Profil de D. Cohen > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par D. Cohen
Classement des meilleurs critiques: 258
Votes utiles : 2019

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
D. Cohen
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Les Douze
Les Douze
Prix : EUR 12,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Toujours très bien..., 27 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Douze (Format Kindle)
... mais peut-être un cran au dessous du premier opus "Le passage". C'est pourquoi je ne mets que quatre étoiles. Il y a quelques répétitions par rapport au premier ouvrage. C'est ainsi le cas de la colonie dirigée par les yeux rouges et qui pratique le nourrissage des viruls. On avait déjà le même type de colonie avec Babcock venant prendre son tribut de chair. Là également il y a beaucoup de personnages (dont le particulier Sodom) et on s'y perds parfois. Mais c'est probablement le prix à payer pour ceux qui veulent entrer dans ce monde terrifiant dominé par les Viruls.


Le Passage
Le Passage
Prix : EUR 12,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La création d'un monde, 14 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Passage (Format Kindle)
Les livres cultes sont souvent des livres où l'auteur crée un univers et nous entraine avec lui dans son monde. Que ce soit Tolkien avec le Seigneur des anneaux, Asimov avec le cycle de fondation ou, pour les adolescents Harry Poter, peu y parviennent. Justin Cronin est de ces créateurs d'univers. L'histoire commence à notre époque avec une expédition attaquée dans la jungle bolivienne, puis avec des condamnés à mort à qui on propose une alternative. Amy Bellafonte, une fillette dont la mère se prostitue sera un des éléments qui nous mène dans ces univers en poupées russes. L'Amérique est envahi par des redoutables viruls (appelés aussi les fums, les jets ou les dracs) qui déciment la population. On est proche de World War Z, chroniques de la guerre des zombies.
Cent ans plus tard, l'Amérique est devenue un monde post-apocalyptique très sombre avec la Colonie située en Californie. Une sorte de camp retranché organisé comme une petite république et assiégé par les viruls qui attaquent à la tombée du jour.

Le style est excellent, les personnages (très, trop ?) nombreux mais attachants, les péripéties à couper le souffle. C'est du grand spectacle alors attachez vos ceintures, prenez vos armes pour combattre la Multitude des fums et accompagnez Peter, Liss, Theo, Amy dans leur sombre voyage vers l'enfer. J'ai lu les plus de 967 pages en quatre jours et je vais de ce pas acheter le tome suivant : les douze.

Grandiose. Cronin deviendra très vite un écrivain culte.


Ladyland : Anthologie de littérature féminine américaine
Ladyland : Anthologie de littérature féminine américaine
par Patrice Carrer
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Inégal, 5 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ladyland : Anthologie de littérature féminine américaine (Broché)
Les nouvelles sont très inégales, parfois géniales, parfois plus moyennes. On découvre une Amérique de losers, de mobile home, d'alcool et de violence. Une autre face des USA, plus sombre mais je persiste à penser que d'autres titres de cette maisons d"édition sont meilleurs, je pense à SaFranko, Dan Fante ou le génial Jonathan Shaw avec sa Narcisa.

Donc pas le premier à lire dans le catalogue plein de trésors littéraires de 13 eme Note


Narcisa
Narcisa
par Jonathan Shaw
Edition : Broché

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Attention chef d'oeuvre..., 5 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Narcisa (Broché)
La maison d'édition 13 eme Note nous a habitué à dénicher des pépites inconnues de la littérature underground américaine. Des auteurs comme SaFranko ou Dan Fante alors quand j'ai vu la couverture de Narcisa, je me suis fait plaisir et je ne l'ai pas regretté.

Narcisa raconte à la première personne le retour à Rio de Cigano, un gitan qui se réapproprie sa ville après une vie bien remplie. Sur la plage il va rencontrer une pute assez spéciale : la déjantée Narcisa. Une fille qui préfère les filles et la dope et qui prétend venir de l'espace. Le style est couillu, c'est plein de vie, de vérité, on est avec Narcisa, avec le Doc dans les rues de Rio. On sent le vent qui vient de la baie de Rio, les odeurs de colle que sniffent les gosses noirs efflanqués. Bien sûr il est tombe amoureux mais sans vouloir se l'avouer, comment peut-on vivre avec une cinglée pareil ? je pense à l'écriture de Pedro Juan Gutierrez loin de l'ennui parisien. Un jour après une dispute Narcisa disparait et elle ne réapparaitra que deux ans plus tard... avec pas mal de choses à raconter.

Alors ouvrez la fenêtre sur les favelas de Rio et passer un moment avec Cigano et Narcisa, je peux vous assurer que vous ne le regretterez pas.


KOSS The Plug Ecouteurs
KOSS The Plug Ecouteurs
Proposé par Gee Gadgets
Prix : EUR 16,00

4.0 étoiles sur 5 Très bien pour le prix..., 5 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : KOSS The Plug Ecouteurs (Appareils électroniques)
... le son est bon, le seul reproche est le fait que les bouchons ne tiennent pas très bien dans le conduit auditif ce qui ne permet pas de bien isoler des bruits ambiants.

Pour une utilisation en ville préférer un système avec des caoutchoucs qui obturent vraiment le conduit et pas cette mousse qui épouse mal la forme interne de l'oreille.


Robe de marié (Littérature Française)
Robe de marié (Littérature Française)
Prix : EUR 6,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Machiavélique, 5 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Robe de marié (Littérature Française) (Format Kindle)
Au début on a l'impression de suivre le parcours d'une folle devenue tueuse... Puis les poupées russes nous montrent que la réalité est différente de celle perçue. Quand on entre dans la vie du couple Frantz et Sophie, tout devient encore plus diabolique.

Jusqu'à la fin surprenante. La seule limite de ce livre est le côté sombre sombre sans une lueur de joie et de gaieté. C'est parfois pesant pour le lecteur.

Un long labyrinthe souterrain et infernal où jamais le soleil ne brille.


Journal d'un looser
Journal d'un looser
par Stéphane Lavarenne
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

5.0 étoiles sur 5 Brillant et drôle..., 1 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Journal d'un looser (Broché)
... un livre complètement en phase avec notre époque. On suit les aventures de Cyril et de Hubert avec un sentiment jubilatoire et beaucoup de second degré. Dommage que ce roman qui vaut mieux que beaucoup de romans sérieux (à commencer par l'ennuyant Modiano nobelisé) n'ait pas eu plus de presse.

Les journalistes littéraires se contentent d'inviter les auteurs déjà célèbres: Nothomb, Beigbeder et autres Foekinos.

Ils ne font pas leur métier de découvreur de talents.


Le miel
Le miel
Prix : EUR 9,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe et poétique, 1 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le miel (Format Kindle)
Un très beau texte qui nous fait découvrir une région d'Europe que nous ne connaissons qu'à travers des clichés. Le vieux , Vera , Vesko sont des personnages très attachants. Le miel devient presque un personnage à part entière. Ce texte mérite d'être découvert.


Je m'en vais
Je m'en vais
Prix : EUR 6,99

3.0 étoiles sur 5 Un esthétisme ennuyant, 30 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je m'en vais (Format Kindle)
Il y a de belles phrases, des personnages improbables, une intrigue ectoplasmique. Entre Port Radium et Charenton, on s'ennuie ferme dans ce texte désincarné, couronné par un Goncourt en 1999.

Je suis perplexe. On est plus proche de l'exercice de style que du thriller.


L'homme remplaçable
L'homme remplaçable
Prix : EUR 2,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Brillant et lucide... comme tout ce qu'écrit Renaud Camus, 30 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'homme remplaçable (Format Kindle)
Un texte qui parle de l’enseignement de l’oubli, de la Grande Déculturation. j'aime bien le terme de l’industrie de l’hébétude. Renaud Camus nous parle d'un système qui a étendu la consommation de masse à l'homme qui n'est qu'une entité remplaçable comme les autres, un individu désaffilié, dépaysé, déshumanisé, délocalisable à merci,sans racines ni nation. L'homme n'est plus inséré dans une histoire une tradition. Il montre que le grand remplacement et la grande aculturation ne sont que les deux faces d'une même médaille.

Renaud camus est un vrai intellectuel comme il y en a peu (Debray, Finkelkraut, Gauchet, Onfray). Il aurait pu parader sur les plateaux de talk-show et se faire pas mal de fric mais il a préféré dire la vérité, essayer de réveiller les consciences devant les dangers qui approchent, avec, je pense, parfois le sentiment de crier dans le désert. dans quelques années quand le désastre sera total, certains reliront R. Camus et diront "Il avait tout compris et maintenant c'est trop tard".


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20