Profil de Pedro > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Pedro
Classement des meilleurs critiques: 443.799
Votes utiles : 777

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Pedro (Perpignan France)
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Head On  - Edition remasterisée (contient des bonus tracks)
Head On - Edition remasterisée (contient des bonus tracks)

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Les premiers pas de Bruce Dickinson, 7 novembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Head On - Edition remasterisée (contient des bonus tracks) (CD)
Il est clair que 90% d'internautes qui viendront lire cette critique seront avant tout des fans du groupe mythique Iron Maiden, Samson ayant été le premier vrai groupe de son chanteur charismatique Bruce Dickinson. Personne ne me contradira, Samson ne sera pas resté comme un groupe majeur du heavy metal, à l'inverse de ses copains de la New Wave Of British Heavy Metal du début des années 80 que sont Iron Maiden ou Def Leppard. Quel intérêt alors pour les métalleux autres que les fans de Maiden ? Humm...pas grand chose...Samson avait de bonnes compos, particulièrement sur "Head On", considéré comme son meilleur album, mais force est de constater que sa musique a terriblement vieilli à cause d'une production assez light même pour l'époque, et du fait que le groupe n'a pas vraiment connu le succès bien longtemps. Ce sont donc les fans de Maiden qui achèteront ce bon album de métal sonnant très "70" et se rapprochant plus de Deep Purple ou Rainbow que de Maiden. La voix de Bruce est déjà très bonne mais encore éloignée de ce qu'il fera avec Maiden, les influences de Ian Gillian et Ronnie James Dio étant omniprésentes. Bon album, mais, et au risque de me répéter, à réserver aux fans de Maiden et plus particulièrement de Bruce Dickinson.
PS : un titre de cet album a été co-écrit par Steve Harris, il deviendra sous une forme un peu différente "The Ides Of March" qui ouvre l'album "Killers".
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 28, 2014 4:05 PM MEST


Demons & Wizards
Demons & Wizards
Proposé par Funkingdom
Prix : EUR 29,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Du très bon !, 7 novembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Demons & Wizards (CD)
On était en droit d'attendre beaucoup d'un projet réunissant les leaders de deux groupes majeurs des années 90, Hansi Kürsch de Blind Guardian chant) et Jon Schaffer de Iced Earth (guitare). L'album qui en est le fruit ne décevra pas les fans des deux groupes. Jon nous balance des riffs de mammouths dont il a le secret et Hansi fait admirer l'étendue de ses capacités vocales (il a encore progressé), alliant le très mélodieux et un chant ultra-puissant. Toutes les chansons sont à la hauteur, cet album s'écoute d'une seule traite tant l'unité entre les compos est grande. On trouve même une ballade assez jolie "Fiddler on the Green" et c'est un passage très chant grégorien ("Chant") qui clôt un album de très bonne facture que se doivent de posséder tous les fans de Blind Guardian, de Iced Earth, mais aussi de Maiden ou du Priest.


Power Plant
Power Plant

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un très bon album, 7 novembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Power Plant (CD)
Sorti plus de quatre ans après son prédécesseur, l'excellent "Land of the Free", "Powerplant" est l'oeuvre d'un groupe mûr, et définitivement établi comme une valeur sûre du heavy metal mélodique. Cet album ne comporte pas le grain de folie qui caractérisait "Land of the Free", mais il se révèle très carré, avec plus d'unité entre les différentes compos. Le seul problème de cet album est peut-être le manque d'originalité, Gamma Ray ne cherchant la difficulté et livrant des chansons parfois inégales de qualité. Ainsi, on retrouve sur "Powerplant" des titres excellents comme "Strangers In The Night" ou "Armageddon" ou d'autres très moyens comme "Heavy metal Universe" (beaucoup trop répétitif) et "Short as Hell" qui n'apportent rien à l'édifice. La reprise des Pet Shop Boys est bien sympathique, de même que la très pop "Send Me A Sign". Bon album, belle pochette, mais peut mieux faire...


A Night At The Opera
A Night At The Opera
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 29,95

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Grandiose !, 6 novembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Night At The Opera (CD)
Tout a déjà été dit sur Queen en général et sur "A Night At The Opera" en particulier. Que rajouter de plus, sinon que ce groupe génial restera dans l'histoire comme une des plus fabuleuses formations de l'histoire du rock. Il suffit pour s'en persuader d'écouter des titres tels que "Death On Two Legs" (très hard), "I'm In Love With My Car" (chantée par le batteur Roger Taylor) mais aussi et surtout le magnifique "The Prophet's Song" (quel travail sur les voix !) et le cultissime "Bohemian Rhapsody", une des plus belles chansons de rock (voire plus) jamais écrites. En un mot : fabuleux !


A Real Live Dead One
A Real Live Dead One

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 8 ans après "Live After Death"..., 10 septembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Real Live Dead One (CD)
En 1993, Iron Maiden sort deux albums live. Le premier, "A Real Live One" sort en mars; le second, "A Real Dead One" en octobre. Aujourd'hui regroupés sur un seul CD "A Real Live Dead One " depuis les rééditions de 1998. Le premier CD regroupe des titres de la première période du groupe entre les albums Iron Maiden (1980) et "Powerslave" (1984) et donc déjà entendus live sur "Live After Death" en 1985 mis à part "Transylvania" et "Where Eagles Dare". Le second englobe la période encore jamais sortie en live, entre les albums "Somewhere In Time" (1986) et "Fear Of The Dark (1992). L'intérêt du premier disque s'en trouve limité car la quasi-totalité de ses titres figuraient sur le "Live After Death". Cependant, le son est plus puissant grâce à de nouveaux procédés d'enregistrement, et le public est très présent. Le deuxième cd est peut-être plus intéressant car contenant des titres jamais enregistrés live comme les excellentes versions de "Bring Your Daughter...", "Fear Of The Dark", "Afraid To Shoot Strangers" ou encore "The Clairvoyant" . Ce double album live se révèle être un bon petit best-of des anglais en concert, même si quelques titres auraient pu y figurer en plus, tels "Seventh Son..." ou "No Prayer For The Dying" par exemple. Ils constituent aussi le dernier travail discographique de Bruce Dickinson avec Maiden (Qui a dit dernier ?). Mention spéciale à "Hallowed Be Thy Name", excellentissime car jouée un peu plus vite. 4,5 étoiles !


Virtual Xi
Virtual Xi
Prix : EUR 7,00

6 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Blaze Bayley suite et fin, 10 septembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Virtual Xi (CD)
"The X Factor" n'ayant pas été épargné par la critique, Maiden et surtout son chanteur Blaze Bayley (principale cible des critiques) se devaient de faire mieux. 3 ans plus tard, les anglais sortent "Virtual XI", leur onzième album studio. Les réactions sont meilleures, le groupe ayant mis de côté l'aspect sombre de "The X Factor", pour revenir à une musique plus directe, plus rock. Les tempos sont un peu plus rapides, notamment sur le single "Futureal", qualifié par Hard Rock Mag de "cavalcade typiquement maidenienne"...La chanson épique est au rendez-vous avec "The Clansman" dont les textes sont directement inspirés du film "Braveheart". Iron Maiden innove quand même un peu sur le dernier titre de l'album, puisque "Como Estais Amigos" est la première chanson du groupe dont le titre n'est pas en anglais (mais en espagnol, pour les ignares...!). Avec cet album, Maiden ne surprend pas. Les londoniens ne font plus rêver comme à la grande époque. Le public se serait-il lassé de ce groupe, ou bien manque-t-il à Maiden la petite étincelle qui faisait de lui LE groupe heavy metal des années 80 ? Cette petite étincelle ne s'appellerait-elle pas Bruce Dickinson ? Du changement s'annonce...


Stomp 442 + Bonus Tracks
Stomp 442 + Bonus Tracks
Proposé par FastMedia "Navires De USA"
Prix : EUR 46,12

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La maturité, 3 septembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stomp 442 + Bonus Tracks (CD)
Un des tous meilleurs albums des trasheurs de la côte est. Sorti en 1995, "Stomp 442" jouit d'une excellente production, les compos sont très incisives tout en gardant une touche mélodique assez sympa, notamment au niveau du chant. Anthrax a laissé de côté l'humour potache qui le caractérisait jusqu'alors. Le sérieux se ressent tant dans les paroles que dans la qualités musicale des titres présentés ici. Un des 5 meilleurs albums de métal de 1995 !


Not of This Earth
Not of This Earth
Prix : EUR 5,74

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 1er album, 12 juin 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Not of This Earth (CD)
En fait, "Not Of This Earth" n'est pas la premiere oeuvre discographique de Joe Satriani. Joe avait sorti en 1984 un EP intitulé "Joe Satriani", épuisé depuis quelques années mais dont les titres sont disponibles sur la compil "Time Machine". En 1986 sort donc le premier véritable album du "Satch" comme on le surnomme, et force est de constater que pour un premier essai, c'est excellent. Le style si particulier de ce guitariste de San Francisco se détâche déjà et on reconnaît à la première écoute ce qui a fait le succès de ses albums suivants, à savoir une extraordinaire fluidité dans le jeu (on entend toutes les notes), une dextérité et une technicité hors du commun et une bonne dose de feeling, ce qui le place nettement au-dessus des autres guitar-heroes. L'émotion est omniprésente dans la musique de Satriani, écoutez-donc Rubina (chanson écrite pour sa femme Rubina) pour vous en persuader. Les solos ne manquent pas sur cet album puisque pour ceux qui ne le sauraient pas, la musique de Joe est totalement instrumentale (mis à part sur le fabuleux album "Flying In A Blue Dream", son meilleur), ce qui peut dérouter l'auditeur, surtout à la première écoute de cet album quelque peu instrumental. Alternant entre expérimentations funky sur "The Snake", ambiance pesante sur "Hordes Of Locusts", bande originale de film sur "Driving At Night" (ou comme souvent chez Joe le titre de la chanson reflète vraiment son contenu, écoutez, vous verrez...), ou encore country-blues-rodéo-un-peu-fou sur "The Headless Horseman" qui clôt l'album, Satriani pousse encore plus loin la révolution de la six-cordes amorcée par Hendrix et prolongée par Jeff Beck, Eddie Van Halen et consorts. Les seuls défauts sur cet album sont la production qui n'est pas encore digne du maître ainsi que la trop grande place accordée à la boîte à rythmes. Mais au final, "Not Of This Earth" reste un vrai régal musical, même si le meilleur reste à venir.


Ed Hunter
Ed Hunter
Prix : EUR 38,23

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Mouais..., 5 juin 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ed Hunter (CD)
Depuis le temps qu'ils nous le promettaient ce jeu vidéo .Eh bien, on ne peut pas dire que la longue attente des fans aura pas été récompensée par la qualité du jeu. En effet, même si les décors sont saisissants de réalisme car reproduisant à merveille l'univers des pochettes des disques d'Iron Maiden, le jeu en lui-même se révèle être simpliste. Un simple jeu de "dégommage" à la jouabilité limitée. On pouvait attendre mieux...Mais il est aussi question de musique dans ce coffret, et c'est la le plus important, le jeu étant illustré par les plus grandes chansons du quintette londonnien. Il est accompagné d'un autre best-of de Maiden (après "Best Of The Beast") de très bonne facture. Pour les fanas de Maiden et de jeu vidéos en général, mais aussi un bon moyen de découvrir le groupe même si l'écoute de tous les albums est fortement recommandée !


Seventh Son Of A Seventh Son
Seventh Son Of A Seventh Son
Prix : EUR 7,00

19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Maiden joue "divinement" bien !, 20 mai 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Seventh Son Of A Seventh Son (CD)
L'album précédent : "Somewhere In Time" paru en 1986 avait déjà laissé entrevoir une nouvelle orientation musicale pour Iron Maiden. L'utilisation de guitares synthétiques et de claviers avait permis au groupe de construire des chansons plus denses, plus mélodiques tout en conservant la puissance et le style si particulier du quintette anglais. Sur "Seventh Son...", Maiden pousse l'expérimentation encore plus loin, frisant parfois avec le progressif. Mais la puissance et la force qui se dégagent de cet album sont typiquement heavy metal. Cet album a été considéré par beaucoup comme l'album le plus abouti d'Iron Maiden, tant au niveau des compositions très complexes, de l'instrumentalisation et des arrangements quasi-parfaits, que sur le plan des textes (superbes) quelque peu mystiques articulés autour du concept pierre angulaire de l'album contant les péripéties du septième fils d'un septième fils. "Seventh Son...", du fait de sa complexité, se révèle difficile d'accès à la première écoute, mais il devient vite indispensable après coup. Cet album a une capacité assez incroyable à faire voyager l'auditeur, à travers les différentes ambiances distillées tout au long des 8 chansons, toutes excellentes, mises en valeur par une très grosse production. Il est l'album le plus profond d'Iron Maiden, le plus recherché, et à mon avis son meilleur...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11