Profil de Davoï > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Davoï
Classement des meilleurs critiques: 562.583
Votes utiles : 788

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Davoï
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Load
Load
Prix : EUR 15,99

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du hard et du bon !, 12 avril 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Load (CD)
Mais arrêtez de critiquer Load ! Pourquoi tant d'acharnement sur cet album depuis sa sortie en 1996 et encore aujourd'hui ? Il est certain qu'avec Load Metallica a sûrement déçu ses fans de la première heure attendant des "four horsemen" un nouvel album de trash metal. Mais le précédent et excellent ouvrage du groupe sorti 5 ans plus tôt sous le titre de Black Album avait déjà laissé entrevoir un léger virage quant à l'orientation musicale des 4 de San Francisco. Load a donc fait perdre à Metallica ses fans "trash" mais lui a fait gagner un grand nombre de fans grâce à la diffusion du single "Until It Sleeps" sur les ondes (même en France, c'est dire !). Il en ressort que certaines personnes ont lâchement critiqué Metallica, les accusant de traîtrise envers le metal et en leur reprochant d'avoir donné un côté commercial à leur musique dans le seul but de faire de l'argent. Mais il faut ouvrir les yeux : les gars de Metallica ont près de 40 balais et il est normal qu'à cet âge l'acnée disparaîsse et que l'on devienne un peu plus mature, tout en s'assagissant; et c'est exactement le chemin suivi par la musique du groupe au fil des ans. De ce fait, Load est un album lourd, pesant, avec des sonorités vieux hard rock et même blues ("Bleeding Me", "Ronnie"), et il faut dire que Metallica excelle aussi dans ce style ! Si vous voulez écouter un très bon album de Hard Rock, choisissez "Load", par contre, si vous partez avec l'intention d'écouter du trash, passez votre chemin...


Use Your Illusion II
Use Your Illusion II
Prix : EUR 12,65

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Total illusion, 22 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Use Your Illusion II (CD)
En 1991, alors que Nirvana éclate au grand jour avec l'album "Nevermind" qui marque le point de départ du mouvement grunge, Guns n'Roses sort les deux "Use Your Illusion". Quelle année prolifique pour le rock dur quand on pense que sont également sortis cette année-là le "Black Album" de Metallica et "Blood Sugar Sex Magic" des Red Hot !...Les Guns réussissent 2 excellents albums et même si certaines chansons seront qualifiées de bouche-trous, il n'en demeure pas moins des titres inoubliables, notamment dans ce volume II avec "You Could Be Mine", "Civil War", "Knockin' on Heaven's Door", ou encore "Estranged". Les Guns étaient au début des années 90 les maîtres du hard rock, au temps bénis et quasi-immémoriaux où cette musique passait encore à la radio...


Brave New World
Brave New World
Prix : EUR 13,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 The beast is back !, 9 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brave New World (CD)
Bruce Dickinson et Adrian Smith sont de retour chez les Maiden ! Le mythique chanteur du groupe pendant les années 80 revient après être parti en 1993, le talentueux guitariste ayant pour sa part quitté Iron Maiden 3 ans plus tôt. Leur retour avait fait l'effet d'une bombe et les fans attendaient avec impatience la sortie d'un album avec cette nouvelle formation évoluant désormais avec 3 guitaristes. Le résultat est au-delà de toutes nos espérances, Iron Maiden réussissant avec "Brave New World" L'album métal de l'année 2000 sans aucun doute. Le quintette londonien a amorcé un léger virage mélodique qui n'est pas déplaisant et donne un certain côté orchestral à des chansons exceptionnelles qui deviendront à coup sûr des classiques du groupe, telles "Ghost Of The Navigator", "Blood Brothers", "The Nomad", ou encore "Brave New World". La musique est épique, mélodique mais tout de même très puissante grâce à la production impeccable de Kevin Shirley (Aerosmith...) et à l'apport de la troisième guitare. Non, Maiden n'est pas mort, il fait preuve d'une pêche dont devraient s'inspirer les groupes actuels, ayant trop tendance à donner dans le genre sombre et déprimé. Up the Irons !!


Kill 'Em All
Kill 'Em All
Prix : EUR 12,65

2 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le trash est né, 7 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kill 'Em All (CD)
Metallica apparaît en 1983 comme l'instigateur d'un nouveau genre : le trash métal. "Kill'em all" est l'album qui marquera les premiers pas de ce qui deviendra dans les années suivantes un des grands du heavy metal. La musique se veut puissante, agressive, brute; il en ressort un album direct, presque primaire tant le groupe paraît jeune (la voix de James Hetfield...) et les compos sans véritables articulations. N'allez pas croire pour autant que les Metallica sont de piètres musiciens, les deux premiers morceaux vous montrant d'entrée que technique et furie sont deux mots qui s'allient à merveille. Un bon premier album donc, mais pas du niveau d'un "And Justice for all" ou d'un "Black Album".


Somewhere In Time
Somewhere In Time
Prix : EUR 14,99

7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Made in Space, 8 février 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere In Time (CD)
De retour de l'harassante tournée "World Slavery Tour" d'où est issu le fameux "Live After Death", Iron Maiden est au bord de la séparation. Les tensions accumulées durant la tournée, notamment entre Bruce Dickinson et Steve Harris ont failli avoir raison du quintette londonien, Bruce ayant même envisagé d'écrire un album acoustique ! Les esprits finîrent par se calmer, ce qui n'empêcha cependant pas Maiden d'écrire un album assez différent des précédents. 1986 marque un tournant dans la musique du groupe qui laisse apparaître des influences très progressives, probablement dûes à l'énorme travail de composition du guitariste Adrian Smith (les deux singles Wasted Years et Stranger In A Strange Land)et à l'utilisation de guitares synthétiques qui donnent à "Somewhere In Time" un son particulier. Il en résulte un album déroutant pour les fans de la première heure mais terriblement intéressant, prouvant si besoin en était que Maiden possède un registre musical étendu. On retrouve toutefois des chansons très maideniennes comme "Sea Of Madness" ou le traditionnel titre épique de fin d'album : "Alexander The Great". Iron Maiden vient de s'engager dans une nouvelle voie musicale qui sera encore plus marquée sur l'album suivant : "Seventh Son Of A Seventh Son".


Stiff Upper Lip
Stiff Upper Lip

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Damned !, 10 janvier 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stiff Upper Lip (CD)
Bien que ne s'étant jamais éloigné de son style hard rock boogie, il est vrai qu'avec "Stiff Upper Lip", AC/DC revient quelque peu à la recette efficace qu'il utilisait dans les années 70. Un peu moins lourd et pesant que "Ballbreaker" son précédent opus sorti en 1995, le groupe australien nous délivre un album à forte connotation blues, plus proche des "High Voltage" ou "Let There Be Rock" que d'un "The Razor's Edge" par exemple. Tous les titres sont excellents et vous invitent irrémédiablement à taper du pied. Avec AC/DC, le rock n'est pas près de mourir !


Alive In Athens
Alive In Athens
Proposé par Funkingdom
Prix : EUR 38,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Iced Earth chez Aristote, 3 janvier 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alive In Athens (CD)
Imaginez des prêtres de l'Egypte antique avec des guitares électriques. Imaginez des guerriers grecs cognant de toutes leurs forces sur une batterie. Imaginez une horde de barbares vous fonçant dessus. Imaginez enfin les hurlements d'un condamné au bûcher en plein Moyen-âge. Tout ceci réuni fait naître la musique d'Iced Earth. C'est très puissant, tout en laissant un peu de place à la mélodie entre deux riffs taillés dans le granit par le gratteur de menhirs Jon Schaffer. Les capacités vocales du chanteur Matthew Barlow sont impressionnantes tout au long de cet album live enregistré en deux brûlantes soirées à Athènes il y a deux ans. Un triple album en concert, voilà de quoi combler les fans et initier les profanes; en attendant le prochain album.


Reunion
Reunion
Prix : EUR 6,99

28 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le retour du grand Sab, 20 décembre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Reunion (CD)
Fondé en 1970, Black Sabbath connût sa période d'apogée dans la décennie qui suivit. Ozzy Osbourne (chant), Tony Iommi (guitare), Geezer Butler (basse) et Bill Ward (batterie) constituèrent alors la formation la plus prolifique du groupe. Mais en 1980, Ozzy quitte le groupe, bientôt remplacé par Ronnie James Dio avec lequel Black Sabbath enregistrera quelques très bons titres ("Mob Rules", "Neon Knights"...). Après le départ de Dio, Sabbath tombera dans l'oubli du milieu des années 80, jusqu'à sa Réunion en 1997. C'est à cette date que les quatre membres fondateurs du groupe se retrouvent le temps de deux concerts à Birmingham, immortalisés sur le double CD "Reunion". Celui-ci contient tous les grands titres du groupe : "Black Sabbath", "Paranoid", "N.I.B.", "War Pigs", "Children Of The Grave"... L'ambiance est extraordinaire, Birmingham étant la ville d'origine de Black Sabbath. De plus, Ozzy & co nous gratifient de 2 nouveaux titres studio sublimes, prouvant avec une production toute autre de celle dont ils disposaient dans les années 70, qu'ils sont biens (peut-être plus que Led Zeppelin et Deep Purple) les instigateurs du phénomène Heavy Metal. Un live à posséder absolument.


The X Factor
The X Factor
Prix : EUR 13,99

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La période Blaze Bayley, 19 décembre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : The X Factor (CD)
Coup de tonnerre chez les Iron Maiden : en 1993, Bruce Dickinson, le chanteur si charismatique du groupe s'en va, pour des raisons d'incompatibilité musicale (version officielle), mais aussi pour d'incessantes disputes avec le bassiste et principal compositeur du groupe, Steve Harris (version officieuse). Maiden trouve un remplaçant, Blaze Bayley, ex-Wolfsbane. Après une période de 3 ans de silence depuis la sortie de "Fear Of The Dark" (entrecoupée de 3 albums lives !), Maiden reprend le chemin des studios et sort en 1995 "The X Factor". Cet album connut de mauvaises critiques à l'époque, essentiellement dûes au registre assez limité de Bayley, ainsi qu'à l'orientation plutôt sombre de la musique du groupe. Bien que déroutant pour les fans ultimes, "The X Factor" n'en demeure pas moins un bon album, contenant quelques très bons titres, témoins l'épique "Sign Of The Cross" (superbe !), le puissant "Man On The Edge" ou encore "Lord Of The Flies". Cet album marque un tournant dans la carrière du groupe et prouve à ceux qui lui reprochaient de se cantonner à un seul et même style, que Maiden, au risque de décevoir, sait aussi innover.


Best Of The Beast
Best Of The Beast

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Best of Maiden, 19 décembre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Best Of The Beast (CD)
Le best-of d'Iron Maiden sorti en 1996 reprend les plus grands titres de ce groupe, qui aux côtés des Metallica, Judas Priest, Led Zeppelin, Black Sabbath et AC/DC restera à jamais comme un géant du métal. Iron Maiden a sorti son premier album en 1980, et son dix-septième et dernier en date en mai 2000. C'est quasiment 20 ans de la carrière d'un groupe mythique qui sont présentes dans ce best-of, d'où une extrème difficulté quant au choix des titres. Les meilleurs y sont, mais les fans du groupe savent que la discographie des londoniens regorge de beaucoup d'autres perles malheuresement écartées lors du choix des titres. On peut ainsi regretter que les longs titres à ambiance caractéristiques du groupe soient absents, nottament les "To Tame A Land", "Phantom Of The Opera", "Rime of The Ancient Mariner" et d'autres... Cette compil représente pourtant un très bon moyen de découvrir Maiden pour les non-initiés ou, pour les fans, d'avoir rassemblés sur un seul disque les chansons qui ont construit la renommée de Maiden dans les années 80 et qui ont fait du groupe de Steve Harris un des Dieux du Métal.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11