Profil de Kéckeucavo... > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Kéckeucavo...
Classement des meilleurs critiques: 1.976
Votes utiles : 177

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Kéckeucavo... "hey" (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
Rayman Legends
Rayman Legends
Proposé par Centrale Free Agent
Prix : EUR 21,98

5.0 étoiles sur 5 Absolument Fun, couplé d'une réalisation Magistrale !!! INDISPENSABLE !!!, 19 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rayman Legends (Jeu vidéo)
Il suffit juste d'une exploration des menus et sous-menus pour s'apercevoir du potentiel immensément "fun" que peut proposer ce soft.

Il y a déjà la quête normale si vous suivez sagement le déblocage des niveaux les uns après les autres sans trop vous poser de questions.
Puis pour celui qui pousse un peu plus loin, il y a l'option des challenges quotidiens et hebdomadaires qui vous proposent de nouveaux tableaux, défis et vous classe parmi tous les joueurs connectés. Pour garder son classement et ne pas voir un joueur vous priver de votre récompense (coupe de bronze, argent etc...) il faudra donc être assidu.
Ajoutez à cela les multiples collections et niveaux à débloquer (je ne vous dévoilerai pas tout pour ne pas gâcher la surprise), vous obtenez un challenge de dingue à ne plus vraiment savoir où donner de la tête, d'autant que le concept et diablement addictif.

Des jeux qui proposent multitudes de challenges, il y en a des tas... mais des jeux dont la réalisation est si parfaite qu'elle motive le joueur à pousser jusqu'au bout ses limites, il n'y en a pas beaucoup.
Car c'est là aussi le second point fort de ce second volet de rayman, Si "origins" était déjà chiadé en terme de graphismes, bande son et
jouabilité, ce second volet atteint des sommets car les concepteurs se sont totalement lâchés !
Le résultat est absolument euphorisant, grisant, dément....

Je me suis surpris à refaire des niveaux rien que pour m'en remettre pleins les yeux et les oreilles, la sono à fond ; Par exemple, la réalisation du dernier tableau "castle rock" qui clôture le premier niveau mériterait à elle seule de jouer à Rayman legends ; devoir courir et dégommer des ennemis sur la chanson rock revisitée "black betty" du groupe Ram-jam, m'a fait halluciner !
A l'ère où les consoles next-gen sont des supports privilégiés pour le développement des jeux de guerre, survival-horror ultra réaliste, sanglants et glauques il est bon de pourvoir s'extasier à ce point sur un jeu de plateforme "solaire" qui sorte du lot grâce au soin et au génie créatif qui lui a été apporté...
Un grosse claque aux super-productions glauques à la violence vomitive !

Bref, INDISPENSABLE !!!


The Wanderings of the Avener
The Wanderings of the Avener
Prix : EUR 12,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Au lieu de s'enliser comme moby, the Avener propose..., 19 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wanderings of the Avener (CD)
Le concept est connu, faire du neuf avec du vieux. Loin d'être révolutionnaire ou innovant, Le Dj est allé dénicher de vieux morceaux qui lui parlaient musicalement, pour les rafraîchir et les remettre au gout du jour.
Moby s'y était déjà frotté sans parvenir à se renouveler à partir du 3eme album.
Ici c'est le premier opus du genre par the Aveners, et très franchement c'est une réussite.
Les "ajouts" sont assez subtils, dansants, et le choix des morceaux qui se sont vu customiser, est plutôt bon pour en faire un album homogène et très agréable... on y retrouve certaines influences.
Le "lift" est soigné, et le dj a eu l'intelligence de ne pas sombrer dans la lourdeur et la démonstration à coups de loops convenus et l'abus d'effets en tout genres pour épater la galerie. Du coups les Oeuvres originales ont été (si l'on peut dire ça comme ça) respectées tout en étant réactualisées pour le grand bien de nos oreilles maintenant éduquées pour des sonorités plus modernes.
Bref un album vraiment très cool et sympas qui mérite largement son succès. Je ne m'en lasse pas.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 17, 2015 1:19 PM MEST


Kendji Edition Fourreau
Kendji Edition Fourreau
Proposé par METAMZCI
Prix : EUR 15,68

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 De la musique "Fast-Food" certes, mais qui dépoussière le genre..., 19 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kendji Edition Fourreau (CD)
Quand on aime le cinéma d'auteur et que l'on va voir le dernier fast and furios au cinéma, on sait à quoi s'attendre.
Pour la musique, c'est pareil ; Quand on aime la grande musique, les grands textes, les grandes voix et que l'on écoute l'album de Kendji, on sait à quoi l'on s'expose, on se doute bien de ce qu'on va nous proposer...

Alors pourquoi écouter si on sait que ça va nous provoquer une crise d'eczéma géante ?
Est-il juste de blâmer ce bo goss peut-être un peu puéril encore, surement trop rapidement surproduit à coups de textes faciles certes et de musiques légères, parce qu'il a été ovationné et gagnant d'une célèbre émission de télé-crochet ?

On a le droit de s'insurger contre le phénomène commercial - pourtant on a pas eu besoin d'attendre Kendji pour s'offusquer d'un système, puisque d'autres bien avant lui ont connu le même sort, comme d'autres qui ne sont pas forcément passés par la case pop star, nouvelle star, the voice etc...
En effet, le monde musical et plein de gens dont on ne comprend pas toujours le succès et d'autres qui l'ont mérité et qui ont rejoint le rang des "valeurs sures". Pour autant, même pour ces derniers vous trouverez des détracteurs.

Quoi qu'il en soit, on a tout de même le droit d'apprécier cette musique teintée de soleil et de pop qui dépoussière plutôt bien certains clichés et productions ringardes aux sonorités gitanes...
Le gamin est musicien, il joue plutôt pas mal de la guitare et il chante plutôt bien en plus d'avoir la chance de rentrer dans des critères physiques "vendeurs". C' est rythmé et même si ça vaut ce que ça vaut sur le plan de l'écriture et de la richesse (ou pauvreté) musicale, il faut admettre que parce que c'est bien produit, c'est du coups assez efficace. En tout cas ça a l'avantage de vous faire oublier la morosité ambiante. En écoutant ce disque j'ai eu ce que j'espérais, je ne m'attendais à ni mieux, ni pire. C'est comme quand on va dans une enseigne de burger connue, pas de mauvaise surprise...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 20, 2015 8:55 PM MEST


Vulnicura - Édition Limitee
Vulnicura - Édition Limitee
Prix : EUR 16,99

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Inespéré ! superbe et audible en plus !, 19 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vulnicura - Édition Limitee (CD)
Je crois que qu'après Verspertine (pour moi un le plus bel album de la chanteuse), les égarements conceptuels et expérimentaux de Bjork, parfois pénibles à écouter, m'avaient un peu fait perdre espoir de découvrir un jour ce que je viens d'entendre dans Vulcinura.
Il faut dire qu'il fallait être sacrément courageux (ou aussi perché que la chanteuse ?), persévérant et au moins connecté avec le 3ème type, pour arriver à décrypter les compositions de certains de ces derniers albums sans "saturer" ou frôler la folie.

Alors les inconditionnels de l'expérimental trouveront probablement ce nouvel album un peu trop conventionnel peut-être (en même temps c'est pas difficile vu les derniers délires de la chanteuse), quoi que l'accessibilité n'est jamais facilitée avec bjork, ni acquise dès la première écoute...
En comparaison avec les derniers albums produits, on retrouve donc une oeuvre un peu plus facilement abordable avec toujours ce côté musical extra-terrestre vu certains choix et comme elle est d'une homogénéité absolue, c'est à notre grande satisfaction.

De magnifiques partitions de cordes se mêlent subtilement aux sonorités avant-gardistes et bidouillages sonores que bjork affectionne depuis toujours. Certains titres sont d'une beauté étourdissante, soignés comme jamais.
Mais autant le dire aussi, elle ne nous propose pas là ce qu'il se fait de plus joyeux. L'album est teinté d'une lourde mélancolie. On imagine parfois parfois sans mal, Bjork plantée là au centre de l'une de ces grandes étendues islandaises humides sous un ciel bas orageux, en proie au sentiment oppressant de solitude et à la confusion.

En bref, un album inspiré, magnifique et émouvant qui nous réconcilie avec l'artiste, sans doute une ouvre majeure de son parcours...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 16, 2015 11:14 AM MEST


Rebel Heart - Édition Deluxe
Rebel Heart - Édition Deluxe
Prix : EUR 17,99

24 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Vraiment Perplexe..., 7 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rebel Heart - Édition Deluxe (CD)
Il y a d'abord la version simple avec 14 titres dont on ne comprend pas trop l'édition puisque pour à peine quelques euros de plus on peut s'offrir l'édition deluxe qui comporte 19 pistes. Comme beaucoup j'ai opté pour cette édition pour au final apprendre que pour presque le double du prix de l'édition simple j'aurais pu découvrir les 4 meilleurs titres sur une 3ème édition super deluxe (en tout cas aux dires de certains témoignages) titres absents des deux premières éditions + deux remixes... que dire de la frustration ?!.

Madonna sait bien qu' on peut gagner beaucoup d'argent en faisant des tournées monumentales en stades, mais à l'heure où le téléchargement illégal est monnaie courante, pour continuer à gagner de l'argent en vendant du CD, il faut donc faire dans la quantité ... c'est en tout cas un choix et un argument qui peut jouer sur la compulsion à l'achat. Ici le choix marketing semble s'être fait au détriment d'une certaine qualité artistique... et la multiplicité des éditions sème déjà la confusion...

Cette confusion se retrouve donc dans la qualité des morceaux proposés, puisque c'est un peu le grand bazar sonore sur la galette. Les genres et styles se mélangent, avec bien entendu des sonorités actuelles, il y a du bon (Ghosttown) et du très mauvais, du gentillet et du moins gentillet, du tout et du n'importe quoi aussi... et quelques jolies ballades qui limitent le massacre...

Ce qu'il me manque dans cet album c'est la présence d'énormes titres phares, je parle de ceux de la trempe de music, vogue, hung up, celebration etc... bref, des titres intemporels et efficaces avec un son énorme qui "claquent" vraiment et vous suivront pour les prochaines années.
Je vous parle de ces titres qui quand Madonna les sortaient, elle vous confirmait que c'était elle la boss !!! On a peut-être pris de mauvaises habitudes à attendre cela d'elle...

Malheureusement, avec cet album "rebel heart", même après plusieurs écoutes peu de titres se démarquent ... et pour ma part certains ne passent vraiment pas... Motivé par les avis dithyrambiques que j'ai pu découvrir sur différents sites, j'ai pourtant bien essayé l'auto-persuasion en écoutant l'album en boucle, mais rien n'y fait, ce disque a fini par me gonfler...

Alors grâce à la quantité et variété des titres on est obligé d'admettre que ce volet est peut-être au dessus des insipides "hard candy" et "mdna", pourtant dans ces deux albums il y avait des titres qui claquaient bien plus que "living for love" (lequel sera vite oublié) dont j'aurais du me méfier ne présageant déjà pas le meilleur...
Pour moi cet album ne colle pas vraiment à "du Madonna" et m'a laissé perplexe. Au risque de passer pour un extra-terrestre, je ne rejoins pas l'avis de ceux qui prétendent qu'elle signe là son meilleur album depuis 10 ans...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (15) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 26, 2015 1:15 PM CET


La Zone du Dehors
La Zone du Dehors
par Alain Damasio
Edition : Poche

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Fiction ou anticipation ? personnellement... j'ai adoré !, 1 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Zone du Dehors (Poche)
le style poussif de l'auteur peut être un frein au plaisir de lire, tant il peut considérablement complexifier la compréhension de certaines idées.
Pour apprécier ce livre il faut donc surmonter cela, prendre le temps de se familiariser avec le type d'écriture et ne pas céder à "la facilité du renoncement" notamment au cours des longues palabres (parfois trop longues)... D'ailleurs, garder espoir et se battre pour ses idées, sa liberté et ne pas être "l'objet" d'un système, sont les messages directeurs de ce roman. Si vous tenez bon, votre satisfaction n'en sera que plus grande.

Ce bouquin s'avère être extrêmement riche, intéressant et accrocheur de part sa construction.
Le génie et l'intelligence de Damasio sont largement démontrés. En terme de créativité Il y a donc un travail titanesque. On est surpris par son ambition imaginative et le développement des différents concepts et techniques qui conditionnent la société de Cerclon. Les idées sont remarquables.

En outre Il serait simpliste et injuste de qualifier ce roman de "remake" de l'oeuvre d'ORWELL, tant il apporte un regard bien plus actuel sur l'évolution de nos sociétés. L'oeuvre de Damasio s'en retrouve beaucoup plus excitante et bien moins austère et/ou sinistre à lire que 1984, même si l'idée reste effrayante. La projection dans un univers futuriste, apporte le côté science-fiction pure qu'il manquait à l'oeuvre d'Orwell, cet aspect plus "fantastique" qui rend l'histoire encore plus passionnante à découvrir et qui en fait un livre encore plus audacieux !

Si vous avez lu "la horde du contrevent" (épique et magnifique) et avez survécu au langage créé pour l'occasion, "La zone du dehors" vous paraîtra bien plus accessible dans la forme...malgré quelques lourdeurs. Si vous n'avez lu aucun des deux alors vous êtes passé à côté d'un grand auteur dont les oeuvres se font rares.

Je vous encourage donc à vous y plonger car Damasio propose un roman fort et Indispensable qui invite à la réflexion...sans pour autant négliger le suspens et l'action...
Accrochez-vous jusqu'au bout, ce grand livre est un hymne à la liberté...


La Tour Sombre : La clé des vents
La Tour Sombre : La clé des vents
par Stephen King
Edition : Broché
Prix : EUR 6,00

4.0 étoiles sur 5 Je pardonne..., 17 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Tour Sombre : La clé des vents (Broché)
Je pardonne à Stephen King dont je suis fan depuis 25 ans de s'être servi du titre de "la tour sombre" pour faire paraître cet add-on au tome 4, largement dispensable à l'oeuvre magistrale qui en est liée, ici prétexte à nous pondre un comte fantastique qui nous fait penser au monde de Narnia en version plus "trash" et une histoire d'homme métamorphosé qui sème la terreur dans la petite ville de Debaria... histoires qui laissent un goût de déjà lu...

Par ce qu'il faut être honnête : Seulement 50 pages de ce bouquin qui en comporte 300, sont liées à la quête de Rolland, autant dire...peu de choses !

C'est que le coups de givre approche, une tempête de glace qui n'épargne aucune vie. Rolland et son équipe se réfugient alors dans un abri. C'est l'occasion pour lui de leur raconter auprès de l'âtre, tandis que les éléments se déchaînent dehors, une première histoire de son passé, dans laquelle vient s'embriquer une seconde que lui racontait autrefois sa mère...
Le reste du livre est basé sur cela car le coups de givre passé et les histoires comptées, le ka-tet reprend sa route vers la contrée des Callas et de Tonnefoudre (tome 5)... fastoche oserait'-on penser...

En effet, parce que la plus longue des deux histoires racontées par Rolland à son Ka-tet, auraient largement pu être éditée indépendamment de "la tour sombre" sous forme de nouvelle, alors ça sent en effet un peu la triche et la facilité.
Dans le même principe Rolland aurait tout aussi bien pu nous raconter "les yeux du dragons" ou "la petite fille qui aimait tom gordon" (deux autres romans de S.K.) en changeant quelques noms, en y incluant comme décors le sentier du rayon et le vocabulaire propre au monde de la tour sombre, pour les rattacher à cette saga quitte faire encore deux tomes de plus, que s'arracheront forcément les fans...

Mais comme tout fan et bien... je pardonne à Stephen king qui a probablement voulu faire plaisir ainsi à ses lecteurs en leur permettant de retrouver les principaux protagonistes de la tour sombre et de se replonger dans l'ambiance de cette saga monumentale.
Je pardonne car il faut reconnaître que c'est encore raconté avec passion, avec autant de sensibilité et de justesse que dans "magie et cristal" et que la lecture de ce tome m'a procuré un tel plaisir, qu'elle m'a donné l'envie de recommencer la saga toute entière et/où de me relancer dans les meilleurs romans du KING (Shining, Misery, Dolores Claiborne, Charlie, Ca, la ligne verte, Dôme etc...)

Alors oui...Stephen King est probablement un redoutable manipulateur que l'on pourrait soupçonner de "triche" (et ce pas souvent que ça arrive) mais quand c'est pour son plus grand bien, peut-on le lui reprocher ?
Il reste avant tout l'un des meilleurs conteurs d'histoires et quand il le fait dans la langue de Gilead, dans le monde du pistolero, il faut avouer, si fai, que ses histoires prennent une belle dimension ...


Tomb Raider [import anglais]
Tomb Raider [import anglais]
Proposé par curbmedia-fr
Prix : EUR 19,35

5.0 étoiles sur 5 L' aventure "choc" de Lara Croft ...virage à 180°, 14 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tomb Raider [import anglais] (Jeu vidéo)
Vous allez vivre là l'aventure la plus "tendue" et flippante de la série. Ceci est surtout du aux choix de l'ambiance, mais attention, la saga a gagné en maturité et vous plonge cette fois dans l'horreur...interdit au moins de 18 ans, on a vite fait de comprendre pourquoi.

Lara et son équipe s'échouent sur une île emprise de forces obscures et occupée par des fanatiques de rituels morbides. l'île subi les éléments météorologiques les plus extrêmes ; les tempêtes de pluie et de neige, les rafales de vents ahurissantes, les orages s'abattent en continue, vous n'aurez que quelques rares éclaircies... L'ambiance est sombre, ça pue la mort, la catastrophe, le cataclysme etc... Tout est désolation. Les statuettes incas qui balisaient autrefois vos parcours, ont laissé place à des cadavres empalés en putréfaction...

Ce nouveau volet est assez déroutant car ressemble plus à un mix des derniers Résident Evil et Uncharted, qu'à un nouvel opus de Tomb Raider.
On pense assez rapidement à résident evil avec ses situations de stress en huit clos en compagnie de redoutables prédateurs, soutenues par une bande son redoutablement efficace, puis les phases de shoot musclées à la "Uncharted", agrémentent continuellement le jeu.
Alors oui, l'aventure est tendue, le joueur est souvent sous pression et tension, avec très peu de répit. Les maîtres mots sont la survie et le combat. Certaines parties sont stressantes. En résumé on morfle tout le temps, au point que des pauses sont nécessaires pour faire redescendre l'adrénaline.

En dépit de du parti pris par les concepteur en terme d'ambiance "glauque" et "noire" qui risque d'en rebuter plus d'un, le jeu n'en demeure pas moins excellent et propose en plus de la quête principale de multiples opportunités d'amélioration des armes et compétences en cumulant des trésors et/ou les défis qui vous feront gagner des points d'expérience. C'est ce côté du challenge qui vous fera renouer avec l'exploration, si chère à la série... mais pour apprécier ce jeu, il faudra oublier les précédents Tomb Raider, leur côté un peu naïf, et les heures passées à s'extasier devant les gigantesques temples baignés de lumières plantés au milieu de forêts tropicales luxuriantes, bref il ne faut pas s'attendre à retrouver ce qui a fait le succès de la série... Si les précédent invitaient aux voyages, celui-ci aura vite fait de calmer vos envies...

Enfin, la palme revient à la réalisation car il s'agit là, techniquement, d'un des meilleurs jeux que l'on peut trouver sur ps3. Les décors, bien que froids et glauques sont somptueux et détaillés, la jouabilité est précise et parfaite. Aucun bug ne vient ternir l'expérience. L'animation est sans faille, les caméras sont parfaitement gérées. Les bruitages les l'excellente musique maintiennent le joueur sous tension. On frôle le zéro défaut et La durée de vie est plus que généreuse, si l'on laisse la part belle à l'exploration et aux défis... il y a de quoi faire.

Voici un grand jeu, mais qui vous plonge dans une aventure violente, choquante et intense qui donne des frissons... à ne pas mettre entre toutes les mains.


Restriction
Restriction
Prix : EUR 14,99

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Encore une fois très efficace et addictif, un pas de plus vers la créativité..., 8 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Restriction (CD)
déroutant au début, puis on y découvre une certaine homogénéité dans son ensemble. Ce qui dérange au départ c'est le choix de sonorités "sales", de percus saturées issus des programmation ici quasi omniprésentes puis viennent se greffer les harmonies, les voix sublimes et planantes, les ruptures, les arrangements subtils... bref tout ce qui est cher au groupe...
plus j'écoute, plus j'aime. les morceaux sont d'une grande qualité.
Un opus ambitieux pour son parti pris. Le groupe parvient à se renouveler et c'est tant mieux, il nous offre là un très bel opus, vraiment homogène et surprenant.


Gravity + 2001, l'odyssée de l'espace [Blu-ray]
Gravity + 2001, l'odyssée de l'espace [Blu-ray]
DVD ~ Daniel Richter
Proposé par Magic-Boutic
Prix : EUR 21,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 en portage En HD époustoufflant, 8 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gravity + 2001, l'odyssée de l'espace [Blu-ray] (Blu-ray)
le portage en hd de 2001 est tout simplement bluffant et la qualité du travail effectué sur l'image, est un argument à lui seul pour découvrir ou redécouvrir ce film !!!. La qualité de l'image et de la photographie sont absolument hallucinantes.
Si faisais visionner ce film par mes petits neveux en leur disant qu'il viennent de voir un film sorti en 1968, pour sur, ils me le croiraient pas
à propos de 2001 voilà un film qui divise, les uns crient au chef d'oeuvre, les autres restent perplexes à propos dernière partie du film..mais je ne suis pas là pour relancer un débat qui dure depuis 50 ans...

Concernant GRAVITY Il n'est pas besoin de revenir sur la qualité de sa réalisation. Même si on reste dans l'espace, voici un film dans un registre différent, un film réalisé pour offrir un spectacle visuellement renversant et absolument unique (à voir sur un grand écran de préférence) et même si cela c'est fait au détriment de la profondeur du scénario on le lui pardonnera... il n'y a pas deux films aussi spectaculaires visuellement que celui-ci dans l'histoire du cinéma... visionner ce film relève de l'expérience.

Avec ce coffret, la combinaison des genres forme un équilibre parfait grâce à ces deux chef-d'oeuvre qui vous feront partir dans l'espace...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9