ARRAY(0xafe513fc)
 
Profil de fawnes > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par fawnes
Classement des meilleurs critiques: 64.994
Votes utiles : 1713

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
fawnes (Paris France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-18
pixel
Douches froides
Douches froides
DVD ~ Johan Libéreau

20 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 qui trop embrasse mal étreint, 2 novembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Douches froides (DVD)
il aurait été préférable que ce film soit centré sur le personnage féminin, complexe, séduisant et attachant. Mikaël, avec ses fantasmes de triolisme et sa situation sociale compliquée, sa famille menacée par l'infantilisme davantage que par la pauvreté, son machisme naïf, n'est pas un personnage vraimentcrédible. Ses coéquipiers de l'équipe de judo auraient intérêt à changer de capitaine. On ne voit pas très bien où l'auteur veut en venir, tant se croisent sans jamais vraiment se rencontrer le sentimental et le social. Dommage, car les éléments d'un film vraiment féministe étaient réunis.


Les Désarrois de l'élève Törless
Les Désarrois de l'élève Törless
par Robert Musil
Edition : Poche
Prix : EUR 6,37

11 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 l'itinéraire d'un méditatif, 16 octobre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Désarrois de l'élève Törless (Poche)
Tout n'a pas encore été dit sur cet extraordinaire récit: avec quel raffinement et quelle sobriété de moyens Musil nous donne à percevoir ce grand collège décentré dans une petite cille aux limites de l'Empire, avec cette gare surgie de nulle part, au bord du vide! Törless aussi est au bord du vide, s'inquiète de l'ibfini (les marhématiques sont chez lui moins une formation à la rigueur qu'un ferment pour l'imagination, ce qui est très original et même, je crois, unique)... Il découvre avec une angoisse maîtrisée que les interdits moraux ne sont pas des bornes infranchissables, mais des variables qu'on peut diminuer à colonté, jusqu'à les faire disparaître. Un moment d'adolescence fugitif dans un lieu aussi lourdement réel qu'improbable logiquement et historiquement transitoire, telle est l'image de la condition humaine selon l'auteur: vision proche de l'existentialusme, et qui fait volontairement et superbement abstraction de l'histoire, celle-ci n'étant vue ici qu'en filigrane ou comme un horizon très lointain...


Principes élémentaires de philosophie
Principes élémentaires de philosophie
par Politzer
Edition : Broché

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 historiquement important, théoriquement dépassé, 16 octobre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Principes élémentaires de philosophie (Broché)
ce petit manuel a été, paraît-il, le plus diffusé des ouvrages de philosophie. Alors après, on peut sourire du schématisme de l'auteur, de ses simplifications, de sa conception terriblement sommaire et rigide de la diakectique, et regretter les dommages que cette conception dogmatique a causés au marxisme. Certes... mais outre l'hommage qu'on doit à ce martyr de la Résistance, il faut bien lui reconnaître des qualités pédagogiques et un tel souci de "rendre la philosophie populaire" que cet ouvrage reste; au-delà de son intérêt historique et humain, digne d'étude et même d'estime. En tout cas, il soutient facilement la comparaison avec bien des modernes "introductions".
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 30, 2010 6:18 PM CET


Sleepers
Sleepers
DVD ~ Kevin Bacon
Prix : EUR 7,59

8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un film qui demande un effort, 15 octobre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sleepers (DVD)
à moins d'être acclimaté au Bronx, on ne comprendra pas ce qu'est "la cuisine du diable", et une partie des allusions seront perdues. Cela dit, le défilé d'acteurs, genre monstres sacrés, est étourdissant de virtuosité. Chacun ses goûts: cabotinage pour cabotinage, j'en pince personnellement pour la prestation de Vittorio Gassman, même si Dustin Hoffman atteint, dans un autre registre, les sommets du genre. Ici, le plaisir pur de composer un rôle l'emporte sur toute autre ambition.


Les fondements des mathématiques (1974)
Les fondements des mathématiques (1974)
par Ferdinand Gonseth
Edition : Reliure inconnue

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 mathématiques et dialectique, 2 octobre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les fondements des mathématiques (1974)
Un jour, un paisible professeur suisse s'avisa que non seulement la science en général, mais les mathématiques en particulier, avaient depuis bien longtemps rompu les amarres avec le sens commun, mais en outre que les fondements de la géométrie euclidienne, loin d'être simples, se renvoyaient les uns aux autres: bref, que les mathématiques n'émanaient pas d'une quelconque pureté originelle, mais qu'elles étaient oeuvre humaine, ouverte aux crises voire aux régressions, et ne tutoyaient pas une quelconque vérité intemporelle. C'est le récit de cette nouvelle approche de l'objet mathématique qu'on a ici, dans un style d'honnête homme peu soucieux des effets qu'il produit, seulement attentif à la rigueur de ses analyses.


Calendrier 2007 : Dieux du Stade
Calendrier 2007 : Dieux du Stade
par Mariano Vivanco
Edition : Relié

Aucun internaute (sur 4) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 de plus en plus fort avec de moins en moins de sport, 2 octobre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calendrier 2007 : Dieux du Stade (Relié)
Mes inquiétudes de l'an passé ont été dissipées: non, il paraît que le produit de la vente de ces images sert bien à des causes justes. Allors ça va. De plus en plus exhibés, ces beaux mecs se donnent à voir selon une esthétique nouvelle et dérangeante: ce n'est pas l'homme-objet, c'est beaucoup plus subtilement, l'homme objet de regard, à qui la dénudation ne fait perdre ni son mystère ni sa personnalité, ni même à dire vrai sa pudeur. Certaines photos comme statufiées sont très fortes de ce point de vue. Quant aux ballons et autres accessoires sportifs, les voilà réduits au rang d'ornements complètement superflus, presque ridicules... Qu'est-ce qu'on parie que l'an prochain ils disparaissent?


L'Homme sans qualités, tome 1
L'Homme sans qualités, tome 1
par Robert Musil
Edition : Poche

15 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 pour longtemps l'homme intellectuel de nitre temps, 29 septembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Homme sans qualités, tome 1 (Poche)
Le lecteur français a du mal à trouver ses marques dans ce roman scandé ar les tentatives faites par l'auteur pour se donne un contenu, quelque chose comme une nature ou une identité: tentative dont on pourrait trouver quelques analogies chez Stendhal, mais les intérêts d'Ulrich sont plus complexes, à l'image du milieu historique et intellectuel où il évolue:il s'agitici d'une grande ville, où se côtoient brio ontellectuel, inégalités sociales, revendications nouvelles et passéisme, dans ce bouillon de culture où la presse moderne joue son rôle, et dont Vienne offre un exemple unique, inouï. Comment faire son chemin intellectuel et réussir sa vie d'homme à l'intérieur d'un monde en telle effervescence où certains voient déjà "les derniers jours de l'humanité"? La tentative d'unir réalisation intellectuelle et épanouissement physique, sans se laisser récupérer par aucune écolede pensée mais en s'intéressat à toutes, est au coeur de cette oeuvre unique en son genre, qu'il ne faut surtout pas réduire à un simple document. Les problèmes abordés avec franchise et souvent tranch"s avec un brin de désinvolture par ce lecteur de Nietzsche ami des sciences exactes et défiant devant le romantisme conquérant, ne sont-ils pas encore les nôtres?


Le Monde comme volonté et comme représentation
Le Monde comme volonté et comme représentation
par Schopenhauer
Edition : Broché

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une philosophie "autre", 16 septembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Monde comme volonté et comme représentation (Broché)
Bizarre destin que celui de Schpenhauer en France: un engouement immédiat et vif suivi d'années d'un oubli pesant, sauf chez certains littéraires et, plus curieusement en apparence, chez certains médecins. Pourtant, avec Marx et Nietzschen Schopenhauer a été l'un des seuls à proposer une nouvelle image du monde contemporain. Son retravail de la catégorie de représentation, héritée de Kant, et son élaboration de celui de volonté, inventé de toutes pièces par lui, sont des initiatives philosophiques de première grandeur. Il offre par avance un cadre théorique au freudisme ainsi qu'à toutes les philosophies biologiques (cadre dont le jeune Nietzsche s'accommodera), et rappelle que le monde n'est pas seulement offert à nous comme un spectacle, mais que nous sommes en lui, et que cette insertion se fait par le jeu de forces obscures. Si sa problématique ne se donne guère de chances de rencontrer les conditions d'existence siciale réelles des hommes, elle n'en reste pas moins stimulante et orovoquante comme un signe ou un défi.


Gens de Belfast
Gens de Belfast
par Maurice Goldring
Edition : Broché
Prix : EUR 15,96

2.0 étoiles sur 5 suffit-il d'un séjour ?, 15 septembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gens de Belfast (Broché)
Expert dans la distribution des bons et des mauvairs points, l'auteur ne manque ni d'humour, ni de sens de l'observation, ni d'esprit synthétique. C'est toujours ça. Après... disons qu'il tord le bâton dans l'autre sens: agacé à juste titre par l'exaltation romantique du républicanisme irlandais, il croit judicieux de survaloriser l'unionisme, exagérant les liens entre cette idéologie prototype des idées colonialistes et les idéaux de la révolution française. L'analyse aurait gagné à un peu plus de rigueur et de sérénité, eu égard à l'importance du sujet, mais est-ce vraiment le souci de Maurice Goldring ?


Pour une critique marxiste de la théorie psychanalytique
Pour une critique marxiste de la théorie psychanalytique
par Catherine Backès-Clément
Edition : Broché

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 les vraies questions sur le freudisme, 11 septembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pour une critique marxiste de la théorie psychanalytique (Broché)
A l'heure où l'in emploie contre la psychanalyse non plus les moyens de la critique, mais de véritables armes de destruction massive, il est bon de se référer à cette remarquable critique, exempte de dogmatisme mais non de lucidité. Lucien Sève, notamment, s'emploie avec rigueur à séparer dans la pensée de Freud le bon grain (la constitution de l'individualité comme objet de science) de l'ivraie (le psychologisme et la désastreuse méconnaissance des rapports sociaux). Trente ans et pas beaucoup de rides pour ce petit ouvrage que nul, à ma connaissance, ne s'est risqué à essayer de réfuter, ce qui est tuot dde même un signe.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-18