Profil de kaz666 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par kaz666
Classement des meilleurs critiques: 1.415.529
Votes utiles : 10

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
kaz666 (Roanne, France)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Individual Thought Patterns
Individual Thought Patterns

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La Joconde du death-métal. Pas moins., 26 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Individual Thought Patterns (CD)
Quand on est fan de Death , il est de bon ton de préférer Human à Individual Through Patterns. Je m'inscris en faux par rapport à cette tendance, et ce, pour plusieurs raisons.
D'abord, pour le line-up: outre Chuck Schuldiner ( R.I.P ) qu'on ne présente plus, on trouve sur cet album Gene Hogland à la batterie ( ex-Dark Angel, ex-Testament et actuel Strapping Young Lad, excusez du peu ), Andy LaRoque à la guitare ( ex-King Diamond, pas besoin de vous faire un dessin ) et Steve DiGiorgio à la basse ( ex-à peu près tout le monde ).
Ensuite, pour les compositions. Certes, Human est un pur bijou, mais celles de Individual...sont plus humaines, peut-être à cause de leur côté heavy-métal dû aux solos de LaRoque, ou à cause de la basse époustouflante de DiGiorgio qui n'aurait pas dépareillé dans un groupe de free-jazz à certains moments. Et est-ce que j'ai parlé du toucher hallucinant de Hogland et du grand Chuck, souvent imité mais jamais égalé?
Enfin, parcequ'on se trouve en présence d'un chef d'oeuvre, tout simplement, une oeuvre d'une beauté et d'une perfection à couper le souffle, ou l'oreille se perd dans des myriades de détails luxuriants et des compositions à tiroirs pourtant débordantes de feeling.
Un album à posséder pour tout fan de death ( le genre ), mais quel album de Death ( le gropue ) ne l'est pas ?


Rip
Rip

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un groupe injustement oublié, 26 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rip (CD)
Coroner est l'archétype du groupe culte. Comprenez : unanimement reconnu de son vivant, mais ne vendant pas un seul album, ce qui l'a amené à splitter en 1995. Et pourtant... Coroner restera, fin quatre-vingt-début quatre-vingt-dix, un des meilleurs groupes de techno-thrash, pratiquant une musique rapide, aggressive et surtout incroyablement technique, tout en restant très mélodique. Ce trio hélvétique ( on retrouve le guitariste Tommy T. Baron alias Tommy Vitterelli chez Kreator bien plus tard ), dont c'est ici le premier album, fera beaucoup mieux par la suite ( les époustouflants No More Color, Mental Vortex et Grin ), mais il signait déjà des compositions très complexes, fortement empreintes de musique classique et malgré tout très rock dans leur approche. Fans de thrash ou de heavy-métal en général, procurez-vous cet album et ses suivants: vous ne le regretterez pas et surtout vous réparerez une grande injustice


Page : 1