undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de D. Cohen > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par D. Cohen
Classement des meilleurs critiques: 228
Votes utiles : 2110

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
D. Cohen
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21-24
pixel
Pays perdu
Pays perdu
par Pierre JOURDE
Edition : Poche
Prix : EUR 5,80

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Trés belle Cantate pour un Cantal, 18 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pays perdu (Poche)
Rentrant avec son frère dans le Cantal de ses origines, l'auteur nous fait plonger dans la vie de ces villageois aux mains épaisses aux fermes noires de crasse et aux murs crépis de bouse de vaches. Le style est absolument magnifique. Lui seul aurait mérité largement les cinq étoiles mais j'aime bien que l'on me raconte une histoire avec un début et une fin et ici on est plutôt confronté à une plongée dans un arbre généalogique entre alcoolisme, crasse et m***. Cette campagne de brigands est décrite comme un monde dur et taiseux mais non sans une certaine tendresse. Il y a de l'empathie chez l'auteur pour ce monde silencieux dont il s'est extrait et qui colle à ses chaussures comme la glaise des origines.

Alors d'où vient le malaise ? Peut-être du trop c'est trop. Pas une seule maison sans son tas de chiffons graisseux, ses animaux morts, ses tas de fumier pestilentiel, ses demeurés rongés par la bêtise et l'alcoolisme. Je ne connais pas cette région mais je connais les Alpes du Nord. Il y a des ressemblances mais par moments, je ne peux m'empêcher de me dire que l'auteur se complait un peu dans la bauge crasseuse de ses origines. Qu'il règle un vieux compte. Peut-être une forme d'exorcisme des origines. Le besoin d'un intellectuel de tirer un trait sur ce passé qui coule dans son sang. Un chamanisme de la plume.

Il n'en demeure pas moins que le talent est là, comme une pierre brute taillée dans le basalte de ce Cantal des origines et que peu de régions ont eu un tel talent pour parler d'elles. Les gens du Cantal peuvent espérer que Jourde mette la prochaine fois son immense talent au service du côté lumineux de cette région.

Au final si vous aimez le style celui qui vous prend aux tripes, lisez ce livre. Un sombre monument dédié à notre part de province.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 8, 2014 7:25 PM CET


Marayat
Marayat
par Théo Lesoualc'h
Edition : Broché

3.0 étoiles sur 5 Beau style mais trop brouillon, 17 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marayat (Broché)
Livre parlant de la vie de Théo Lesoual'ch à Bangkok, de ses amours avec Marayat alias Emmanuelle Arsan (même si c'est probablement son mari qui a écrit Emmanuelle).

Quelques belles envolées de style dans cette poésie érotique mais l'histoire tourne assez vite à vide sans réelle progression narrative. On se dit que la vie était douce à l'époque pour les expatriés vivant dans ce pays de cocagne, que l'on est né trop tard ou pas au bon endroit. Reste ce témoignage d'une époque qu'on aimerait plus construit.

Je suis peut-être vieux jeu mais j'aime bien que l'on me raconte des histoires avec un début et une fin.


Hector veut changer de vie
Hector veut changer de vie

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un conte existentiel plein de sagesse sur la vie, 17 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hector veut changer de vie (Format Kindle)
Commencée avec "le voyage d'Hector ou la recherche du bonheur", la merveilleuse saga écrite par le psychiatre François Lelord s'enrichit d'un nouvel ouvrage traitant d'un sujet brûlant d'actualité : le changement de vie. Celui que l'on voit si souvent abordé dans ces émissions télévisées en prime time où l'on nous montre des publicitaires devenus cuisiniers ou des financiers ouvrant des maisons d'hôtes en Provence.

Hector, le double de l'auteur, aborde avec talent les difficultés de la vie, les problèmes actuels de ceux qui sont confrontés à des relations difficiles dans leur vie affective ou professionnelle. Il aborde le sens que l'on donne à son existence avec le style naïf mais efficace du conte voltairien qui est devenu sa marque de fabrique. Hector est confronté dans son métier de psychiatre au désir croissant de patients travaillés par une profonde insatisfaction professionnelle et sentimentale et un inexorable désir de changement de vie. Désir qu'Hector ressent lui-même dans sa propre existence qui lui semble soudain vide comme tout un chacun peut parfois le ressentir au milieu de sa propre vie.

Ce merveilleux ouvrage nous accompagne avec talent dans une quête non dénuée d'humour sur le sens de la vie. Derrière la simplicité du style se cache une grande profondeur d'analyse. C'est à mon avis l'ouvrage le plus abouti de la série Hector tant il répond aux interrogations de notre époque sombre et cruelle. Hector essaie de nous guider à trouver un chemin personnel dans cette crise sans fin que nous vivons collectivement. Un livre qui nous aide à faire face aux incertitudes qui étreignent chacun de nous sur le sens à donner à nos existences.

Un conte à lire de toute urgence si vous ignorez où guider vos pas. La sagesse d'Hector nous aide à répondre à ces questions qui nous assaillent dans ce monde sans repères. Hector avec sa petite boussole nous prend par la main et nous aide à mieux apprivoiser ce désir de changement qui bat comme un coeur fragile en chacun de nous.

Un conte en forme de bouclier contre l'effroi de l'époque.

Un ouvrage qui se dévore sans modération et que je compte bien offrir à ceux que j'aime.


Alex
Alex
Prix : EUR 8,99

4.0 étoiles sur 5 Un bon polar français, 13 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alex (Format Kindle)
Une intrigue classique mais bien menée. Une héroïne suffisamment ambivalente pour être à la fois attachante et repoussante. Des flics et des seconds rôles qui tiennent la route. J'ai bien aimé Thomas le frère et Madame Zanetti l'hôtelière de Toulouse qui aime aller danser. Les personnages des policiers me semblent manquer un peu de densité. On reste encore loin d'un maître comme Mankell ou même de Franck Thilliez que j'aime beaucoup avec ses polars scientifiques mais ça reste un bon bouquin rondement mené et sans temps mort.


Crimes
Crimes
Prix : EUR 6,49

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un témoignage sur la société allemande., 12 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crimes (Format Kindle)
Une série de nouvelles écrites par un avocat (le métier de l'auteur) et racontant une série d'affaires criminelles qui démontrent que juger n'est pas toujours facile. On est plus dans le témoignage sociétal que dans la littérature. le style est froid, sans fioritures, factuel. On s'aperçoit que l'Allemagne est confrontée aux mêmes problèmes que la France. L'image qui en ressort est celle d'un pays triste et désabusé.

La nouvelle que j'ai préféré est celle de l'éthiopien, un rouquin marginal en Allemagne ui trouve sa place en Afrique.


L'art français de la guerre Prix Goncourt 2011
L'art français de la guerre Prix Goncourt 2011
Prix : EUR 16,80

2.0 étoiles sur 5 Je ne vais pas aller au bout..., 9 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'art français de la guerre Prix Goncourt 2011 (Format Kindle)
Je suis enlisé dans les cent premières pages. Je n'accroche ni au style, ni à l'histoire de ce Salagnon ancien militaire dessinateur qui veut écrire ses mémoires.

Je me dis que je n'ai pas de bol en ce moment dans mes choix de bouquins.

J'ai mis une deuxième étoile pour quelques belles descriptions de Lyon en hiver.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 7, 2014 8:14 PM MEST


L'Étourdissement
L'Étourdissement
Prix : EUR 5,49

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 La vie comme un cauchemar, 9 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Étourdissement (Format Kindle)
Ça commence fort. On est tout de suite dans le ton. Un univers d'odeurs nauséabondes entre décharges, incinérateurs, abattoirs et aéroport. Un monde froid comme l'acier des merlins et des lames qui travaillent les bêtes de l'abattoir où travaille le narrateur.

Pourtant très vite, on tourne en rond dans cet univers de cauchemar. Le toujours plus glauque, la vie de solitude, les poissons pourris, l'amour que l'on n'ose avouer à l'institutrice. Je passe sur les meutes de chien, les chefs teigneux, la dépouille dans les barres HLM... Rien ne nous est épargné... Où veut-il nous emmener ? J'avais envie d'arrêter cette plongée dans ce cauchemar sans issue. Il y a un ton, un style mais cela ne suffit pas à en faire un grand roman.

Le genre de livre que l'on est content de refermer en se disant que l'époque est déjà assez glauque comme cela sans avoir besoin d'en rajouter.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 8, 2014 7:27 PM CET


Le Vampire de Ropraz
Le Vampire de Ropraz
par Jacques Chessex
Edition : Poche
Prix : EUR 4,60

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 beau style, 8 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vampire de Ropraz (Poche)
L'histoire de profanations des tombes de jeunes femmes dans le Canton de Vaud. Un valet de ferme simplet est accusé... Il n'y pas vraiment de progression dramatique mais le style sombre, la peinture de la crasse primitive est belle. Le roman est déroutant, assez court et donne envie d'en lire plus de cet auteur.


Sombre dimanche
Sombre dimanche
Prix : EUR 8,49

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 J'ai lâché en cours de route, 8 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sombre dimanche (Format Kindle)
J'aime bien la Hongrie et le sujet me semblait intéressant. C'est bien documenté mais je ne suis pas entré dans l'histoire, j'ai lâché. trop déprimant cette maison au milieu des rails... alors quand on en était aux ordures que les gens balancent des fenêtres des trains, j'ai dit stop... J'arrête. J'en étais aux bouteilles plastique et aux trucs plus lourds qui arrivent la nuit.

J'en pouvais plus. Désolé car ce roman semble avoir moissonné pas mal de prix... C'était au dessus de mes forces.


Le poisson-scorpion
Le poisson-scorpion
par Nicolas Bouvier
Edition : Poche
Prix : EUR 7,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une saison en enfer, 6 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le poisson-scorpion (Poche)
Je l'ai lu après l'Usage du monde. Nicolas Bouvier rejoint un couple d'amis (Thierry Vernet qui vient de se marier) mais ceux-ci rentrent en Europe.

Il reste seul à Galle au sud de l'île. Il n'y a plus que la solitude, la paresse et la chaleur. pas beaucoup d'argent, une psion à ciel ouvert. Il observe les insectes s'entredévorer un bruit de chitine broyée. Il côtoie des indigènes assez proches de zombies tant ils semblent inexistants. Des voisins au mieux indifférents, parfois hostiles. Il ne sait pas trop ce qu'il fait dans cette île chimérique. Le style est ciselé comme toujours mais il manque le feu de l'Usage du monde. A force de le voir s'ennuyer, on s'ennuie un peu avec lui. Un livre étrange à lire pour le style superbe de Bouvier.


Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21-24