Profil de Daloz Franck > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Daloz Franck
Classement des meilleurs critiques: 2.561
Votes utiles : 89

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Daloz Franck "kenone" (france)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
Rimbaud l'indésirable
Rimbaud l'indésirable
par Xavier Coste
Edition : Album
Prix : EUR 22,50

4.0 étoiles sur 5 Rend bien la fascination qu'a pu produire Rimbaud, 25 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rimbaud l'indésirable (Album)
Une BD en deux parties. La première excellente sur le jeune Rimbaud. Révolté et fascinant. La BD arrive à nous faire partager la fascination qu'il exerce sur Verlaine mais aussi sur les autres et le rejet qu'il suscite.
La seconde parti n’était pas indispensable mais n'entache pas la qualité globale de l'oeuvre.


Faber: Le destructeur
Faber: Le destructeur
par Tristan Garcia
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

3.0 étoiles sur 5 Plaisant mais hors sujet, 25 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Faber: Le destructeur (Broché)
L’hameçon prend évidemment mais la déception est au rendez vous. Tristan Garcia se fait une spécialité du hors sujet.
Un livre plaisant mais dont on peut vraiment se passer.


La diversité contre l'égalité
La diversité contre l'égalité
par Walter Benn michaels
Edition : Poche
Prix : EUR 7,00

4.0 étoiles sur 5 Si les pauvres n'ont pas de pain... donnons leur du respect, 28 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La diversité contre l'égalité (Poche)
Si les pauvres n'ont pas de pain... donnons leur du respect. Ou comment les riches ont pris la leçon de l'histoire.

Je craignais que le livre ne soit une charge contre les politiques de lutte contre les discriminations bien souvent accusées d'occuper le devant de la scène au détriment des politiques économiques.
L’intérêt de l'ouvrage est de faire la distinction entre la lutte contre les discriminations et les politiques de diversité utilisée notamment aux états unis pour masquer le problème réelle qui est l’inégalité dans la répartition des richesses. Le remplacement du concept de classe sociale par celui d'identité s'avère aussi efficace à l’intérieur d'un pays qu'internationalement.

Pour ma part j'ai beaucoup aimé les développements concernant le racisme et les politique de réparation de l'esclavage d'autant que la thématique prend de l'ampleur en France.

Deux phrases qui illustrent bien la pensée développée dans l'ouvrage:
"La « diversité » n'est pas un moyen d’instaurer l'égalité, c'est une méthode de gestion de l'inégalité.
Il n'y a aucune contradiction entre la perpétuation des élites et leur diversification : On s'efforce de les diversifier pour les légitimer, pas pour les faire disparaître. "
"On a délaissé la race comme entité biologique pour mieux la réinventer comme identité sociale"


En finir avec Eddy Bellegueule
En finir avec Eddy Bellegueule
par Edouard Louis
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pamphlet contre la misère, contre la bétise, 12 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : En finir avec Eddy Bellegueule (Broché)
Lu d'une traite. Pour l'aspect littéraire, l’écriture est scolaire mais agréable et si l'ouvrage prétend être factuel il est orienté par les études sociologique de l'auteur.
J’attends avec impatience en finir avec « Édouard Louis ». Ça commence par «-ton vrai prénom [ne serait] pas Édouard ?» La violence du groupe n'est pas un phénomène réservé aux terres sinistrées du Nord et après avoir caché son homosexualité, il lui faudra cacher Eddy.
Pour comprendre ce livre il faut toujours avoir en tête qu'il est écrit de la frontière.
Eddy doit abjurer les valeurs de sa classe pour avoir son passeport mais il abjure mal. Il pardonne déjà. Perçoit que ses parents ont accompagné son désir de partir et qu'en faisant cela, ils se mettent en danger. Eddy accuse t'il sa famille ou accuse t'il la société d'abandonner les siens. De les condamner à la misère à des vies à peine vécues.
Non déciment Eddy, tu n'es pas prêt d'avoir ton passeport avec écrit en gras Édouard, un si désirable prénom.


Puzzle
Puzzle
par Franck THILLIEZ
Edition : Broché
Prix : EUR 20,90

3.0 étoiles sur 5 Thriller qui maintient bien la tension tout au long du roman., 12 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Puzzle (Broché)
Un bon livre pour se détendre si on aime être mis sous tension :-)
L'histoire est bien construite sans chute extravaguant.
Pas mon style habituel mais un aller retour en train sympa.


Parabole du failli
Parabole du failli
par Lyonel Trouillot
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

5.0 étoiles sur 5 La poésie de ce livre approche l'ineffable d'une amitié., 12 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Parabole du failli (Broché)
Un livre incroyablement poétique et il le faut pour traduire les sentiments de l'ami qui nous parle de celui qui a disparu.
L’incommunicabilité des sentiments, la rencontre, les moments de vie passé ensemble et comment nous pouvons "comme par inadvertance, regarder l’autre passer sa vie à mourir, et, de fait, mourir."


Ever After High Ashlynn Ella and Huntsman
Ever After High Ashlynn Ella and Huntsman
Proposé par A1 Comics
Prix : EUR 36,49

4.0 étoiles sur 5 Très belle réalisation de qualité, 12 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ever After High Ashlynn Ella and Huntsman (Jouet)
Beaucoup de soin apporté au look et aux finitions.
Ma nièce semble avoir apprécié Ashlynn. Pour ma part je trouve que Hutsman est une pure réussite mais ce n’était pas pour moi :-).


La Maison atlantique
La Maison atlantique
par Philippe BESSON
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Hélas, Philippe Besson s'écoute parler (l'absence de style peut justifier l'expression), 12 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Maison atlantique (Broché)
Philippe Besson nous livre une ébauche d'histoire sur un jeune homme orphelin centré sur sa petite personne. L'auteur tente de nous tenir en haleine en nous promettant une chute vertigineuse forcement décevante.
Pourtant la jeunesse et le deuil sont des thèmes qui lui ont permis de produire ses plus grands romans (en l'absence des hommes, son frère, "de bonne raison de se tuer" mais celui ci n'est de toute évidence pas travaillé. Éditeur trop pressant ? Paresse?
Pourquoi Philippe Besson ne tenterait pas le recueil de nouvelle plutôt que d’allonger la sauce pour sortir un nouveau livre chaque année.
Quand deux livres sur trois sont mauvais je commence à me fâcher et je finirais par n'en ouvrir aucun. Son chef d'oeuvre est déjà écris et il va peut être falloir se dire adieu.


Punk Rock Jesus
Punk Rock Jesus
par Sean Murphy
Edition : Relié
Prix : EUR 19,00

5.0 étoiles sur 5 Dérive d'une société occidentale du divertissement et monté de l’intégrisme religieux dans une BD lancée à 200 à l'heure, 11 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Punk Rock Jesus (Relié)
Dans un futur proche, afin de pulvériser des records d’audience, une chaîne TV a eu l’idée de créer un clone de Jésus Christ à partir de l'adn récupéré sur le Saint-Suaire... Sauveur de l’humanité pour les uns, blasphème pour les autres mais surtout source d'immense richesse pour la TV, ce nouveau Jésus va être enfermé sur une île devant les caméras pour retransmettre au monde entier le moindre de ses nouveaux pas.

Une bonne idée de base pour dénoncer l'absence de morale du capitalisme, une société occidentale du divertissement à la dérive et bien sur les dangers que représentent l’intégrisme religieux.

L’histoire est très bien posée, les personnages suffisamment développés bien que trop manichéens. Néanmoins ont est vite pris et même si l'on ne peut que suspecter que cette trop grande ambition accouchera d'une souris idéologique on ne peut s’empêcher de dévorer la BD jusqu'au bout.

Coté graphisme c'est impeccable.


Mauvais Genre
Mauvais Genre
par Chloé Cruchaudet
Edition : Cartonné
Prix : EUR 18,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Superbe dessin et scenario très original, 1 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mauvais Genre (Cartonné)
Inspiré d'un fait réel, cette BD mérite la titre de roman graphique par la qualité des planches mais aussi le développement de l’histoire et l’épaisseur des personnages ce qui est plutôt rare.
Deux jeunes gens Paul et Louise s'aiment mais la première guerre mondiale va se charger de transformer ce destin banal. Paul ne supportant plus les atrocités du front déserte avec le soutien de Louise et à l'idée de se travestir pour pouvoir vivre incognito sans risque d’être arrêté (et exécuté)durant les 10 ans qu'il faudra attendre avant l'amnistie pour les déserteurs.
La guerre, le couple, l'amour, la travestissement, la clandestinité... Les ingrédients d'un drame savoureux.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6