undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Jean Bal > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jean Bal
Classement des meilleurs critiques: 24
Votes utiles : 3557

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jean Bal (Conflans-en-Jarnisy, France)
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
CTS Potentiomètre Audio Taper, axe fendu, pour Fender/Stratocaster/Telecaster 500 K
CTS Potentiomètre Audio Taper, axe fendu, pour Fender/Stratocaster/Telecaster 500 K
Proposé par Northwest Guitars Ltd
Prix : EUR 7,91

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE potard pour humbuckers!, 25 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Si Gibson et Fender utilisent pour leurs modèles hauts de gamme des potentiomètres CTS, ce n'est pas un hasard.
Ces petits machins ont en effet une grande importance au niveau du son des micros. Et les CTS ont la réputation d'être d'une qualité constante, avec une tolérance assez étroite en matière de résistivité.
En règle générale, on doit utiliser des 250k pour des micros simples bobinages (Fender Strat ou Télé, P90, etc.) et des 500k pour des humbuckers double bobinages (Gibson, Jackson, etc.). Mais il est possible de leur adjoindre une résistance afin de les adapter aux situations... ce qui demande alors une bonne connaissance en électronique.
Quoi qu'il en soit, même s'il paraissent chers, ces potentiomètres peuvent réellement influer positivement sur le son d'une guitare, dans le sens où ils laisseront passer un signal plus "pur" (avec des fréquences aigues plus limpides) que des potentiomètres de mauvaise qualité en métal de troisième catégorie.
Mais, attention au choix du modèle!
En plus de la résistance, sachez qu'il existe des modèles linéaires (augmentation constante de 1 à 10) et logarithmiques (augmentation compensée, plus adaptée à la perception humaine). Je préfère les seconds modèles aussi bien pour la tonalité que pour le volume, mais les deux types sont tout aussi recommandables et n'ont pas de "couleur sonore" particulière.
Attention aussi à la longueur de la tige (il y en a des longues et des courtes, selon l'épaisseur de bois à traverser), ainsi qu'à sa forme (fendue pour boutons enfichables ou pleine pour boutons avec vis).
Dernier détail: les CTS sont aux normes américaines et leur utilisation dans des guitares fabriquées en Asie (comme c'est souvent le cas) nécessitera généralement d'élargir les trous permettant de faire passer la tige. Ça n'a rien de bien difficile avec une lime ou un vulgaire couteau, mais vous êtes prévenu.
Voilà, vous savez tout.
Bonne customisation!


Wolflight
Wolflight
Prix : EUR 14,99

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le grand Steve confirme son retour..., 10 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wolflight (CD)
Après des années (décennies?) d'hésitation et de doutes, Steve Hackett paraît désormais assumer pleinement TOUTES les influences qui ont émaillé sa longue carrière avec ce bel album. Le succès de l'expérience "Genesis Revisited" y est certainement pour quelque chose. Signe de cette assurance retrouvée, Hackett assume remarquablement bien (!) les voix leads, avec un coup de main quand même d'Amanda Lehmann et de son épouse Jo. Et les morceaux revendiquent sans complexe leur dimension "Prog", avec changements permanents d'ambiance, breaks rythmique, solis virtuoses. Et tout cela, sans forcément essayer de faire "moderne".
Pourtant, à voir la pochette ultra-kitsch de ce nouvel opus, on pouvait craindre le pire. En fait, cette "peinture" évoque le parti-pris "cinéma fantastique à l'ancienne" choisi comme thème général par le musicien.

Allez, un petit tour d'horizon:
- Out of the Body: hurlements de loups en prélude à une ouverture grandiloquente avec batterie pesante, synthétiseur pompier et guitare... hackettienne. La production rappelle un peu la lourdeur de certains morceaux d'ELO. Et cette composition pourrait très bien aussi servir de bande sonore à un film fantastique de la Hammer. Le ton est donné.
- Wolflight: quelques notes de balalïka sur un grondement menaçant. Puis la guitare classique arrive, accompagnée par des cordes très cinématographiques encore. On a a lors droit à une balade folkisante comme Steve Hackett en compose régulièrement depuis une trentaine d'années, avec choeurs harmonieux. On revient à des roulements de tambours, une guitare électrique rageuse intervient. Beaucoup de changements d'ambiances. Un morceau très "prog moderne".
- Love Song To A Vampire: ouverture sur des trilles de guitare classique, puis la chanson s'étire avec un refrain grandiose façon "Court of the Crimson King", si voyez ce que je veux dire.
- The Wheel's Turning: un orgue de foire rappelant le lointain Please Don't Touch introduit une perle popisante richement arrangée, rappelant encore une fois les productions de Jeff Lynne.
- Corycian Fire: cythare, duduk, percussions et sonorités orientales, mêlées de nappes synthétiques servies sur un beat monolithique qui évoque "A Life Within A Day", le premier morceau du disque de l'aventure Squackett avec Chris Squire (qui joue sur un morceau ici).
- Earthshine: composition à la guitare classique, qui rappelle par instant les harmonies de l'intro de Blood on The Rooftops. Trois minutes de bonheur simple.
- Et dans les Loving Sea, ce sont les 12 cordes qui s'invitent à la fête, avec de superbes vocaux en harmonie. Encore une balade simple, mais superbe. La production est sublime.
- Black Thunder: ambiance celtique, avec mandoline et fiddle donnant sur un riff heavy comme un cromlech. Steve nous livre là son côté "rock" sombre, avec des solis rageurs.
- Dust and Dreams: guitare hispanisante et cordes orientales, le voyage se poursuit. La rythmique chaloupée batterie-darbouka, très "moyen-orientale" nous entraîne au pays des mille et une nuits. Et par-dessus, Hackett nous livre un solo planant, lointain parent de ceux de Steppes et de Spectral Mornings.
- Heart Song: encore un morceau typiquement hackettien, tout en feeling et circonvolutions musicales. Pas le meilleur de l'album, mais une belle pièce quand même.
- Pneuma: un solo de guitare cordes nylon, avec enchaînement virtuose de trilles. Joli.
- Et on finit avec Midnight Sun: une balade pop consensuelle qui retombe malheureusement un peu dans le travers "rock FM" qui a empoisonné un temps le répertoire du grand Steve. Mais cette minuscule faute de goût ne parvient pas à ternir un disque qui compte sans conteste comme l'un des meilleurs et des plus cohérents de toute la discographie de son auteur.

Vous aimez les ambiances oniriques, le cinéma à l'ancienne et le prog bien fichu?
Ne vous laissez pas rebuter par la pochette, Maître Hackett est en grande forme.

Note concernant la note: ce disque est magnifique, mais je ne lui accorde néanmoins pas 5/5 à cause de la légère baisse de régime qu'il accuse en fin de parcours. Il faut bien que je puisse distinguer cet album de la réussite totale qu'est pour moi, par exemple, le dernier Steven Wilson - Hand.Cannot.Erase. Comment faire la différence entre superbe, magnifique, génial... quand on ne dispose que de 5 points?
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 23, 2015 1:22 PM MEST


Philips HD7817/91 Machine à dosettes SENSEO® Original Rouge intense  - édition 2015
Philips HD7817/91 Machine à dosettes SENSEO® Original Rouge intense - édition 2015
Prix : EUR 64,99

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Aïe! Aïe! Aïe!, 7 avril 2015
Il est très rare que j'écrive une critique foncièrement négative sur un produit, mais là je crois que Philips a atteint le fond avec ce modèle "économique" - censé reproduire le premier modèle "original" - qui risque au final de vous coûter plus cher que prévu.
Si vous n'en êtes pas à votre première Senseo, vous savez déjà que cette gamme souffre traditionnellement d'une "obsolescence programmée" qui la condamne à des pannes mortifères au bout d'une ou deux années d'utilisation normale (en respectant les règles d'entretien mensuel).
C'est un défaut que j'ai accepté et en un peu plus de 5 ans, j'en suis déjà à ma quatrième Senseo.
Je prends ça comme une "taxe d'usage" et cet inconvénient - comparé au racket ultra-coûteux de Nespresso par exemple - me paraît à peu près acceptable.

Mais voilà, ce modèle HD7817, sous l'excuse d'un retour aux sources, trahit une chute de qualité inquiétante par rapport à ses prédécesseurs. Et l'argument "modèle historique pas cher" ne me semble pas vraiment valable.

Quelques défauts parmi d'autres:
- Le bec verseur n'est plus ajustable en hauteur, or il est tout à fait inadapté à l'usage de mugs de taille ordinaire (suis-je le seul à boire dans un mug en France?).
- Le plateau sur lequel se posent les tasses est désormais en plastique. Très léger, et peu épais, il glisse et se déboîte au moindre petit tremblement. Il est en outre beaucoup plus étroit et pose d'énormes problèmes quand on doit trouver un récipient adapté au processus de détartrage...
- Au fait, il n'y a plus de voyant indicateur de détartrage! Vous avez donc intérêt à noter les dates auxquelles vous procédez à cet entretien obligatoire. D'autant que la notice d'utilisation indique désormais que l'on doit procéder à des "détartrages trimestriels" (au lieu de mensuels jusqu'à présent). Bizarre...
- Le bloc supérieur, que vous devez basculer pour introduire votre dosette, n'est plus doté de frein. En clair: si vous ne le repoussez pas complètement en arrière, il vous retombe sur les doigts, alors que les modèles précédents permettaient de simplement le soulever, sans crainte de le voir redescendre sur votre innocente mimine.
- Le plateau-réceptacle de la dosette est seulement "incurvé" et non plus "embouti". Résultat, il faut littéralement coincer votre dosette en refermant le bloc supérieur. Autre désagrément lié à ce changement: la dosette adhère beaucoup plus au plateau... et il faut la décoller à la main pour la jeter à la poubelle. (Avant, il suffisait de retourner le plateau-réceptacle au dessus de la poubelle). Vous rirez moins quand vous introduirez une nouvelle dosette, alors que l'ancienne est restée collée au panneau supérieur.
- La courbure du bloc central a été légèrement accentuée, ce qui augmente légèrement aussi la surface occupée par la cafetière. Pourtant, la contenance du réservoir n'est que de 0,70l.

Vous allez me dire que si je ne suis pas content, je n'ai qu'à choisir un modèle supérieur... et donc plus cher.
Et vous auriez raison!
Mais ce qui me gêne profondément quand même, c'est de me rendre compte que ce modèle économique (tout plastique), assez mal conçu par les ingénieurs de Philips, me paraît aussi beaucoup plus fragile que les anciens. Il n'est en outre pas pratique à l'emploi et il n'est donc pas du tout évident que l'économie (pas énorme) que vous réaliserez à l'achat ne sera pas largement compensée par les inconvénients que vous subirez sur le moyen et long termes.
Bref: ne faites pas comme moi. Si vous voulez une machine à café, prévoyez de payer plus.
Et peut-être, aussi, de regarder attentivement les offres de la concurrence.
Quant à cet étrange concept marketing "nostalgie vintage" pour une machine en pur plastique conçue il y a quelques années à peine... il me laisse sans voix.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 16, 2015 10:24 AM MEST


Sprague Orange Drop Condensateur pour Stratocaster, Telecaster, Gibson etc. 0,047 uF
Sprague Orange Drop Condensateur pour Stratocaster, Telecaster, Gibson etc. 0,047 uF
Proposé par Northwest Guitars Ltd
Prix : EUR 2,98

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Orange Drop, la référence moderne du condensateur pour guitare, 26 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
A l'intention de ceux qui, comme moi, ont eu des interrogations sur l'influence des condos au niveau des modifications que l'on peut réaliser sur l'électronique d'un instrument électrique:
Tant que vous laissez le potentiomètre "tonalité" de votre guitare (ou basse) au maximum, le condensateur monté sur ce potentiomètre n'affectera absolument pas le son de votre instrument (il est en fait virtuellement "coupé" dans cette position). C'est seulement lorsque vous tournerez le bouton que vous entendrez les aigus être de plus en plus atténués (eh oui, on ne gagne pas en graves, on perd juste des aigus). Et la valeur du condensateur détermine alors l'importance de l'atténuation.
Ainsi, un 0,047 comme celui-ci assourdira le son nettement plus qu'un 0,022 comme on en trouve sur de nombreuses guitares et basses.
J'ai personnellement choisi ce modèle pour pouvoir obtenir un son très jazzy avec une guitare équipée de humbuckers. Et j'en suis satisfait.
Il existe toutes sortes de condos (papier huilé, céramique, etc.), mais les Orange Drop sont considérés comme des "références modernes" fiables et bien conçues.
Attention: aussi étrange que cela puisse paraître, la sonorité "fondamentale" de votre instrument sera finalement moins affectée par la qualité du condensateur choisi que par la qualité des potentiomètres utilisés pour le volume et la tonalité! J'ai pu le constater d'expérience en bidouillant mes diverses "machines à cordes". Dans ce domaine, je vous conseillerai des valeurs sures - des CTS - en 250k (pour les micros simple bobinage) ou 500k (pour les humbuckers) selon votre instrument.

Notes:
1) Attention au snobisme en matière de condensateurs! Certains modèles "vintage" se vendent aujourd'hui plusieurs centaines d'euros pour des qualités "mythiques"... qui restent largement à démontrer. Joe Gore, du blog américain Tonefiend a démontré par A+B, que la différence audible entre un condo à 50 cents et un autre à 200 $ était tout à fait subjective. Si! Si! Cherchez son test sur Youtube.
2) De même, certains experts prétendent que les condensateurs doivent au moins accepter 400 volts ou même 650 volts, pour un bon résultat. D'autres tout aussi "experts" prétendent que le voltage n'a aucune importance vu le faible signal qui alimente une guitare. Par expérience, j'aurais plutôt tendance à croire ces derniers.
3) En fait, il est un peu faux de dire qu'un condensateur n'affecte absolument pas la sonorité d'une guitare quand le réglage du ton est sur 10. Certains modèles de TRÈS mauvaise qualité polluent substantiellement le signal même quand ils devraient être au repos. Raison de plus pour monter des Orange Drops dans votre axe!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 3, 2015 5:46 PM MEST


Dunlop - Bottlenecks et slides pour guitares BOTTLENECK verre large 22x25x69mm - 203
Dunlop - Bottlenecks et slides pour guitares BOTTLENECK verre large 22x25x69mm - 203
Prix : EUR 5,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Question de goût..., 25 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce slide en verre Pyrex est bien conçu, bien fabriqué, léger... mais je ne peux pas me convaincre à dire que c'est un "bon" bottleneck.
Pendant des années, j'ai expérimenté des slides en métal chromé, cuivre et verre (j'ai même cassé des bouteilles!), dans des dimensions très diverses.
Et je possède aujourd'hui deux Dunlop 203, parce que - naïf que j'étais - je pensais à une époque que c'était un bottleneck classique, que tout le monde employait. Pourtant, je trouvais ce bidule difficile à l'usage. Il est tellement léger qu'il vous impose en effet d'appuyer sur la corde pour obtenir un son plein. Or, si l'on appuie trop, on produit inévitablement un "frisement" de frettes...
Depuis, je me suis essayé à plusieurs slides en verre épais (4mm ou plus), et j'ai redécouvert mon instrument. Un bottleneck plus dense, et légèrement plus lourd, ne nécessite presque aucune pression quand on joue. Son propre poids suffit pour sortir une note.
Par ailleurs, j'ai également réalisé qu'on n'était pas obligé d'utiliser des bottlenecks "longs" (couvrant toute la largeur du manche).
Dans le Mississipi Blues, il y a bien quelques morceaux qui réclament des "barrés-glissés" sur six cordes, mais en rock et blues de Chicago, un slide plus court - et donc moins encombrant - vous permet d'alterner glissandi et jeu aux doigts classique lors de vos soli.
Bref, n'hésitez pas à acheter ce Dunlop s'il semble correspondre à vos besoins. Mais si vous n'êtes pas totalement convaincu dans la pratique, essayez un slide plus court avec paroi épaisse.
Il y a un monde de différence.


Planet Waves Bottleneck en verre Planet Waves, taille petite
Planet Waves Bottleneck en verre Planet Waves, taille petite
Prix : EUR 9,30

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bottleneck polyvalent... pour petit doigt., 24 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Commençons par le très bon.
Ce slide en verre court (il ne fait que 48 mm de long) est épais, mais pas trop. Il suffit de le poser sur les cordes, sans forcer, pour obtenir une sonorité claire, idéale pour le blues électrique, mais pas seulement. Même sur guitare acoustique, ce bottleneck a un rendu extrêmement satisfaisant, limpide et propre.
On ne répétera d'ailleurs jamais assez l'importance de l'épaisseur du matériau dont est fait un slide. C'est un facteur primordial pour établir aisément un contact avec les cordes et - aussi - pour bénéficier d'un bon sustain. Cet article Planet Waves/d'Addario est parfait sur ce plan.

Continuons par ce qu'il faut quand même savoir aussi:
Ce bottleneck est décliné ici en "petite taille". Attention: si vous n'avez pas des mains de bambin ou de fillette, vous ne pourrez le glisser qu'à votre petit doigt. Il faut le savoir. Impossible - pour un musicien ayant des mains de taille normale - de l'employer avec l'annulaire ou le majeur. Ce n'est pas vraiment un "défaut", mais à vous de voir si votre style personnel peut s’accommoder de cette contrainte. Ou alors commandez un modèle en taille "medium" ou "large".

Ne perdez pas votre temps avec des bottlenecks longs, aux parois fines comme on vous en propose des dizaines de modèles (ex: Dunlop - Bottlenecks et slides pour guitares BOTTLENECK verre large 22x25x69mm - 203). Trop légers pour produire un son cohérent et trop encombrants pour vous laisser l'opportunité de jouer certains passages aux doigts, ils pourraient vous dégoûter rapidement de la guitare slide.
Ce petit accessoire bien conçu par Planet Waves, au contraire, devrait vous donner envie de vous lancer à cœur perdu sur les traces de Duane Allman, Jimmy Page et Elmore James.


Le mauvais génie
Le mauvais génie
par Vanessa Schneider
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

21 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Effarant!, 18 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le mauvais génie (Broché)
Pour passionnante qu'elle soit, la lecture ce livre-enquête de Vanessa Schneider et Ariane Chemin n'est pas ce qu'on pourrait appeler une "expérience plaisante".
Il est en effet extrêmement dérangeant d'imaginer qu'un président de la République ait pu un jour prendre comme conseiller un homme tel que Patrick Buisson, un historien de formation et journaliste par conviction, paranoïaque au point d'enregistrer toutes ses conversations privées. Un homme nourri depuis son enfance par des idéologies droitières les plus discutables et nostalgique de certaines des périodes le plus sombres du passé de la France.
Les deux journalistes du Monde nous offrent le portrait effarant d'un manipulateur maladif, qui semble presque incapable d'éprouver autre chose que du mépris ou de la haine pour ceux qu'il domine. Même Nicolas Sarkozy - qui lui a confié aveuglément son destin en 2007 - n'est pas épargné, puisqu'il va jusqu'à le traiter de "Naboléon" incapable de faire quoi que ce soit sans lui, de "Nain" ou même de "Tête Creuse"!
Pourtant, c'est grâce à ce même Sarkozy qu'il va pouvoir être embauché dans des conditions étranges à TF1 et qu'il jouira d'enviables prébendes. Convaincu de sa propre supériorité, Buisson n'éprouve aucune reconnaissance...
Bien entendu, ce sont les relations "contre-nature" avec Jean-Luc Mélanchon qui feront sans doute le plus parler de ce livre dans les premiers temps.
Mais il ne faut pas non plus négliger ce moment ahurissant, en 2012, où Buisson - grand nostalgique de l'Algérie française - a tenté d'inciter Sarkozy à dénoncer les accords d'Evian. On imagine combien cela aurait pu perturber les délicats équilibres avec les puissances du Sud après l'épisode lybien et le Printemps Arabe...
C'est ainsi que derrière ce récit de l'infiltration des plus hautes sphères de la politique française par un idéologue sans scrupules, se dessine aussi une fresque plus effrayante: l'image d'une démocratie malade, d'une république assoupie et égarée, très vulnérable aux thèses extrémistes.
A lire... mais en prenant un peu de recul pour ne pas être éclaboussé.


Joyo JF-01 Pédale d'effet pour Guitare Vintage Vert
Joyo JF-01 Pédale d'effet pour Guitare Vintage Vert
Proposé par 2012street
Prix : EUR 36,00

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une excellente copie de vieille Tube Screamer à un prix intéressant, 14 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joyo JF-01 Pédale d'effet pour Guitare Vintage Vert (Appareils électroniques)
La couleur verte de cette petite Joyo ne doit rien au hasard. Il s'agit d'une référence assumée à la teinte de la fameuse TS808 - premier modèle de Tube Screamer d'Ibanez - sortie à la fin des années 70. Une pédale d'effet légendaire que cette petite chinoise aux boutons jaunes copie de façon éhontée... et tout à fait convaincante. Je connais bien ce modèle pour l'avoir longtemps utilisé, il y a plus de trente ans (oui, je sais, je suis vieux).
Il s'agit donc d'une pédale d'overdrive (saturation) et non pas d'une distorsion. Comprenez qu'elle ne conviendra pas aux métaleux et autres doomistes, mais a tout pour plaire aux adeptes de Classic Rock et de Blooooze à l'ancienne!

Ce qu'il faut savoir si vous n'avez jamais touché une Tube Screamer:
- La saturation proposée est relativement modérée - variant entre crunch stonien et solo claptonnesque - mais très respectueuse aussi bien des subtiles modulations de l'instrumentiste que du timbre d'origine de l'instrument. Les graves sont légèrement atténués par la Joyo, mais un peu moins qu'avec l'Ibanez, me semble-t-il.
- La sonorité ne présente aucun pincement caractéristique des fuzz, et possède une attaque tranchante et très précise, tout en conservant toujours une certaine douceur ("crémeuse" diraient certains, mais je déteste ce mot). Les médiums, eux, sont bien affirmés ce qui permet de se distinguer au sein d'un mix, une caractéristique qui a contribué au succès de la TS808 originelle.
- Le sustain correspond tout à fait à ce qu'on peut attendre d'un ampli à lampes poussé dans ses derniers retranchements. Notez que plus l'ampli sera lui-même saturé... plus puissant sera l'effet de la JF-01.
- La coque en métal de cette petite boîte à sons donne une impression de robustesse.
- Au final, on a bien le son d'une TS808 (la rumeur prétend que le circuit employé - JFC4588 - est identique à celui de l'ancêtre), avec des petits accents de TS9. Certains guitaristes trouvent même - carrément - que cette pédale est meilleure que l'originale. Sans aller aussi loin, je dirai qu'en tout cas "elle n'est pas moins bonne." Vraiment pas.

Conclusion: une pédale mythique (Eric Clapton, Stevie Ray Vaughan, Gary Moore, Bonamassa, Kenny Wayne Shepherd, The Edge etc.) pour un prix très raisonnable. Avec une conception "true bypass" que ne possédait même pas l'Ibanez.
Si vous avez envie de solos vintage, pourquoi payer plus cher?

PS: après plus d'un mois d'utilisation, je confirme que cette pédale est tout simplement excellente! Elle est tout à fait complémentaire de ma (très) vieille Turbo Overdrive Boss, beaucoup plus acide. Pour tout ce qui concerne les soli déliés sur Les Paul avec sustain maximum, je me tourne invariablement vers ma TS808... pardon, ma Joyo. Et elle aime bien aussi ma Strat.
C'est d'ailleurs réciproque. ;-)


Jam With Carlos Santana: (Guitar Tab)
Jam With Carlos Santana: (Guitar Tab)
par Carlos Santana
Edition : Partition
Prix : EUR 13,91

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un modèle du genre, 11 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jam With Carlos Santana: (Guitar Tab) (Partition)
Des partoches pour guitare électrique, j'en ai vu des dizaines et des dizaines dans des genres très divers, mais cet ouvrage-là est un modèle duquel tous les autres devraient s'inspirer. Il propose:

- Des tablatures (et partitions) aussi exactes et précises que possibles avec de nombreuses indications de phrasé (tirés, pulling-offs, hammers, glissandi).
- Quelques commentaires expliquant comment a été obtenu le son que l'on entend sur les disques.
- Un excellent CD proposant des pistes complètes avec parties de guitare (mais sans chant) et des pistes de "playback" sans guitare pour s'entraîner au jeu avec un groupe de vrais musiciens-qui-groovent (orgue/synthés, batterie, basse et percus).

Bref, un livret idéal pour essayer de s'approprier le toucher si particulier de Santana, caractérisé par un phrasé extrêmement subtil, ainsi qu'une utilisation très personnelle du sustain et des tirés de cordes.
Si vous êtes guitariste électrique, quel que soit votre style (rock, blues, jazz, balades), vous tirerez forcément des enseignements de cette remarquable étude de style. Les morceaux présentés datent plutôt du début de la carrière du petit Mexicain, mais ce n'est pas plus mal. Si Santana a affiné son style tout au long de sa carrière, ce sont les solis d'Europa, Samba Pa Ti ou Black Magic Woman qui ont forgé sa légende.
Ces petits chefs d'oeuvre gravés dans le feeling le plus pur et la technique instrumentale la plus "émotionnelle" ont encore beaucoup de choses à révéler aux musiciens d'aujourd'hui.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 15, 2015 2:42 PM CET


Guitare Pédale d'Effet Son américain Bipass Joyo JF-14
Guitare Pédale d'Effet Son américain Bipass Joyo JF-14
Proposé par 2012street
Prix : EUR 40,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le son Fender dans une boîte en fer, 6 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Guitare Pédale d'Effet Son américain Bipass Joyo JF-14
Cette pédale « American Sound » de la firme chinoise Joyo a pour but de simuler le son d’un amplificateur Fender Deluxe, un ampli à lampes pour guitare qui appartient à la légende du rock.

Comment ça marche ?
Vous branchez cette pédale entre votre instrument et un ampli banal (à transistors), vous réglez, et voilà.

Est-ce que ça marche ?
Oui, définitivement oui. Mais tout dépend bien sûr de la qualité de votre ampli. S'il est pourri de chez pourri, ça ne le fera pas. En revanche, s'il est juste stérile ou terne, vous n'en reviendrez pas.
En fait, cette robuste petite boîte métallique est autant une pédale de boost, d'équalisation et d'overdrive qu'un simulateur d'ampli. En poussant les boutons "Voice" et "Drive" vous pouvez obtenir un excellent son pour faire des soli "classic rock", en réduisant un peu ces deux réglages, vous obtiendrez un crunch stonien très sympathique. Enfin, en réduisant encore le Drive et en laissant Voice sur midi, vous aurez un son clean riche en harmonique, typique des vieux amplis Fender.
Contrairement à ce que dit un autre commentateur, il y a bien un effet de compression quand on pousse la distorsion, ce qui permet d'accentuer l'attaque des notes au médiator.
A noter que la partie équalisation (Low, Mid, High) est très efficace, et que la pédale est "true bypass" (quand elle n'est pas enclenchée, elle n'affecte absolument pas le son), et vous saurez qu'à ce prix là, il serait dommage de s'en priver.
D'autant qu'on peut également s'en servir comme préampli à l'entrée d'une interface d'ordinateur pour enregistrer des guitares dans son DAW.

Et le son?
Il y a un peu de souffle quand on pousse Drive, Voice et High, ce qui est inévitable. Sinon, il est tout à fait à la hauteur de ses prétentions, comme le prouve un petit clip sur un célèbre réseau de partage de vidéos qui met en parallèle l'American Sound avec un Fender Deluxe.
Bluffant.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20