undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de ananda > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ananda
Classement des meilleurs critiques: 388.267
Votes utiles : 8

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ananda

Afficher :  
Page : 1
pixel
Petit éloge des coins de rue
Petit éloge des coins de rue
par Patrick Pécherot
Edition : Poche
Prix : EUR 2,00

4.0 étoiles sur 5 Excellent !, 9 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petit éloge des coins de rue (Poche)
On pense à Robert Giraud (Le Vin des rues), Léon-Paul Fargue (le Piéton de Paris), Jean-Paul Clébert (Paris insolite), ...


Philip Catherine : Côté Jardin
Philip Catherine : Côté Jardin
Prix : EUR 20,00

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Côté Jardin... côté coeur!, 21 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Philip Catherine : Côté Jardin (CD)
La critique élogieuse de Jean-Claude VANTROYEN dans le journal "Le Soir" (Bruxelles) du 21/11/2012:

« Dès le premier morceau, on est pris dans la rivière sonore qui coule de la guitare de Philip, souvent apaisée, soudain torrentueuse, parfois mélancolique, toujours virtuose. On voudrait que cette rivière reste là pour toujours, vivante, prenante, fraîche, accueillante sans jamais se perdre dans la mer.

« A 70 ans, Philip Catherine magnifie son art de la guitare et le distille dans ses propres compositions, comme "Misty Cliffs", "Seven Teas", "Virtuous Woman", "Yellow Landscape", bijoux mélodiques et harmoniques façonnés par le musicien et les autres. Parce que Philip est produit par son vieux complice Hein van de Geyn, le contrebassiste néerlandais qui vit aujourd'hui au Cap. Et accompagné par un trio talentueux : le pianiste Nicola Andrioli, qui signe trois compositions, le jeune batteur Antoine Pierre, toujours juste, et le contrebassiste Philippe Aerts avec qui il joue depuis 20 ans. Plus des atmosphères aux claviers de Philippe Decock et la voix de sa fille Isabelle Catherine sur "Côté Jardin" dont Jacques Duvall a écrit les belles paroles. Et Philip évite le piège de tomber dans le planant à la Pat Metheny privé du garde-fou de Lyle Mays. Sa musique reste mélodique, lyrique et ses interventions surprenantes. C'est peut-être banal, mais c'est le mot qui vient à l'esprit, spontanément : cet album est beau. »


Page : 1