undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de majanissa > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par majanissa
Classement des meilleurs critiques: 1.244
Votes utiles : 734

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
majanissa (bretagne)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Un plat qui se mange froid
Un plat qui se mange froid
par Anne Perry
Edition : Poche
Prix : EUR 6,10

5.0 étoiles sur 5 Une bonne lecture, 18 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un plat qui se mange froid (Poche)
Où : Paris
Quand : La période de la réforme après la révolution française. Les marseillais sont montés à Paris pour aider la commune à poursuivre la réforme. Mais tout dégénère et on tombe vite dans la période de la terreur avec des meurtres sur simple dénonciation ou suspicion de complot et les têtes ne sont pas loins de tomber.
Qui : Camille, jeune veuve, vient de perdre son bébé qu'elle avait laissé sous la garde de Sophie sa meilleure amie. Pensant que cette dernière a commis une négligeance cette nuit, détournée de sa tâche par une nuit torride avec Gérard son amant présumé, Camille va se venger.
L'ambiance de la terreur est bien là. On a l'impression d'être plongé dans cette période désastreuse de notre histoire. Je me suis retrouvée à me demander si ce n'était pas une honte que d'avoir choisi "la marseillaise" comme hymne tant elle a fait couler le sang de tout le monde et n'importe qui mais là n'est pas l'histoire.
Ici tous les ingrédients d'un livre scotchant sont réunis, le résultat est un livre court mais très agréable à lire. Trahison, amitié, désir, haine, tout est là. Une très belle histoire sur le regret, le coeur et l'amitié. J'avais voulu essayer cette auteure avec un livre court, çà a été très bien et j'en relirai d'autres.


La Sélection - T4
La Sélection - T4
par Kiera CASS
Edition : Broché
Prix : EUR 17,90

2.0 étoiles sur 5 Décevant, 15 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Sélection - T4 (Broché)
Près de vingt ans après la sélection réunissant le prince Maxon et America, le royaume d’Illéa a abolli le système des castes qui reste cependant assez présent dans les esprits et de nouveaux troubles se préparent. Afin de détourner l’attention, une nouvelle sélection s’organise dans l’espoir d’alimenter les conversations avec un sujet plus plaisant. Mais Eadlyn la fille du roi Maxon et de la reine America, héritière du royaume est peu coopérative. La nouvelle sélection n’était peut-être pas la solution miracle pour faire positiver le peuple.
De mon point de vue, j’ai bien peur qu’il était préférable de se contenter d’une trilogie. Les personnages sont insupportables. Eadlyn est capricieuse, se donne des grands airs. Elle a un royaume à gérer mais est ce que ça fait d’elle une personne qui a plus de mérite que les autres ? Il serait bon qu’elle soit plus humble. Il serait aussi bon qu’elle se préoccupe davantage des garçons de la sélection plutôt que du comportement à adopter envers eux pour plaire au public. Finalement, on en sait si peu sur les prétendants qu’ils me tapent sur le système. Ils ne sont pas attachants et je les aurai bien renvoyé chez eux au plus vite. Seuls Kyle et Erik sauvent le récit.
Ensuite même les personnages que j’avais apprécié dans la trilogie m’apparaissent bien fades et vieillis. Où est la pétillante America ? Comment la si douce Marlee a-t-elle pu élever une peste comme Josie qui n’a aucun intérêt dans l’histoire ou bien alors il aurait fallu l’intégrer totalement. En bref, j’ai été très déçue par ce tome.


Wild Seasons Saison 4 Wicked sexy liar
Wild Seasons Saison 4 Wicked sexy liar
par Christina Lauren
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Agréable, 15 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wild Seasons Saison 4 Wicked sexy liar (Broché)
London, la colocataire de Lola est surfeuse le jour et serveuse le reste du temps chez Fred, le bar fétiche du groupe d’amis de Wild seasons. Webdesigner de talent, elle préfère prendre du recul momentanément pour réfléchir à son avenir et profiter du présent. London est solitaire et ne se laisse pas approcher par les hommes suite à une trahison qu’elle a vécu. Mais lorsque Luke la drague au bar de Fred, elle déroge à ses principes de ne pas fréquenter les clients et passe un bon moment avec lui. Ce qui n’aurait du être qu’une histoire d’une soir entre eux deux se transforme en une attirance et une envie d’être ensemble et de vivre une histoire plus profonde. Mais Luke est l’ex de Mia (Tome 1) et ça ne se fait pas de coucher avec l’ex d’une copine et de plus Luke est un queutard en qui on ne peut avoir confiance.
Toujours une histoire mignonette mais le schéma attirance, sentiment, rejet me gonfle. C’est toujours la même chose. Je pense qu’il était temps d’en finir avec cette série. Et pourtant j’ai un regret. Qui est Not-Joe / Dylan ??


Wild Seasons Saison 3 Dark wild night
Wild Seasons Saison 3 Dark wild night
par Christina Lauren
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une lecture tranquille, 15 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wild Seasons Saison 3 Dark wild night (Broché)
Lola voit ses rêves se réaliser. Son personnage Razor, qu’elle dessine depuis son adolescence va prendre réellement vie dans le film adapté de sa bande dessinée qui a connu un beau succès. Cette réussite s’accompagne de stress que Lola aurait du mal à gérer sans le soutien de son meilleur ami et ex mari d’un jour à Végas Oliver. Oliver nourrit des sentiments plus forts que de l’amitié pour Lola. Elle va se laisser aller à écouter ses propres sentiments et ils démarrent une histoire. Mais Lola a la manie de se cacher sous sa carapace dès que la pression monte. Le film en préparation, ajouté à cela Junebug, sa nouvelle BD attendue par son éditeur qu’elle n’arrive pas à démarrer, Lola stress et se referme sur elle-même rejetant Oliver. Lola devra apprendre qu’il est bon de pouvoir s’appuyer sur un pilier et de faire confiance quand les choses vont mal.

Lola et Oliver, les geeks et bédéphiles m’ont un peu ennuyés. Ils sont calmes, désespérément calmes, posés. Ils sont mignons, tranquilles et on lit le roman comme un long fleuve tranquille malgré les éternels questionnements de Lola et toujours le même scénario de l’attirance, couple , rupture, solitude. C’est une histoire qui se lit tranquillement mais surement sans peps mais en restant agréable. Et je remercie le livre de m’avoir remis en tête une chanson que j’aimais beaucoup : Junebug de Robert Francis qui s’est jouée dans ma tête dès que Lola parlait de sa nouvelle BD en écriture.


Histoires de Bretagne T06: La légende de la mort 1ère partie
Histoires de Bretagne T06: La légende de la mort 1ère partie
par Christophe Babonneau
Edition : Album
Prix : EUR 14,95

4.0 étoiles sur 5 Magnifique et angoissante, 31 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Histoires de Bretagne T06: La légende de la mort 1ère partie (Album)
Il s'agit ici d'une bande dessinée inspirée du classique d'Anatale Le Braz qui regroupe un ensemble de témoignagnes et récits recueillis dans le Trégor et l'Argoat racontant les rencontres des habitants avec la mort.
Ce ne sont pas les récits qui manquent en Bretagne sur des êtres fascinants comme les fées, les Korrigans. Je me souviens encore d'une question d'un jeune garçon à sa mère alors que je me promenais dans la vallée des Traoueiros : "Maman ils existent les Korrigans"? Ca m'a fait sourire. J'avais envie de lui dire que s'il avait envie qu'ils existent alors oui derrière chaque masse de granit se cachait un être malin et joueur.
L'ankou est également omniprésent dans la culture et dans les récits. On a tous en tête l'homme capé à la faux avec sa charette. Ici Lankou prend la forme d'être chers ou d'âmes errantes, en peine.
Au niveau de la bande dessinée, les dessins sont très bien fait et sont totalement en phase avec le sujet. Les contrastes sont sombres, les visages usés pour les anciens. Les vêtements sont bien reproduits. On retrouve la manière d'être, de vivre d'époque.
Les histoires sont angoissantes et pourtant on reste sereins face à la mort qui ne veut pas de mal aux vivants.
Il me reste maintenant à lire l'original car les bandes dessinées m'en ont donné l'envie.


Wild Seasons Saison 1 Sweet filthy boy
Wild Seasons Saison 1 Sweet filthy boy
par Christina Lauren
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Agréable lecture, 31 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wild Seasons Saison 1 Sweet filthy boy (Broché)
Mia, Harlow et Lola, trois amies fêtent l’obtention de leur licence à Las Vegas lors d’un week-end de folie.

Ansel, Finn et Oliver se retrouvent pour un week end entre potes.

Après une nuit de tous les excès, Ansel et Mia, Harlow et Finn, Lola et Oliver émergent mariés. Ansel et Mia décident de rester unis alors que les deux autres couples font annuler ces mariages insensés.
Dans ce premier tome, nous allons suivre Mia et Ansel. Ils s’entendent bien et surtout sexuellement leur union leur réussit. Mais Ansel vit à Paris alors que Mia doit sous peu entrer en MBA à Boston.
Elle profite de l’été pour suivre Ansel à Paris et découvrir si leur couple est possible. Mais un été seule à Paris pendant qu’Ansel travaille comme un forcené met à mal leur couple pourtant si bien assorti.
J’ai de nouveau fondu pour l’écriture de Christina et Lauren. J’aime la série beautiful et cette série Wild Season me plait également beaucoup.

Même si… Je vais commencer par le moins comme ça je terminerai sur le plus qui vous laissera une bonne impression.

Pour les moins : la répétition du même schéma que l’on retrouve dans tous les livres de Christina Lauren. Tous les couples ont leur petit côté fétichiste et cette série assume complètement de mettre en avant ce piment que chaque couple doit trouver pour attiser la flamme, ce qui est très bien dans l’idée. Dans les beautiful, on a eu la lingerie, l’exhib, dans wild seasons, on a le jeu de rôle, l’entrave. Ca pimente les jeux de couple, c’est très bien. Mais la manière dont ces jeux anti routine sont introduits est toujours la même. Ca donne l’impression que les auteurs se sentent forcées d’attribuer un fétichisme à tous leurs couples. Ensuite, il y a toujours le schéma « approche – baise – amour – rupture avec fuite – réconciliation avec magnifique final ». Toujours le même déroulement. Un peu de nouveauté serait bien. Et enfin, si vous ne saviez pas encore que les auteurs sont fans de la lingerie AUBADE, vous ne pourrez plus l’ignorer. C’est à se demander si elles n’ont pas des parts dans la société Aubade. Mesdames, il faut savoir varier ses fournisseurs…
Maintenant les plus : ca reste des histoires très agréables à lire dont on décroche difficilement. Ces couples sont adorables. Ansel et Mia si fusionnels, Finn et Harlow si conflictuels, ils ont chacun leur caractère mais sont tous aussi charmants à suivre.
Ca déborde d’excitation, de câlins, d’amour, d’hormones, c’est touchant et les livres atteignent leur cible, ils me donnent des frissons. Et le point le plus positif pour moi : ça se lit bien. A présent il va falloir que je me procure les tomes suivants !


Une Fée à Glade of Oaks
Une Fée à Glade of Oaks
Prix : EUR 4,99

4.0 étoiles sur 5 Une belle histoire détente, 24 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une Fée à Glade of Oaks (Format Kindle)
Glynis vit chez son oncle à New York suite au décès de son père. Jeune fille surprotégée, timide, à la bonne éducation est également très naive. Elle se laisse séduire par Brian Covington, bel homme, propriétaire d’une plantation à Charleston venu voir Mr Rougier, l’oncle de Glynis pour obtenir des fonds. Elle ne comprend que tardivement ce qui lui arrive et se retrouve enceinte. Mr Rougier force Brian à épouser sa nièce pour sauver la réputation de cette dernière. Et si finalement ce mariage était la plus belle chose qui pouvait leur arriver.
Un mariage de convenance qui va finalement tourner au mariage d’amour. C’est mignon, doux, tendre, c’est fantastique pour une lecture détente et tranquille. On se laisse porter par la gondole le long d’un canal qui déborde de romantisme, de gnangnantisme. Avec un soupçon de crêpage de chignon pour donner un peu de peps à nos personnages. Parce qu’elles a du caractère notre jeune épouse à l’apparence si effacée. Ca donne une lecture agréable, zen pour un excellent moment de bien être.


Les amants des Highlands
Les amants des Highlands
par Nicole Jordan
Edition : Poche
Prix : EUR 6,60

4.0 étoiles sur 5 Une lecture détente très mignonne, 24 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les amants des Highlands (Poche)
Sabrina vit à Edimbourg avec son beau père. Son père est décédé alors qu’elle n’était qu’un bébé. Il était membre du clan des Duncan dont son grand père est le laird. Sa mère est décédée il y a peu. Sabrina a une petite vie tranquille en ville. Effacée, discrète, elle passe totalement inaperçue dans la société, ainsi que pour Niall Mac Laren, membre du clan Mac Laren et tombeur de ces dames. Mais Niall va devoir réviser ses tendances volages pour répondre à la dette que le clan Mac Laren a envers les Duncan. Angus Duncan demande à ce que Niall épouse sa petite fille Sabrina pour permettre aux deux clans de se rapprocher.
Ce qui aurait du être un mariage de convenance ennuyeux va se révéler plus palpitant.

Un mariage de convenance qui va finalement tourner au mariage d’amour. C’est mignon, doux, tendre, c’est fantastique pour une lecture détente et tranquille. On se laisse porter par la gondole le long d’un canal qui déborde de romantisme, de gnangnantisme. Avec un soupçon de crêpage de chignon pour donner un peu de peps à nos personnages. Parce qu’elle a du caractère notre jeune épouse à l’apparence si obéissante et effacée. Ca donne une lecture agréable, zen pour un excellent moment de bien être.


La 5e Vague, tome 1
La 5e Vague, tome 1
par Rick Yancey
Edition : Broché
Prix : EUR 18,50

5.0 étoiles sur 5 fascinant, 21 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La 5e Vague, tome 1 (Broché)
Sept milliards d’êtres humains sont morts. Seul une poignée de survivants vivotent entre paranoïa, peur, mort mais aussi espoir, courage et amour.

L’espèce humaine n’est pas éteinte tant que l’espoir survit.

J’ai été happée par l’histoire, l’écriture. ILS veulent exterminer la race humaine, nettoyer la Terre de ses déchets. Ils nous observent depuis des millénaires, ils se sont introduits chez certains sujets. Que sont-ils ? Que veulent-ils ? Pourquoi les cinq vagues lorsque d’autres solutions peuvent être plus radicales ?

Dans le premier tome, on apprend à connaitre chacun des pions qui va former la petite équipe de résistants. Il y a l’avant, l’épidémie et la survie aujourd’hui. Les enfants, ados ont du grandir sans profiter d’une enfance insouciante. Ils se sont endurcis, ils font de la survie. Une telle épreuve transforme.

J’ai été particulièrement choquée par l’utilisation des jeunes enfants comme armes. J’ai espéré tout le livre que Cassie retrouve son jeune frère Sam et tienne ainsi sa promesse. J’ai trouvé l’ensemble du livre dur mais la guerre est impitoyable.

On s’imprègne de l’ambiance de méfiance envers tout le monde. Envers qui peut-on avoir confiance ? On commence à avoir des doutes sur les gens ? Qui est qui ? Humain ou intégré ? Que veut encore dire être humain ?


La 5e vague, tome 2 : La mer infinie
La 5e vague, tome 2 : La mer infinie
par Rick YANCEY
Edition : Broché
Prix : EUR 17,90

4.0 étoiles sur 5 Toujours très intéressant mais je me suis perdue, 21 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La 5e vague, tome 2 : La mer infinie (Broché)
La mer infinie est encore plus déroutante que le tome 1 dans cette méfiance à adopter envers tout le monde. Dans ce tome, les personnages sont bien en place. On est familiers avec le groupe que l’on suit dans une première partie du livre. La deuxième partie est plus intéressante car on découvre Malika alias Ringer, jeune fille très secrète qui se révèle au final plus amicale que dans le premier tome. A partir du moment où on focalise sur Malika, les révélations et explications s’enchainent. Malheureusement j’ai été totalement perdue. Je suis déboussolée. Je ne comprends pas le pourquoi du comment. Je ne comprends pas « qui » ils sont, surtout « ce qu’ils » sont. Je ne comprends pas non plus ce qu’ils veulent. J’attends le 3è tome avec impatience.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20