Profil de Jissency > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jissency
Classement des meilleurs critiques: 1.706
Votes utiles : 137

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jissency (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Le Zenith de Gainsbourg
Le Zenith de Gainsbourg
Prix : EUR 13,99

5.0 étoiles sur 5 L'adieu aux armes (et caetera), 2 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Zenith de Gainsbourg (CD)
Ce CD est le premier qu'on m'a offert, à Noël 1989. Je l'écoutais en boucle sur un Discman Sony qui m'avait coûté presque un mois de mon premier salaire. Cela faisait quelques années que Gainsbourg était plus connu pour ses frasques télévisées que pour sa musique, après deux derniers albums carrément lamentables.
Mais ce concert d'un artiste au bout du rouleau lave son honneur au pastis sans eau, avec d'excellents musiciens hip-hop qui mettent une ambiance jouissive et permettent au "fumeur de Gitanes" de reprendre son souffle pendant les râles orgiaques de "Harley-Davidson of a bitch". L’alcool conserve les fruits, la fumée les viandes, disait-il, quoiqu’il fît mentir son aphorisme en disparaissant à 62 ans.
Moi, pauvre spectateur, cela fait vingt-quatre ans que j'envie la copine de lycée qui avait traversé la France pour voir Gainsbourg au Zénith. J'ai usé trois platines laser à réécouter ce disque des centaines de fois sans m'en lasser.
Bien sûr, j'aurais préféré entendre "Initials B.B". plutôt que "You you but not you" et autres titres mineurs de "You're Under Arrest", mais quoiqu'à bout de souffle, il faut bien reconnaître que le grand Serge n'avait rien perdu de son flair musical en invitant des rappeurs new-yorkais à une époque où la chanson française se composait principalement de yéyés sur le retour et de chanteurs à texte accompagnés d'une guitare (Brassens) ou d'un piano (Barbara), rarement les deux.
Gainsbourg ne savait pas que piller les partitions de Chopin et faire chanter ses conquêtes, il avait déjà revampé la Marseillaise aux couleurs du reggae, s’attirant les foudres des vieux cons (battants), arrangé le portrait de la petite Melody Nelson – Qu’à part lui-même, personne, n’a jamais pris dans ses bras. Ça vous étonne, mais c’est comme ça!
Jane Birkin aurait fait une meilleure invitée surprise que le petit Lulu, mais on peut se consoler avec "Manon", "L'Homme à tête de chou", "Bonnie and Clyde", et le concert finit en fanfare avec le strip-tease des "Dessous chics" déshabillés sous l'œil salace de "Mon légionnaire".
Avec une cuite mémorable, on ne pouvait pas rêver de plus beaux adieux aux armes. (et caetera…)


Georges Enesco : Oedipe
Georges Enesco : Oedipe
Prix : EUR 6,99

4.0 étoiles sur 5 Pas de livret, 2 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Georges Enesco : Oedipe (CD)
J'admets que la démarche n'est pas courante, mais j'ai seulement acheté cet opéra pour le livret d'Edmond Fleg. Il n'est pas inclus et mon audition étant médiocre, je suis pour le moins dépité car je n'aime pas spécialement la partition d'Enesco.
Par honnêteté, je dois dire que j'apprécie modérément l'opéra (j'en possède toutefois une vingtaine), je n'ai encore écouté celui-ci qu'une seule et unique fois, ce qui me laisse le temps de changer d'avis, et il faut saluer l'initiative d'EMI qui, prenant le risque de détromper les pirates voyant dans les majors le grand satan capitaliste, ne va pas renflouer ses caisses avec cette œuvre méconnue vendue à prix d'ami, malgré la présence de José Van Dam, et un enregistrement sans défaut de 2 h 36.


Esselte  Lot de 10  Pendaflex Dossier suspendu Assortiment de couleurs A4(Import Royaume Uni)
Esselte Lot de 10 Pendaflex Dossier suspendu Assortiment de couleurs A4(Import Royaume Uni)

2.0 étoiles sur 5 Qualité médiocre, 2 juillet 2014
Ces dossiers suspendus sont dotés de règles trop courtes qui font qu'ils ont tendance à s'écrouler dès qu'on y touche.
Ce n'est pas vraiment une affaire de surcroit, sachant que j'ai acheté le même coffre métallique que celui vendu par Amazon pour 9€ en hypermarché, avec cinq dossiers inclus (qui eux ne tombent pas).


Les 100 Plus Belles Chansons : Bernard Lavilliers (Coffret 5 CD)
Les 100 Plus Belles Chansons : Bernard Lavilliers (Coffret 5 CD)
Prix : EUR 38,90

5.0 étoiles sur 5 Tout est dans le titre!, 2 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100 Plus Belles Chansons : Bernard Lavilliers (Coffret 5 CD) (CD)
Ce coffret délivre sa promesse : les 100 plus belles chansons de Lavilliers, de 1975 à 2009, date de sa parution.
La presque intégrale du dernier représentant vivant de la chanson française dans la grande tradition de Gainsbourg et Léo Ferré – son père spirituel. Un auteur-compositeur-interprète, comme on disait naguère, musicien aux goûts éclectiques, capable d'enchaîner avec la même conviction des cris de révolte ("Noir et blanc", "Petit", "Les Mains d'or"), une "Berceuse pour une shootée", des airs de samba et de reggae auxquels on le réduit trop souvent, des poèmes des meilleurs auteurs (Baudelaire, Cendrars, Kipling), et quelques airs rock, tels que les excellents "Traffic" et "Idées noires".
Malgré la thématique présentée par CD, les albums sont présentés par ordre chronologiques, épicés de quelques inédits, et le tout enrobé dans un très beau coffret métallique qui fait un cadeau de choix et donne envie d'acheter d'autres volumes de la collection.


Grand Dictionnaire de la Mythologie
Grand Dictionnaire de la Mythologie
par Jean-Claude Belfiore
Edition : Relié
Prix : EUR 48,70

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Cet ouvrage de référence méritait mieux que du papier brouillon, 2 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grand Dictionnaire de la Mythologie (Relié)
Version courte :
un ouvrage vraiment remarquable pour tout amoureux des humanités, très complet, référencé, illustré et mis en pages d'une façon très vivante qui donne envie de l'ouvrir au hasard. Seule réserve : la médiocrité du papier le réserve à un public soigneux.

Version longue:
Sur le fond, il faut remercier Jean-Claude Belfiore d'avoir écrit seul cet ouvrage de référence sur la mythologie grecque et romaine, comme le commentaire d'Hadassala l'a fort bien expliqué avant moi. Je ne vais donc pas répéter ses arguments, sinon pour ajouter que j'écris moi-même un roman inspiré d'un des grands mythes de l'Antiquité ; à ce titre je suis plus que familier avec le pan de mythologie qui m'intéresse, mais j'aurai tout de même appris quelques petites choses à la périphérie de mon sujet, et rectifié une confusion que j'avais lue en ligne sur un personnage secondaire. Cela faisait des années que j'hésitais à m'offrir ce dictionnaire, qui vaut donc largement son prix.
Un exemple valant mieux qu'une longue explication, prenons celui d'Ulysse, qui a droit à un article de presque trois pages, séparé par des intertitres (naissance et jeunesse, avant Troie, voyage du retour, etc), des renvois à d'autres articles (Ajax, Circé…), six variantes correspondant aux sources autres que Homère, et toutes sont citées en notes de bas d'article.
De même, l'Odyssée est racontée sur deux pages, chant par chant, avec une carte de la Méditerranée montrant le trajet présumé du héros.

La seule lacune que j'aurais aimé voir comblée eût été d'ajouter quelques généalogies, notamment celle des principaux dieux de l'Olympe et de quelques grandes dynasties.

Sur la forme, j'ai acheté l'édition précédente (de 2003), dont la couverture est coordonnée avec l'autre volume que je possède dans cette très belle collection, et ma seule déception tient à la qualité très médiocre du papier, dont le grammage doit être d'environ 70g/m2, si bien que les illustrations (une par page en moyenne) se voient par transparence du recto au verso et d'une feuille à la suivante.
Pour donner un ordre d'idée, le papier ordinaire des ramettes A4 est de 80g/m2. Pour imprimer des graphiques ou illustrations pas trop sombres, il est recommandé d'utiliser du papier de 90 à 100g/m2, mais celui-ci correspond en fait à du vulgaire papier brouillon, ce qui est très décevant pour un "beau livre" à 49€, prix éditeur. À titre de comparaison, mon "Dictionnaire de la photographie" (imprimé en 1994) comporte 734 pages en papier glacé, celui-ci 672 pages, plus deux cahiers d'illustrations en quadrichromie. Je crois que le lecteur moyen se fût très bien passé de ces 32 pages de tableaux en vrac contre un papier de meilleure facture. Par chance, la couverture est d'une grande rigidité et les cahiers sont reliés, ce qui assure une bonne tenue au volume.
S'agissant des illustrations, elles sont assez variées mais d'une qualité inégale. On trouve donc deux cahiers in-16 rassemblant des tableaux et photos en couleur ; et au fil des articles, une majorité de dessins assez sommaires (vases et sculptures copiés d'après l'antique), côtoie quelques belles gravures néo-classiques.


Batterie LI-ION 600mAh pour LOGITECH MX Revolution remplace L-LY11, 533-000018, F12440097
Batterie LI-ION 600mAh pour LOGITECH MX Revolution remplace L-LY11, 533-000018, F12440097
Proposé par MEXXTRONICS
Prix : EUR 16,89

5.0 étoiles sur 5 100% compatible Logitech MX Revolutilon, 13 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Elle offre les mêmes spécifications que la batterie qu'utilisait Logitech, le logo en moins. Le changement est facile et l'on trouve le mode d'emploi sur Youtube, mais il peut s'avérer nécessaire de changer les patins de glisse, sous lesquels se dissimulent les vis de la souris. Un des miens s'est endommagé en le soulevant avec un tournevis.
Inconditionnel de la MX Revolution, je suis très satisfait d'avoir redonné une jeunesse à ma troisième en date pour une somme modique. Le chargement dure presque une semaine, dans mon cas, sauf que dans la pratique je repose la souris sur son socle bien avant que la batterie ne tombe à plat.


Ortlieb Porte-carte Transparent
Ortlieb Porte-carte Transparent
Prix : EUR 19,95

4.0 étoiles sur 5 Bien, mais bien trop cher, 13 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ortlieb Porte-carte Transparent (Sport)
Garder sa carte autour du cou sans devoir la sortir de son sac à dos et la déplier sans cesse vaut sans doute une quinzaine d'euros, mais ça fait tout de même cher la feuille de plastique avec un cordon et quatre passants.
Par ailleurs, une glissière en plastique à la façon des poches d'hydratation Deuter et Platypus eût été plus pratique et tout aussi étanche qu'une fermeture velcro.


Vaude Bonnet Homme noir
Vaude Bonnet Homme noir

4.0 étoiles sur 5 Doublé d'un bandeau en polaire, 13 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vaude Edo Bonnet Homme Titan (Sports Apparel)
Ce bonnet Vaude est doublé d'un bandeau en polaire, comme un modèle concurrent de The North Face. Il est très confortable et couvre en entier les oreilles, ce qui est appréciable quand le froid se fait mordant. Enfin, le rapport qualité-prix est imbattable si vous ne cherchez pas un logo.
L'étoile en moins, c'est parce que j'aurais préféré un tissu qui évacue davantage la transpiration. Même par grand froid, on peut transpirer sous l'effort, et le mien a gelé quand je l'ai ôté deux minutes.


Recta Boussole DS50 Cadet avec vue miroir Plein air et Professionnel
Recta Boussole DS50 Cadet avec vue miroir Plein air et Professionnel
Proposé par Arbeitsschutz-Sigel
Prix : EUR 42,90

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mieux qu'une simple boussole, 13 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Recta Boussole DS50 Cadet avec vue miroir Plein air et Professionnel (Sport)
Pour être honnête, je ne suis ni élève officier, ni un professionnel de la course d'orientation, et reste en général dans les sentiers balisés. J'en avais juste assez de randonner en touriste obligé de demander son chemin à chaque sortie. Plutôt solitaire et bien décidé à ne pas rester enfermé tout l'hiver, à la différence du promeneur lambda, l'achat d'une boussole s'imposait avant de me perdre en montagne.

Concernant son usage premier, la DS50:
• est très phosphorescente, et donc parfaitement lisible de nuit;
• comporte un clinomètre qui permet de mesure le degré d'une pente;
• respire la qualité (il suffit d'éprouver la charnière, ferme sans être dure, et la rigidité du socle épais de 4mm);
• reste d'un poids et encombrement contenus permettant de la porter sans gêne en bandoulière;
• comporte des pieds antidérapants qui l'empêcheront de glisser sur la carte;
• et permet de corriger la déclinaison magnétique avec une micro-vis plate attachée au cordon. C'est dispensable en France où l'on ne dépasse guère les 2° d'écart entre le nord géographique et le pôle magnétique, mais recommandé si vous envisagez de voyager, par exemple au Canada ou en Nouvelle-Zélande, où la différence peut atteindre 20°.

Au chapitre des regrets, la loupe agrandit 3 ou 4x mais reste un peu petite (15mm de diamètre), et les échelles sont au 1/15 000e et 1/50 000e. Pour le 1/25 000e des cartes de randonnée françaises, il faut convertir avec la règle de 8cm (1cm égale 250m). Quant au mode d'emploi, il est en français, mais pas des plus clairs pour les débutants. Par chance, Youtube ne manque pas de tutoriels en vidéo.

Alors, pourquoi dépenser plus de 40€ pour une boussole quand on est débutant? On trouve un modèle basique de qualité pour le tiers du prix. j'ai opté pour cette DS50 pour ne pas avoir envie d'en changer rapidement pour un modèle plus avancé (comptez 30€ chez Silva et Recta), et parce qu'il m'a paru opportun de protéger la boussole elle-même avec un couvercle.
En randonnée, il m'arrive de trébucher, glisser par terre, voire de m'étaler la tête la première, comme Pierre Richard dans ses grands classiques, autant d'occasions de casser une boussole. Le couvercle de la DS50 offre une sérieuse protection supplémentaire, et le miroir intégré peut vous sauver la vie si vous vous brisez une jambe et n'avez pas d'autre moyen de vous signaler (on ne saurait trop recommander de porter un sifflet de survie en plus). Le miroir peut aussi servir à juger de votre condition si vous êtes un vrai baroudeur au long cours, ou sa femme atrocement démaquillée. Bref, le miroir paraît accessoire (il permet en principe de viser où l'on doit aller) mais il est trop utile pour compter sur la trousse de toilette que vous n'emporterez pas pour une sortie à la journée.


Meindl Island MFS Active 680139, Chaussures de randonnée homme
Meindl Island MFS Active 680139, Chaussures de randonnée homme
Prix : EUR 210,95 - EUR 285,95

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des chaussons d'une tonne, 13 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Meindl Island MFS Active 680139, Chaussures de randonnée homme (Vêtements)
Ces chaussures de marche Meindl – une référence mondiale qui fournit nombre de professionnels, civils et militaires – offrent un confort de marche sans équivalent, au prix de quelques désagréments à ne pas négliger. Passons en revue leurs avantages et inconvénients:

+ les mousses à mémoire de forme (MFS pour Memory Foam System) épousent n'importe quelle morphologie. Si vous avez des cors au pied ou, comme moi, un talon d'Achille trop saillant qui use toutes vos chaussures et troue les mauvaises, ce ne sera pas le cas de celles-ci et vous vous sentirez comme dans des chaussons au bout de cinq minutes, jusqu'à ce que vous les ôtiez;
+ le maintien: j'ai traversé un pierrier sans encombre alors que je suis sujet aux entorses;
+ l'étanchéité parfaite. Dernièrement, après une sortie de huit heures dans 20 à 30cm de neige, au ballon d'Alsace, le cuir commençait seulement à se gorger d'eau à la pointe car je n'avais pas de raquettes, mais j'ai gardé tout ce temps les pieds secs et au chaud avec de simples chaussettes synthétiques à double épaisseur;
+ l'esthétique: elles sont plutôt jolies, quoique trop massives pour être portées avec un bermuda – je l'ai fait mais on ne passe pas inaperçu. :-D

Inconvénients:
- Le poids: 1800g la paire dans mon cas (taille 10/44,5), qui peut s'avérer rédhibitoire pour les gabarits les plus légers (je pèse 78kg et ça ne me dérange pas; si j'en faisais 60 j'irais voir ailleurs);
– La rigidité: n'espérez pas les "casser"; elles ne plient pas vraiment. C'est un… pli à prendre (pour votre démarche);
– l'entretien : ce ne sont pas des chaussures qu'on range jusqu'à la prochaine sortie. Elles nécessitent un entretien assez long et rigoureux: les faire sécher à température ambiante, enlever la boue avec une éponge humide quand elles sont sales, et les imprégner avec le produit d'entretien prévu (Granger's G-Max Leather Conditioner, que Meindl vend aussi sous sa propre marque), plus de l'imperméabilisant en spray. Opération à refaire chaque fois que les chaussures sont mouillées, ce qui peut s'avérer la corvée du soir pendant un trek.
- le prix élevé, mais elles le valent et l'on peut les trouver moins cher en cherchant bien (à 180€, dans mon cas).

Randonner avec des cochonneries aux pieds peut vite tourner au calvaire: douleurs, ampoules, etc. À l'inverse, ces Meindl Island MFS Pro vous emmèneront au bout du monde (presque) sans effort et dureront trois fois plus longtemps que les modèles à moitié prix, ce qui est compétitif sur la durée. C'est la même "philosophie" que de mettre 300€ pour une paire de Paraboot. Il faut les sortir mais "le prix s'oublie et la qualité reste", comme dit l'adage.


Page : 1 | 2 | 3 | 4