Profil de Nicole Schuster > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Nicole Schuster
Classement des meilleurs critiques: 378.331
Votes utiles : 77

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Nicole Schuster (Latin America)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Ciudad De Cristal / City of Glass
Ciudad De Cristal / City of Glass
par PAUL AUSTER
Edition : Broché
Prix : EUR 7,50

5.0 étoiles sur 5 De los azares decisivos, 8 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ciudad De Cristal / City of Glass (Broché)
Auster fue propulsado a la fama con el primer libro de la "Trilogía newyorkina" titulado "Ciudad de vidrio", que se origina en base a un elemento fortuito: una llamada telefónica que recibe el protagonista de la historia pero que es en realidad dirigida a una persona que no es él. Decidido a jugar con este elemento del destino, el portagonista opta por hacerse pasar por esta persona y ello cambia por ende todo el transcurso de su vida. Este libro, al igual que muchos otros de Auster, nos evidencia la fuerte convicción que tiene Auster del rol que juega la contingencia en nuestra vida, y que parece ser dirigida por una fuerza que nos escapa. Al analizarlas, esas fuerzas ocultas del destino nos revelan que no somos solamente entidades echadas a la suerte, sino que pertenecemos a un tejido que representa nuestra realidad cotidiana, y que se une a lo trascendente. Y, aun si no entendemos la articulación de esas fibras en las cuales nos movemos, existen, nos engloban y no podemos ignorarlas sino sería ignorar la vida en sí. En realidad, un guiño de ojo a Giordano Bruno.


El cuaderno Rojo
El cuaderno Rojo
par PAUL AUSTER
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 Azar y destino, 8 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : El cuaderno Rojo (Broché)
Paul Auster, en "el cuaderno rojo", relata algunas historias cortas que reseñan su vida y las de otras personas que encontró muy brevemente o de las cuales se enteró a través de terceros. Esas historias son el reflejo de la visión de Auster para quien las coincidencias y los azares de la vida pueden incidir decididamente en el destino de uno. Algunas de sus historias son bastante escalofriantes, porque parecen inexplicables, como la de la persona que usurpa la identidad del escritor. Otras historias se transforman en relatos cómicos, pero en el momento en que fueron vividas evidenciaban lo trágico de la situación. Lo cual corrobora la definición de Wooden Allen quien decía que "lo cómico es: tragedia plus tiempo".


Bret Easton Ellis's American Psycho: A Reader's Guide
Bret Easton Ellis's American Psycho: A Reader's Guide
par Julian Murphet
Edition : Broché
Prix : EUR 15,77

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Analysis of Bret Easton Ellis's book American Psycho, 7 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bret Easton Ellis's American Psycho: A Reader's Guide (Broché)
In this small book, Julian Murphet makes an excellent analysis of Ellis' work American Psycho. Particularly interesting is the way Murphet focuses on the class and cultural context that serves as a backdrop in the story. Bateman, the main protagonist of Ellis' book, is representative of this new sector of the society composed of "yuppies" who are strongly impregnated with the neoliberal mentality. In this study, the reader will find a good interpretation of the symbolism used by Ellis, especially in the scene confronting two entities of the capital's representatives: the world of Finance and the world of Real Estate. Both are serving the same objective: accumulating surplus-value, one through Wall Street and the Stock-exchange and the other one through an exacerbated valorization of real estate patrimony. In this moment of history characterized by the severe crisis of mass production, both fields are becoming the core of a renewed form of accumulation of capital. As a matter of fact, we witnessed in the 1990's - which is the time period covered by Ellis' story - the increasing negative impact of financial globalization on low and middle wage earners, together with the strengthening of the real estate's power.
In the middle of the wealth produced by this world of speculation, Bateman is guided by clichés and brands that serve as criteria to his meaningless and dead boring life. In a sense, his behavior could be interpreted as the denunciation of the lack of transcendental ideals from which the emerging class of new rich suffers. More precisely, through his depraved way of life he can be viewed as an alienated victim of a society lost in the pursuit of money and of purely materialistic objectives and where killing provides the murderer a feeling of "acting", of "being someone". Nevertheless, one should not overlook the fact that a lot of images in Ellis' book are phantasms that emanate from Bateman's mind, which makes it difficult to distinguish fiction from reality. But as many writers state: "fiction is always based on reality and reality nourishes itself from fiction".


Chicago
Chicago
par Adam Broomberg
Edition : Relié

5.0 étoiles sur 5 La guerre au quotidien, 5 juillet 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chicago (Relié)
Adam Broomberg et Oliver Chanarin illustrent, au moyen de photographies accompagnées de commentaires, les effets des guerres israélo-arabes sur le quotidien des peuples qui la subissent. En premier lieu, les auteurs nous révèlent l'existence d'un vaste théâtre militaire construit dans le désert de Negev dont l'ampleur égale celle d'une ville réelle. C'est là que toutes les guerres menées par Israël au Proche et Moyen Orient ont été pratiquées. Cette ville factice s'appelle Chicago. Inconnue dans le monde civil, elle reproduit l'environnement urbain arabe et sert de lieu d'apprentissage aux soldats israéliens qui sont envoyés dans les pays voisins pour faire la guerre. Comme disent les auteurs : «tout ce qui s'est passé, a d'abord fait l'objet de répétitions ici (à Chicago)».
Les photographies révèlent le processus impitoyable de destruction-construction qu'entraîne la politique de reconquête centrée exclusivement autour du pouvoir militaire. En plus, cet environnement de conflits journaliers, qui se reflète dans l'architecture des territoires occupés, s'incrusterait progressivement dans le mode de penser, d'agir des populations, au point que les Israéliens l'auraient intériorisé et intégré dans leur vie quotidienne comme s'il s'agissait d'un phénomène naturel. Une forme d'aliénation, en quelque sorte. Cette aliénation dériverait également de l'édification par les dirigeants israéliens de tout un système théologico-philosophique qui légitimerait leur politique d'occupation auprès de leur peuple. Une nouvelle Mémoire serait artificiellement fabriquée, affirment les auteurs. Cette reformulation du sacré conduit ainsi à faire d'une pierre, d'un olivier, d'une colline, qui exprimeraient la souffrance et la résistance originelles du peuple juif contre les Gentils, le point central de l'implantation d'une nouvelle colonie israélienne. Comme le dit Eyal Weizman, Broomberg et Chanarin ont le grand mérite d'avoir pu traduire, dans un langage plus accessible, les mécanismes cachés de cette guerre et les effets pernicieux qu'ils ont quotidiennement et à long-terme sur les populations qui les subissent.


A travers les murs : L'architecture de la nouvelle guerre urbaine
A travers les murs : L'architecture de la nouvelle guerre urbaine
par Eyal Weizman
Edition : Broché
Prix : EUR 13,20

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Guerre urbaine, 4 juillet 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : A travers les murs : L'architecture de la nouvelle guerre urbaine (Broché)
Ce livre est extrait d'un ouvrage plus vaste en anglais intitulé «Hollow Land» - du même auteur - et représente le noyau de l'oeuvre. Eyal Weizman y dénonce la politique d'incursion des Israéliens en territoire palestinien. Il affirme que ces territoires subissent une constante restructuration architecturale qui découle des offensives de destruction et de l'évolution de la logique d'occupation élaborées par Israël. La reconstruction des territoires sécurisés par Israël obéirait à des objectifs purement militaires et s'inscrirait dans le cadre d'une politique d'appropriation à distance de l'espace économique, politique et socio-culturel des palestiniens. On apprendra en lisant ce livre que les stratèges israéliens issus de l'Institut de l'OTRI, think-thank qui se spécialisait dans la recherche de théorie opérationnelle, pratiquent une «géométrie urbaine inversée», où l'intérieur des maisons devient, d'un point de vue militaire, l'extérieur, et où rues, portes et fenêtres se transforment en sources potentielles de danger. On sera surpris de savoir que ces stratèges utilisent, pour étayer leur politique de remodélation de territoires qui représenteraient une menace, le livre du Maréchal Bugeaud écrit au XIXe siècle et intitulé «la guerre des rues et des maisons», dont Haussmann s'inspira pour restructurer la ville de Paris. De la même manière, les thèses de Gilles Deleuze et de Félix Guattari de la «dialectique de la structuration et de la structure», des frontières et de la fluidité, de la «machine de guerre», ainsi que la théorie «déconstructiviste» de l'architecte Bernard Tschumi sont incorporées à l'échafaudage de théorisation pratique qui soutient la politique militaire israélienne. Parallèlement à cet ouvrage, je recommanderais fortement le livre enrichi d'illustrations de Adam Broomberg et Oliver Chanarin, intitulé «CHICAGO», qui traite du même problème de la militarisation de la politique d'occupation civile d'Israël. Chicago


Perspectives tactiques
Perspectives tactiques
par Guy Hubin
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Impact de la technologie sur la tactique, 16 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Perspectives tactiques (Broché)
Comme le titre le revele, ce livre sur les perspectives tactiques ne reserve aucune place au politique. L'oeuvre traite de la tactique passee et presente, et analyse amplement celle en devenir. D'un determinisme technologique extreme, ce qui peut provoquer une certaine impatience chez le lecteur, ce livre donne toutefois un bon aperçu des changements que la technologie impliquera au niveau de la conduite, du commandement, de l'execution dans la guerre et aussi de la logistique, laquelle aura de grandes repercussions sur la structure operationnelle. La date de parution de l'ouvrage (reedition en 2003) fait que certaines technologies et leur impact sur la tactique n'appartiennent deja plus au domaine virtuel, puisque, depuis quelques annees, elles font l'objet d'experimentation en Afghanistan et en Irak. Cependant, l'etude realisee par le Colonel Guy Hubin ouvre, a des personnes qui n' appartiennent pas a l' entite militaire entre autres, la possibilite de penetrer le domaine tactique et ses mecanismes. En outre, l' ouvrage donne envie de pousser la recherche plus en profondeur pour comprendre encore mieux les grandes mutations de la tactique future par rapport a la tactique actuelle. Le contexte de guerres auquel nous sommes confrontes en Asie nous permettra ainsi de verifier dans un futur pas si lointain si une technologie ultramoderne, comme celle pronee dans le livre du Colonel Hubin, apportera ses preuves en matiere d' efficacite et de basculement decisif dans le deroulement de la guerre.


Brûlure
Brûlure
par Cléa Carmin
Edition : Relié

5.0 étoiles sur 5 On ne desire que ce que l'on ne possede pas, 16 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brûlure (Relié)
Ce livre nous parle de l'attente insoutenable que son amant (italien) lui impose et de la dechirure mentale et physique que cette relation fougueuse et excentrique, dont elle se rend desesperement dependante des leur premiere rencontre, lui fait éprouver. Car, pour renforcer le besoin qu'elle a de lui, il sait interrompre opportunement ces longs intervalles d'absence en les jalonnant d'apparitions surprise. Un petit jeu auquel il se prendra lui-même. Mais peut-être n'est-ce pas vraiment un jeu, sinon l'histoire du désir, ennemi déclaré de la routine, et qui s'alimente surtout de l'impression laissée et de la non-présence.


Brûlure
Brûlure
par Cléa Carmin
Edition : Poche

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 On ne desire que ce que l'on ne possede pas, 15 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brûlure (Poche)
Ce livre parle de l'attente insoutenable que son amant (italien) lui impose et de la dechirure mentale et physique que cette relation fougueuse et excentrique, dont elle se rend desesperement dependante des leur premiere rencontre, lui fait éprouver. Car, pour renforcer le besoin qu'elle a de lui, il sait interrompre opportunement ces longs intervalles d'absence en les jalonnant d'apparitions surprise. Un petit jeu auquel il se prendra lui-même. Mais peut-être n'est-ce pas vraiment un jeu, sinon l'histoire du désir, ennemi déclaré de la routine, et qui s'alimente surtout de l'impression laissée et de la non-présence.


Le train de 5h50
Le train de 5h50
par Gabrielle Ciam
Edition : Poche

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une histoire qui fait chavirer, 22 octobre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le train de 5h50 (Poche)
C'est un livre dont l'écriture est douce, caressante et forte à la fois, tout comme l'est ce rapport érotique puissant qui s'installe avec une grande naturalité entre les deux acteurs. On devine que cette rencontre dans le train du lundi matin, qui aurait pu demeurer dans la dimension de la contingence, s'insère peu à peu dans leur imaginaire quotidien, et influe définitivement sur les gestes qu'ils consacrent à la préparation de leur rendez-vous tacite et presque hebdomadaire. L'issue de l'histoire reste en suspens, même si le déroulement ultérieur se laisse prévoir. Parce que tout ce livre est basé sur la compréhension, entre ces deux passagers du matin, du non-dit, ce silence où les mots qui surgiraient, face au geste qui s'ébauche et au regard qui lie, seraient superflus. Le livre se lit malheureusement trop vite. D'un autre côté, la rapidité avec laquelle il se parcourt est comme une invitation à le relire, n'importe où et n'importe quand et à mieux s'imprégner de la poétique de ses moments érotiques.


Les Manuscrits de la mer Morte
Les Manuscrits de la mer Morte
par Farah Mébarki
Edition : Relié

28 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du judaïsme au Christianisme, 11 juin 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Manuscrits de la mer Morte (Relié)
Dans ce livre, qui s'appuie essentiellement sur les textes découverts à Qumram et sur leur reconstitution scientifique, on ne trouvera pas d'analyse au caractère dénonciateur de textes apocryphes que les historiens rédacteurs de la Bible, pêchant par excès de prosélytisme, auraient volontairement omis d'inclure dans les Évangiles. Sa lecture, indépendamment du fait de croire ou non en l'existence de Jésus Christ, permettra d'obtenir une bonne idée de ce qu'a été l'arrière-fond historique et religieux d'où émergèrent les tendances diverses du judaïsme primitif qui ont formé le lien, alors ignoré jusqu'au déchiffrage des écrits dits de Qumram, entre le courant judaïque qui se cristallisera dans l'Ancien Testament et le courant judeo-chrétien qui, lui, transparaîtra dans le Nouveau Testament.


Page : 1 | 2