Profil de Anne-Elisabeth Moutet > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Anne-Elisabeth...
Classement des meilleurs critiques: 2.818
Votes utiles : 327

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Anne-Elisabeth Moutet (Paris, France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
La Favorite
La Favorite
par Laurent Greilsamer
Edition : Broché
Prix : EUR 8,00

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Réussit à nous la rendre sympathique avec tant de venin, 11 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Favorite (Broché)
Je ne croyais pas que c'était possible, mais ce livre auto-satisfait et suffisant, qui ne nous apprend rien que la presse n'ait couvert, et qui attaque la malheureuse Trierweiler avec un venin rare, finit par me la rendre sympathique. Oui, elle n'est pas à sa place, elle n'a pas l'air terriblement maline, elle a probablement causé une bonne partie de la chute de Hollande dans les sondages, et elle est visiblement elle-même capable de petitesses (à l'égard de Ségolène Royal par exemple) d'une grande sottise. Mais cette charge haineuse et condescendante, personne ne la mérite: le livre nous en dit finalement plus sur son auteur - qui a été directeur-adjoint du "Monde" -que sur Valérie Trierweiler. Il donne des leçons sur tout et rien ne trouve grâce à ses yeux. Que VT se montre et il ne trouve de mots pas assez durs sur son ambition; qu'elle s'efface comme pour le déjeuner à l'Elysée avec Aung San Suu Kyi, et il l'anéantit de son dédain, la traitant de "fantôme", "transparente, invisible". Ce faisant, ces 112 pages imprimées large révèlent l'état d'esprit peu enviable de la presse dite "de qualité" à Paris: peu de choses y ont changé, finalement, depuis Balzac.


The General's Mistress
The General's Mistress
par Jo Graham
Edition : Broché
Prix : EUR 20,41

5.0 étoiles sur 5 Une héroïne napoléonienne injustement oubliée, 27 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The General's Mistress (Broché)
Injustement oubliée aujourd'hui, morte dans la misère dans un couvent bruxellois en 1845, Ida St Elme a réellement existé. Se souvient-on seulement qu'elle a écrit, à partir de 1827, des Mémoires qui ont été le plus grand best-seller du début du 19e siècle? Et pourtant cette "Casanova féminine", comme l'avaient surnommée ses contemporains, maîtresse de Moreau et de Ney, a été, en une constante réinvention, courtisane, actrice, espionne, soldat, épouse, maîtresse, hôtesse, écrivain, actrice de sa vie et héroïne moderne. Née à Amsterdam, cette fille de pasteur s'est échappée d'un mariage arrangé pour participer à la Révolution française, traversant le Premier Empire, la Restauration et la révolution de Juillet 1830. On peut enfin trouver ses mémoires en accès facile, «Mémoires d'une Contemporaine", récemment ajoutées au Projet Gutenberg. (Gallica, la base de données de la Bibliothèque de France; n'a qu'un fac-similé d'une édition de la fin du 19e siècle, un PDF de plusieurs dizaines de MB.)

"The General's Mistress" raconte les aventures d'Ida, également connue sous le nom d'Elza ou d'Elselina: ses débuts sur les planches, sa rencontre avec Moreau puis Ney, navigant dans les cercles de Talleyrand et de Bonaparte, voyageant d'Amsterdam à Paris puis en Italie, en attendant Alexandrie et Moscou. C'est le premier roman d'une saga napoléonienne à la première personne que nous promet l'auteur de "Black Ships", "Hand of Isis" et "Stealing Fire", et comme dans ces précédents romans historiques, les personnages sont empreints d'un sentiment commun de leur destinée. Ceux-ci étaient situés dans l'Antiquité (respectivement au moment de la Guerre de Troie, de Cléopâtre et de la dislocation de l'empire d'Alexandre le Grand) et c'est un plaisir de découvrir que Jo Graham est tout aussi à l'aise dans l'univers de notre propre passé. L'auteur apporte une grande culture et une compréhension approfondie de l'histoire et des mentalités françaises et européennes, qu'elle joint à son talent habituel à créer des personnages attachants et mémorables. Jo Graham a été comparée à la grande Mary Renault pour ses romans historiques sur la Grèce antique et l'Egypte: appliquant la même compréhension de l'histoire moderne, elle reprend ici sans faillir la tradition de Françoise Chandernagor, Juliette Benzoni, Sophie Chauveau, Max Gallo... Au lieu de simplement décrire un personnage du 21ème siècle accoutrée en robes Empire, elle campe une vraie femme de l'époque. Epoque fascinante et femme fascinante, avec ses erreurs, ses défauts, son courage, son humanité. Maintenant qu'Elsa m'est devenue familière, j'ai hâte de lire le prochain épisode - en attendant, peut-être, une minisérie télévisée?


System-S chargeur secteur pour Apple iPhone / iPod Touch / Classic / Nano / Video / Photo
System-S chargeur secteur pour Apple iPhone / iPod Touch / Classic / Nano / Video / Photo
Proposé par System-S Electronique
Prix : EUR 9,99

4.0 étoiles sur 5 Fait le boulot pour un prix raisonnable., 22 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Chargeur arrivé en avance chez moi, de couleur noire et non blanche (ce qui n'est pas grave, mon iPhone 4s est noir), et qui a l'air d'être exactement ce que je voulais - accessoire très léger et petit que je peux emmener partout avec moi. S'il ne casse pas dans les prochaines semaines, excellente expérience. Attention, pas assez puissant pour charger mon iPad 3 (et ne l'annonce pas, donc aucune tromperie sur la marchandise.) Je l'ai choisi de préférence à un produit absolument premier prix parce que trop de commentaires sur ceux-ci disaient qu'ils n'étaient vraiment pas solides.

Un défaut à mon sens, c'est que le câble est solidaire de la partie chargeur avec la prise électrique, au lieu d'être un câble séparé avec à un bout une prise USB classique pour le connecter au bloc chargeur-prise, et à l'autre un connecteur Apple 30 broches classique pour tous les modèles jusqu'à cette année. Donc, le jour où je passerai à l'iPhone 5 et son nouveau connecteur Lightning:
[...]

...ce chargeur ne me servira plus à rien. Même chose si le câble est endommagé. Et pas question d'utiliser une rallonge USB, etc. Mais c'était correctement expliqué dans le descriptif de l'objet - et à son prix, ce n'est pas bien grave.

Détail amusant, l'emballage et les instructions étaient uniquement en Polonais. Mais qui a besoin d'un mode d'emploi pour un chargeur monobloc?


Belkin F8Z597cw03 Chargeur secteur avec double USB pour iPod / iPhone Blanc + Câble iPod
Belkin F8Z597cw03 Chargeur secteur avec double USB pour iPod / iPhone Blanc + Câble iPod
Proposé par EraDigital
Prix : EUR 13,93

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Produit de qualité, mérite son prix, 22 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Excellent chargeur, fabrication de qualité, à l'évidence plus solide que les modèles premiers prix faits en Chine (celui-ci est aussi Made in China, comme d'ailleurs les iPhones: mais on voit que les spécifications sont plus exigeantes). Il est un peu plus lourd qu'un produit cheap, évidemment, mais pas tant que ça. Bref, justifie son prix.

Il charge mon iPhone 4s et même mon iPad 3 (ce qui n'était pas promis du tout: beaucoup de chargeurs n'ont pas un ampérage suffisant pour charger un iPad) plus rapidement que le chargeur d'origine Apple!

Il est fourni avec un second câble à connecteur USB mini pour un iPod de première génération, qui personnellement ne me sert pas; mais comme j'avais par ailleurs un câble USB avec connecteur BlackBerry, cela veut dire que je peux emporter en voyage un seul chargeur pour mon iPhone, mon iPad et mon BlackBerry professionnel. Gain de place et même, in fine, de poids!

Seul petit bémol, les câbles fournis ne sont pas très longs. J'ai des rallonges USB mais je me demande si ça ne ralentit pas la performance. (Si un lecteur peut répondre à cette interrogation en commentaire ci-dessous, il sera le bienvenu!)

Bref c'est vraiment un produit très pratique et s'il ne tombe pas en panne trop vite (on ne sait jamais, mais c'est le cas de tous les accessoires...) je dirais qu'il est quasiment parfait.


Watermelons: The Green Movement's True Colors
Watermelons: The Green Movement's True Colors
Prix : EUR 3,79

5.0 étoiles sur 5 True, pithy and funny - Delingpole is one of Orwell's children, 18 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Watermelons: The Green Movement's True Colors (Format Kindle)
You need talent and anger to take on one of the century's most harmful scams, and James Delingpole has both, with a healthy leavening of humour. "Watermelons" are today's Greens - red inside, they are the same people who a quarter century ago protested across Europe in support of the Soviet regime. Then as now, they posed as the self-evident voices of the Good and the True, and with their fellow-travellers in the media, they belittled their opponents rather than answer their arguments. Today's climate change high priests and tricksters (hockey-stick graph, anyone?) are trying to pull the same thing on us. This book shows them up, which is why they hate it. It exposes them well, lucidly, and amusingly, too. No wonder they are foaming at the mouth when it is brought up. A great read and an important book.


Partenope
Partenope
DVD ~ Andreas Scholl
Prix : EUR 30,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vive le Royal Danish Opera de Copenhague!, 15 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Partenope (DVD)
Depuis 2005 il se passe des choses extraordinaires à Copenhague. Le nouveau théâtre du Royal Danish Opera a rouvert avec le soutien actif de la reine Margrethe. Les premières années sous la direction artistique inspirée de Kasper Bech Holten (aujourd'hui à Londres) ont donné le ton, avec des productions théatrâlement inspirées (un Ring complet, Giulio Cesare, Cosi...) et une rare homogénéité d'une troupe presque entièrement danoise, qui travaille visiblement avec plaisir à l'unisson: Inger Dam Jenssen, Stig Fogh Andersen, Michael Kristensen, Tuva Semmingsen, Bo Kristian Jensen, Palle Knudsen etc. La qualité musicale et la profonde complicité de l'ensemble rappellent le Vienne des années 60; et les artistes invités - Christophe Dumaux ou Andreas Scholl ici - s'intègrent parfaitement.

Quant aux mises en scène, elles sont intelligentes, créatives, loin de classicisme dégoulinant d'argent du Met, de l'ennui convenu de la Bastille ou des révoltes obligatoires allemandes. Pour ce Partenope, Francisco Negrin garde le caractère de comédie du livret et décale les morceaux obligés - par exemple avec une scène de bataille qui se joue au "pierre, papier, ciseaux". Spirituel, enlevé, réussite parfaite.


Heidegger on Being and Acting: From Principles to Anarchy
Heidegger on Being and Acting: From Principles to Anarchy
par Reiner Schurmann
Edition : Broché
Prix : EUR 24,42

5.0 étoiles sur 5 L'édition française étant épuisée, heureusement qu'il y a l'Université de Bloomington!, 3 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Heidegger on Being and Acting: From Principles to Anarchy (Broché)
Ce livre de Reiner Schürmann est épuisé en français (langue originelle) et ne se trouve qu'à grand peine pour 150 ou 160 euros sur le marché d'occasion. Voici un moyen nettement plus abordable de le découvrir, en particulier pour un travail de recherche ou une thèse.


A la recherche du temps perdu : L'Intégrale (111 CD)
A la recherche du temps perdu : L'Intégrale (111 CD)
par Marcel Proust
Edition : CD
Prix : EUR 365,00

49 internautes sur 52 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Proust, comme Homère, doit être entendu, 22 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : A la recherche du temps perdu : L'Intégrale (111 CD) (CD)
Proust lu est une révélation : les phrases si longues et découpées deviennent limpides et directes, pour peu qu'elles soient lues par de bons acteurs,; ce qui est le cas ici, ô combien. Ce qui nous permet de retrouver le comique féroce de Proust, capable de cohabiter avec un tragique shakespearien dans une seule phrase; observateur et ironique, toujours en retrait, conservant la solitude des personnages au milieu des salons ou de la rue. Se recrée ici une ère perdue, la France du tournant du siècle dernier, finalement rattrapée par la guerre, sanglant séisme en arrière-plan, préfiguré par les secousses successives, les plus légères soient-elles, chroniquées par Proust. Cet enregistrement est un must pour les proustiens, une découverte formidable pour tous les autres.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 31, 2012 7:23 PM MEST


Panasonic Lumix DMC-LS80 appareil photo numérique Compact 8 Mpx autofocus continu vidéo 16/9 stabilisé noir
Panasonic Lumix DMC-LS80 appareil photo numérique Compact 8 Mpx autofocus continu vidéo 16/9 stabilisé noir

47 internautes sur 48 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 IMPOSSIBLE de rater une photo, 18 octobre 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Le Lumix LS80 est exactement l'appareil que je cherchais. Très raisonnable de prix, très facile d'emploi, il a un stabilisateur optique qui élimine mon problème majeur, le flou causé par le "tremblé" au moment d'appuyer sur le déclencheur. La qualité de l'image est excellente; je m'en tiens, pour mon compte, au mode "intelligent" qui fait le travail à ma place (il y a plus d'une dizaine de "modes" pour photographes plus expérimentés). Le zoom en particulier donne des photos en gros plan formidables. Le transfert sur mon ordinateur se fait d'un coup de cordon (j'ai finalement désinstallé le logiciel qui promettait de classer mes images, et qui ne me sert à rien; donc le contenu de l'appareil apparaît comme dans un lecteur externe, et se copie comme n'importe quel autre fichier dans un dossier sur mon PC). J'ai acheté une carte SD de 2 gigas premier prix ici même, chez Amazon, qui m'est revenue à quelques euros; et je me sers de piles rechargeables que j'avais acquises chez IKEA, qui vend un chargeur et 4 piles AA, de sorte que j'en ai toujours une paire rechargée prête à l'emploi pendant que l'autre est dans l'appareil. Le tout est très léger et j'emmène l'appareil partout, dans un petit étui à dragonne que je possédais auparavant. En ce qui me concerne, c'est idéal. Je pourrais parfois souhaiter que l'appareil déclenche plus rapidement après qu'on a appuyé sur le bouton, ou se remette en position de photo plus vite après avoir pris un cliché (il peut s'écouler de 1 à 2 secondes, ce qui peut faire rater une expression particulière pour un instantané d'enfant ou d'animal), mais pour le prix et la facilité d'emploi, c'est un inconvénient complètement mineur.

Je ne me sers pas pour le moment du déclenchement en rafale, ou de la position caméra vidéo (avec son!) mais je les trouve formidables.

Enfin je retouche mes photos (augmenter la clarté ou le contraste, par exemple) avec PhotoStudio 5.5 de Arcsoft, qui était livré gratuitement avec le scanner Canon premier prix que j'ai acheté à la Fnac voici 3 ou 4 ans pour environ 80 euros, et dont je suis ravie. Pour ceux qui ne veulent pas faire une formation technique PhotoShop, épuiser leur processeur... et leur portefeuille, PhotoStudio est une alternative tout à fait satisfaisante pour les tâches simples, effectuées en quelques secondes.


Emailodie
Emailodie
par Bournazac de Lastour
Edition : Broché
Prix : EUR 25,37

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Original, romantique, ton nouveau, 26 octobre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Emailodie (Broché)
Un livre avec un vrai ton et un style d'écriture où on reconnaît l'époque. Oui, c'est probablement à cela que ressemble une histoire d'amour dans les années 2000, quelque part entre un Radiguet post-moderne et la voix de Carla Bruni. A lire donc, mais en s'arrachant les cheveux pour cause d'absence totale de correction/relecture. L'orthographe est pire que celle d'un SMS. Si l'effet est voulu, l'agacement prédomine au bout de trois pages; mais je crains surtout que l'éditeur ait purement sauté cette étape indispensable. On conseillera à l'auteur, Dominique Bournazac de Lastours, d'aller dans une maison plus traditionnelle pour son prochain roman; et à MM. Gallimard, Grasset etc. de prêter attention à cette voix neuve et intéressante.


Page : 1 | 2 | 3 | 4