Profil de D. Cohen > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par D. Cohen
Classement des meilleurs critiques: 185
Votes utiles : 1552

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
D. Cohen
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Patong Beach, Soleils noirs & nuits blanches
Patong Beach, Soleils noirs & nuits blanches
Prix : EUR 2,68

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Etrange et passionnant, 14 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patong Beach, Soleils noirs & nuits blanches (Format Kindle)
Un thriller étrange et passionnant. Une grande institution financière escroquée, un employé modèle disparu soudainement dans les bas-fonds de Bangkok, une banque essayant à tout prix d’éviter des fuites dans la presse.

Un matin de décembre, un inspecteur d’assurance prend un vol pour Bangkok avec pour mission la traque d’un fugitif en cavale. L'ouvrage nous entraîne dans le milieu des prostituées, des ladyboys de Bangkok et Phuket, avec des portraits attachants de filles de bar, de flics thaïlandais.

Les morts inexpliquées s’accumulent. Le fugitif demeure introuvable semblant même n'avoir jamais mis les pieds en Thaïlande. L’enquêteur a de moins en moins envie de rentrer en France. Le roman est écrit à la première personne dans un style très visuel. Nous suivons le glissement progressif de l’enquêteur qui s’identifie chaque jour un peu plus à celui qu’il est censé traquer. Jusqu’au jour où le lendemain de Noël tout bascule…

Bon j’arrête pour laisser la surprise aux lecteurs. Livre dévoré en un week-end pluvieux. Le rebondissement final aux larges implications sociales et politiques est stupéfiant.


Papillon
Papillon
par Henri Charrière
Edition : Poche
Prix : EUR 8,10

4.0 étoiles sur 5 Belle aventure, 12 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Papillon (Poche)
J'ignore si ce récit est vraiment autobiographique tant les aventures vécues par Papillon semblent très romancées mais c'est une belle oeuvre de fiction qui nous fait revivre une époque avec les bagnards, le milieu des Corses, les barbeaux, les gaffes, les porte-clefs. On s'aperçoit que qund même la condition des prisonniers s'est beaucoup améliorée depuis cette époque. le plus beau passage est sa vie de bigame chez les indiens, une vie proche de l'état de nature cher à Rousseau.


Plonger
Plonger
Prix : EUR 14,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Elégant et triste, 29 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Plonger (Format Kindle)
Une très belle histoire d'amour entre Paz, une photographe espagnole (pardon asturienne) et César un journaliste parisien. Le roman est présenté comme un texte pour leur fils Hector, un texte qui parle de sa mère morte, de l'amour, de la séparation. Paz apparait comme une artiste sombre et lumineuse. Sans concession. Le style est élégant, l'histoire un peu triste comme toute les histoires d'amour (qui finissent mal en général). Cela sent l'autobiographie tant César ressemble à l'auteur.

Alors pourquoi ce léger malaise qui perce ? Peut-être parce que l'univers du narrateur semble très germanopratin. On se voit au Lutétia, on est cultivé, on habite le maquis de Montmartre, on part en week-end dans les palaces de Venise ou de Toscane. On rencontre des artistes comme Koons à la biennale de Venise. Impression d'être dans une autre époque. Intemporelle, si loin de la crise actuelle et des soucis matériels de tout un chacun. Un monde protégé. Impression sûrement fausse car les journalistes et les artistes sont fragiles. Impression parfois de Déjà lu. Je retrouve Nicolas Fargues et son histoire d'amour avec une belle italienne (au lieu d'une belle asturienne) de "J'étais derrière toi". Là aussi la langue est belle. Il y a une parenté littéraire. J'ai beaucoup aimé sa description de ce qui semble être Dubai et de la communauté expatriée avec son ami qui y vend des sukuks. Les mots pour Hector, son fils, son mouflon sont également très beaux. Un roman très supérieur à Birmane à mon avis, avec une écriture plus affirmée, plus précise.

Certains peuvent penser qu'il y manque le génie, le grain de folie, la volonté de renverser la table mais on n'écrit pas le Voyage au bout de la nuit tous les jours. Cela reste un très beau roman d'amour écrit dans une langue élégante, presqu'étherée.

C'est déjà beaucoup à notre époque.


Ce cher Dexter
Ce cher Dexter
par Jeff Lindsay
Edition : Broché
Prix : EUR 7,30

4.0 étoiles sur 5 Pas mal mais la fin déçoit, 27 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce cher Dexter (Broché)
Le personnage est intéressant , ses liens avec son passager noir, sa soeur, ses collègues. Mais la fin que je tairais m'a assez déçu. Il n'en reste pas moins que je lirais avec plaisir une autre de ses aventures.


Tous ces pas vers l'enfer
Tous ces pas vers l'enfer
par Jean-Pierre Andrevon
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Talentueux, 19 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous ces pas vers l'enfer (Broché)
Un très beau style et beaucoup d'imagination. Beau recueil de nouvelles pour les amateurs de fantastique. Les nouvelles sont souvent angoissantes et parlent d'un monde lugubre. Je ne connaissais pas cet auteur. Belle découverte.


Travaux forcés
Travaux forcés
par Mark Safranko
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Jubilatoire..., 15 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Travaux forcés (Broché)
Les tribulations de Max Zajack dans une Amérique qui ne fait pas de cadeaux aux pauvres et encore moins aux écrivains ratés.

Entre jobs tous plus pourris les uns que les autres et nanas séduites pour une nuit, Max Zajack en vient à douter de sa vocation artistique tant tout ce qu'il touche se transforme en désastre. Ses aventures presque burlesques sont drôles et émouvantes. Le style est juste et drôle. Je ne connaissais pas cet auteur découvert par hasard mais j'ai envie de lire toute son oeuvre comme lorsque j'avais découvert Gutierrez.

A lire absolument, vous ne serez pas déçus.


Sac d'os
Sac d'os
par Stephen King
Edition : Poche
Prix : EUR 8,10

4.0 étoiles sur 5 Longue vie au King, 12 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sac d'os (Poche)
Un style efficace, un thème personnel puisque le héros Mike Noonan est un écrivain à succès, une belle intrigue. Je ferais trois reproches:

- La longueur du livre qui est parfois un peu pesante.
- Les invraisemblances de cet homme qui dort sans problème dans une maison hantée sans que cela le dérange plus que cela
- La fin qui est presque grotesque dans la maison hantée de Sara laughs

mais ça reste du très bon King... avec de beaux instants d'angoisse.


Tu verras
Tu verras
par Nicolas Fargues
Edition : Poche
Prix : EUR 6,20

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 De belles formules et une émotion, 24 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tu verras (Poche)
Clément son fils est mort en passant sous un métro. Son père professeur essaie de se reconstruire, se sépare d'avec la fille (Caroline) avec laquelle il vivait par habitude. Il essaie d'analyser ce qu'il aurait dû faire et ne pas faire. C'est un livre sur l'amour paternel et la difficulté à aimer un fils avec ses défauts dont le principal est peut-être de nous ressembler.

Comment souvent avec Nicolas Fargues, il y a une observation très précise du monde qui nous entoure. Cet écrivain écrira un jour un chef d'oeuvre mais il devrait peut-être sortir du cadre de sa vie.

A lire par les parents qui ont perdu un enfant.


Que notre règne arrive
Que notre règne arrive
par J.G. Ballard
Edition : Broché
Prix : EUR 8,40

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Quelques fulgurances, pas mal d'ennui, 24 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Que notre règne arrive (Broché)
L'analyse d'une banlieue de Londres où son père a été tué conduit le héros et l'auteur à s'intéresser au consumérisme, sorte de nouveau fascisme mou des classes moyennes symbolisé par le Dôme, un centre commercial. Il y a des fulgurances mais globalement on s'y ennuie pas mal. Pas sûr que je le finisse. Je suis enlisé à mi-parcours.


La théorie de l'information
La théorie de l'information
Prix : EUR 15,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un roman ambitieux au style houellebecquien..., 19 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La théorie de l'information (Format Kindle)
... et pourtant l'idée d'être passionné par le parcours de Pascal Ertanger (un clone du fondateur de Free) n'était pas évidente.

Ce livre est très ambitieux par sa portée, par son travail de documentation parfois ardu pour des non-scientifiques (thermodynamique & théorie de l'information que j'avoue avoir parfois sauté) mais ça change des histoires d'amour à l'eau de rose entre Sèvres Babylone et la place Saint Sulpice dont nous abreuve le roman français contemporain.

Je trouve dans le style froid et technique de Bellanger, dans les thèmes ambitieux des parallèles avec les Particules élémentaires de Michel Houellebecq. Au travers de ce parcours, Aurélien Bellanger retrace la révolution télématique depuis les années 80 jusqu'à nos jours. C'est le roman d'une époque, d'une France qui croyait encore au progrès technique et à sa place dans le monde. La première partie sur l'enfance de Ertanger à Vélizy et sur ses premiers pas dans les sex-shops et le minitel rose est un véritable chef d'oeuvre. Paradoxalement, on est pris par cette aventure qui n'a pourtant rien d'un thriller. L'histoire d'amour avec Emilie est à la fois belle et triste.

La seconde partie sur internet est un peu moins passionnante car nous connaissons mieux cette période. C'est finalement la fin où Ertanger part en vrille dans un délire futuriste post-moderne qui m'a le moins passionné.

Malgré cela j'ai dévoré ce roman en deux jours. Si vous en avez assez des couples qui se font la gueule, se trompent, se séparent ou se retrouvent en claquant des portes, lisez ce grand roman.

Il en vaut la peine.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20