Profil de ben-o > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ben-o
Classement des meilleurs critiques: 3.488
Votes utiles : 273

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ben-o "(:-))" (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
Avant la télé
Avant la télé
par Yvan Pommaux
Edition : Poche
Prix : EUR 8,20

4.0 étoiles sur 5 Très bien fait., 28 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Avant la télé (Poche)
Cet album est très bien fait et très bien réalisé. Il dégage beaucoup de charme et de nostalgie.
A mon avis, il permet aussi de nouer le lien entre deux générations, si on le raconte à un enfant où s'il se le fait lire par un grand parent. Quelques passages sont un peu plus dérangeants et font effleurer la rudesse et la monstrosité des enfants, ce qui n'est rien à côté du comportement de certains adultes. Certains diront que ça ne correspond qu'à la vie d'un citadin plutôt aisé dans les années 50 et que ce n'est pas absolument représentatif... mais franchement, cela ne gâche pas la qualité de l'ensemble et la sincérité du témoignage d'avant la télé.


X&Y
X&Y
Proposé par b68solutionsfr
Prix : EUR 6,19

5.0 étoiles sur 5 MA Musique des années 2000 !, 28 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : X&Y (CD)
J'ai connu Coldplay avec "A Rush of Blood To The Head", époustouflé et étourdi par le vertigineux et hypnotique 'Clocks".
Du coup, j'ai longtemps écouté les 2 premiers albums dans leur ensemble et je les trouvais très bons... C'était dans l'air du temps, aérien, mélancolique, dans la lignée de Travis ou de Keane par exemple...
Lorsque X & Y s'est annoncé avec le très accrocheur "Speed of sound", dans la lignée de "Clocks", cela avait tout pour me plaire.
Aujourd'hui, pourtant, je me souviens très bien de l'impression laissée par ma première écoute de l'album complet. La découverte de cette énigmatique pochette que l'on ne comprend pas, très "carrée" me laissait dubitatif comme les titres de l'album ! j'en cernais mal certains comme "Square One", qui ouvre le CD en puissance au point de singer un U2 des plus épiques pour s'achever en suspens par un "envoi" désarçonnant... Le titre "What if" renoue avec le piano avant de se parer de tout un arrangement qui me semblait alors trop pompeux et déplacé. Et puis "White Shadows" repart tout armé de nappes synthétiques avant de se retrouver presque nu... Bref, j'étais dérangé sur toute la longueur de X & Y et j'en sortais quelque peu déçu !
Depuis, j"ai appris à le (re)connaître petit à petit, à m'habituer à cette surenchère de forts arrangements - mais finalement forts subtils ! - qui surgissent, disparaissent, reparaissent, à ces ruptures et à ces "envois" qui prolongent étonnamment les chansons pour en livrer les derniers feux...
En somme, ce que j'avais perçu au premier abord comme "boursoufflure" s'est révélé richesse et me procure encore un plaisir toujours renouvelé au fil des écoutes.
A l'heure où Coldplay nous livre un paresseux "Ghost Stories" neurasthénique, je reviens traîner une oreille un rien nostalgique du côté de ce X & Y ; album énigmatique jusque dans son titre... Il garde ce je ne sais quoi d'attirant et de plaisant sans jamais dévoiler d'emblée son charme tourmenté, comme s'il fallait d'abord en fendre l'armure épique pour mieux vibrer par contraste à l'unisson de son coeur sensible et agité.
A réécouter d'urgence !


Ghost Stories
Ghost Stories
Prix : EUR 14,99

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Coldplay fantômatique..., 25 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ghost Stories (CD)
Après m'avoir définitivement convaincu depuis X&Y, m'avoir fait aimer leur son plus pop sur Viva La Vida: Prospekt's March (double CD) au point de les suivre encore dans leur trip 'mainstream' avec Mylo Xyloto, voilà que Coldplay prend un nouveau cap "intimiste" avec "Ghost Stories". Pourquoi pas ! Ils savent très bien faire ça aussi, comme le prouve Parachutes ou A Rush of Blood to the Head... Mais que vaut le petit dernier par rapport à tous leurs précédents albums, plus ou moins réussis, mais tous dignes d'intérêt ?
Pour cette nouvelle "étape", à l'image du visuel, ce sera tout en sobriété mais avec une production toujours aussi soignée quand on s'attarde de plus près sur les détails.
Malgré tout, ça ne prend pas vraiment : un tempo neurasthénique et électronique sans âme plombe l'ambiance. Les ailes qui semblaient donner légèreté et grâce aux compositions ne se déploient plus que sur la (belle) pochette.
L'énergie épique et pop des derniers albums n'est même plus là pour pallier ce manque d'envolées dont Coldplay avait le secret...
Au fil des titres, on attend que la magie opère à nouveau, on croit l'entrevoir un peu, parfois, ça et là... mais ça ne dure pas et au bout de 9 courtes pistes où seuls quelques derniers feux scintillent comme des astres éteints, c'est déjà fini et rien ne s'est vraiment passé !
En somme, c'est le premier album du groupe que je trouve vraiment à côté de la plaque, mou et lassant. De Coldplay, je ne vois plus qu'une ombre fantômatique...


Histoire de J.
Histoire de J.
Proposé par bandmusique
Prix : EUR 12,99

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Coup de coeur !, 31 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Histoire de J. (CD)
Cet album possède un charme féminin et une fraîcheur envoutante.

Il rappelle par son style un peu le très bon son des années 70 d'une véronique Sanson ou le Michel Berger de la même époque.

Pourtant, rien ne semble suranné ici ! C'est plutôt épuré avec un piano omniprésent qui donne une couleur assez intemporelle.

Les textes collent très bien : ils sont légers ou profonds mais sont toujours ciselés sans aucune fausse note.

Mon coup de coeur de ce printemps qui devrait plaire à tous les adorateurs de bonnes chansons françaises.


La Citroën AX de mon père
La Citroën AX de mon père
par Gilles Colboc
Edition : Broché
Prix : EUR 26,70

4.0 étoiles sur 5 Des qualités quand même !, 1 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Citroën AX de mon père (Broché)
Je réagis un peu vite suite au commentaire qui ne donne que 3 étoiles...

Certes, on sent que la politique des éditions ETAI est de tirer les prix au maximum et que leur ligne éditoriale est de publier rapidement... C'est de bonne guerre quand on voit le phénomène des "yougtimers" se développer aussi vite ; c'est beaucoup plus contestable (et malheureusement dans l'air du temps) quand on constate que leurs ouvrages sont désormais imprimés en Chine !

J'imagine que les auteurs qui écrivent pour cette collection sont soumis aux mêmes "pressions". Résultat : il est vrai que les textes sont légers pour cette édition de "l"AX de monpère" : c'est vite lu et les informations vont très (trop) vite. A côté de cela, l'iconographie est particulièrement riche, notamment en ce qui concerne l'étude du projet. D'ailleurs, on s'y perd un peu entre les projets C0 (Talbot) et les projets Z puis ZA (Citroën), précisément car le texte ne suit pas et n'explicite pas suffisamment.

En somme, vite fait peut-être, vite écrit sans doute mais l'auteur semble bien connaître son sujet et les informations semblent fiables et de qualité...

4 étoiles donc !


Vieillir avec Toi
Vieillir avec Toi
Prix : EUR 9,99

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Forces et faiblesses de la maturité..., 12 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vieillir avec Toi (CD)
Un album de Pagny, c'est toujours un événement dans la "variétoche française"... Entre mauvais goût assumé, coups de gueules et slows "à tomber", on ne sait jamais trop à quoi s'attendre avec ce personnage.
Sur "vieillir avec toi", les deux extraits dévoilés laissaient augurer du bon : le titre "Les murs porteurs" qui ouvre superbement l'album touche dans le mille... "Vieillir avec toi" est la déclaration mûre qui convient parfaitement à la voix d'un Pagny qui a pris de la bouteille et se bonifie avec le temps. Si l'on est conquis par ces deux extraits, on a vite envie d'entendre des titres de la même veine.
Quid du reste donc ? Précisément, beaucoup de chansons dans cette lignée, "qualité France" au bon sens du terme, ce qui ne surprend pas vraiment mais qui remplit tout à fait le contrat d'un bon disque de variété.
Dans les faiblesses tout de même, "Combien de gens" lorgne niveau son un peu trop sur "le vent nous portera", de Noir Désir (!), d'autres titres rappellent le Michel Fugain du "Big Bazar" avec une influence 70's ("Après nous" ; "On sera là")... M'est avis que ces titres ne feront pas chavirer les foules car ils collent assez mal à la personnalité de Pagny, plus faite pour l'emphase et les déclarations solennelles. Un peu mieux, "Quand on est seul en Décembre" m'a semblé trop appuyé question pathos...
Quitte à faire du Pagny sans avoir l'air de coller son oreille à la variété passée, "Condoléances" semble un titre beaucoup plus fort qui renvoie à tout ce que l'interprète à pu chanter mais avec beaucoup plus d'élégances que par le passé : là, on tient une chanson véritablement sur mesure ! Au rang des réussites, "souviens-toi" termine l'album sur une note très belle en s'adressant aux générations futures : très à propos pour clore l'album...
Plus surprenant mais agréable, "Parle" reprend un peu le même thème des communications inter-générationnelles en lui ajoutant un rythme plus enlevé, aérien et plus "moderne" que l'ensemble de l'opus...
Si l'on s'arrête à ça, le bilan peut paraître mitigé : une chanson pleinement réussie succédant parfois à une chanson pas tout-à-fait aboutie... Alors ?
Alors, il y a une pépite : "le soldat" où Pagny se dépasse : l'interprète se fait oublier et sert un très beau texte : les orchestrations accompagnent le tout de manière superbement sensible ! Chapeau bas ! Sans doute est-il difficile d'atteindre ce niveau sur tout un album mais au final, l'ensemble apparaît comme indéniablement réussi, notamment grâce à ce titre "patrimoine" : lorsque "qualité France" renvoie à ça, moi, j'en redemande !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : May 3, 2014 2:42 PM MEST


Point BR 22 Radio pour vélo avec tuner radio et entrée MP 3 argent
Point BR 22 Radio pour vélo avec tuner radio et entrée MP 3 argent

2.0 étoiles sur 5 Durée de vie = un an et un mois !, 15 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Point BR 22 Radio pour vélo avec tuner radio et entrée MP 3 argent (Sport)
Je trouvais le concept génial : pouvoir écouter sa radio préférée en faisant du vélo sans être coupé des autres bruits de la route ! Super !
Las ! Les stations ont tendance à vite se dérégler dès que l'on fait quelques kilomètres.
Soit... Tant pis, même si ça a tendance à grésiller, on s'y fait.
Et puis, on remise l'accessoire les temps d'hiver et de pluie.
Enfin, les beaux jours reviennent, le vélo est de sortie, la radio aussi mais... Au bout d'un an, des coupures de son intempestives apparaissent, et puis, un beau jour, plus rien ! Même en changeant les piles ! La radio ne fonctionne plus : plus de son !
Conclusion : encore une belle idée mal réalisée sous prétexte qu'il s'agit d'un gadget...
P.S. : étant donné que je ne roule à vélo que l'été et les très belles journées, si je dois ramener le prix de cette radio à la durée totale d'utilisation effective en état de marche, le coût d'un tel produit est absolument prohibitif !


Random Access Memories
Random Access Memories
Prix : EUR 9,99

3 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Quand les robots deviennent humains..., 4 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Random Access Memories (CD)
Daddy Disco : "Hey, petits, qu'est-ce que vous avez fait à ma musique..."
Daft Punk : "On l'a copiée collée scratchée synchronisée..."
Daddy Disco - "Ouais, digérée et .... quoi..."
Daft Punk - "Technologic ! Technologic !"
Daddy Disco - "Bon, maintenant, je vous débranche : on est vivant, on respire et on rejoue de la gratte comme au bon vieux temps, car que seriez-vous sans moi ?"
Daft Punk - "Des robots ?"
Daddy Disco - "Bas les casques et les circuits déprimés ! Touchez ! C'est de la vraie musique !"
Daft Punk - "Papa !"
Daddy Disco - "Oui ! Je suis ton père !"
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 5, 2013 12:07 AM MEST


Iris Scan Mouse -457885
Iris Scan Mouse -457885
Prix : EUR 48,29

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génial !, 27 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Iris Scan Mouse -457885 (Personal Computers)
Pour qui travaille en nomade avec un PC portable, cette souris/scanner est absolument l'arme ultime. Numériser devient léger, super simple, rapide et le produit se range avec le PC dans sa pochette : on peut l'emporter partout. Je trouve même qu'il est plus simple de numériser des gros volumes avec cet outil que d'utiliser un scanner à plat classique car on ne plie pas le livre ou le document original.
Certes, pour les textes ou une qualité top, mieux vaut passer par un outil plus performant mais le rapport qualité/rapidité/facilité d'utilisation est imbattable ! Foncez.


Cyclo
Cyclo
Prix : EUR 6,99

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Zazie se remet... en question(s), 18 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cyclo (CD)
Sombre, âpre, plus fait pour l'introspection dans une chambre obscure que pour les sunlights des concerts et les paillettes, "Cyclo" a tout pour désarçonner les fans de la première heure !

D'emblée, exit les jeux de mots faciles, les mélodies efficaces et les rythmes sautillants. Les 3 titres qui ouvrent l'album donnent le ton: intime et un peu inquiétant, au risque d'exclure l'auditeur. De fait, il est difficile d'entrer dans cette pénombre, de découvrir ce Zazie nouveau à tous les sens du terme si l'on s'arrête au seuil de cet album !

Moderne et électro, le son très synthétique crée un climat tourmenté : alors que les percussions tombent comme un tapis de bombes sur des boucles subliminales plus subtiles, la voix se retrouve au premier plan et va du doux murmure jusqu'au au au bord de la rupture. Se détachant sur ces arrangements électroniques, la ligne de chant ressort d'autant plus qu'elle se fait mélodique, comme si elle était seule à porter l'émotion. Du coup, délaissant les artifices habituels, Zazie livre des paroles qui n'en sont que plus saisissantes, sonnantes, évidentes.

Passée la surprise du début, ces chansons dans l'air du temps sont finalement bien senties ("mademoiselle" "tout") et font mouche même dans ce registre plus sombre et personnel("cyclo", "20 ans").

Au final, c'est un album qui installe un univers très cohérent, qui se parcourt de bout en bout, sans un titre qui semble plus fort qu'un autre mais sans vraie faiblesse non plus. Bref, un opus comme jamais Zazie n'avait réussi à en faire auparavant. Alors certes, aucun tube vraiment calibré pour les ondes mais le renouvellement et la réussite sur toute la durée de l'écoute mérite d'être salués... A réécouter au calme, dans une chambre obscure... D'ailleurs, j'y retourne !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6