undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de Kéckeucavo... > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Kéckeucavo...
Classement des meilleurs critiques: 1.139
Votes utiles : 369

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Kéckeucavo... "hey" (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Madonna : Confessions tour
Madonna : Confessions tour
DVD ~ Madonna
Prix : EUR 22,00

5.0 étoiles sur 5 L' extase !!!, 24 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Madonna : Confessions tour (DVD)
Les concerts de Madonna je les connais tous. Soit pour les avoir vu en vrai quand j'avais la chance d'y assister, soit en dvd.
Pour moi les meilleurs sont le Girlie Show, le MDNA tour et celui-ci, le confession tour.

Ici Madonna comme à son habitude très pro, s'est entourée des meilleurs perfomers, cascadeurs, danseurs, mais pas que...
La track-list regroupe aussi des titres de choix génialement revisités pour les plus anciens, grâce à des arrangements de haute volée et enchaînés, appuyés par une mise en scène somptueuse, des lumières et de splendides effets spéciaux..

Comme à son habitude le show est divisé en quatre parties. Tantôt sophistiqué, tantôt plus grave (car les shows de Madonna c'est aussi l'occasion de faire passer des messages pour procurer d'inoubliables moments d'émotions et nous faire réfléchir), tantôt déjantés où Madonna se donne sans retenue à nous faire oublier son âge, Tantôt festif pour clôturer magistralement l'un de ses plus grands concerts avec une maestria jamais atteinte chez ses concurrentes!
Madonna c'est la "Queen" et ce show d'un niveau exceptionnel en est la preuve.

Ce spectacle magnifiquement filmé, sans trop d'ajouts d'images et d'effets immortalise une de ses plus belles tournées. On en prend plein la vue, pleins les oreilles. C'est de très loin un des plus beaux concerts qu'il vous sera donné de découvrir, ou revoir...

Il n'y a plus qu'une seule artiste encore en vie avec un tel cursus qui soit capable d'offrir ce niveau de spectacle... si vous doutez encore, et s'il n'y avait qu'un seul show de Madonna que vous souhaiteriez découvrir pour vous convaincre, je vous invite à visionner le confession-tour, vous m'en direz des nouvelles. Si vous êtes amateurs du genre et que vous n'êtes pas debout à danser dans votre salon, en visionnant le final de ce Show démentiel c'est qu'on ne peut plus rien pour vous. lol


Cadres noirs
Cadres noirs
par Pierre Lemaitre
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

3.0 étoiles sur 5 Malsain, terriblement accrocheur... et très déstabilisant., 26 février 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cadres noirs (Poche)
Ici les méthodes de recrutement sont extrapolées certes pour atteindre ce qui peut se faire de pire en terme d'humiliation. Ici les manipulations sont poussées à l'extrême tout comme les démarches d'un homme au chômage en déroute qui veut sauver son honneur...
La lecture de ce livre provoque autant d'effarement que de colère au point que je la déconseillerais radicalement à tous ceux qui traverserait une période difficile dans leur emplois, où leurs démarches pour trouver un emploi.

S'il ne s'agit là que d'une fiction Pierre Lemaitre ne fait pas l'autruche sur la dénonciation des comportements les plus abjects de collaborateurs en quête de reconnaissance, prêts à tout pour garder un poste ou se voir promu.

Ce livre noir est révoltant et l'on a droit à tout ; stratèges, trahisons, coups-bas, manipulations, chantage, bref ... finalement tout ce qui constitue
nos environnements de travail, sauf qu'ici ça va vraiment très très loin...

Accrochez-vous, ce "page turner" est intense mais laisse aussi un goût amer sur notre société parce que tout ce que l'on ne préfère pas voir, ni entendre pour se préserver soi-même sur les réalités du monde du travail, vous explose à la figure au fil des pages et ne vous fera plus voir votre supérieurs du même oeil.

Après l'histoire vaut ce quelle vaut et j'ai trouvé la fin rocambolesque, dommage car la première moitié du livre et menée d'une main de maître et s'avère passionnante. Vous êtes prévenus...


Billet de Femme (CD-Livre)
Billet de Femme (CD-Livre)

12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Romantisme, poésies et compositions., 8 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Billet de Femme (CD-Livre) (CD)
Loin d'apprécier le personnage qui manque selon moi sévèrement d'humilité au point d'en devenir souvent agaçant, je reconnais qu'obispo est capable du pire musicalement comme du meilleur.

Tandis que certains s'évertuent à reprendre du goldman, du barbara prétexte à des albums de piètre qualité, obispo , avec "billet de femme" revient avec une véritable proposition qui le fait sortir des sentiers de la variétoche bon marché.

"J'ai tout composé moi-même" avoue-t'il lors d'une interview, d'une fierté non dissimulée et cette fois c'est tout à son honneur car les compositions sont très léchées, les arrangements chiadés et que devrais-je dire des partitions de cordes qui accompagnent les titres ; tout simplement magnifiques ! Les mots sont posés sur cette musique sublime avec délicatesse, font de l'oeuvre une ouvre poétique d'une belle homogénéité et romantique sans être démodée ou ringarde pour autant.

Je peux comprendre le scepticisme des fans d'obispo qui l'aiment dans le registre spécifique de la variété plus rock, et le trouveront ici ennuyeux, (à tort), mais ici le génie et l'inspiration de l'artiste s'expriment et font de cet album un disque vraiment intéressant tant au niveau des textes que des partitions.
ce nouvel album prendra sans doute la place d'oeuvre majeure dans la discographie du musicien, même si elle n'emportera pas toutes les adhésions... en tout cas il a la mienne car je pense que c'est une réussite.


This is acting
This is acting
Prix : EUR 14,99

Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Là c'est carrément l'overdose !, 6 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : This is acting (CD)
Alors voilà Sia a sorti 1000 forms of fears, dans une tonalité spécifique, une énergie telles qu'elle s'est vue propulsée au sommet des charts.
Cet album se voulait radicalement différent des précédents et créait la surprise avec des titres d'une puissance étourdissante.

Sia remet le couvert avec "This is acting" . Mais l'ambiance , les sons, le style son si calqués sur le précédent album avec la qualité en moins que je me suis demandé s'il ne s'agissait pas là de titres avortés de la maquette de 1000 fORMS OF FEARS.
Comme 1000 forms avait déjà fait son effet, This is acting arrive comme un plat réchauffé et du coups déçoit. Les titres de plus, sont beaucoup moins traités avec finesse. Sia déborde d'énergie certes, mais hurle du début à la fin à nous donner la migraine et nous force à zapper..
Dans le style 1000 forms of fears, suffisait donc amplement ... Les titres sont surchargés...

Le copier/coller prolifique n'a pas marché sur moi ...


ANTI - Edition Deluxe (3 titres bonus)
ANTI - Edition Deluxe (3 titres bonus)
Prix : EUR 15,99

8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Album d'une Grosse feignasse ou d'une reine de la supercherie ?​, 6 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : ANTI - Edition Deluxe (3 titres bonus) (CD)
Si une sortie d'album n'avait pas été appuyée par autant de coups publicitaires, mini clips pour une parque connue de smartphones, captures de rihanna avec un casque en or D&G à 8000 euros (délire mégalo ?) entrain d'écouter son propre album, j'aurais sans doute attendu moins de cette sortie.

Il se trouve que même si je ne suis pas accros aux réseaux sociaux, twit and co, il m'aurait été difficile d'échapper à tout ce tapage à moins de vivre en ermite.. et encore...

Comme je fais partie du troupeau moi aussi, mon impatience s'est donc accrue à chaque piqure de rappel ...pour une sortie qui a systématiquement été reportée ...
Comme j'adore Rihanna alors j'en attends beaucoup. Il faut dire que jusqu'à présent elle nous a surtout proposé des tubes d'une efficacité redoutable.
Comme l'album est sorti, j'ai donc fait partie des premiers milliers (lol) à le découvrir...

Sauf que tout au long de l'écoute, j'ai continué à être en attente... et j'ai tenu, tenu pour ne pas zapper au moins la première moitié en me disant, ne t'inquiète pas le début est gentil mais le lourd va arriver, comme le final d'un feu d'artifice.
Oui j'ai tenu sauf que bouquet final n'est jamais arrivé !!! même en version deluxe... et d'ailleurs pourquoi une version deluxe??

Alors j'ai écouté, puis réécouté pour débusquer la perle qui me manquait, en me disant que mon excitation de la découverte m'avais surement fait passer à côté de quelque chose ...j'ai écouté une fois, puis deux, puis dix... et sur les 16 titres (moins les 2 qui ne sont que des "interludes" bidouillés), j'ai donc débusqué 3 ou 4 morceaux qui ont retenus mon attention, seulement 4 !!!
4 titres sur 14 !!! :

"Considération", ce joli titre introduit le disque laissant croire au meilleur, puis Il y a "work", tient !! comme par hasard il est sorti en single... Ensuite vient "desperado" avec son interprétation formidable. Et enfin il y a "same ol'mistake" nonchalant comme une grande partie de ce disque, mais beau... exit le titre "bitch better have my money" absent de "Anti"... étonnant

Le reste n'est que du R'n'B lambda sans surprise, sans originalité, sans intérêt, et quelques ballades tout justes bonnes pour accompagner un feu de camps sur une plage. "Higher" est vocalement poussif et limite insupportable, et "close to you" est un titre très moyen qui rappelle un titre d'alicia keys ... le tout est faiblard, d'une suffisance exaspérante ... donc terriblement décevant.

Il n'y a aucun titre de la trempe de ceux qui remuent les foules, mais à défaut d'avoir cela on aurait pu avoir droit à de la qualité, de l'originalité, une proposition à la hauteur des prétentions, au moins des titres classieux à défaut d'un patcwork même pas homogène ...
Ah pardon excusez moi, c'est juste parce que c'est un album plus personnel, donc c'est pour ça... et bien je vous le dis Rihanna a toujours eu ce côté nonchalant et désinvolte (son attitude lors des concerts ne la trahit pas) , et bien cet album est tout simplement à l'image du personnage. Tout ce tapage, toute cette attente, tout ça pour ça aurais-je envie de dire... pfffffff...

La meilleure idée que Rihanna a pu avoir à propos de cet album, c'est de le proposer gratos en ligne et c'est une bonne idée dans le sens où ceux qui ont profité de l'aubaine ne pourront pas dire qu'ils se sont fait "rouler" contrairement à ceux qui l'auront acheté ...
Rihanna ferait mieux d'arrêter la fumette, de bouger son boule et proposer quelque chose de "travaillé" et "inspiré" , si elle ne le fait pas pour elle, elle pourrait le faire pour le respect de ses fans... Anti est un album qui fait l'effet d'un soufflet...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 10, 2016 12:35 PM CET


Faith
Faith
Prix : EUR 8,51

5.0 étoiles sur 5 Le grand premier "lâchage" de George, 25 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Faith (CD)
1986 George Michael et son complice mettent un terme au groupe Wham qui faisait hurler les filles de bonheur..(et pas que des filles) avant de les faire pleurer laisser planer le spectre d'une fin de carrière.

Mais G.M. bat le fer tant qu'il est encore chaud en enregistrant la même année Faith. Il en profite au passage pour changer radicalement de look, il laisse au placard les chemises ringardes et met un terme définitif aux ballades sirupeuses pour midinettes.
Le tombeur George nous apparaît plus sexy que jamais avec tous les accessoires, piercing mis en avant, perfecto en cuir, et jean moule-boules pour le plus grand bonheur des fans qui frétilleront à la vue de ses déhanchements. Mais si G.M. se présente ainsi un peu en boy-toy c'est aussi pour dévoiler une nouvelle image représentative de l'esprit de L'album Faith et là c'est la claque !!!
Un album d'une énergie incroyable qu'il défend avec une implication rarement vue chez un artiste, des titres musicalement avant-gardistes et des ballades à tomber par terre qui le font passer du statu d'artistes pour fan pré-pubères à celui d'artiste inspiré, engagé, mature et accompli !
Faith, I want your sex (version de 9 minutes), hard day, et monkey déchirent gravent ...
Father Figure, one more try, sont des concentrés d'émotion
Ces 5 morceaux méritent à eux seuls d'acquérir l'album mais le reste est loin d'être pourri...

Redécouvrir ce disque en version remastered est donc un bonheur pour ceux qui l'on connu au moment de sa sortie, après j'émets tous de même quelques réserves à propos des ajouts ; Des instrumentaux et remix sans grand intérêt.

Artiste peu prolifique, il est du genre à surtout faire dans la qualité et les 3 albums originaux qui suivront à plusieurs années d'intervalles prouveront que G.M. est un artiste aussi perfectionniste dans dans les compostions, les arrangements que dans l'interprétation . Il suffit d'écouter "cowboys and angels" tiré de l'album listen without prejudice et le chef-d'ouvre qu'est l'album "older" d'une classe rarement atteinte dans l'univers musical, pour découvrir le grand potentiel de cet artiste.
L'album "patience" est la 4ème et dernière "perle" du chanteur qui va disparaître peu à peu des devants de la scène et se laisser aller à notre grand regret...
Pour le souvenir de la grande époque musicale de George Michael avant son repli sous drogue et dépression, il reste le "live in london" qui en blue-ray est une merveille...


Sony MDR1ABTB.CE7 Casque audio Noir
Sony MDR1ABTB.CE7 Casque audio Noir
Prix : EUR 309,90

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un concentré de technologies... cela a un prix., 10 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sony MDR1ABTB.CE7 Casque audio Noir (Appareils électroniques)
La sensibilité et les préférences auditives sont une affaire de goûts totalement personnelle. Voilà ce que j'en pense de ce casque après une grosse semaine d'utilisation.

Autant le dire tout de suite ce casque de Sony n'est pas du plus discret avec son apparence plastique "mastock".
En effet ce modèle n'est pas ce qu'il existe de plus esthétique et de plus "fin" dans la gamme des casques bluetooth circum oraux (qui entourent l'oreille). Niveau design, Je préfère de très loin le design de l'AKG K845BT dont les performances audio ne sont plus à démontrer non plus.

Ce casque Sony existe aussi en argenté avec les coussinets marron, bien plus "vintage" et joli que le modèle noir, mais l'écart de prix prohibitif de l'argenté (presque 400 euros) pour des performances égales au modèle noir (Que l'on trouve en général à partir de 215 jusqu'à 360 EUROS selon les vendeurs), m'a fait choisir ce dernier... Touché à 217 euros avec en plus 20% remboursés par sony avec son opération promotionnelle, cela m'a permis de faire l'acquisition d'un casque haut de gamme à moins de 200 euros, qui est pour moi le seuil maximum pour l'achat de ce type d'article.
Le modèle noir est donc fourni avec sa housse de protection, son cable usb pour la charge de la batterie et un cable jack d'une longueur correcte pour avoir une option "filaire" si la batterie tombe en panne.

Ce qui frappe au premier abord, en dépit de l'apparence mastock, c'est le confort.
Le casque, malgré sa grosseur ne comprime absolument pas, mais je constate aussi que son réglage d'origine (serré au maximum) est tout juste suffisant pour rester stable sur ma petite tête, si j'avais du faire du jogging avec, je l'aurais perdu...
Même si je ne serais pas allé courir avec un casque à plus de 200 euros car pour cela j'utilise un casque à moindre coût, c'est un point à évoquer pour les sportifs qui ne peuvent se passer de leur musique en pratiquant leur discipline. Il me semble que ce casque ne sera pas adapté.
En tout la construction des oreillettes sur pivot, orientables horizontalement et verticalement, a l'avantage de contribuer au confort mais aussi de corriger leur positionnement sur les oreille pour profiter du meilleur son. C'est un détail qui n'est pas privilégié chez tous les fabricants... reste à tester la solidité dans le temps car les pivots, s'ils sont un atout, correspondent en général aussi aux parties "fragiles" d'un casque.

L'appareillage en bluetooth avec mon smartphone s'est faite une rapidité déconcertante grâce à la technologie NFC.
Une fois le premier appareillage fait, le casque se connecte automatiquement à la source (smartphone, pc etc...) à chaque mise en route et ce avant même que l'on ait eu le temps de vérifier si la connexion bluetooth est bien établie.
Je dois avouer que de mes 3 casques bluetooth (phillips, akg...) c'est le sony qui s'en tire le mieux en terme de qualité de réception du signal. La porté est donnée pour 10 mètres et Sony ne vend pas que du rêve car on n'en est vraiment pas loin.
A l'écoute, la diffusion des musiques ne subit aucun décrochage quels que soient les endroits où je ma ballade dans la maison. Je peux même laisser mon smartphone dans mon salon et sortir sur ma terrasse. C'est lorsque je m'aventure dans mon jardin que se manifestent les premières coupures, mais j'habite une maison avec des murs de 50 cm d'épaisseur et à ce moment là je me trouve déjà à plus de 7 mètres de mon smartphone, à l'extérieur, avec la porte d'entrée fermée... pour du bluetooth la réceptivité est donc exemplaire.

Pour ce qui est de la restitution, elle est parfaite ! ... Là non plus, Sony ne nous a pas pris pour des pigeons avec son argumentaire.
J'utilise surtout des fichiers FLAC et ne déplore aucune distorsion, même à volume élevé. La musique est restituée avec un sens du détail ahurissant grâce au diaphragmes HD de 40 MM et effectivement l'ampli intégré au casque met en lumière des sons qui avaient tendance à rester à dans l'ombre sur d'autres casques.

Je trouve les basses suffisantes et très percutantes sur les nouveaux albums pop ou Rn'b, mais je suis tout de même un peu gêné par la prédominance des médiums. Pour moi un petit rééquilibrage s'impose donc pour satisfaire mes goûts.
Au final même si la restitution est de grande qualité, le son manque à mon goût de douceur et de "rondeur" et cela me gène un peu.
A fort volume le son du Sony a tendance à devenir "agressif" alors qu'au contraire mon casque Akg me semble tout de même plus doux et équilibré de ce côté là sans pour autant perdre en intensité, ni en détails dans les basses ou les aigües dès que l'on augmente le volume.
Il me faudra donc faire plusieurs essais avant de ne trouver l'équilibre parfait à l'aide de l'équaliser avant de pouvoir espérer une écoute supportable dans la durée à volume élevé.
Pour l'instant j'utilise le casque chez moi, donc je n'ai pas besoin de monter le volume plus que de raison, mais peut-être que dans un avion ou un train je n'aurai pas le choix pour couvrir les bruits parasites de l'extérieur et qu'à ce moment là une écoute prolongé deviendra "fatigante".
Dans tous les cas, La puissance est largement suffisante et je doute que même un amateur des forts volumes utilisera le casque à son volume maximum.

Ensuite, ce qui démarque ce casque des mastodontes du même segment, c'est la qualité du système de commandes à distance qui réagit instantanément avec mon galaxy s4 pourtnat déjà obsolète (on peut vérifier la compatibilité -totale ou partielle- du casque avec son smartphone sur le site de sony).
Pour augmenter, baisser le volume ou changer de titre il suffit de passer le doigt dans une direction ou l'autre sur l'écouteur droit. Simple et efficace et à moins d'être blond, l'option tactile n'est pas sujette à trop "d'accidents". La réactivité est tout simplement impressionnante et ne souffre d'aucun bug, c'est un atout majeur de ce casque.

Le mode "micro" lors d'un appel fonctionne bien en intérieur, je ne l'ai pas testé en extérieur.
Enfin l'autonomie est donnée pour 20 heures, rechargeable en seulement 4 heures, ce qui en fait un des casques du marché qui possède la meilleure autonomie actuellement... Un led témoin de charge vous informe quand il faut recharger.

Pour moi ce casque bluetooth Sony est tout bonnement un casque de très bonne qualité même si son design n'est pas, selon moi, des plus réussi. L'efficacité des commandes à distance couplée à la qualité de la porté de la réception bluetooth sont les deux arguments qui ne me font pas regretter mon achat car c'est ce qu'il manquait à mon casque AKG que j'adorais pourtant pour sa restitution sonore.
Ses performances techniques et audio de ce casque Sony sont suffisamment remarquables et qualitatives pour justifier son achat, mais pas à plus de 250 euros pour un casque au design pas franchement réussi et fait que de plastiques... c'est le seul bémol qui me fait douter du rapport qualité/prix... à voir dans le temps.
.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 6, 2016 12:48 PM CET


Toujours un Ailleurs
Toujours un Ailleurs
Prix : EUR 18,99

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Intense et méditatif, 30 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Toujours un Ailleurs (CD)
Sans renier ses racines et ses idées, Anggun se livre à nouveau ici ces avec sa voix sensuelle et toujours magnifiquement posée avec émotion et conviction, sur des partitions auxquelles ont participé Deep forest, sans sombrer dans les samples abusifs et les effets poussifs en tout genre. Le résultat est magique et oscille entre world musique et très belles ballades, on écoute, on voyage et parce que l'on voyage on réécoute...
J'adore sa signature vocale, sa force d'interprétation qui fait de cette chanteuse, une artiste qui sort du lot d'une variété sirupeuse et de bas étage. Les musiques sont inspirées et les arrangements subtiles, enfin les textes sont justes.
Cet album est une réussite et un cadeau d'une qualité qui surpasse les deux précédents opus.


1492 Christophe Colomb : conquest of paradise
1492 Christophe Colomb : conquest of paradise
Prix : EUR 8,07

5.0 étoiles sur 5 Une Oeuvre de diamantaire., 22 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : 1492 Christophe Colomb : conquest of paradise (CD)
Ce disque est si bien réalisé qu'on en oublie qu'il s'agit d'une BO. Mettez sur lecture et le voyage commence.

Vous rentrez dans un univers ou histoire et poésie se mélangent, parce qu'à ce stade là, il ne s'agit plus que d'une musique d'un film, mais d'une véritable ode à l'exploration où tous les sens et les émotions sont sollicités...

Les morceaux d'une sensibilité et d'une qualité rare, d'une richesse de sons étourdissante, s'enchaînent avec maestria impressionnante. On imagine Vangelis faire preuve de la même rigueur et inspiration sur ces claviers, que ne le ferait un grand peintre avec son pinceau...
Parce que oui, je vous le dis c'est du grand art ! Les musiques sont travaillées dans les moindres détails et tout à un sens, dans une parfaite homogénéité.

Peu de compositeurs sont capables de ce résultat, c'est du travail d'horloger... de diamantaire même.
Bien qu'on en parle peu, Vangelis a renouvelé cette performance (dans des ambiances plus complexes) avec "Voices", "El Greco" et "Mythodéa" qui confirment là que Vangelis est probablement un des plus grand pianiste et compositeurs de notre époque.

A chaque nouvel album, Vangelis explore les limites de son inspiration et de son audace pour nous proposer des compositions d'une qualité étourdissante !


Two Sides : The very best of Mike Oldfield
Two Sides : The very best of Mike Oldfield
Prix : EUR 10,14

Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Même comme musique de supermarché, je n'en voudrais pas..., 22 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Two Sides : The very best of Mike Oldfield (CD)
Cette compil me rappelle un peu les compils thématiques bon marché que l'on peut trouver chez nature et découvertes... quoi qu'elles sont certainement bien plus cohérentes et homogènes que celle-ci.
Je trouve que la musique de M.O. oscille entre la musique de supermarché et celle pour centre de thalassothérapie et encore...

Quand j'entends la piètre qualité des titres, j'ai l'impression que n'importe qui en possession un logiciel d'édition musicale sera capable d'en faire autant même au niveau de l'amateurisme.
Je ne comprends ni la direction et l'évolution artistique de ce compositeur (compositeur ???) , ni sa musique. Je trouve la musique de M.O. dépourvue de sens, de structure et de cohérence... ; quand J'entends des chants grégoriens, avec en fond des samples de chants africains, ou un compte à rebours d'un lancement de fusé, je me pose bien des questions.

Mais ce qui m'agace le plus c'est d'entendre tout ce que j'ai déjà entendu jusque là :
...un peu d'Era (en pire), ... Beaucoup d'Enigma (sans leur arriver à la cheville), ....peut-être du jarre ou de vangelis (en vraiment pire) ....des beats à la Roberts miles à frôler le plagia, et d'autres morceaux qui me rappellent tous des titres pop à tendances celtes, joués dans les années 80 dont on a oublié les titres .

En bref : Je suis sidéré par le manque de personnalité des morceaux, cette compil est accablante de nullité à la limite du supportable. Entre les reprises aux thèmes remixées et les pales copies des styles inventés par Enigma, cette compil minable ne conviendrait pas même pour combler l'ennui d'un cours de stretching...

Pour me faire oublier le cauchemar que je viens de subir en écoutant ce disque, je pars vite ressortir "l'apocalypse des animaux", "blade runner" ou "voices" et "el greco" de Vangelis ainsi que les premiers albums d'Enigma...
Et si vous ne deviez écouter qu'une compil, essayez donc "Light and shadow" ou "Vangelis the collection", là vous serez à un bien autre niveau ...celui de la cour des grands !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 26, 2016 4:53 PM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11