Profil de Jean Bal > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jean Bal
Classement des meilleurs critiques: 20
Votes utiles : 2630

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jean Bal (Conflans-en-Jarnisy, France)
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Bass Builders Reggae Bass + CD
Bass Builders Reggae Bass + CD
par Ed Friedland
Edition : Broché
Prix : EUR 16,00

5.0 étoiles sur 5 Aussi simple que difficile., 13 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bass Builders Reggae Bass + CD (Broché)
Le Reggae est comme tous les arts "stylistiques": on peut apprendre très vite ses règles... et passer une vie entière à les maîtriser. Les parties de basse données en exemples par Friedland dans ce livret sont généralement d'une simplicité déconcertantes. Pourtant, trouver le groove approprié, jouer "laidback" comme il convient les riddims (riffs de basse reggae), c'est affaire de feeling et d'expérience.
Friedland a eu la bonne idée de présenter une approche historique de la basse reggae. Il commence à expliquer les origines, puis le Ska et le Rock Steady, avant d'aborder différents types de Reggae. Tous ses exemples sont inspirés de morceaux célèbres de l'histoire musicale jamaïcaine. Tous présentent les petits trucs, les petites combines mis en oeuvre par des bassistes souvent guidés par la spiritualité Rastafari, dans une chaleur de plomb... et sous l'influence de substances psychotropes puissantes. Bref, l'auteur vous donne les "clés" pour comprendre, à vous d'en tirer les enseignements qui vous sont utiles. Ce livre est publié dans la série "Bass Builders", dont l'objectif est de vous fournir des éléments pour construire vos propres lignes. Ce n'est ni une bible exhaustive, ni un texte de loi intangible. Juste une source d'inspiration et de réflexion.
Un CD permet d'écouter (et de répéter) tous les exemples présentés sous forme de partitions et de tablatures. Il est remarquablement enregistré, avec batterie, clavier et guitare. Quand vous répétez, c'est "en situation", avec le son d'un vrai groupe.
Les quelques dizaines de riddims qui sont fournis peuvent être tous appris en une seule journée... mais n'espérez pas sonner comme un bassiste de Kingston du jour au lendemain.
Jah Rastafar est exigeant!
Excellent livre, quoiqu'il en soit, pour aborder d'autres horizons en basses fréquences.


Funk Bass Bass Builders by Jon Liebman + CD
Funk Bass Bass Builders by Jon Liebman + CD
par Jon Liebman
Edition : Broché
Prix : EUR 23,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une référence depuis plus de 20 ans, 30 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Funk Bass Bass Builders by Jon Liebman + CD (Broché)
Parue au début des années 90, cette méthode de slap a très vite été considérée comme une référence et on peut parier que certains jeunes pros y ont puisé une part de leur technique et de leur inspiration.
Dans cette édition remaniée (une guitare a été ajoutée aux playbacks), Liebman propose - en plus de conseils utiles - des dizaines et des dizaines de petits riffs de difficulté croissante qui mettent avant tout l'accent sur le groove et la souplesse de jeu.
Ces riffs ne sont pas uniquement en mi (dieu merci!) et ont aussi pour but de servir d'éléments réutilisables par les bassistes souhaitant développer leur personnalité dans cette forme de basse funk.
Alors, attention, cette méthode étant relativement ancienne, certaines techniques "modernes" sont peu (ou pas) abordées: allers-retours du pouce, slaps de la main gauche, etc.
Mais ce bouquin reste néanmoins passionnant par l'inventivité des thèmes proposés et sa grande progressivité qui le rend aussi bien adapté à des (relatifs) débutants qu'à des musiciens plus avertis.
A noter un chapitre entier qui propose toute une série de licks très démonstratifs - et pas évidents à maîtriser - pouvant servir de base à des soli de basse slap.


Bass Tab White Pages
Bass Tab White Pages
par Hal Leonard Publishing Corporation
Edition : Broché
Prix : EUR 22,98

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La bible du basseux multicartes, 28 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bass Tab White Pages (Broché)
Ce bouquin est énorme!
Plus de mille pages en papier recyclé. Un vrai annuaire téléphonique.
En plus intéressant, heureusement. Hal Leonard a regroupé 200 titres rock/blues/pop/soul tirés des innombrables songbooks pour basse qu'il a déjà publié.
Les morceaux sont proposés sous forme de partitions (clé de Fa, of course) et de tablatures, avec symboles d'accord et paroles, ce qui est plutôt sympa.
Comme les gars de chez Hal Leonard sont plutôt "authentiques" dans leurs transcriptions en tablatures, ce livre est bien une véritable bible pour le bassiste - de tout niveau - qui a envie de s'entraîner dans toutes sortes de styles.
On trouve en effet ici des morceaux des Byrds comme de Marvin Gaye, des Beatles comme de Black Sabbath, de Stevie Ray Vaughan, comme des Pretenders.
Attention: le choix des morceaux n'est pas toujours celui que vous auriez fait personnellement, mais, ah, Hal Leonard a sans doute encore envie de vendre ses autres ouvrages...
Et, remarquez, pour moi, avoir à la fois Paranoid et Iron Man (et War Pigs!) de Black Sabbath, ça suffit déjà à mon bonheur... ;-)
Bref, si vous êtes abonné à un service de musique en ligne comme Spotify ou Deezer, vous trouverez facilement les 200 morceaux proposés et vous pourrez ainsi répéter chaque jour dans un style différent, en écoutant l'original, si le cœur vous en dit. Pour découvrir les "vraies" lignes de basse des hits du rock, ce bouquin est plus que précieux.
Indispensable.
Surtout à ce prix.


Haut-parleurs Enceintes Ordinateurs Multimédia 2.0 - Garantie 3 ans - pour Apple / Toshiba / HP Pavilion, ChromeBook 14 / Sedatech / Asus T100TA / Acer Aspire / Dell / Sony / Samsung / Allienware 18 / Ankermann PC Sorbus / Lenovo Ideacenter, C365 / Vibox et bien plus d'ordinateurs portables ou de bureau. Alimentés par USB - BassPULSE 2MX par GOgroove
Haut-parleurs Enceintes Ordinateurs Multimédia 2.0 - Garantie 3 ans - pour Apple / Toshiba / HP Pavilion, ChromeBook 14 / Sedatech / Asus T100TA / Acer Aspire / Dell / Sony / Samsung / Allienware 18 / Ankermann PC Sorbus / Lenovo Ideacenter, C365 / Vibox et bien plus d'ordinateurs portables ou de bureau. Alimentés par USB - BassPULSE 2MX par GOgroove
Proposé par Accessory Genie
Prix : EUR 23,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un petit concentré de technologie, 22 juin 2014
Première précision: ces minuscules enceintes se connectent à un ordinateur par le biais d'une fiche mini-jack (sur sortie son/headphone). Leur alimentation doit - en outre - être assurée par une connexion USB. Elles ne peuvent donc pas être employées avec un téléphone ou une tablette.
Ceci étant précisé, elles sont vraiment sympa.
Question look, on peut ne pas aimer leur éclairage bleuté, mais il donne une petite ambiance "film de SF" à votre bureau, pas désagréable.
Bien entendu, c'est le son qui compte. A ce niveau, les BassPulse tiennent bien la route. Leurs petits HP en métal délivrent un son qui privilégie un peu les médiums, mais les aigus sont clairs ce qui confère à l'écoute une sensation d'espace très étonnante pour des enceintes de cette dimension ne délivrant qu'un peu plus de 4 watts.
Le concepteur a en outre voulu favoriser les basses et ces enceintes fonctionnent sur un principe rappelant le "bass reflex", c'est à dire que leur cavité intérieure tient lieu de caisse de résonance et que les graves sont ensuite distribués directement vers l'extérieur. Vous pourrez ainsi renforcer l'impression de "basses" en positionnant les 2MX plus ou moins près du mur arrière.
Bon, soyons lucides quand même, les graves n'ont rien "d'impressionnants", mais ils sont présents et se marient bien avec des aigus - je le répète - remarquablement transparents.

Les plus:
- Joli look original (mais c'est question de goût).
- Aigus et médiums clairs, définis et pas agressifs.
- Son spacieux, bonne séparation stéréo et étagement des plans.
- Grave - forcément - atténués mais bien présents, avec un excellent rendu des percussions et du piano.

Moins:
- Utilisation de deux connexions sur votre ordi.
- Légère prédominance des médiums qui peut être fatigante sur certaines musiques..
- Puissance modeste (mais suffisante en utilisation quotidienne).

En fait, les BassPulse sont idéales pour les possesseurs d'ordinateurs portables qui ont envie d'écouter un peu de musique ou de visionner des films lorsqu'ils sont en déplacement.
A volume modéré, ces toutes petites choses offrent une clarté et une précision "classieuses" vraiment surprenantes.
Le prix est amplement justifié au vu de la qualité globale.
Et la garantie de 3 ans en plus ne gâche rien!


Made in Japan
Made in Japan
Prix : EUR 16,99

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Made in Japan 2014, 19 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Made in Japan (CD)
J'ai acheté la première fois MIJ en 1973. Puis je l'ai racheté une première fois en CD, je me suis offert la première remasterisation et j'ai même possédé "Live In Japan".
Bref. Cette nouvelle version "2014" a été remixée par Martin Pullan et - surtout - Kevin Shirley, un technicien émérite (Led Zep, A Smith, Maiden, Crowes, Bonamassa, etc.) totalement impliqué dans la "Loudness War" qui vise à faire sonner les enregistrements le plus fort possible, même si cela se fait au détriment de la dynamique, voire en déformant légèrement les timbres des instruments (saturation?).
Eh bien vous savez quoi? Pour un disque de heavy music datant de 72 enregistré avec les moyens d'époque, ça ne me dérange pas le moins du monde.
Si c'est fort, tant mieux. D'autant que je suis devenu un peu sourd à force d'écouter trop fort des disques de chevelus branchés sur 220.
Alors, le remix, il est bien?
Oui.
Définitivement oui.
Même si la forme d'onde de l'enregistrement ressemble parfois à une barre d'immeuble.
La basse de Roger Glover vous percute en plein plexus, juste comme il faut. Gillan vous vrille les tympans avec ses hurlements. Et "l'homme en noir" est bien défini dans le mix (primordial, ça!).
Quant à Paice et Lord, ils pulsent comme des statoréacteurs.
On n'en attendait pas moins d'eux.
Paradoxalement, le mix sonne plus aéré, et les instruments plus détachés les uns des autres. J'en prends pour exemple Child In Time qui, dans la version originale, avait tendance à virer à la mélasse dès que Gillan hurlait à l'unisson de ses petits camarades. Là, on a presque l'impression d'entendre les Japonais écouter religieusement. ;-)
Bref, pour moi, pas de doute, c'est bien LA version définitive de MIJ que nous tenons là! Même si j'ai des chances de me faire poignarder dans une allée déserte par des thugs payés par le Gang des Audiophiles Meurtriers.
A noter que la seule différence par rapport au programme des précédentes rééditions de Made in Japan tient au fait que le deuxième disque regroupe tous les morceaux joués en rappels aux Japon, Soit trois Black Night, deux Speed King et le Lucille que nous connaissions déjà.
Je vous conseille tout particulièrement le "Black Night" de Tokyo, qui est tout simplement... comment dire?... MONSTRUEUX!
Bon, allez, assez causé.
Si vous n'avez jamais écouté MIJ, vous n'avez aucune excuse pour ne pas découvrir l'un des plus grands enregistrement live de l'histoire du rock.
Si vous êtes déjà un converti, vous êtes assez grand pour savoir quoi faire, non?

PS: il existe une version Blu-Ray de cet album avec deux mixes en stéréo seulement (non, pas de 5.1) et selon certaines rumeurs, la version vinyle de cette édition 2014 sonnerait encore mieux. Ce qui n'aurait rien d'étonnant, le mastering d'un disque étant par essence beaucoup plus exigeant que celui d'un CD.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 20, 2014 5:12 AM MEST


Bass Aerobics Bass Builders Series + CD
Bass Aerobics Bass Builders Series + CD
par Jon Liebman
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une approche différente de l'excellence, 18 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bass Aerobics Bass Builders Series + CD (Broché)
L'excellent Jon Liebman nous propose cette fois un programme de 52 exercices hebdomadaires (une année complète donc) visant à améliorer tous les aspects du jeu d'un bassiste. Depuis les montées chromatiques, jusqu'aux grooves funk, en passant par les syncopes et les sauts de cordes, l'auteur offre une série d'exercices très diversifiés et de longueur variable regorgeant de ces petites "difficultés" que tous les musiciens rencontrent forcément un jour ou l'autre dans la conquête de la maîtrise instrumentale.
Le but premier n'est pas de muscler vos mains (bien que les exercices en bout de manche y contribuent forcément), mais de développer de façon intelligente votre mémoire musculaire. Cette mémoire qui vous permet instinctivement de dominer rapidement les difficultés.
Les exercices sont ludiques et demandent toujours de vrais efforts pour être exécutés correctement. mais leur difficulté est suffisamment bien dosée pour qu'ils ne perdent jamais leur dimension ludique. C'est à cela qu'on reconnait les talents de pédagogue de Liebman.
Destiné aux débutants comme aux pratiquants avertis, ce livret de "devoirs hebdomadaires" s'adresse plutôt à des musiciens de niveau moyen souhaitant développer leur sensation d'aisance lorsqu'ils jouent de leur basse.
Chaudement recommandé.


Stockholm
Stockholm
Prix : EUR 14,99

17 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Oui, mais encore..., 9 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stockholm (CD)
Il y a une dizaine d'années, Hynde avait promis-juré-craché qu'elle n'enregistrerait plus, que cela ne l'intéressait plus, qu'elle n'y croyait plus.
Et puis il y a eu un Pretenders en studio (Break Up The Concrete en 2009), suivi d'un live.
Et puis Chrissie s'est découverte un tempérament de cougar avec un zicos plus jeune qu'elle de 27 ans et s'ensuivit un premier album "solo pacsé", assez sympa (Fidelity en 2010). Assez sympa. Point.
Et puis voilà Stockholm, avec une Miss Hynde plus jeune que jamais sur la pochette (merci Photoshop!) et un son qui m'a immédiatement fait penser... aux Cardigans!
Ce disque est policé, lissé et calibré comme un tube suédois.
Faut dire que 9 des onze morceaux ont été écrits avec Björn Yttling, bassiste suédois.
Les deux restants étant coécrits avec Joakim Åhlund, chanteur et guitariste suédois.
Et ça donne quoi?
Ben voilà, c'est là que le bât blesse. ça donne "moyen".
La brunette d'Akron n'a plus la voix de ses tendres années (parfois elle est limite).
Au niveau compos, il y a toujours des refrains accrocheurs, mais un peu banals (ou banaux, si vous voulez).
Et la production noie tout ça dans un son bien FM et froid.
Suédois, pour tout dire.
Le gag, c'est "Down the Wrong Way", avec le brave Neil Young à la gratte saturée, qui sonne comme du Neil Young, si le Canadien était suédois et faisait de la musique pour stations FM. Je suis méchant, mais entendre le vieux coyote prendre un solo déchirant sur cette galette argentée très très civilisée, ça fait un peu mal aux amygdales.
A part ça, il y a un vrai tube, "You or No One", qui devrait cartonner dans les charts suédois, mais qui ne laissera sans doute pas beaucoup de trace dans le reste du monde.
Ce disque est-il mauvais?
Même pas. Il est plutôt bien fait, même s'il est un peu indigne de l'une des grandes dames de l'histoire du rock moderne.
Qu'il est loin le temps des Pistols et des Kinks!
Tiens, il y a un mot que j'ai inconsciemment évité d'utiliser jusqu'à présent, mais il faut bien se rendre à l'évidence.
Pour tout dire, ce disque me paraît très "commercial", avec tous les sous-entendus de compromission que cela peut impliquer.
Voilà, c'est dit.
Et c'est triste.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 9, 2014 10:03 PM MEST


Rotosound CRS 66LD Jeu de Cordes Swing Basse Standard 45 65 80 105
Rotosound CRS 66LD Jeu de Cordes Swing Basse Standard 45 65 80 105
Prix : EUR 19,60

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La légende grave..., 3 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ecoutez le solo de basse de John Entwistle dans "My Generation" des Who, vous entendrez le son de cordes Rotosound montées sur une Jazz Bass Fender. Ecoutez le groove de Noel Redding derrière la guitare folle de Jimi Hendrix jouant "Voodoo Child (Slight Return)", vous entendrez le son de cordes Rotosound montées sur une Jazz Bass Fender. Ecoutez Jaco Pastorius dans "Donna Lee" sur le premier album solo du virtuose, vous entendrez... Est-il besoin de poursuivre?
Oui, même Pastorius montait régulièrement des Rotosound "roundwound" (filets ronds) sur ses fretless.
Les cordes "Swing" conçues par James How avec le concours du bassiste des Who dans les années 60 sont elles pour autant les meilleures de l'univers? Certainement pas. C'est affaire de goût.
Mais bon nombre de pros les ont choisies au fil des décennies et leur son fait aujourd'hui partie de la mémoire collective.
Plusieurs raisons à cela. D'abord leur dynamique, qui leur permet de claquer très fort ou de susurrer doucement. Leur brillance aussi, avec cette dominante medium aiguë caractéristique qui leur offre toujours une place de choix dans un mix. Leur résistance, enfin, car ce sont des cordes dures à l'ouvrage qui supportent les jeux les plus violents (ce n'est pas Chris Squire, Duff McKagan et Steve Harris qui diront le contraire).
J'ai joué pour la première fois sur des Rotosound en 1978, alors que j'utilisais auparavant des cordes Fender sur une vieille imitation pourrie de Precision Bass comme on en trouvait tant à l'époque. Il avait fallu que je descende à Paris, à Pigalle, pour les dénicher. Je ne suis jamais revenu en arrière depuis.
J'utilise des Ernie Ball sur ma strat, des Martin sur ma Takamine acoustique.
Pour ma Precision actuelle, c'est Rotosound. Point.

Une note concernant les tirants.
Si vous ne savez pas trop quoi choisir, optez pour ce jeu "standard" 45/105, qui est un peu dur, mais très équilibré pour tous types de musiques. Si vous pratiquez le slap, en revanche, vous gagnerez à opter pour des tirants plus souples (ex: CRS 66LC medium 40/95).
On se retrouve au bac à sable!


Led Zeppelin I - Edition Deluxe (2 CD)
Led Zeppelin I - Edition Deluxe (2 CD)
Prix : EUR 15,99

42 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nom de Zeus!, 2 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I - Edition Deluxe (2 CD) (CD)
Je viens juste d'écouter cette nouvelle édition (une de plus, mais quand on aime...).
J'ai encore les poils des bras hérissés.
Depuis les remasterings des années 90, la technique a vraiment fait des progrès.
Dès les premières mesures de Good Times, deux réflexions s'imposent:
- Comme Plant était jeune! Sa voix juvénile et pleine d'énergie est enfin parfaitement restituée. Elle annonce déjà clairement le hurleur génial des années à venir.
- Comme la guitare de Page sonnait bien! Sans abuser de compression et d'autres artifices de studio, il est "là", planté devant vous les jambes écartées à balancer ses riffs.
Le gros problème de ce premier album du zeppelin plombé, c'est qu'il a été enregistré dans un petit studio, en à peine plus d'une semaine. Sa production - correcte - souffrait d'un abus de réverbération sur certains morceaux et l'équalisation du mix avait toujours posé question.
Pour réaliser le progrès qu'apporte cette nouvelle édition, je vous conseille d'écouter Babe I'm Gonna Leave You. Cette fois, la guitare acoustique de Page n'est pas une "petite gratte ferraillante". On entend le métal des cordes, mais aussi le bois de la caisse et du manche. La réverbération est toujours un peu poussée, mais le son est mieux défini et donc plus naturel.
Et tout le reste de l'album bénéficie de ce genre de progrès.
La basse de Jones swingue sur les infra-basses (Dazed!) et la batterie de Bonzo va finir par décrocher le lustre de votre voisine du dessous.
Côté "supplément gratuit" (pas tant que ça), on a un concert parisien enregistré par la radio française. C'est du mono, pas très détaillé et certains amateurs de bootlegs (dont je suis, je l'avoue) ne seront pas surpris par la frite d'enfer des lascars en ce temps-là. Un très bon concert, pas super bien enregistré, bourré de plantages (le début de Good Times, ouch!), avec même des longueurs (Dazed). Mais ça n'a aucune importance. L'énergie est phénoménale. Il y a des (grosses) basses, il y a des aigus (un peu criards) et il y a un sacré groupe qui déménage!
Si seulement Page remasterisait les meilleurs pirates de son gang!

Question finale: est-il indispensable de racheter une nouvelle fois ces classiques?
Non, si vous aimez bien le Zepp, mais sans plus.
Oui, si vous ne connaissez pas encore le groupe. Avec cette remasterisation, il n'a jamais sonné aussi moderne.
Mille fois oui, si vous êtes un fan, un inconditionnel, un fou. Vous allez encore enrichir ce grigou de Pagey, mais comment lui résister?


Ernie ball jeux de cordes pour guitares électriques jeu corde electrique hybrid slinky 9/46 2222
Ernie ball jeux de cordes pour guitares électriques jeu corde electrique hybrid slinky 9/46 2222
Proposé par Dirty Riffs Guitar Shop
Prix : EUR 6,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rock!!!, 30 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Cela fait des années que je monte exclusivement des Hybrid Slinky sur ma Strat Fender. Pendant longtemps j'avais joué avec des ultra-light Fender (bien, mais sans plus). J'ai aussi essayé des Rotosound (trop brillantes à mon goûts et s'usent vite) et des Gibson (bof!), ainsi qu'une demi-douzaine de marques qui m'échappent.
Pourquoi j'ai choisi ces Hybrid Slinky?
Deux raisons:
- Premièrement, elles sont manufacturées par Ernie Ball, qui est une vraie référence chez les pros. Les cordes sont toujours bien fabriquées, résonnantes et dotées d'une longévité appréciable.
- Deuxièmement, en lisant un article sur Jeff Beck (un p'tit gars assez doué), j'avais découvert qu'il utilisait toujours des jeux de cordes de type "hybride". En clair: des jeux dont les cordes aiguës étaient très souples et les graves, un peu moins. Ce qui permet d'enfiler aisément les soli, tout en gardant un son puissant - et qui tient bien l'accord - pour les rythmiques sur les trois cordes filées graves.

Les Hybrid Slinky vous proposent justement ça: des tirants "ultra light" pour les cordes aiguës, des "light" pour les graves.
Quand je les ai essayées la première fois, j'en suis tombé amoureux.
C'était dans les années 80 et la passion dure toujours.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20