Profil de Barthel Damien > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Barthel Damien
Classement des meilleurs critiques: 1.114
Votes utiles : 1587

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Barthel Damien "Rock Fanatic" (Menucourt, Fr)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Pouvoirs
Pouvoirs
Prix : EUR 9,00

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 THE sommet de Nanard !!!, 25 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pouvoirs (CD)
Les commentaires précédents parlent d'une édition qui massacre l'album original. Bon, dans un sens...
Je possède le vinyle original et cette version remixée, qui est plus musclée, mais, dans l'ensemble, peu de différences. Il manque "Aventuriers de l'entresol" et Gens de pouvoirs" ? Ils sont dans "Frères de la côte" !
Je n'ai pas vu beaucoup de différences, ce n'est pas choquant. Et puis, possédant les deux versions, si j'ai envie d'écouter l'originale, je mets le vinyle, et si je n'ai pas envie de sortir le vinyle et le chiffon antistatique pour la poussière éventuelle qu'il peut avoir sur ses sillons, je glisse le CD, et basta ! (comme le disait Léo Ferré) !
Album monstrueux, le meilleur de Nanard. La face A à elle seule suffit à faire de l'album un must : cette suite "Pouvoirs"/"La Peur" est démentielle, "Soeur de la zone", "Urubus"...
la face B, indépendante de la A, avec 6 chansons, est géniale aussi, "Fortalerza", "Promenade des Anglais", "Bats-toi", "Ringard pour le reggae"... Tout, en fait.
Un sommet de rock français.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 5, 2012 8:16 AM MEST


Bleu Blanc Vert
Bleu Blanc Vert
Prix : EUR 6,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Surchargé, trop généreux, 24 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bleu Blanc Vert (CD)
69,38 minutes !! 15 titres !!
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Aubert y a été fort avec ce disque qui parle notamment d'écologie. D'excellentes chansons ("Ex Rat Terrestre", "Voilà C'Est Fini", "Attentat", "Univers", "Locataire", "Etrange") cotoîent des trucs pas terribles. On se demande encore à quoi sert "Polka'til Pouik"/"Muzika Maya" (44 secondes) !
Beaucoup trop long, un peu inégal, mais c'est tout de même un très bon disque. Pas le meilleur d'Aubert (c'est "H"), mais pas son pire ("Stockholm").


New Yorker
New Yorker
Prix : EUR 13,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Bob Dylan Revisited, 11 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : New Yorker (CD)
Des adaptations très réussies, des duos pour la majeure partie d'entre eux remarquables (Voulzy, Mitchell, Arno, Lavilliers, Cabrel), un choix efficace de chansons... Ce disque d'Aufray est un régal pour amateurs de Bob Dylan !


Utile
Utile

5.0 étoiles sur 5 Le meilleur avec "N°7", 11 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Utile (CD)
Oui, le meilleur album studio de Clerc, en tout cas, son meilleur avec l'album "N°7" de 1975 ! Un disque parfait, hélas court (37 minutes), mais en même temps, rien à jeter, tout est absolument sublimissime. Bref, totalement recommandé !


Irm
Irm
Prix : EUR 6,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La consécration, 11 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Irm (CD)
"5:55" (fait avec Air) était sublime, cet "IRM" fait avec Beck l'est encore plus, et est même tout simplement remarquable. Un disque parfois difficile, avec des atmosphères et sonorités assez inclassables, limite oppressantes par moments. Et aussi des morceaux plus reposants. J'adore la voix de Charlotte sur certains titres ("IRM", "Trick Pony", "Greenwich Mean Time"), elle est assez méconnaissable et me fait même penser, parfois, à Nico !
Le meilleur album de la fille du grand Serge (qui serait fier de son boulot musical) !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 5, 2012 8:21 AM MEST


Enregistrement Public (1977)
Enregistrement Public (1977)
Prix : EUR 13,99

5.0 étoiles sur 5 Best-of live de la première période, 3 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enregistrement Public (1977) (CD)
Avec "Utile" (1992), c'est l'album de Julien Clerc à posséder absolument. Un triple live (double CD depuis) tout simplement parfait. A noter les quelques chansons interprétées par la guitariste québécoise Geneviève Paris (prononcer 'parisse') en début de concert (elle fait partie des musiciens accompagnant Clerc), qui sont sublimes !


Sexuality [Ltd.Edition]
Sexuality [Ltd.Edition]

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sublime...Divine..., 10 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexuality [Ltd.Edition] (Album vinyle)
Moi qui ne suis pas fan d'électro... Mais je dois dire que dès le premier titre ("Roche"), cet album est une pure splendeur ! Un disque qui respire à fond la sensualité, le sexe, en effet, de son titre et sa pochette à ses morceaux. Tellier signe ici un grand disque, je dois l'avouer, j'ai adoré l'expérience ! A noter, en vinyle, le disque est tout blanc (très joli) ! Plus facile à trouver en vinyle qu'en CD sur le site, actuellement, d'ailleurs (étant vinylophile, je ne m'en plains pas) !


Physical Graffiti
Physical Graffiti
Prix : EUR 14,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Monumental, tout simplement, 11 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Physical Graffiti (CD)
Moi qui suis fan de Led Zeppelin, je pense sincèrement que "Led Zeppelin IV", alias l'album sans titre, sorti en 1971, est leur meilleur opus studio Mais mon préféré a toujous été "Physical Graffiti", sans doute leur deuxième (ou troisième derrière "Led Zeppelin II") album studio. Oui, l'album est long (82 minutes en deux disques), il offre quelques (rares) chansons un peu mineures, comme "Black Country Woman" et "Boogie With Stu", et "In My Time Of Dying", avec 11 minutes, est beaucoup trop longue et répétitive. Mais il n'empêche que ce double album constitué de 8 titres enregistrés en 1974 et de 7 titres rescapés des séances 1970 à 1972 (trois précédents albums) est, en globalité, monstrueux, monumental, à l'image de sa pochette (j'adorerais avoir le vinyle, je n'ai que le CD normal et le CD vinyl-replica).
Je dois dire que j'ai eu une période de deux ans environ pendant laquelle je ne pouvais plus l'écouter, ses défauts passant alors plus importants que ses qualités à mes oreilles. Mais depuis plusieurs mois, j'ai vraiment appris à à nouveau adorer ce disque, qui est même devenu, à l'heure actuelle, mon album rock préféré au monde, number one, celui que je peux écouter sans cesse, sans lassitude (je l'écoute d'ailleurs une fois par semaine, si ce n'est deux fois par semaine, actuellement, c'est toujours un immense bonheur, renouvelé à chaque écoute). Oui, le disque est long, donc, mais il assure, il est, malgré qu'il soit constitué à moitié d'anciens titres et qu'entre temps Robert Plant ait un peu perdu de sa voix, il est, donc, cohérent avec lui-même. Un disque aventureux (rock progressif, hard-rock, acoustique, folk, rock pur, incursion world, pop, ballade, boogie, chaque morceau a une particularité) et majestueux.

Morceaux des sessions 1974 : "Custard Pie", "In My Time Of Dying", "Trampled Under Foot", "Kashmir", "In The Light", "Ten Years Gone", "The Wanton Song", "Sick Again". Le tout atteint environ 52 minutes.
Morceaux des anciennes sessions : "Bron-Yr-Aur" (1970), "Down By The Seaside", "Night Flight", "Boogie With Stu" (1971), Black Country Woman", "Houses Of The Holy", "The Rover" (1972). Le tout atteint environ 29 minutes. Oui, en effet, les deux morceaux les moins grandioses, cités plus haut, font partie des anciens, mais ça ne veut rien dire : "The Rover" est un des meilleurs morceaux de l'album, aussi.

On peut se demander si le groupe n'aurait pas pu essayer de faire d'autres chansons en 1974, histoire de sortir un triple album dont deux disques auraient été entièrement composés d'inédits, et le troisième, plus court, constitué des 7 anciens morceaux. Mais avec des 'si'...
Reste qu'en tant que tel, "Physical Graffiti", sans être le sommet de LZ, est tout de même un double album comptant parmi les meilleurs double-albums au monde ; et un des meilleurs albums de LZ ; et un des meilleurs albums de rock et de hard-rock ; et mon album préféré, actuellement, devant plein d'autres grands disques ("Radio City", "Hard Again", "LZ IV", "Bitches Brew"...). Et une des plus grandes pochettes d'albums au monde (avec ce procédé permettant de modifier l'intérieur des fenêtres en glissant les sous-pochettes en dehors du double insert interne plié par le bas, ce que le CD, sauf le vinyl-replica, ne permet pas de faire, évidemment). Pas mal, pour un seul album, non ?


Fresh Fruit For Rotting Vegetables
Fresh Fruit For Rotting Vegetables
Prix : EUR 21,98

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Du lourd, 7 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fresh Fruit For Rotting Vegetables (CD)
33 minutes seulement, ça va vite, très vite...et ça ramone les conduits auditifs plus que de l'audispray ! Si le chant de Jello Biafra est un peu trop chevrotante (il faut s'y faire), elle sait, aussi, faire vivre les textes bien sanguinaires de ce groupe punk hardcore totalement ravagé. Que des classiques ici ("Holiday in Cambodia", "I Kill children", "Kill the poor", "California über alles", "Drug me"...) pour un premier album destroy et immanquable !


Lys and Love
Lys and Love
Prix : EUR 21,32

8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe, 7 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lys and Love (CD)
Incontestablement un grand album. Moderne et baroque/médiéval, "Lys & Love" vous embarquera dans un voyage spatio/temporel musical hors du commun. L'album est long (67 minutes), mais il faut bien ça, et je ne le trouve, d'ailleurs, pas trop long (pas longuet, quoi). Aucune mauvaise chanson, l'alchimie entre les sonorités modernes (claviers, programmations) et anciennes (cordes) est totale. A noter, les 14 minutes hallucinantes de "La 9ème Croisade", chantées en anglais et arabe, notamment. Et "Ma Seule Amour", avec, en guest non crédité pour des raisons de pochette déjà envoyées à l'éditeur au moment de l'enregistrement, Roger Daltrey, chanteur des Who (qui chante dans sa langue) !
Sensationnel ! Le meilleur de Voulzy, devant "Caché Derrière" et "Bopper En Larmes", même si Voulzy n'a rien raté de sa discographie peu fournie, mais si parfaite.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 26, 2014 4:39 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20