Profil de Sarah > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Sarah
Classement des meilleurs critiques: 1.718.060
Votes utiles : 16

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Sarah (Paris)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Sex and the city
Sex and the city
par Candace Bushnell
Edition : Poche
Prix : EUR 15,00

16 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Lisez tous Sex and the City !, 1 février 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sex and the city (Poche)
A la fana de Sex and the City qui prétend que ce livre n'a "pas une once de charisme", je répondrai ceci : Il y a 2 ans, Darren Star (producteur de la série) s'est mis à genoux devant la rédactrice de ces petits articles "creux et sans intérêts", afin qu'elle accepte qu'on s'inspire d'elle et de sa chronique, pour créer la série dont on est tous accros aujourd'hui. Candace Bushnell - Carrie Bradshaw : Mêmes initials.Même combat ? c'est moins sûr... Car si la série passe en seconde partie de soirée pour ne pas choquer par ces dialogues un peu crus, ce n'est qu'une version edulcorée de la chronique qui, il y a trois ans, tenait tout New York en haleine, par la plume cinglante de son auteur, Candace Bushnell. Elle dépeignait le New York branché des années 90 avec une justesse et un humour désarmant.Tout les goldens boys et jeunes nymphettes de Manhattan se reconnaissaient, et pouvaient même rougir en la lisant, tant les pratiques sexuelles douteuses qu'elle décrivait dans ces articles ressemblaient etrangement à ce qu'ils avaient fait la veille. Certes, certains passages sont moins glamour que la série, et je me doute que les fans de Carrie ne souhaitent pas la voir dans un appart miteux, les cheveux gras portant un tee-shirt jauni sous les bras.... Mais dénigrer le livre et enscencer la série, c'est vraiment donner le batôn pour se faire battre.J'ai lu Sex and the City du début à la fin, et quant la chronique s'est arrêtée, car Candice Bushnell estimait avoir fait le tour de la question,c'est avec plaisir que je les ai retrouvés dans le bouquin. Tatiana, Si le seul intérêt que tu trouvais à lire ce livre était d'y retrouver ta série par écrit, il y les guides officiels pour ça...
Lorsqu'une série se monte, avec pour seule base la personnalité d'une petite journaliste et ses chroniques au vitriol, on peut douter de sa viabilité. Mais quand, deux ans plus tard, cette série devient culte outre atlantique,on réalise que Darren Star a eu l'oeil en choisissant de porter cette femme à l'écran. Et s'il y a bien une qualité que l'on peut reconnaitre à la femme en question, c'est le charisme non ?
Si aujourd'hui des figurants sont payés 80$ pour dire à Carrie Bradshaw-Sarah Jessica Parker, qu'ils adorent ces articles, c'est parce que 2 ans avant, Candace Bushnell l'a, elle aussi, entendu bien des fois...
Et c'est grâce au succès de sa chronique qu'aujourd'hui, Tatiana, tu peux conseiller aux lecteurs d'acheter les vidéos plutôt que le livre. Sans le talent de miss Bushnell, il n'y aurait jamais eu de série... Pour une fois qu'une personne de la vie réelle est plus délirante que son personnage à la tv, franchement, se serait con de s'en priver! Lisez tous Sex and the City!!! Et toi Tatiana, abandonne la lecture et reste devant ta télé, je crois que c'est plus à ta portée!
* un seul bémol cependant, le livre perd un peu dans la traduction, car certaines expressions purement américaines sont intraduisibles en français et tombent à plat. ** Et sachez, pour les amateurs de la série, qu' à la fin de la seconde saison, Candace Bushnell a cessé d'écrire ces chroniques, la troisième saison ne dépend donc que de l'imagination de Darren Star... Rendez-vous dans un an...


Page : 1