock qui fait quoiqu'on puisse
en dire l'une des marques de fabriques du père Plant et par quoi ce dernier pêche à mon sens...
Je trouve le tout un peu trop folk dans l’ensemble, mou du genou, un peu trop light, j’ai l’impression que nous avons là
le paroxysme de la « strange sensation » trop de beat électro parfois, de clairs sons de guitares vintage, bref globalement
cela sonne trop pop worldmusic, trop pépère, et il faut attendre les deux derniers morceaux de l'album "Up on the Hollow Hill"
"Arbaden (Maggie's Babby)" pour avoir un semblant de peps de grain de folie et entendre un peu de disto spyché !
Quelque peu déçu aux entournures…


Bridge the Gap
Bridge the Gap
Prix : EUR 19,20

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Rock will never die !!, 22 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bridge the Gap (CD)
Enfin un album digne de la renommée d'un des monstres sacrés de la six cordes !!
Après un précédent album qui n'était que le marche pied de son temple du Rock voici que Michael daigne nous gratifier
d'un excellent opus avec pour acolytes deux vieux briscards de feu Scorpions et de s'adjoindre le talent de Doogie White
qui pour les néophytes fût le dernier chanteur de Ritchie Blackmore’s Rainbow album "stranger in us all"

Il n'en faut pas moins pour accoucher d'un "Bridge the Gap" pas piqué des anetons même si le style Hard Rock prog façon Shenker
ne révolutionnera pas les marchants du temple il n’en demeure pas moins qu’il consolide l’édifice avec des titres tels que "Lord
of the Lost and Lonely" "Horizons" "To Live for the King" "Temple of the Holy" "Shine On" "Bridges We Have Burned" "Because You
Lied" morceau à la touche psyché par ailleurs.
Ces pièces de musique renouent avec une certaine tradition Schenkerième quelque peu dépoussiérée et ce entre autre par l'interprétation sans faille de Doogie White qui transcende ces titres par une interprétation digne de ses prédécesseurs et autres aînés "Black Moon Rising" l’illustre parfaitement !
L'on sent que notre guitar hero teutons à été bien inspiré sur ce coup là et les compos et ainsi que ses solos s’en ressentent.
Il était temps car depuis ses dernières offrandes avec l'U.F.O il me tardait des retrouvailles dignes de ce nom.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7