Profil de Esclarmonde > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Esclarmonde
Classement des meilleurs critiques: 22.979
Votes utiles : 35

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Esclarmonde

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Rieker 46385/91, Sandales femme - Rose (Multicolore), 41 EU (7.5 UK) (9.5 US)
Rieker 46385/91, Sandales femme - Rose (Multicolore), 41 EU (7.5 UK) (9.5 US)

3.0 étoiles sur 5 Jolies et pratiques, 1 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rieker 46385/92, Sandales femme (Chaussures)
Ces chaussures correspondent à ce que je recherche : élégantes, confortables et pratiques à la fois. Et j'ai eu le coup de foudre pour les motifs gais sans être voyants. Seul bémol : la semelle intérieure se décolle vite. Sinon à noter qu'elles chaussent assez petits, chaussant du 40, j'ai été bien inspirée de commander une paire taille 41 qui me va tout juste...


Le martyre des Magdalènes: Une enquête de Jack Taylor
Le martyre des Magdalènes: Une enquête de Jack Taylor
par Ken Bruen
Edition : Broché
Prix : EUR 7,90

3.0 étoiles sur 5 Une balade irlandaise du côté obscur, 20 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le martyre des Magdalènes: Une enquête de Jack Taylor (Broché)
C'est le troisième roman de Bruen et de son personnage Jack Taylor que je lis après "Delirium Tremens" et "la main droite du diable". "Delirium Tremens", le premier de la série est plus léger du point de vue du style d'écriture et "la main droite du diable" est beaucoup plus abouti. N'étant pas une habituée du genre (le roman noir), c'est plus pour l'Irlande que j'ai choisi de lire les enquêtes de Jack Taylor. Je ne ferai donc pas de comparaisons avec d'autres auteurs du genre ne les connaissant pas sinon l'auteur marseillais Jean-Claude Izzo.

Loin des clichés touristiques, ces romans nous emmène dans la face noire de la société irlandaise avec ces laissés pour compte, un passé difficile à digérer et un présent où l'américanisation semble l'emporter de plus en plus. Ici, les blanchisseries des magdalènes qui n'étaient autre, sous prétexte de "purification", que des sortes de camps de travail où des générations de jeunes filles ont subi des humiliations, l'enfermement et la violence. Tout cela au nom du bien...

Beaucoup seront déçus quant à la présence de ces endroits de sinistre mémoire dans l'intrigue, on y apprend pas grand chose à ce sujet et leur existence reste en filigrane dans le récit mais l'auteur s'adresse d'abord à ces compatriotes qui sont probablement hantés par ce passé tout en questionnant un futur de modernité clinquant à l'image de Jack Taylor, un anti-héros attachant, rongé par l'alcoolisme mais d'une grande lucidité quant à la société dans laquelle il vit et les travers de ses contemporains, en premier lieu une pègre locale minable.

Plus que dans les deux autres romans de la série des Jack Taylor que j'ai lu, ce livre est empreint de lenteur et de mélancolie même si, comme le veut le genre, les morts violentes s'accumulent. L'humour y est moins présent que dans les deux autres enquêtes que j'ai lu précédemment. et la mélancolie y règne de bout en bout. Taylor est quelqu'un qui aime passionnément la littérature et la musique, qui est enclin aux questionnements, aux doutes et aux tourments. Cela le rend extrêmement attachant. Cela pourrait en agacer certains qui préfèrent des'enquêtes rondement menées et efficaces mais pour ceux comme moi, qui aime ce style qui me parait typiquement irlandais et que j'ai trouvé dans d'autres romans de ce pays, de monologue intérieur au détriment de l'action, devraient y trouver leur compte.

Pour finir, je trouve néanmoins que ce roman est en deçà de 'la main droite du diable" où un équilibre idéal entre introspection et action est trouvé, car il a plus de répétitions et on a parfois l'impression que le héros tourne en rond entre ses séjours dans les pubs et ses moments d'introspection. En échange, le roman est truffé de citations magnifiques dont la plupart sont extraites d'autres romans noirs. Un joli hommage que fait l'auteur à ce genre littéraire.


Unna
Unna
par Youri Rytkhèou
Edition : Broché
Prix : EUR 7,70

3.0 étoiles sur 5 Unna, faire-valoir et victime d'un régime détestable, 31 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unna (Broché)
Unna, fille d'un éleveur de rennes tchouktche, une éthnie de l'extrême nord-est de la Russie, a été précocement prise en charge par le système scolaire soviétique qui en fait une bureaucrate parfaite, qui a oublié la langue de ses ancêtres et méprise les siens. On suit sa montée dans la société soviétique jusqu'à ce que, un choix de vie privée, jugé hasardeux par le régime, la fait tomber de son piédestal jusqu'à la déchéance finale.

Ce récit tragique, mené avec une langue simple et directe, est une condamnation sans appel du système brejnévien, qui, s'il a abandonné la terreur de masse de Staline, met toujours les libre-penseurs au pilori et on reste pantois devant la corruption généralisée et la médiocrité de la pseudo élite au pouvoir qui abuse du piston et des passe-droits.

Dans ce contexte, les petits peuples sibériens, tchouktches mais aussi eskimo, sont voués à disparaître, leurs cultures étant anéanties par la bureaucratie et la technique, non sans tomber dans la déchéance et l'aculturation. Par l'intermédiaire de bons élèves comme Unna, ils ne servent que de faire-valoir, d'instruments de propagande d'un régime qui veut se faire passer pour une société respectant toutes les cultures alors qu'il les détruit graduellement.

Mais, malgré ce constat sombre, l'humanité ne désarme pas, à commencer par Unna, bien plus victime que bourreau, ainsi que son ami d'enfance Jiridan, qui garde sa lucidité et Ovno, le père d'Unna, un personnage qui m'a énormément touché par sa bonté et qui aime sa fille jusqu'à sa mort malgré l'ingratitude de celle-ci.

Et bien que le régime a disparu depuis vingt-cinq, ce récit est universel car c'est avant tout l'idéologie du modernisme et de la standardisation des cultures que l'auteur dénonce ici. Et le régime soviétique n'en avait pas le monopole...


Histoire de l'Irlande
Histoire de l'Irlande
par Pierre Joannon
Edition : Poche
Prix : EUR 12,00

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Très instructif, 22 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Histoire de l'Irlande (Poche)
Ce livre qui pourrait rebuter par son longueur (plus de 700 pages) se lit comme un roman. L'histoire de l'Irlande est fort bien expliquée. J'avais quelques connaissances sur le sujet mais avec beaucoup de lacunes et ce livre m'a beaucoup aidé à les combler. Cerise sur le gâteau : l'auteur fait souvent des commentaires avec un humour très "irlandais" qui rehausse son propos et aide à mieux comprendre l'histoire complexe et tragique de ce peuple et ce pays qui méritent vraiment d'être connus.


La Fabrique du Crétin: La mort programmée de l'école
La Fabrique du Crétin: La mort programmée de l'école
par Jean-Paul Brighelli
Edition : Poche
Prix : EUR 7,90

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Edifiant mais tellement vrai, 22 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Fabrique du Crétin: La mort programmée de l'école (Poche)
Il y a environ douze ans, mon fils aîné était encore bébé, j'ai entendu le journaliste d'ordinaire fort pondéré Philippe Meyer parler de "docteurs Folamour de l'éducation" en parlant des têtes pensantes des IUFM.... J'ai tendu l'oreille puisque j'allais concernée peu de temps après par le système scolaire. J'ai maintenant trois enfants et lu le livre de Brighelli, dont je rejoins hélas, en grande partie, le parti pris....
Il n'est plus possible d'avoir un enfant correctement instruit et ouvert par la seule école, il faut en plus, sans aller jusqu'aux cours particuliers, être vigilants, les ouvrir à la culture, à la lecture, à la découverte de la nature... Bref, les encourager à être curieux et avide de connaissance sinon la seul EN ne le fera pas car pour elle, la panacée est le jeune banlieusard illettré de caricature et il faudrait, poliquement correct oblige, que nos tous nos enfants leur ressemblent. Ce mépris pour les enfants des classes populaires qu'on considère incapables de se hisser à un bon niveau de connaissance et de culture, on en voit le résultat actuellement avec de plus en plus de jeunes incapables de s'insérer et sombrant dans la violence.

Ce petit livre se lit agréablement et ceux qui le trouve de mauvaise foi sont, soit une tour d'ivoire, soit ont intérêt à ce que les choses continuent en l'état. Mais sur le même sujet, je trouve que le livre de J.C.Michéa "l'enseignement de l'ignorance" est plus brillant encore.


Lucky Luke : la ballade des daltons [Édition remasterisée]
Lucky Luke : la ballade des daltons [Édition remasterisée]
DVD ~ Daniel Ceccaldi
Prix : EUR 11,70

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un lucky-luke de la grande époque, 11 juin 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lucky Luke : la ballade des daltons [Édition remasterisée] (DVD)
C'est un dessin animé que j'ai vu enfant et que j'ai voulu offrir à mes propres enfants. Réalisé dans les années 70, à l'époque du grand Goscinny, ce dessin animé n'a pas d'autre but que de divertir et distraire avec les hilarants personnages des Dalton et c'est cela que les enfants attendent avant tout. De plus, ce dessin animé est soigné, la musique judicieusement choisi, rien à voir avec le Lucky Luke calamiteux réalisé il y a peu...


Brendan et le secret de Kells, Tome 1 :
Brendan et le secret de Kells, Tome 1 :
par Marie Hermet
Edition : Album
Prix : EUR 9,99

3.0 étoiles sur 5 Un tout petit bonus par rapport au DVD, 11 juin 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brendan et le secret de Kells, Tome 1 : (Album)
Selon moi, cette BD réalisée par le réalisateur de Brendan et le Secret de Kells, s'il donne une belle idée de son talent de dessinateur, n'apporte pas grand chose de plus au dessin animé. Par contre, on en sait un petit peu plus sur le passé du petit héros Brendan... Mais ces réserves sont celles d'une adulte, mes enfants se régalent et rêvent avec ce livre comme avec le DVD et cela, c'est le plus important !


Magical Ring
Magical Ring
Prix : EUR 10,00

4.0 étoiles sur 5 entre tradition et modernité, 11 juin 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Magical Ring (CD)
Cet album de Clannad est à recommander pour un premier achat d'un album de ce groupe. Toute la palette de leur savoir faire y est, du chant le plus traditionnel aux morceaux plus pop aux arrangements les plus modernes. Si deux morceaux sont un peu faibles à mon goût "(Tower Hill" et "I See Red"), tous les autres sont hautement recommandables. Je ne comprend pas par contre l'utilité du remix du morceau "Coinleach Glas An Fhomhair" (selon moi le plus beau morceau de l'album) dans un style un peu "variétoche" qui le gâche pas mal, dommage...


Comment je suis redevenu chrétien
Comment je suis redevenu chrétien
par Jean-Claude Guillebaud
Edition : Broché
Prix : EUR 14,20

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Simple témoignage..., 11 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis redevenu chrétien (Broché)
Ce récit n'est qu'un simple témoignage du cheminement spirituel d'un citoyen d'aujourd'hui. Assez succinct, il a néanmoins le mérite de faire une très bonne première lecture à toute personne se posant des questions sur la foi et l'engagement religieux et invite à approfondir le sujet car il foisonne de références à des auteurs qui ont publié des ouvrages sur le christianisme comme René Girard ou Jacques Ellul. Facile à lire, il invite à un retour à une foi chrétienne ouverte et sans dogmatisme en séparant le divin (le message évangélique) et l'Eglise proprement dite (une institution humaine et qui comme telle, n'échappe pas à l'erreur). Ouvrage trop léger pour un lecteur féru en théologie, il peut être salutaire et enthousiasmant pour un simple citoyen revenant dans la communauté des Chrétiens par la petite porte...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 3, 2012 10:08 PM MEST


Le cheval venu de la mer
Le cheval venu de la mer
DVD ~ Gabriel Byrne

5.0 étoiles sur 5 Magique, 25 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cheval venu de la mer (DVD)
Le film oscille mêle avec bonheur le réalisme et l'univers des contes. Il nous plonge dans la vie très dure et marginale des nomades irlandais, pauvres et rejetés par le reste de la population, mais le sens de la magie dans cette noirceur finit par l'emporter. Ce cheval magnifique qui emmène les deux enfants d'un quartier sordide de Dublin aux magnifiques paysages de l'ouest irlandais restera gravé dans ma mémoire ! A recommander à tous les amoureux de l'Irlande, des chevaux et des gens du voyage...


Page : 1 | 2