Profil de D. Cohen > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par D. Cohen
Classement des meilleurs critiques: 168
Votes utiles : 1466

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
D. Cohen
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-18
pixel
L'Autre Face
L'Autre Face
par Pierre Bourgeade
Edition : Poche

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Promenade érotique dans un Paris de débauche, 24 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Autre Face (Poche)
Très beau style entre érotisme et pornographie. Alternance féminin et masculin entre les arrondissements de la capitale, les clubs à partouzes. Du Bourgeade dans les arrondissements côté cour. Une écriture sans concession.


La maison des anges (Littérature Française)
La maison des anges (Littérature Française)
Prix : EUR 15,99

1.0 étoiles sur 5 Je vais décroché..., 16 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La maison des anges (Littérature Française) (Format Kindle)
Pascal Bruckner est un grand écrivain. J'ai beaucoup aimé L'amour du prochain, un grand roman mais pour la maison des anges. Je suis en train de décrocher. J'ai du mal en rentrer dans cette histoire de clochard massacré à coup de pieds.

Tant pis...


Stop dieting: Adopt the French food attitude (English Edition)
Stop dieting: Adopt the French food attitude (English Edition)
Prix : EUR 0,89

5.0 étoiles sur 5 Food as a pleasure not a punishment. I learned a lot., 16 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stop dieting: Adopt the French food attitude (English Edition) (Format Kindle)
This book is remarkable. I love this book, short, going right to the point. It is based on a paradox. The French were eating great food (bread, butter, cheese, chocolate) and were thin. Even better, he was eating like that and losing weight. It has turned my dieting ideas upside down. I can say that it has changed my life. Much more than just another eating plan or diet. Anyone can follow these simple steps because it is just a reasonable food approach which has been the daily food attitude of millions of people for centuries. French food attitude is not a medical experimentation but a way of feeding, a way of life based on simple ideas and common sense. This explains probably that it's so easy to stick to without any frustration.

No more calorie counting, carb counting and the weight is slowly disappearing. No suffering. No medical approach of food but a new way of life, more balanced. No more going without my favourite foods. Most importantly, no more guilt. Now in my family, meals remain a great pleasure not a punishment. It makes clear that you do not have to adhere to strict and rigid diets while simultaneously going to the gym and torturing your body to lose weight. The author emphasises that you can eat good wholesome natural foods such as meat, poultry, seafood, eggs, milk, cream, a variety of cheeses, bread, nuts, fruit, dark chocolate without any weight gain as long as foods are consumed in moderation. Enjoying a glass or two of wine with your meal is also recommended.

Pleasure is central as long as you ban fast foods, junk foods, sodas, and foods containing carbohydrats, sugar, palm oils. If French attitude is not a regime, it is globally a low fat and low carbohydrate foods. The book stresses also the daily rythm in the food approach reintroducing the gouter before the souper in order to reduce

I feel better since I have discovered this common sense approach to food. This book has changed how my entire family approaches food. Furthermore suggestions like reintroducing tasty soups help me to save money. I have recommended this handbook to many of my family and friends.


Panasonic RP-HJE120E Ecouteurs intra auriculaires Noir
Panasonic RP-HJE120E Ecouteurs intra auriculaires Noir
Proposé par économies photo
Prix : EUR 13,75

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très bien, 15 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panasonic RP-HJE120E Ecouteurs intra auriculaires Noir (Appareils électroniques)
Solide, pas cher. Un bon produit que je recommande à ceux qui veulent écouter leur smartphone dans la rue. Les capucons en caoutchouc isolent bien des bruits de circulation ou des sollicitations multiples.


En crachant du haut des buildings
En crachant du haut des buildings
par Dan Fante
Edition : Broché
Prix : EUR 9,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Pas mal..., 15 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : En crachant du haut des buildings (Broché)
Un looser un peu alcoolo débarque à New York et enchaine les petits boulots tous plus merdiques les uns que les autres. Laveurs de carreaux, taxi, vendeur de rue... De temps en temps, il va se faire sucer dans des cinémas porno par des types glauques ou fréquente des massages coréens, il essaie d'écrire, déprime, prend des médocs. Une longue descente vers la folie mais avec toujours le grain d'humour qui fait passer le désespoir. Son braquage par deux Blacks vont le faire plonger vers la dépression lourde... On retrouve le ton d'un Mark Safranko, une Amérique plus proche du cauchemar que du rêve.


Allah n'est pas obligé - Prix Renaudot et Prix Goncourt des Lycéens 2000
Allah n'est pas obligé - Prix Renaudot et Prix Goncourt des Lycéens 2000
Prix : EUR 12,99

2.0 étoiles sur 5 Confusion africaine, 14 février 2014
J'avoue avoir eu du mal à terminer ce roman. L'histoire se passe en Afrique entre Guinée, Libéria et Sierra Leone à la fin des années 90 en pleine guerre tribale. Un enfant se confie et nous raconte comment il se retrouve enfant soldat. Le style est censé donner au texte une couleur africaine (avec notamment les mots français aux définitions données un peu trop souvent dans le texte) mais c'est surtout une impression de confusion qui se dégage de ce roman. On n'entre pas vraiment dans la tête des personnages assez caricaturaux. Le conte tourne en eau de boudin et même le contexte politique tourne au récit chaotique.

Prix Renaudot 2000... Je suis dubitatif....


La Peur
La Peur
par Gabriel Chevallier
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une oeuvre forte, 7 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Peur (Poche)
Probablement le plus beau roman sur la Grande Guerre qu'il m'ait été donné de lire.

Incorporé dans la classe 15, le narrateur raconte à la première personne l'enfer des escouades, la désorganisation des lignes, la solidarité du front, l'enfer d'attaques menées par des officiers jamais punis pour ces offensives qui tournent au massacre des soldats français hachés menus par les nids de mitrailleuses et les obus qui les "cherchent". La description de l'offensive est terrible de beauté. Un enfer sur terre dans le sang, la boue et les cadavres.

La (bonne) blessure, la convalescence vont donner au narrateur un répit prolongé par son affectation sur le front des Vosges plus calme puis c'est Fismes, le Chemin des Dames, les offensives meurtrière de Nivelle et Mangin. Un terrifiant massacre. 80 000 hommes que la mort mage en une seule journée. Le style est puissant, visuel. on est avec lui dans le froid, la boue et surtout la PEUR, cette répulsion du corps comme il dit si bien.

Lisez ce roman non pas antimilitariste par idéologie, mais par la souffrance, l'expérience vécue dans les tranchées de ce bétail envoyé à l'abattoir. Quand on pense aux relations franco-allemandes actuelles, comme tout cela parait un terrible gâchis.

Le suicide de l'Europe.


Mendiants et orgueilleux
Mendiants et orgueilleux
par Golo
Edition : Broché
Prix : EUR 17,25

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Roman culte qui a mal vieilli, 27 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mendiants et orgueilleux (Broché)
Présenté par un ami comme un roman culte, j'avoue avoir été déçu par ce roman ayant même eu du mal à le finir. Un roman ou plutôt un conte oriental sans queue ni tête qui donne un sentiment d'inachevé.

On y croise des marginaux du Caire dont les figures sont parfois peu crédibles. Il est difficile d'entrer dans leur psychologie. Le meurtre d'une prostituée par Gohar (sorte de mendiant et gourou du petit groupe) sert de prétexte à des réflexions fumeuses sur le sens de la vie et de la mort d'où il ressort qu'il vaut mieux être mendiant et orgueilleux que policier ou fonctionnaire. C'est un peu court dans le genre. Même le vie grouillante du Caire est à mon avis assez mal rendue.

Albert Cossery professait un éloge de la paresse. On peut regretter qu'il n'ait pas travaillé un peu plus ce roman à la philosophie orientale simplissime plus proche d'un Paulo Coelho que des grands maîtres grecs. On peut se passer sans problème de la lecture de ce texte culte.


Boys, boys, boys
Boys, boys, boys
par Joy Sorman
Edition : Poche
Prix : EUR 5,00

3.0 étoiles sur 5 Intriguant, 25 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boys, boys, boys (Poche)
Un roman au style très original mais pas facile. On ne lit pas ce court texte pour se distraire. un texte qui parle d'une femme qui essaie de trouver sa place dans la vie, avec les garçons, les filles, dans le couple. Existentialiste, la couverture donne le ton. C'est du close combat.

Joy Sorman a incontestablement un talent de plume. Au bout d'un moment, on tourne quand même un peu en rond dans cette auto-psychanalyse littéraire. Peut-être le défaut de la littérature française contemporaine. Parfois assez nombriliste. Du talent mais peut mieux faire.


Dieu bénisse l'Amérique
Dieu bénisse l'Amérique
par Zsolt Alapi
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Mort à crédit américain... génial, 18 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu bénisse l'Amérique (Broché)
Un auteur découvert par hasard avec "Travaux forcés". C'est vraiment excellent, jubilatoire. Je trouve la traduction excellente tant elle rend bien le langage populaire de Max Zajack. Je n'ai pas encore terminé "Dieu bénisse l'Amérique" mais cette enfance américaine dans une famille pauvre d'origine polonaise est déjà un grand moment de littérature. Souvent je suis pris de fous rires en lisant les aventures de l'auteur. Il y a dans son humour, une forme de politesse du désespoir selon la formule de Boris Vian.

On pense à Céline, Bukowski, Jules Vallès, Gutierrez. Il m'arrive rarement d'avoir un tel coup de foudre pour un auteur. Safranko mérite vraiment le détour. Les critiques ne font pas leur boulot, ce type est génial. On ferait mieux de moins inviter les Nothomb, D'Ormesson and Co et plus des gens comme Safranko.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-18