undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de soul sister > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par soul sister
Classement des meilleurs critiques: 2.421.971
Votes utiles : 1344

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
soul sister

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Swordfishtrombones (1983)
Swordfishtrombones (1983)

5.0 étoiles sur 5 Music for the misfits, 30 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Swordfishtrombones (1983) (Album vinyle)
C'est un peu le principe des vases communicants …
T'es un pur déglinguo dans ta vie , tu bois comme un trou sans fin pour remplir la piscine , alors pour te rassurer tu fais de la musique apaisante anachroniquement romantique , une sorte de bande-son de films hollywoodiens où des dames en fourreau vous laissent les attendre , un jazz qu'on a évité de mettre dedans mais qu'on croirait bien dans nos souvenirs qu'il y était …
Ou au contraire quand t'es au wagon ( comme c'est son cas à cette époque ) bientôt sevré de bibine ( Tom with no cheer ! ) tu commences à voir des lézards sur le mur et du coup tu fais de la musique brontosaurophonique , un peu bizarre , baroque , avec des instruments de cirque et de bd .
Dans le pire des cas , ça donne Captain Beefheart , Zappa … dans le meilleur c'est Tom Waits , le renouveau de Tom Waits !
On sentait le coup venir déjà avec Blue Valentine ( un mauvais album pourtant , très ennuyeux qui plaît aux pas fans ) on comprenait que , l'araignée sur le dos , il avait envie de latter le solfège , pas se laisser randynewmaniser par les violons , abandonner son personnage de vieux soûlard ( alors qu'il était très jeune à l'époque , mais c'est sa gueule , y'avait des ravages ) cloîtré dans une piaule du Tropicana , celle du bout de l'évier qu'il a pété pour pouvoir y entrer son piano …
L'album était clean et coruscant , incontestablement bien fait ( comme on dit d'un travail de copiste sans autre talent que celui de singer son maître ) plein de percussions mais pas vraiment percutant … tout , à part deux ballades , sonnait creux et faux : à la place des lampadaires , il y avait des néons .
Triste époque !
Du coup pour celui d'après ( Heartattack and vine ) on le retrouve à nouveau la gueule de travers ( une constante sur les pochettes , signe pour les fans qu'on aura ce qu'on veut ) un peu moins formica que Blue Valentine , un peu plus terrain-vague , avec de ci de là encore de l'envappement dans les histoires d'amour frelatées pour vieux bambino de cendriers .
Il aurait pu en faire des tonnes comme ça et finir sa carrière dix ans plus tard sans qu'on n'en sache rien .
Swordfishtrombones , par contre , c'est une surprise totale … quelque chose de différent à la fois par rapport aux concurrents mais aussi par rapport à ce qu'il avait l'habitude de faire sous l'égide de producteurs frileux ( Bones Howe qui tirait à la ligne ) tous ces gens , musiciens ratés , casse-couilles réussis , jaloux qui se mettent en tête de conseiller les artistes pour qu'ils évitent d'être géniaux .
Là , comme il se peut qu'il envisage de ne plus jamais boire ( ??? ) perdu pour perdu , c'est lui qui pilote , et ça va plus loin que d'habitude .
L'album est étrange , varié , et comme je n'ai pas peur de m'en prendre une par le nerveux ( je me rappelle Sacha Reins de Best quelque peu malmené lors d'une interview ) on va dire "expérimental" , un peu comme si en ces années 82/83 , Elvis Costello lui avait refilé les plans pour faire un Imperial bedroom à l'américaine …
Parce que l'esprit finalement est le même : sortir des sentiers battus pour toucher à l'essence de ce qui fait le pays , mais sans le « raconter » vraiment , faire un florilège musical ( ceux qui lisent les chroniques de wikipète disent "kaléidoscope" ) de ce qui peut se jouer en Amérique à la fois sur les perrons en bois , dans les honky tonks , les roadhouses , les vieilles radios grésillantes et les opéras pas trop chers …
Costello , lui , c'était la pop du pays des coupes au bol qui font "yé-yé" .
Partant de l'idée que l'Amérique est le pays des découvertes et des libertés , et les autres ses palimpsestes , Tom Waits s'aventure dans les marais mentaux de sa vieille déglingue d'immigré ( le blues et les rondes baroques européennes ) et de ces sédiments fructueux il tartine la tronche des freaks dont John Fante , Bukowski , ou Faulkner racontaient autrefois la vie .
En somme , avec ce disque , Tom Waits s'arrache du piano-bar pour mettre le nez dehors , souffre plus des absences de sa femme que de la présence de ses fantômes , et il voyage … au lieu des râteaux , il prend des bateaux .
Voilà ce que propose Swordfishtrombones : une musique de loin , pas nette pour des gens pas très nets non plus , à la fois étrange et familière , finalement pas pour les beaux temps exotiques de Los Angeles , mais plutôt bonne pour , fenêtres grand ouvertes , accompagner les orages des petits endroits qui ont tôt fait d'être mouillés , histoire qu'ils soient de la partie eux aussi pour parachever le concerto foldingue .
Je ne vais pas faire la maligne : fascinée par la beauté de la pochette qui me faisait penser à la scène centrale d'un triptyque d'Otto Dix à laquelle Toulouse-Lautrec aurait ajouté son humanité , j'ai découvert Tom Waits en même temps que cet album vers la fin des années 80 .
Puis , n'ayant pas d'habitudes , j'ai tout écouté .


Guiltrip Affiche Movie Poster (11 x 17 Inches - 28cm x 44cm) (1995)
Guiltrip Affiche Movie Poster (11 x 17 Inches - 28cm x 44cm) (1995)
Proposé par Poster Junction - Located in USA
Prix : EUR 7,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Le dentier de Tony Adams, 27 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Guiltrip Affiche Movie Poster (11 x 17 Inches - 28cm x 44cm) (1995)
Guiltrip ( 1995 ) de Gerard Stenbridge avec
Andrew Connelly ( Liam )
Jasmine Russel ( Tina )
Peter Hanly …
Un curieux film irlandais sur la misère et la violence conjugale de là-bas , basé sur le flash-backing … L'ensemble est fou , fascinant et d'une bizarre organisation .
Ça ressemble à du Lynch avec de la brume à la place de la nuit .
L'acteur de ce film âpre et méchant est très impressionnant : il ressemble à Tony Adams , l'ancien stoppeur d'Arsenal et de l'équipe d'Angleterre qui planquait son dentier dans son slip les jours de match pour se la mordre quand il manquait de motivation …
Un film qu'on aurait dû montrer aux Argentins avant la finale de la baballe contre l'Allemagne à la dernière coupe du monde !
I cried for you Argentina !


Angèle [VHS]
Angèle [VHS]
VHS

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 ... à la buanderie, 27 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Angèle [VHS] (Cassette vidéo)
Angèle ( 1934 ) de Marcel Pagnol avec
Orane Demazis ( Angèle )
Fernandel ( Saturnin )
Henri Poupon ( Clarius )
Edouard Delmont ( Amédée )
Jean Servais , Andrex …
Un drame paysan âpre, dur et édifiant ( comme il se doit ) qui aurait sans doute plu , dans sa morale ( et ses "tableaux" ) à Diderot … on est ici très loin en fait de l'univers caricatural de carte postale de certains films de Pagnol ( c'est Giono l'auteur … régionaliste-tarzaniste pas très clair , comme la plupart des régionalistes , au moment où il fallait l'être ) on y évite notamment le jeu "cabaret marseillais" de certains de ses acteurs fétiches .
Édouard Delmont ( la pie insupportable de la femme du boulanger ) est ici excellent .
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 30, 2016 6:32 PM MEST


Magnum Force [Edition Deluxe]
Magnum Force [Edition Deluxe]
DVD ~ Clint Eastwood
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 5,09

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Chips, 27 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Magnum Force [Edition Deluxe] (DVD)
Magnum force ( 1973 ) de Ted Post avec
Clint Eastwood ( Harry Callahan )
Hal Holbrook ( le lt Bridges )
David Soul ( Hutch )
Robert Urich ( Starsky )
Tim Matheson ( Kurt Russel )
Christie White ( la femme de 40 ans qui a le feu au derche comme souvent ce genre de femmes dans les films d'Eastwood ) …
Un Starsky et Hutch en nettement moins bien .
Accusé d'être un facho par des embêtants , Eastwood démontre qu'il y a nettement plus facho que lui en Amérique et à moto … on a compris le ( lourd ) message !
À facho , facho et demi … Qui se sent morveux qu'il se mouche .
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 1, 2016 7:35 PM MEST


Forrest Gump [Édition Simple]
Forrest Gump [Édition Simple]
DVD ~ Tom Hanks
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 8,22

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Happy days, 27 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Forrest Gump [Édition Simple] (DVD)
Forrest Gump ( 1993 ) d'Arthur Fonzarelli
Tom Hanks ( Forrest )
Robin Wright ( Jenny )
Gary Sinisse ( le lt Dan )
Sally Field ( la mère de Forrest ) …
Le film joue à mort sur les clichés et l'émotion facile , en ce sens il est abject et assez lamentable pour ceux et celles qui n'aiment pas être "émouvé(e)s" , très pour le public américain à petite pelouse repeinte en vert qui compatit dans les grands aigus dès que ton chien a mal aux broques …
Pour contenter tout le monde , on peut aussi le prendre comme une satire de l'histoire américaine récente ; mais si c'est le cas , c'est plutôt raté car pas assez mordant ( même s'il y a des chocolats ) .
Moi j'aime bien être "émouvée" ( normal je suis une meuf ) mais je n'ai jamais pu blairer les contes philosophiques qui s'adressent en majorité à des débiles légers , comme toutes les histoires avec une morale en boite de chocolats à la fin .
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 2, 2016 12:11 AM MEST


Le Gentilhomme de la Louisiane [Édition Spéciale] [Édition Spéciale]
Le Gentilhomme de la Louisiane [Édition Spéciale] [Édition Spéciale]
DVD ~ Tyrone Power
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Son of a rotten gambler, 27 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gentilhomme de la Louisiane [Édition Spéciale] [Édition Spéciale] (DVD)
Le gentilhomme de la Louisiane ( 1953 ) de Rudolph Maté avec
Tyrone Power ( Mark Fallon )
Piper Laurie ( Angélique Duroux )
Julie Adams ( Ann Conant )
John Mc Intire ( Polly ) …
Un pur bonheur que ce film rehaussé par la grande beauté de Piper Laurie ( une Sissi avec des formes : merci le bullet bra ! ) … par moments , on se croirait dans un roman stendhalien : bals , robes affriolantes , bonnes manières , code de l'honneur , chute du héros , mise à l'épreuve , fumaison sous les arbres , cristallisation …
Nancy en Louisiane !


César [VHS]
César [VHS]
VHS

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le temps des souvenirs, 27 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : César [VHS] (Cassette vidéo)
César ( 1936 ) de Marcel Pagnol avec
Raimu ( César )
Orane Demazis ( Fanny )
Pierre Fresnay ( Marius )
Charpin ( Panisse )
Robert Vattier ( monsieur Brun ) …
Le plus difficile dans la trilogie de Pagnol , c'est d'abord de se taper les trois films , mais surtout de s'habituer à la tronche de raie d'Orane Demazis … tronche qui n'est pas dénuée de charme d'ailleurs.
Après c'est tout bénef : Raimu est exceptionnel , Fresnay formidable … et ça suffit !
Seul bémol : étrange manie qu'a Pagnol de faire de ses personnages des débiles légers et de leur accorder une affection à la limite de la condescendance .
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 30, 2016 8:03 PM MEST


L'enfer des hommes - To hell and back
L'enfer des hommes - To hell and back
DVD ~ Audie Murphy
Proposé par MEDIAZONE
Prix : EUR 7,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Red badge of courage, 27 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'enfer des hommes - To hell and back (DVD)
L'enfer des hommes ( 1955 ) de Jesse Hibbs avec
Audie Murphy ( Audie Murphy )
Marshall Thompson ( Johnson ) …
Film de guerre à côté duquel la série des Rambo après le Rambo sonne sobre et pacifique .
Gentillet néanmoins sur la tournure que prennent les choses pleines de poncifs amusants .
On peut passer son temps à les relever .
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 30, 2016 8:04 PM MEST


La Proie des vautours
La Proie des vautours
DVD ~ Frank Sinatra
Prix : EUR 8,60

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Tant qu'il y aura des guignols pour faire pan pan pan et se croire des hommes ..., 27 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Proie des vautours (DVD)
La proie des vautours ( 1960 ) de John Sturges avec Frank Sinatra , Gina Lollobrigida , Steve Mc Queen , Charles Bronson , Peter Lawford …
Une série b redoutable d'ennui , un peu rebelle comme il se doit , mais qui finit dans la morale et le prêchi-prêcha nationaliste .
Sinatra est ridicule dans son treillis de combat trop grand pour lui et Gina Lollobrigida fait pitié tellement elle n'a rien à faire ( elle ne sait rien faire ) sauf essayer de nous berlurer qu'elle a de gros seins ( échec total sur ce plan-là ) … seul Steve Mac Queen est remarquable ( comme d'habitude ) vraiment très impressionnant .
Un vrai bonhomme lui , pas comme ce pochetron de Frankie blue eyes , le laquais de la mafia .
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 30, 2016 8:04 PM MEST


Les loups entre eux
Les loups entre eux
par José Giovanni
Edition : Poche

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Cliffhanger, 6 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les loups entre eux (Poche)
Les loups entre eux ( 1985 ) de José Giovanni avec
Claude "à des moments chuis mort de rire devant la nullité de mon rôle , mais c'est une tradition familiale chez nous de tourner des navets , pourvu qu'on tourne !" Brasseur ( lacier ! )
Bernard-Pierre "le capitaine blessé dans son orgueil d'officier" Donnadieu ( de saintes ! )
Gérard "on m'avait dit que Hanin et Bacri seraient là , j'avais une super blague à leur raconter" Darmon ( la cavale ! )
Niels "le mec atteint d'une grave maladie et qu'en a plus rien à foutre de mourir" Arestrup .
Jean-Roger "qui fait tout pour faire pencher le film vers la bouffonnerie et qui y arrive brillamment" Milo .
Daniel "ma gueule , c'est du ricard" Duval ( le gitan ) …
Patrick Edlinger ( à l'entraînement )
Jean-Hugues Anglade ( jamais nul ) …
Un sommet de ridicule et des clichés tous plus lourds et beaufs les uns que les autres … un film de mecs quoi .
Pire , un film de droite … voire d'extrême droite , vu les agissements très contestables du réalisateur pendant l'occup' .
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (27) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 19, 2016 8:29 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20