Profil de D. Cohen > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par D. Cohen
Classement des meilleurs critiques: 192
Votes utiles : 1319

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
D. Cohen
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17
pixel
La nuit pacifique
La nuit pacifique
Prix : EUR 14,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une oeuvre inachevée..., 13 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La nuit pacifique (Format Kindle)
J'aime beaucoup la Thaïlande et lire ce livre qui parle de Bangkok était pour moi une évidence. Pierre Stasse a un incontestable talent de plume et il rend bien l'ambiance poisseuse de Bangkok, les états d'âme des personnages, l'atmosphère de la ville sous la mousson.

Alors d'où vient mon sentiment d'inachevé ? Peut-être de l'histoire à laquelle je n'ai pas accroché et au sentiment de roman pas terminé qui me reste après la dernière page.

L'histoire d'Hadrien Verneuil, ce frère qui cherche à venger le suicide de sa soeur Cécile me semble pas mal tiré par les cheveux (surtout si l'on considère le dénouement que je tairai).

Par ailleurs, il y a des choses intéressantes sur la situation dans le Sud thaïlandais, sur la politique thaïe mais là également je reste sur ma faim (ma fin). Que devient Nat emprisonné pour lèse-majesté ?

Il y a aussi des imprécisions, des incohérences. Les scènes finales semblent se dérouler à la campagne. le député a une maison à Kanchanaburi mais les trajets semblent la situer près de Bangkok. On est un peu perdu. De même l'évasion semble trop belle pour être vraie. On a du mal à y croire.

Pierre Stasse est incontestablement un des espoirs de la littérature française mais il gagnerait à s'affranchir du psychologisme de la littérature française contemporaine pour aller dans le charnel, dans le dur. Finalement c'est dans les scènes du combat de Muay Thaï qu'il est le meilleur. Son grand roman sur la Thaïlande reste à écrire.


Le Voyage d'Anna Blume
Le Voyage d'Anna Blume
par Paul Auster
Edition : Poche
Prix : EUR 5,10

4.0 étoiles sur 5 Post-apocalyptique, 30 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Voyage d'Anna Blume (Poche)
Etrange voyage dans une ville entre SF et Kafka. Il y a des barricades à péage, des êtres uniquement préoccupés par leur survie au quotidien. On oscille entre le cauchemar et l'anticipation. Un voyage onirique servi par un style minimaliste qui convient à cette étrange quête à la recherche de son frère. Un livre marquant.


Aux armes citoyens! Plaidoyer pour l'autodéfense
Aux armes citoyens! Plaidoyer pour l'autodéfense
par Paul Lycurgues
Edition : Poche
Prix : EUR 4,97

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A contre-courant, 28 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aux armes citoyens! Plaidoyer pour l'autodéfense (Poche)
Je dois avouer avoir commencé ce petit ouvrage avec beaucoup de réserve tant l'idée de voir mon voisin armé et libre de tirer sur tout ce qui bouge ne me plait pas beaucoup. Mais j'aime ceux qui vont contre les idées dominantes et je voulais connaitre les arguments des partisans de l'auto-défense.

En le refermant, je dois avouer que je ne suis plus aussi certain de mes certitudes. Je persiste à penser que sans l'importation massive de populations la criminalité serait à un niveau plus supportable et l'auto-défense ne serait pas nécessaire comme elle ne l'est pas au Japon. Mais la France est devenue un pays où la violence est devenue si endémique que c'est peut-être la seule solution pragmatique... même si celle-ci m'attriste.

En tout cas, ce livre ouvre le débat à nouveau et mériterait de relancer une vraie discussion démocratique sur le droit des victimes à se défendre quand leur vie est en danger. Les voyous sont armés et sont de plus en plus agressifs, la police fait ce qu'elle peut... le maillon faible est la justice très laxiste.

Tant que la justice ne sera pas plus en faveur des victimes, les victimes qui se seront défendues risquent d'être condamnées plus lourdement que les criminels. Sur la mur des cons du Syndicat de la Magistrature, les portraits de pères de victimes figuraient... par contre, ps de photos de criminels. Ceux-là semblent ne pas être suspecté de "connerie".
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 25, 2013 12:48 AM MEST


L'Egoïste romantique
L'Egoïste romantique
par Frederic Beigbeder
Edition : Broché
Prix : EUR 7,90

3.0 étoiles sur 5 De belles formules..., 23 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Egoïste romantique (Broché)
... dans un chaos cosmique.

Entre Saint Trop', Bali et Paris... Oscar Dufresne promène sa tristesse, ses amours et ses nights.

On sent l'ex roi de la pub dans de belles formules comme "je voudrais qu'il m'arrive quelqu'un" malheureusement ça ne fait pas un livre, comme la suite de dîners, de baises et de lignes de coke ne font pas une vie.

Oscar est un ludion triste à l'image de cette jet-set si superficielle où la forme tient lieu de fond.

Il a tout pour être heureux mais on le sent au bord du vide.


L'islamisme, vrai visage de l'islam
L'islamisme, vrai visage de l'islam
par Hamid Zanaz
Edition : Broché

8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La vérité est révolutionnaire..., 23 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'islamisme, vrai visage de l'islam (Broché)
... disait Lénine. Ce court pamphlet a le mérite de rappeler la véritable nature de l'Islam et de démonter le discours opposant un islam vrai et modéré à un islam altéré et extrémiste.

L'islam y apparait dans sa vérité première: une religion née dans le désert et qui a servi à assurer la domination des nomades sur les riches villes du Moyen-Orient grâce à l'épée. Clément Rosset évoquait dans "le monde et son double" que le fantasme du double trahit toujours le refus du réel. Ceux qui croient dans un islam pacifique et bienveillant se trompent. L'islam est une religion totale qui a vocation à sortir du camp religieux pour organiser la société. Ce pamphlet ouvre un peu plus les yeux de ceux qui sortent à peine de la grande gueule de bois du Vivre ensemble.


La forêt d'Iscambe
La forêt d'Iscambe
par Christian Charrière
Edition : Poche

5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre déjanté, 22 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La forêt d'Iscambe (Poche)
Les laineux et le bel It'van pénètrent dans la terrifiante et tropicale forêt d'Iscambe qui recouvre le Nord de la France. Ils sont poursuivis par les sinistres blagoulets et vont rencontrer Blancheboudine, la reine des termites, les armées de fourmis de Bratoc, le marmouset Kho Kho et les clapattes. Leur but commun est un Paris, capitale du monde ancien, où se trouve les secrets terribles de l'atome, le géant père des clapattes et le Jardin du Luxembourg source de la forêt magique.

Un roman déjanté et post-apocalyptique qui ne peut être comparé avec aucun autre. On accroche ou pas... Personnellement, je considère que c'est un chef d'oeuvre plein d'inventions et injustement oublié.


Stalker
Stalker
par Arcadi Strougatski
Edition : Poche

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre, 30 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stalker (Poche)
On connait beaucoup mieux la SF américaine que la SF russe. La SF est souvent pleine d'idées mais le style est le plus souvent décevant. J'ai lu ce roman très récemment et j'ai trouvé

1) qu'il avait un style superbe pour un roman de SF. Bravo au traducteur Svetlana Delmotte.
2) que l'idée de cette zone et de cette visite est très angoissante, très sombre.
3) que le rouquin est un personnage superbe mi-voyou mi philosophe

Ce livre est tout simplement un chef d'oeuvre qui dépasse la simple SF.


Antifa
Antifa
par Oskar Freysinger
Edition : Broché
Prix : EUR 5,00

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une analyse drôle et lucide, 25 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Antifa (Broché)
Oska Freysinger est peu connu des Français sauf de ceux comme moi qui ont été expatrié et ont suivi la politique intérieure suisse grâce à TV5. Il est là-bas un des leaders de l'UDC: un parti taxé de xénophobe par la gauche helvétique et de résistant par les patriotes suisses.

Au delà de son engagement politique, Oskar Freysinger livre une analyse aussi valable à Paris que sur les bords du Léman. L'antiracisme, l'antifascisme est devenu une arme de destruction massive. Avant pour envahir un pays il fallait bâtir une armée, verser son sang et même quand on réussissait à envahir un pays, il n'était pas facile de s'y maintenir dans un environnement hostile.

Désormais grâce à l'idéologie poltiquement correcte stigmatisant les Occidentaux, il suffit de taxer toute résistance de fascisme. Plus besoin de se battre, il suffit de venir, de demander des aides sociales et de commencer à se multiplier sur le sol de la nation hôte en demandant des allocations familiales. Si les autochtones trouvent cela anormal, ils seront taxés de racisme. Le patriotisme tant vanté chez les Palestiniens, les Algériens ou les Vietnamiens est une tare en Occident. On se demande pourquoi si nos pays sont peuplés de "salauds élevant des bergers allemands" pourquoi toute l'Afrique souhaite venir y vivre.

Oskar Fresinger contribue avec humour comme d'autres (Renaud Camus, Alain Soral, Eric Zeimour) à ouvrir nos yeux. De plus en plus d'Européens se réveillent avec la gueule de bois, obligés de vivre avec des populations hostiles de plus en plus nombreuses sans qu'on leur ait demandé leur avis.

Un livre qui éveillera un peu plus les consciences sur la culpabilisation manipulation en cours en Occident.


Tous ruinés dans dix ans ? : Dette publique : la dernière chance (Documents)
Tous ruinés dans dix ans ? : Dette publique : la dernière chance (Documents)
Prix : EUR 10,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Le Diafoirus de l'économie, 24 juin 2013
M. Attali est le conseiller des Princes qui de Mitterrand à Sarkozy nous ont conduit dans cet abîme de dette.

Est-il le mieux placé pour commenter le monstre qu'il a contribué à créer ? pour faire des prophéties apocalyptiques ?

Je ne suis pas sûr. Il devrait avoir plus de pudeur.

Comme M. Minc, Jacques Attali promène sa moue méprisante sur tous les plateaux de télévision et propose avec la même morgue hautaine qu'hier des remèdes pour soigner les maladies que ses frères les Diafoirus de la mondialisation ont contribué à créer. Si sa compétence était à la hauteur de sa vanité, nous serions depuis longtemps tirés d'affaire.

Il fait partie de ces esprits brillants dont les conseils nous ont tué avec plus de certitude que les médecins de Molière vont saignaient un bourgeois gentilhomme.

Appliquant à tous maux cette double recette,
La fréquente saignée ou la longue diète.

Socialiste hier... libéral aujourd'hui... mais surtout Attaliste et conscient de ses intérêts. Il produit des essais au kilomètre. Jacques Attali est la preuve que les esprits les plus brillants peuvent produire les concepts les plus stériles.


Quand la justice crée l'insécurité
Quand la justice crée l'insécurité
par Xavier Bébin
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

27 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un terrifiant constat d'échec, 21 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quand la justice crée l'insécurité (Broché)
Vous croyez vivre dans un pays où police et justice ont pour mission d'assurer la sécurité des biens et des personnes ?

Et bien ce livre montre que vous vous trompez.

La justice est devenue une machine à créer de l'insécurité, elle sape le travail des policiers. Le laxisme des juges, les dysfonctionnements de la justice, la complexité des procédures sont des armes aux mains des criminels qui prospèrent. Le juge qui fut longtemps un représentant des puissants est devenu un "révolutionnaire en robe" qui prend partie CONTRE la société et CONTRE les victimes. La victime semble être le cadet des soucis des cette justice minée par l'idéologie de l'ultragauche du Syndicat de la Magistrature.

Il faudrait tout balayer pour reconstruire une justice véritablement impartiale et libérée des idéologies et des syndicats. Une tâche titanesque que ne mènera pas Mme Taubira.

On comprend mieux l'épisode du mur des cons et l'absence de réactions des juges devant ce scandale. Quand on pense que ces gens ont pouvoir sur nous, peuvent nous juger... On est terrifié.

Quel pays avons nous construit ?
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 23, 2013 2:30 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17