Profil de TRAMACERE Fabio > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par TRAMACERE Fabio
Classement des meilleurs critiques: 422.269
Votes utiles : 217

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
TRAMACERE Fabio (Longlaville, France)
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
In Control
In Control

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un vent de fraîcheur dans le metal symphonique, 25 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Control (CD)
Effectuant leurs débuts sur le devant de la scène aux côtés d'After Forever en 2003, Nemesea fait partie de la nouvelle scène de groupes à metal symphonique, en quelque sorte les futurs héritiers de formations telles que Nightwish, Within Temptation et consorts. "In Control" n'est que le 2ème opus de cette jeune formation hollandaise et pourtant il n'a déjà rien à envier aux dernières productions du genre. Doté d'une vocaliste hors pair du nom de Manda Ophuis, Nemesea a tous les atouts en mains pour perdurer et se trouver une place sur cette scène déjà archi comble.
Décrit de la sorte, on pourrait s'attendre à une nième formation à chanteuse sans saveur, mais croyez-moi, In Control fait justement partie de ces albums qui sans bouleverser les codes d'un courant musical déjà bien en place, apporte son petit lot d'atmosphères, et n'ayons pas peur des mots un véritable bol d'air frais et de renouveau.
Ici, il n'est point question d'orchestre philarmonique ou de chœurs féminins à outrance, Nemsea a décidé de s'en remettre uniquement au timbre de voix de sa chanteuse (à l'exception du très planant « The Way I Feel » ou Cubworld fait une apparition), ce qui disons-le tout de suite s'est avéré être un choix des plus judicieux au final.
S'appuyant exclusivement sur des lignes de chant clair, Manda dégage une rare émotion sur chacun des titres par sa justesse mélodique et artistique, le tout sans fioritures mais avec une émotion qui vous prend aux tripes. Vous l'aurez donc compris, Manda est loin d'être un clone de Floor (After Forever) ou encore de Sharon (Within Temptation). Son timbre de voix unique est la ligne conductrice d'un album maîtrisé de bout en bout où la mélodie occupe une place prépondérante. Mais ne vous détrompez pas pour autant, le background sonore n'est pas aussi simpliste pour autant. Du côté des guitares, rien de franchement transcendant certes, très peux de solos et un rythmne essentiellement mid-tempo. Ne donc comptez pas sur des riffs bien lourds et poisseux. La batterie manque aussi de punch mais bon le style du groupe ne se prête pas non plus à un matraquage de fûts démesuré. Mais comme tout bon groupe de metal symphonique qui se respecte, l'inspiration provient principalement des claviers qui sont ici aux premières loges de la musique du combo. Mais là encore, Nemesea ne fait rien comme tout le monde. Au lieu de nous bassiner d'airs épiques tirés d'univers heroïc-fantasy, les hollandais ont opté pour des sonorités electro voir par moments empruntés directement au mouvement trance (« Lost Inside ») et même dance-floor. Surprenant, non ? Et pourtant cette approche musicale est une vraie réussite. Alliant la mélancolie à la douceur, Nemesea réussit à traduire dans ses compositions une atmosphère captivante et envoûtante dont l'utilisation de sonorités électroniques se prête parfaitement à l'ensemble sans toutefois se montrer trop envahissantes (« Believe »). Certains regretterons sans doute la noirceur et la poésie du premier opus « Mana », mais voilà Nemesea emprunte ici de nouveaux horizons, a rendu sa musique plus abordable mais soyez sûr d'une chose, chaque morceau est unique et vous tiendra en haleine suffisamment longtemps pour attendre le prochain opus. Un album sans faille de bout en bout. Mon coup de cœur du moment !


The Archaic Abattoir
The Archaic Abattoir
Proposé par inandout_france
Prix : EUR 21,79

4.0 étoiles sur 5 Anesthésie partielle !, 30 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Archaic Abattoir (CD)
Je joue du death metal, je dévaste tout sur mon passage et par dessus le marché je suis plutôt du genre boucher psychopathe qui n'hésite pas à faire des heures supp' afin de soigneusement déchiqueter les derniers lambeaux de chair restants. Vous pensez surêment à Cannibal Corpse ? Et bien non râté ! Il s'agit du combo belge Aborted. Et avec eux, vaut mieux éviter le ketchup sur les frites, car je vous garantie que le résultat ne sera par forcément du goût de tout le monde. Et oui, vous l'aurez compris, "The Archaic Abattoir" est un véritable album de brutal death qui ne fait pas du tout dans la poésie mais plutôt dans le gore à foisons. Voyons ce qui'l en retourne réellement !
Et bien dès les premières notes du titre "Dead Wreckoning" et de ses riffs ultra-tranchants, on a d'emblée le sentiment qu'on ne va ressortir indemne du bloc opératoir. Pas la peine d'implorer pour une anesthésie générale, vous ny' aurez pas droit. Nos chirurgiens ont décider d'en finir vite et de retapisser les murs de rouge à coups de scalpel. On ne fait pas de compromis, les compositions sont puissantes, percutantes et assez brèves pour la plupart. Mais ne vous y méprenez pas, le calvaire est loin d'ête terminé car écouter l'album d'une seule traite relève d'un véritable chemin de croix auditif. Malgré tout ce carnage, on a quand même le droit à des passages plutôt mélodiques sur "Gangrenous Epitaph", qui reste selon moi le titre qui se démarque le plus de l'album avec "Inertia". "The Arachaic Abattoir" ne réussit à aucun autre moment à se démarquer réellement et tombe systématiquement dans la facilité et sur du déjà. Dommage ! Mais Aborted a tout de même le mérite de maîtriser son sujet de bout en bout. Le Death Metal des belges saura sans nul convaincre ses fans. Pour les autres, ça risque d'être difficile.


All Hope Is Gone (CD+DVD)
All Hope Is Gone (CD+DVD)

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un retour en force !!!, 30 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hope Is Gone (CD+DVD) (CD)
Quatre ans après leur dernier opus "Vol 3: Subliminal Verses", Slipknot refait enfin surface sur la scène metallique avec le très attendu "All Hope is Gone". Je sors tout juste la galette du four. Et croyez-moi mes amis, un véritable festin vous attend !
Bien décidés à reconquérir ses fans des débuts, Slipknot envoie dès les premières notes la grosse artillierie. Le rouleau compresseur est lancé. "Gematria" dévaste tout sur son passage et c'est un Slipknot hargneux qui frappe là où ca fait mal. Les guitares sont puissantes, Joey est tout simplement bluffant sur les fûts. Un véritable titre haineux qui réconciliera sans nul doute les fans nostalgiques des 2 premiers opus.
A cet instant, on s'attend à une revisite guidée d'Iowa. Mais "All Hope is Gone" regorge de surprises et emprunte des directions résolument inédites pour le combo. Le mélancolique "Dead Memories" illustre parfaitement la diversité empruntée par le groupe dans la composition de l'album. Si des titres comme "This Cold Black", "All Hope is Gone" et "Gematria" puisent directement dans le ventre de la bête, le reste de l'opus se veut moins rentre-dedans et offre des lignées mélodiques encore jamais vus chez Slipknot. Les influences StoneSour sont bien présentes notamment sur "Dead Memories", "Hutcher's Hook", "Sulfur" et "Snuff" où les prouesses vocales de Corey font encore des merveilles.
Slipknot signe ici un album charnière qui divisiera les fans des débuts mais "All Hope is Gone" saura en conquérir d'autres. Un des grands-crus de cette année 2008 !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 1, 2011 8:28 AM CET


Communion
Communion
Prix : EUR 12,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les démons grecs frappent fort !!!, 7 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Communion (CD)
Pour ceux qui ne connaissent pas, et alors là ça m'en boucherait un coin, Septic Flesh est une formation de metal grec alliant death metal extrême et touches symphoniques voir orchestrales. Après nous avoir pondu un "Sumerian Demons" au combien acclamé par la presse, Spiros et les siens sont près à en découdre de nouveau. Et il était temps, car ça fait bien 6 ans que les olympiens n'avaient pas rincé nos fragiles tympas de leur génie venu d'ailleurs. Mais bon que cela ne tienne, "Communion" est bien là, et à la hauteur de toutes nos espétances en plus.

L'opus commence assez timidement avec "Lovecraft's Death", morceau assez lent et puissant auquel on peut remarquer d'emblée la participation de l'orchestre philarmonique de Prague, apportant indéniablement un jeu d'ambiances dantesques à chacune des pièces de ce disque. Vient, ensuite le tour du très mélodique '"Annubis" accompagné par le chant clair très inspiré de Spiros. Ces parties de chant clair sont également de la partie sur "Sunlight Moonligh" que j'affectionne tout particulièrement. Et que dire du titre "Communion" avec ses choeurs divins et son rythmne effrené. Si la musique de Septic Flesh reste toujours aussi complexe, elle reste nettementplus accessible et accrocheuse. La durée de l'opus,beaucoup plus courte que par le passé, y est sans doute pour quelque chose. Mais ce qui fait tout le charme de ce "Communion" c'est que chacun des titres s'enchaînent à merveille, alternant passages très heavy à d'autres beaucoup plus mélodiques.

Septic Flesh frappe très fort et signe sans nul doute avec "Communion" un véritable chef d'oeuvre musical, où l'harmonie et la haine communient à merveille. Un album d'outre-monde qui fera resurgir les vieux démons qui sommeillent en vous. A posséder absolument.


Communion
Communion

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les démons grecs frappent fort !!!, 4 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Communion (CD)
Pour ceux qui ne connaissent pas, et alors là ça m'en boucherait un coin, Septic Flesh est une formation de metal grec alliant death metal extrême et touches symphoniques voir orchestrales. Après nous avoir pondu un "Sumerian Demons" au combien acclamé par la presse, Spiros et les siens sont près à en découdre de nouveau. Et il était temps, car ça fait bien 6 ans que les olympiens n'avaient pas rincé nos fragiles tympas de leur génie venu d'ailleurs. Mais bon que cela ne tienne, "Communion" est bien là, et à la hauteur de toutes nos espétances en plus.

L'opus commence assez timidement avec "Lovecraft's Death", morceau assez lent et puissant auquel on peut remarquer d'emblée la participation de l'orchestre philarmonique de Prague, apportant indéniablement un jeu d'ambiances dantesques à chacune des pièces de ce disque. Vient, ensuite le tour du très mélodique '"Annubis" accompagné par le chant clair très inspiré de Spiros. Ces parties de chant clair sont également de la partie sur "Sunlight Moonligh" que j'affectionne tout particulièrement. Et que dire du titre "Communion" avec ses choeurs divins et son rythmne effrené. Si la musique de Septic Flesh reste toujours aussi complexe, elle reste nettementplus accessible et accrocheuse. La durée de l'opus,beaucoup plus courte que par le passé, y est sans doute pour quelque chose. Mais ce qui fait tout le charme de ce "Communion" c'est que chacun des titres s'enchaînent à merveille, alternant passages très heavy à d'autres beaucoup plus mélodiques.

Septic Flesh frappe très fort et signe sans nul doute avec "Communion" un véritable chef d'oeuvre musical, où l'harmonie et la haine communient à merveille. Un album d'outre-monde qui fera resurgir les vieux démons qui sommeillent en vous. A posséder absolument.


The Awakening
The Awakening
Prix : EUR 19,46

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le retour dévastateur !!!, 4 août 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Awakening (CD)
Après un "Undying Darkness" assez moyen et trop linéaire, "The Awakening" affiche d'entrée les couleurs avec le titre "I Will Never Let You Down" orienté très hardcore.
Comme à l'accoutumée, les riffs allient puissance et mélodie pour un cocktail explosif d'un death/metalcore mélodique plus proche d'un As I Lay Dying que d'un Killswitch Engage. En soi, cet album est une vrai réussite. Les lignes de chant d'Andreas sont plus orientées hardcore et les parties claires plus discrètes que par le passé. Ce qui n'est pas nécessairement un mal, car il faut bien avouer que le chant mélodique n'a jamais été le point fort de l'allemand même si sur cet album elles sont loin d'être mauvaises ("My Time Has Come"). En somme, nous avons bien ici un album certes aux sonorités modernes mais résolument violent et très percutant. Il ne faut donc pas s'attendre à des ballades :)
Ainsi, comme beaucoup d'autres formations(All That Remains, Bridge To Solace, Heaven Shall Burn), Caliban trouve son inspiration de la scène death suédoise (In Flames, Dark Tranquillity) et des titres comme "Stop Runnning" ou "Rise And Fight" en sont le parfait illustre.
En conclusion, "The Awakening" est un excellent album de metal extrême pour qui la fusion du metalcore et du death mélodique suédois ne donne pas de l'urticaire !!!


Rocky balboa
Rocky balboa
DVD ~ Sylvester Stallone
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 8,15

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La fin d'un mythe, 30 juillet 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rocky balboa (DVD)
A la fois beau et émouvant, ce dernier volet de Rocky est un véritable chef d'oeuvre et reprend les principaux éléments vus dans les précédents opus qui ont fait de Rocky Balboa un véritable pilier du cinéma : l'intensité musicale, l'entraînement, les combats, les passages dramatiques et les flashback... Tout y est !
Rocky Balboa traite bien sûr du sujet de la boxe mais va bien au délà. Il est incontestablement le récital d'un boxeur hors pair.
Ce dernier long métrage clôture ainsi à merveille une saga déjà culte suivi par de nombreux fans partout dans le monde. Monumental !


Only Inhuman
Only Inhuman

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rien de révolutionnaire mais qu'est-ce que c'est bon !!!, 12 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Only Inhuman (CD)
Sonic Syndicate, très marqué par la scène metal suédoise (In Flames, Dark Tranquillity, At The Gates...), nous offre ici avec "Only InHuman" un disque très mélodique et dans la veine du dernier In Flames ("Come Clarity").

Le jeune groupe n'y va pas vraiment par le dos de la cuillière comme on dit car, en plus de doté d'une production parfaite, il faut avouer qu'il n'y a rien à jeter dans ce "Only Human", vraiment que du bon ! Riffs saccadés, passages de claviers electro, chant clair efficace...

Devenu un peu blasé ces derniers temps par le manque de créativité des groupes de cette scène "neo death melodique", je dois dire que Sonic Syndicate m'a véritablement scotché. Et pourtant, le groupe n'est ni novateur et encore moins précurseur d'un nouveau style de death dérivé.

Une véritbale baffe musicale que je conseille à tous fans de metal quelqu'il soit !!!


Unia
Unia
Prix : EUR 18,58

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Riche et varié !!!, 1 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unia (CD)
Sonata Arctica est sans doute le plus grand groupe de heavy/speed mélodique depuis leurs homologues finlandais de Stratovarius. Depuis "Ecpliptica", Tony et les siens ont toujours réussi à nous faire bouger dans tous les sens mais aussi à nous émouvoir par de magnifiques ballades. Sans réelle évolution musicale jusqu'ici si ce n'est peut-être avec "Reckoning Night" qui annoncait déjà la volonté de ces jeunes musiciens de changer d'horizon et de mettre ainsi leur talent incontesté aux fruits de compositions plus riches et moins stéréotypés.

Et c'est justement ce qui nous est offert avec ce nouvel album "Unia". Les finlandais nous offre ici une oeuvre plus complexe, très riche en sonorités à la fois déroutante et ennivrante.

Etant fan du groupe depuis ces débuts, je dois avouer qu'aucune mélodie m'a réellement percuté dès la première écoute. En effet, dans cette oeuvre, fini les passages speed de clavier et les grandes envolées guitaristiques. La musique prend une tournure progressive. Une attention toute particulière à la symphonie a été réalisée. Mais une fois "apprivoisé", "Unia" se révèle être un très grand disque dôté d'une production impleccable. Le "Sonata nouveau" est né !

Cette prise de risque de la part du groupe est osée et une désillusion de la part de certains fans n'est pas à exclure. Mais cette jeune formation n'a pas froid aux yeux et au lieu de nous pondre un nième "Silence", a préféré diverger sa ligne musicale d'origine afin de se renouveller (sans pour autant renier les ingédients qui ont fait la force de son succès), au prix peut-être d'un rejet d'un public pourtant déjà conquis.

Un album clé dans discographie du groupe, en quelque sorte le "Black Album" made in Finland ;)


Damage Done
Damage Done
Prix : EUR 17,30

5.0 étoiles sur 5 Une tuerie, 25 mai 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Damage Done (CD)
Le premier mot me venant à l'esprit quand j'écoute cet album c'est TUERIE. Tantôt rapides, tantôt mid-tempo, les compositions des suédois sont toutes aussi efficaces. A la fois mélodique et puissant, cet album ravira à la fois les fans de death mélodique que ceux à la recherche de bon son. Dark Tranquillity est plus que jamais un des leaders incontestés de la scène death suédoise aux côtés de formations telles que At The Gates et In Flames.

Coup de coeur personnel pour "The Treason Wall" et "Final Resistance".


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5