Profil de C. Jean-marc > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par C. Jean-marc
Classement des meilleurs critiques: 693.670
Votes utiles : 219

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
C. Jean-marc "spaceace81" (81)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Fever
Fever
Prix : EUR 9,99

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La maturité, 7 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fever (CD)
Cet album de Bullet for my Valentine est vraiment une réussite. Je ne suis pas un inconditionnel du groupe, j'ai apprécié les 2 albums précédents, mais l'ensemble me paraissais souvent inégal. Fever, lui, laisse une impression d'unité, tout passe bien, ce qui est plutôt agréable. La production est sans faille, avec un son plus Heavy Metal. On ressent bien les influences des Maiden, Metallica et consort, et il faut bien avouer qu'il y a pire comme inspiration. Les riffs sont d'une efficacité redoutable, la voix de Matt Tuck est excellente, le batteur impressionnant, bref c'est très bon. Alors j'entends déjà les critiques (j'en ai lu aussi pas mal) qui disent : « Poison, c'est leur meilleur album, depuis c'est de la merde, voix de minet, riffs plagiés sur la scène métal des 80's, pas d'originalité, dans leur concert, y a que des mones de 14 ans avec des filles hystériques » J'ai même lu sur un forum que BFMV et ben...ils n'avaient pas le niveau, que c'était trop simpliste..... J'adore.... Du niveau, il y en a, c'est une certitude, ce qui les rend agaçants pour une partie du public Metaleux, c'est que se sont d'excellent songwriter, et certain juge ça dégradant d'allier Metal et mélodie qui te sort plus de la tête. Car justement, c'est ce qui fait la force de c'est album, sous des airs décapant, avec pas mal de gros son, des riffs plutôt pêchus, la grande majorité des morceaux sont très bien écrits et très mélodiques. You Betrayal à la 1er écoute m'avait laissé de marbre, pourtant j'avais encore le refrain dans la tête 2 heures après...
Titre à ne pas manquer: Fever, The last fight, Alone, Dignity, begging for mercy, You betrayal
Et pour ceux qui se sentent agressé car BFMV plait au ados de 14, 15 ans, je confirme que c'est vrai. Par ailleurs, si ce groupe ouvre les oreilles aux jeunes générations, qui passeront surement pour la plupart à une musique plus qualitative, plus complexe plus originale dans le futur, je pense que les bases pour bâtir leur culture Metal et Rock de façon générale seront plus que solide en appréciant Bullet for my Valentine.

PS concert en France en juillet 2010 à Strasbourg, Bordeaux et Clermont Ferrand, je serais à ce dernier (Bordeaux est déjà complet) et je pense que ça va bien le faire.....


300 Lésions
300 Lésions
Prix : EUR 9,97

9 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Interdit au plus de 12 ans, 18 janvier 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : 300 Lésions (CD)
Ils le disent eux même « nous sommes le renouveau du rock français, nous faisons du trash variété » !!!!! Voilà tout est dit...
Kyo est une des conséquences de la dictature de la variété dans notre pays, qui nous livre "sa" version du métal rock parce que le genre est porteur.
Le renouveau du rock français...ont est bien avancé avec ça...Entre Kyo, et Pleymo, mon coeur ne balance pas. Il cesse de battre.
Enfin, mieux vos que nos enfants écoutent Kyo plutôt que Lorie ou Jennifer, en espérant qu'en grandissant, ils aborderont des formes plus complexe, plus originales. S'il faut que les gamins passent par Kyo pour découvrir du vrai rock métal par la suite, alors, pourquoi pas. C'est pour cela que je mes 2 étoiles, j'aime trop le métal et le rock en général, je ne peux pas comprendre...


Live In Hyde Park
Live In Hyde Park

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Set-list peu ambitieuse, 28 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live In Hyde Park (CD)
Les Red Hot font partie de ces groupes qui auront marqué à jamais le rock. Ce sont des stars planétaires, et quand ils raccrocheront leurs habits de lumière dans leurs loges, tout ce qu'ils auront fait, enregistré ou dit, sera culte.....Oui mais voila, si ce Live tant attendu était le seul exercice de style qu'il manquait à leur tableau de chasse, force de constater que la pièce aurait pu être plus belle.... Représenter 20 ans de carrière avec les 3 derniers albums, c'est un peu limite.....Dans ce live, on ne retrouve aucun morceaux de l'avant Blood Sugar Sex Magic !!!!! Comme si leur carrière devait se résumer à 3 albums (Blood Sugar Sex Magic, Californication et By the way)...Et encore, on ne retrouve que 2 morceaux de Blood Sugar Sex Magic. Quelle déception de ne pas y avoir mis quelques standards des 4 premiers, un de chaque aurait suffit à faire de ce live le disque parfait.....Dommage dommage..... Mis à part cette set list peu ambitieuse, il faut avouer que la prestation est remarquable, les Flea Frusciante et consort sont des musiciens d'exception.... Et Anthony Kiedis, tant décrié à une époque pour ces prestations live fougueuses, mais teintées de fausses notes et de chants poussifs, fera taire bon nombre de détracteurs....Un album qui enchantera les fans de l'aire « super star » des RHCP, mais qui laissera sur leur faim ceux de la première heure.....


Sexplosive Locomotive
Sexplosive Locomotive

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 PUNKINDUSTECHNODANCECORE, 5 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexplosive Locomotive (CD)
Cet album est d'une efficacité rare, un pilonnage sonore sans limite ou les morceaux se suivent et ne se ressemble pas. Punish Yourself mélange sans doser le métal, l'indus, la techno, le punk avec des beat electro entraînant et des guitares ravageuses. Un album qui plaira, et ce n'était pas gagné d'avance, aux fans de métal, de gothique de glam et de techno. Avec Punish Yourself, posséder le cd, c'est n'avoir fait que la moitié du chemin vers leur l'univers. C'est sur scène, avec un show effectué derrière des grilles de chantier pour protégé le public d'un chaos urbain total, des musiciens recouverts de peinture fluo, des gimmicks aux connotations sexuelles explicites, que le concept prend toute sa dimension.... Décidément, la scène toulousaine avec Sidilarsen et Psykup semble détenir un vivier de nouveaux talents avec une belle dose d'originalité. Les Punish Yourself sont de véritables terroristes sonores, imprévisibles, insensibles, impitoyables à l'égard de nos tympans délicats... Cet album est une véritable tuerie. C'est malsain, radical mais tellement bon.


Le Temps De La Reflexion
Le Temps De La Reflexion

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN NOUVEAU STYLE ?, 4 mars 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Temps De La Reflexion (CD)
La musique de Psykup est assez inclassable. Certains sont convaincus qu’il s’agit de néo métal, mais il serait dommage de cataloguer leur musique aussi rapidement, car Psykup c’est toute autre chose. Ce sont des effets guitares pas possible, des riffs métalliques qui côtoient des envolées funky, qui eux même se mélange à un soupçon de pop, le tout soutenu par un chant tantôt criard, tantôt très soft avec au choix, des textes en Français sur un couplet puis en Anglais sur le refrain. Rajoutez à cela des clins d’oeils à d’autres styles musicaux, et des rythmes variant de 0 à 200 en moins d’une seconde, bref, vous l’aurez compris, Psykup fait du…..Psykup, et c’est bien là le principal intérêt. Le formatage musical auquel nous sommes habitué n’a que trop duré, et il est excitant de découvrir ce groupe qui nous propose une musique aussi originale et innovante. Quand on écoute les mélodies qu’ils sont capables de pondre, et le niveau des musicos (le batteur est surdoué) Psykup pourrait très bien vendre son âme au diable et bien la vendre, en faisant du Kyo puissance 1000. Et bien non, ils sont intègres et prennent le risque de jouer ce qu’ils aiment et de mélanger les influences. Comme si cela ne suffisait pas en originalité, Psykup nous en met pour 14 minutes sur un seul morceaux, qui à lui seul résume l’univers tortueux du groupe, renouant ainsi avec les morceaux fleuves des pionniers de la musique rock des années 70 car dans le fond, les 2 états d’esprit sont très proche. J’attends avec impatience de les découvrir sur scène, car sur ce plan également il parait qu’ils excellent. Une semaine que je possède l’album, et je suis sous le charme. Laissez vous envoûter par l’arpège du morceau d’ouverture, mais ne vous y fiez pas, il n’est là que pour vous hypnotiser, ce qui suit est dévastateur. Pour finir, il est bon de savoir que Toulouse ne se cantonne pas qu’a Zebda, Nougaro et consort, Toulouse est désormais le berceau d’un nouveau style musical, fusion de métal, néo, speed, heavy, punk, pop et j’en passe…..si, si, écoutez bien…..et prenez le temps de la réflexion.


Le Chemin - Copy control
Le Chemin - Copy control
Prix : EUR 9,99

41 internautes sur 52 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Sans audace, 24 février 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Chemin - Copy control (CD)
Les membres de Kyo le disent eux même : « nos influences sont Nirvana, Smashing Pumkins, Noir Désir, Pearl Jam » c'est plutôt pas mal comme influences et surtout, il y a pire, mais malheureusement, rien sur l'album ne rappelle vraiment ces groupes. Sans être méchant, je dirais que Kyo, c'est de la gentille musique qui satisfera moyennement à la première écoute les amateurs de rock, puis qui les lassera à la deuxième. Par contre, les plus jeunes et le public de Lorie sera ravit et je dis cela sans méchanceté, avec un total respect pour nos chères têtes blondes (celles de nos enfants et celle de Lorie). De plus et contrairement à cette dernière, les textes font preuve d'une réelle qualité et sont très bien écrit, mais, musicalement, même si les mélodies sont sympas, c'est sans audace. Il manque un peu de folie, d'originalité. Ce qui est vraiment dommage, c'est que l'on sent que ces quatre là ont du talent et un gros potentiel. Peut être que cela est dû à leur jeunesse ou bien peut être sont ils « bridés » par une maison de disque avide de musique gentillette et formatée à gros potentiel commercial ? Maintenant qu'ils ont fait leur preuve auprès du top 50 et que leur maison de disque a rentabilisé sont investissement, j'espère que pour leur troisième album, la prise de risque sera plus marquée.


Album Rolling Stones : Autobiographie
Album Rolling Stones : Autobiographie
par Keith Richards
Edition : Relié

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe, 26 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Album Rolling Stones : Autobiographie (Relié)
Un livre sur les Stones, un de plus me direz vous, mais pour le coup, cette autobiographie semble vraiment authentique. Il s'agit, en fait, d'une compilation de déclarations et d'entretiens des 4 membres actuels, classés dans l'ordre chronologique. Il est particulièrement intéressant de découvrir les réactions de Ronnie Wood aux différentes époques des Stones auxquelles il n'a pas participé, mais qu'il à néanmoins vécu, du fait qu'il était un proche du groupe. Intéressant également la relation Jagger/Richard, à la « je t'aime moi non plus », ou ils nous racontent, avec leurs mots, les méandres de leur collaboration. A la lecture de ce livre, on retient également la « simplicité » d'artiste des Rolling Stones, l'envie de réaliser du blues, leur réel amour pour la musique noire, leur vérité sur Brian Jones, l'équilibre fragile entre chaque membre où chacun joue un rôle bien défini. Les inconditionnels n'apprendront peut être pas grand chose de nouveau sur leur groupe favori, mais pour les autres, ce livre sera une véritable manne d'informations. Pour finir, je voudrais également rajouter un mot sur la qualité exceptionnelle de ce livre en tant qu'objet. La couverture, les photographies, la qualité du papier, la mise en page, participent, en plus de son contenu, à combler le lecteur.


Simetierre
Simetierre
par Stephen King
Edition : Broché

19 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une sorte de cercle magique, 21 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Simetierre (Broché)
C'est incontestablement le meilleur Stephen King. Il nous entraîne pas à pas dans un cauchemar sans retour. Le dernier tiers du roman est apocalyptique, et tout simplement grandiose. Ce qui en fait sa force, c'est qu'il tient le lecteur avec des émotions simples et humaines. Ce roman est à part dans l'œuvre de l'auteur.
« En fait, Rachel avait raison : ce cimetière d'animaux, à deux pas de la maison, c'était morbide, c'était mauvais pour les enfants. Pourtant, l'endroit était si beau, si attirant. Une sorte de cercle magique..... »
Que dire de plus sur ce livre, à part que les dernières lignes du roman vous trotterons longtemps dans la tète.....mêlant les émotions, vous n'en sortirez pas indemne..... et puis si vous avez un chat, vous ne le regarderez plus jamais de la même façon.....


Le Seigneur des Anneaux ou la Tentation du mal
Le Seigneur des Anneaux ou la Tentation du mal
par Isabelle Smadja
Edition : Broché
Prix : EUR 14,50

39 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Négasionnisme littéraire ?, 14 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des Anneaux ou la Tentation du mal (Broché)
Isabelle Smadja ne veut qu’une chose : démontrer que le Seigneur des Anneaux est une œuvre véhiculant des d’idéologies guerrières, racistes et sexistes. Le plus surprenant, c’est qu’elle avance des interprétations « chocs » alors que les arguments contradictoires sont tout simplement dans le roman de Tolkien. Les argumentations d’ Isabelle Smadja sont assez manipulatrices et pas toujours de bonne foi. Je pense que le seul but de ce livre est de lancer une polémique qui permettra à son auteur de faire de l’argent en « surfant » sur la vague très tendance du Seigneur des Anneaux. Toutes les critiques ou analyses sont recevables du moment qu’elles sont fondées, dans le cas inverse, en éclipsant volontairement les parties du roman de Tolkien qui contredises carrément son analyse, Isabelle Smadja ne fait elle pas du négationnisme littéraire primaire ?


Pyramid
Pyramid
Prix : EUR 12,67

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MYSTIQUE, 7 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pyramid (CD)
C'est incontestablement l'album d'Alan Parsons Project le plus abouti, le plus touchant, le plus mystique. Ayant pour thème les pyramides, leurs mystères, et leurs dimensions ésotériques, l'ambiance générale qui en découle est tout simplement grandiose. Alternant les compositions calmes et les envolées philharmoniques, l'architecture de cet album entraîne l'auditeur vers une autre dimension, à condition de bien vouloir ce laisser guider. Avec des titres comme « In The Lap Of The Gods », « Voyager » ou «What Goes Up... » , on frôle la perfection dans le style Pop Rock Progressif. L'association Parsons/Woolfson est à son apogée, et le restera jusqu'à l'album Eye in the Sky. Il faut également rendre hommage à Andrew Powell, qui s'occupe de mettre en place tout l'aspect orchestral et qui sait peaufiner des arrangements sur mesures. Il a participé à tous les albums d'Alan Parsons Project de 1975 à 1984 et y est pour beaucoup dans le style si caractéristique du groupe.


Page : 1 | 2