Profil de Thierry > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Thierry
Classement des meilleurs critiques: 33.853
Votes utiles : 180

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Thierry "Thierry" (France, Aube)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
Happiness Is the Road Vol.2
Happiness Is the Road Vol.2
Prix : EUR 12,20

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Happiness IS the road !, 3 novembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Happiness Is the Road Vol.2 (CD)
Bon, on ne va pas se la raconter : je suis un vieux fan de Marillion. 20 ans de bons et loyaux services. Donc on pourrait légitimement penser que je suis enclin à une critique partisane positive. D'autant que je précommande tous leurs album depuis qu'ils ont lancé le système.
Ce serait faire fi de l'exigence du "consommateur", même fidèle. D'autant que la concurrence est rude : Neal Morse, IQ, The Flower Kings, The Tangent, entre autres, font partie de mon univers musical. Du progressif de bonne facture, hein ?.
A chaque fois que je précommande, je suis excité comme une puce aux alentours de la date de livraison. Et puis le précieux paquet arrive, bien souvent après une attente impatiente qui ne va que crescendo.
Alors, happiness is the road ?
A la première écoute, j'ai eu l'impression qu'ils nous avaient refait le coup de marillion.com, radiation ou de tout ce qui avait précédé Marbles, après Brave bien entendu. J'avoue que si j'avais du donner mon avis à ce moment-là, ça aurait été Beyrouth. Alors on leur passe tout ? Non, je me souviens de Subterranea de IQ ; j'avais écouté le double cd, puis l'avais rangé, déçu et persuadé qu'on ne m'y reprendrait plus. Et puis je lui ai donné une seconde chance. Depuis Subterranea squatte ma platine...et c'est lui qui m'emmène courir le week-end en bord de Seine.
Je ne suis pas loin de penser qu'Happiness is the road prend le même chemin. Car écoute après écoute (je me suis forcé...au début), cette nouvelle mouture de H et sa bande n'en finit pas de m'enchanter. Ce n'est plus du progressif (qu'ils disent...), mais c'est du grand Marillion, à n'en pas douter.
Je ne suis pas un spécialiste de la technique musicale, donc je ne donnerai que mes impressions : la voix de H est sublime, toujours aussi poignante. Qui en doutait ? La plus grosse surprise pour moi, c'est la présence plus puissante, plus présente de la guitare de sieur Rothery. Enfin ! Car ça commençait à me lasser, un guitariste de cette trempe qui ne faisait plus que "zouing-zouing".
Pour conclure : c'est comme si Marillion avait voulu remettre les pendules à l'heure avec les albums évoqués plus haut. Une sorte de "attendez...revenez...c'est ça qu'on voulait vous jouer !". La claque ! C'est comme un bon camembert : laissez-le couler un peu (dans vos oreilles), sortez une bonne bouteille, du pain (du bon, à un euro vingt...;-)). Dégustez.


Happiness Is the Road Vol.1
Happiness Is the Road Vol.1
Prix : EUR 12,00

27 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Happiness IS the road !, 3 novembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Happiness Is the Road Vol.1 (CD)
Bon, on ne va pas se la raconter : je suis un vieux fan de Marillion. 20 ans de bons et loyaux services. Donc on pourrait légitimement penser que je suis enclin à une critique partisane positive. D'autant que je précommande tous leurs album depuis qu'ils ont lancé le système.
Ce serait faire fi de l'exigence du "consommateur", même fidèle. D'autant que la concurrence est rude : Neal Morse, IQ, The Flower Kings, The Tangent, entre autres, font partie de mon univers musical. Du progressif de bonne facture, hein ?.
A chaque fois que je précommande, je suis excité comme une puce aux alentours de la date de livraison. Et puis le précieux paquet arrive, bien souvent après une attente impatiente qui ne va que crescendo.
Alors, happiness is the road ?
A la première écoute, j'ai eu l'impression qu'ils nous avaient refait le coup de marillion.com, radiation ou de tout ce qui avait précédé Marbles, après Brave bien entendu. J'avoue que si j'avais du donner mon avis à ce moment-là, ça aurait été Beyrouth. Alors on leur passe tout ? Non, je me souviens de Subterranea de IQ ; j'avais écouté le double cd, puis l'avais rangé, déçu et persuadé qu'on ne m'y reprendrait plus. Et puis je lui ai donné une seconde chance. Depuis Subterranea squatte ma platine...et c'est lui qui m'emmène courir le week-end en bord de Seine.
Je ne suis pas loin de penser qu'Happiness is the road prend le même chemin. Car écoute après écoute (je me suis forcé...au début), cette nouvelle mouture de H et sa bande n'en finit pas de m'enchanter. Ce n'est plus du progressif (qu'ils disent...), mais c'est du grand Marillion, à n'en pas douter.
Je ne suis pas un spécialiste de la technique musicale, donc je ne donnerai que mes impressions : la voix de H est sublime, toujours aussi poignante. Qui en doutait ? La plus grosse surprise pour moi, c'est la présence plus puissante, plus présente de la guitare de sieur Rothery. Enfin ! Car ça commençait à me lasser, un guitariste de cette trempe qui ne faisait plus que "zouing-zouing".
Pour conclure : c'est comme si Marillion avait voulu remettre les pendules à l'heure avec les albums évoqués plus haut. Une sorte de "attendez...revenez...c'est ça qu'on voulait vous jouer !". La claque ! C'est comme un bon camembert : laissez-le couler un peu (dans vos oreilles), sortez une bonne bouteille, du pain (du bon, à un euro vingt...;-)). Dégustez.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 20, 2009 9:46 PM MEST


La Dame n°13
La Dame n°13
par José-Carlos Somoza
Edition : Broché
Prix : EUR 8,20

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La descente aux enfers, 28 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Dame n°13 (Broché)
La poésie comme arme. Quelle gageure ! L'enfer prodigué par des dames le plus souvent nues et d'une beauté rare. La vraie vie avec une part d'horreur qu'on ne soupçonne pas, qu'on ne voudrait pas connaître.
Ce livre est une sorte de descente aux enfers, mais pas à pas, en y amenant tous les siens... y compris les disparus. On croit que ça va tourner "gore" et puis on se rend compte que la poésie (!) reprend le dessus. A lire absolument !


Barracuda 945
Barracuda 945
par Patrick Robinson
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Agréable à lire, mais intrigue peu convaincante, 9 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Barracuda 945 (Poche)
L'idée du Hamas se procurant un SNA et attaquant des installations pétrolières et autres sur le sol US, c'est une bonne base. Mais après qu'est-ce qu'on a ? Il y a un chef SAS qui trahit et dont on reconnait à coup sûr les méthodes pour neutraliser un adversaire...ce jusqu'à la dernière page. Et heureusement qu'il est là, car il relève le niveau des méchants. Normal c'est un ancien responsable SAS. Il y a l'analyste du renseignement qui ne loupe jamais un indice. Lui et ses chefs ont tout compris mais, une fois n'est pas coutume, ne peuvent rien faire. Il y a le Hamas qui veut un SNA et qui passe par l'Iran, qui passe par la Chine, qui demande aux Russes...
Le tout doit être discret - sinon gare à la réplique américaine - et pourtant tout le monde s'entraîne bras dessus, bras dessous. Et puis il y a la femme du SAS qui s'avère être une spécialiste de la désignation d'objectif... Je me demande si ce n'est pas un peu trop. Un brin de réalisme n'aurait pas nuit. Aun final, ce livre, qui se lit avec plaisir, séduira sans aucun doute les fans de James Bond. Les fans d'intrigues convaincantes et de sous-marins seront déçus.


Atlantide
Atlantide
par Clive Cussler
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Avis mitigé..., 8 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atlantide (Poche)
Je suis un peu déçu, car si ce thriller démarre avec une intrigue solide et captivante (civilisation ancienne, société secrète, etc.), on retombe vite les vieux travers des écrivains américains : les héros sont fabuleux, intuitifs, irrésistibles, toujours au bon endroit au bon moment, s'en sortent toujours comme seuls les américains savent le faire, avec panache et... la plus complète invraisemblance. Ici, non content de malmener des méchants en surnombre à plusieurs reprises, même sur leur propre terrain, Pitt et Giordino tirent les forces spéciales d'un très mauvais pas... Le coup de l'avion à la peinture fraîche et du léger virage à 3 kms de la base d'Andrews, immédiatement remarqué par nos héros, c'est le clou ! Vraiment dommage...


Brave
Brave

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le retour du prog façon Hogarth ! Emotionnel et flamboyant !, 2 décembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brave (CD)
N'en déplaise aux nostalgiques de Marillion époque Fish (que j'adore et en solo également !), Brave est un concept album prog original aussi flamboyant et rock qu'intimiste et émotionnel. Il met en évidence toutes les qualités de Marillion avec Hogarth qui signe là une galette de la trempe de "Misplaced Childhood" (sans faire de comparaison).
Holidays in Eden nous donnait l'impression d'un regrettable virage pop...de qualité supérieure mais pop. Brave remet les pendules à l'heure : Marillion sans Fish c'est du très grand progressif qui évolue et ne nous ressert pas le même plat à chaque fois. Ayant vu le concert peu après la sortie de l'album, j'avais été enthousiasmé et reconforté pour la suite !!!


Les dents du tigre
Les dents du tigre
par Tom Clancy
Edition : Broché
Prix : EUR 24,30

4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Consternant !, 22 novembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les dents du tigre (Broché)
Intrigue nulle...états d'âmes des personnages rabâchés jusqu'à l'écoeurement...longueur...bavardage...texte résolument manichéen ponctué de propos anti-français et anti-européens stériles et stéréotypés ! Terminé pour moi : après de nombreux romans de T.C. avalés goulûment, celui-ci me reste dans la gorge. C'est le livre qu'il ne fallait pas écrire. Un must de la suffisance d'une certaine Amérique !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 25, 2009 6:41 PM MEST


Stardust We Are
Stardust We Are
Prix : EUR 32,61

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'extase !, 14 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stardust We Are (CD)
Les Flower Kings : prenez un clown triste un rien poète, prenez-en un gai qui virvolte, avec une imagination bondissante sans cesse renouvelée. Versez le tout dans une prog-marmite et remuez énergiquement un (bon) moment. Glissez le mélange dans votre lecteur cd favori et...écoutez un albums des plus enivrant ! L'euphorie est garantie...après plusieurs écoutes (car il est complexe le bougre !).


In Absentia
In Absentia
Prix : EUR 17,00

17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incontournable !, 14 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (CD)
Je dois l'avouer, au début je l'ai boudé. Et puis je me suis forcé à le glisser dans le lecteur. Rapidement il m'a fait l'effet d'un grand frère. Car désormais c'est l'album que j'écoute quand j'ai besoin de cohésion. Comme s'il venait réparer les imperfections des autres, comme s'il venait poser les bonnes bases...d'autres bases. In Absentia ne s'apprécie pas dès la première écoute, c'est évident. Mais après....après c'est un monument du prog (du prog ?) qui vous caresse les oreilles et dont on ne se lasse pas...et que l'on redécouvre à chaque instant. Un must à n'en pas douter. Porcupine tree va peupler petit à petit ma cdthèque...Petit à petit : car ce groupe incontournable demande un certain temps d'adaptation. Arrive alors...le bonheur !


Field Of Names
Field Of Names
Proposé par envoi rapide et immédiat
Prix : EUR 39,59

5.0 étoiles sur 5 A découvrir absolument !, 13 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Field Of Names (CD)
Je acheté le cd après avoir lu une excellente critique sur le site [...] (à consulter). Je n'ai pas été décu : pas un morceau ne jure et le tout forme un album prog de haut niveau, avec des sonorités inhabituelles, accordéon notamment, superbement intégrées. Seul regret : un peu moins d'une heure, c'est court quand c'est aussi bon ! A acheter les yeux fermés !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6