Profil de F. Stephane > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par F. Stephane
Classement des meilleurs critiques: 3.649
Votes utiles : 675

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
F. Stephane (france)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Troll Hunter
Troll Hunter
DVD ~ Otto Jespersen
Proposé par BERSERK MEDIA
Prix : EUR 5,49

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Entre Blair Witch et Cloverfield, 22 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Troll Hunter (DVD)
De ces deux films, il reprend le concept du faux documentaire, dont les bandes ont été trouvées et montées.

Un groupe de jeunes cinéastes partent étudier le braconnage des ours en norvège, et se retrouvent à chasser le troll. Le dernier chasseur de ce type leur vend la mèche de ce secret gardé depuis longtemps, car il est trop mécontent de ses conditions de travail !

Ce documenteur reprend bien toutes les ficelles du genre, et les exploite de manière intelligente et rigolote. Entre les anecdotes du chasseur, le moment où toute l'équipe doit s'asperger d'urine de troll pour les approcher, et le super final contre la créature gigantesque, on ne s'ennuie pas.

Bien sûr, le film n'est pas parfait (certaines scènes caméra à l'épaule sont un peu longues et fatigantes par exemple, mais il s'en sort très bien malgré un budget dérisoire (3 millions de dollars !)
Il aurait pu par exemple s'interroger sur la chasse systématiques de ces trolls, qui est érigée en nécessité absolue, au mépris de la disparition de l'espèce...

Avec un poil plus de réflexion, on aurait crié au génie, en l'état, c'est un très bon divertissement, déjanté, inégal certes, mais original et méconnu !


Iron sky [Blu-ray]
Iron sky [Blu-ray]
DVD ~ Julia Dietze
Proposé par Video screen
Prix : EUR 10,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une excellente série B !, 22 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Iron sky [Blu-ray] (Blu-ray)
Sous ses allures de nanards, se cache en réalité un excellent divertissement !

Les nazis, après 1945, se sont retranchés sur la lune et attendent leur heure. L'occasion de lancer l'invasion va leur être donné par un top model noir, venu faire de la pub (déjà vous voyez le délire...) et son téléphone portable.
Difficile de faire plus stupide comme pitch, et pourtant ça fonctionne.

On se marre franchement devant le héros noir transformé en aryen, Sarah Palin (gouverneur d'Alaska ultra conservatrice) devenue présidente des Etats-Unis ou les réunions des Nations Unies qui tournent au pugilat puisque tous les pays ont développé leur flotte spatiale, violant ainsi tous les traités !

Mais il y a en plus de belles trouvailles (le fameux "Dictateur" de Chaplin tronqué et montré aux élèves nazis) et des effets spéciaux plus réussis que dans certains blockbusters au budget 10 ou 20 fois supérieur !

Une très bonne surprise, à prendre au 14e degré. Sacrés finlandais !


Live in Ancient Kourion [(limited deluxe edition) (+DVD+2CD+booklet)]
Live in Ancient Kourion [(limited deluxe edition) (+DVD+2CD+booklet)]
DVD ~ Iced Earth
Proposé par Skyvo Direct
Prix : EUR 27,82

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Super live..., 2 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live in Ancient Kourion [(limited deluxe edition) (+DVD+2CD+booklet)] (Blu-ray)
...Et parfaitement complémentaire au mythique "Live in Athens".
Le long commentaire de Blaster décrit en tout point ce que j'aurais eu à dire sur la qualité audio (bien mais manquant un poil de puissance), sur la générosité (2h35) et sur la prestation (impeccable avec un Stu assurant autant que ses illutres prédecesseurs)

Jon avait demandé aux fans si ils voulaient un blu ray, même en dépit du fait que la performance avait été filmée "seulement" en 720p et non en 1080p. La qualité vidéo est donc bonne, mais pas exceptionnelle comme on s'y attendait.
Et bien meilleure de toute façon que n'importe quel DVD.
Iced Earth n'a pas les moyens de Metallica, on s'en doutait, et même si le site a de la classe, ce n'est pas à la hauteur de "français pour une nuit" (pour comparer avec un autre concert filmé en arène).
Cela n'empêche pas le spectacle d'être au rendez-vous, avec pyros, fumigènes & co. Le montage n'est pas trop épileptique, et ce qu'il perd en dynamisme, il le gagne en clarté et en intimité.

La scène n'est pas immense, le décor est assez basique, mais on ne peut que saluer le mérite d'un groupe qui propose un spectacle, qui je pense, est au maximum de ce que peut délivrer un groupe de cette stature.

Génial, mais pas mythique...mais génial quand même !


Silverthorn ltd edition
Silverthorn ltd edition
Prix : EUR 15,84

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 renaissance inatendue, 4 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Silverthorn ltd edition (CD)
On ne va pas revenir sur le départ de Khan qui a bien sûr inquiété les fans de manière légitime.
Sur ce point, la prise de risque est minimale, Tommy le petit nouveau singe parfaitement le grand Roy, tout en apportant un peu de hargne (attention un peu hein !) bienvenue de temps à autres.
Pour la remise en question, on repassera, et c'est un peu dommage, mais au moins le ptit nouveau s'en tirera parfaitement en live.

C'est niveau composition que la surprise se situe contre toute attente.
Kamelot signe toujours des albums soignés, mais après 3 albums de haute volée (de Fourth Legacy à Black Halo, Karma étant un bon cran en dessous tout de même) il faut reconnaitre que le groupe était en roue libre.
Ghost Opera faisait illusion le temps des premières chansons, et Poetry for the poisoned peinait à accrocher dès le départ. Aucun hymne, aucun classique, malgré une exécution sans faille.

Silverthorn bénéficie bien sur de la médiocrité des ses prédecesseurs, mais pas seulement. Il est objectivement plus inspiré et globalement bon.
Les refrains accrocheurs sont de retour, la fougue également (le début de l'album m'évoque l'enchainement béni 4th legacy/silent godess) et plus appréciable encore, de vrais riffs de gratte et de soli attirent plus l'oreille que depuis un bon moment.
L'émotion n'est pas oublié, avec un "song for jolee" digne de la ballade "elizabeth".

La chronique fleuve avant la mienne détaille tout bien, je ne vais donc pas faire de redite, mais je confirme qu'en tant que fan de Kamelot déçu depuis un moment, cet album est une vraie bonne surprise !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 10, 2012 3:44 PM CET


Lord of Steel [Picture Disc]
Lord of Steel [Picture Disc]

5 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 The Shame of Steel, 18 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lord of Steel [Picture Disc] (Album vinyle)
Quoi ? Le titre ne suffit pas ?

Je vais aller dans le sens des commentaires déjà présents sur cette page, mais en BEAUCOUP plus dur.
Ce disque est une honte, point final.
Plus que l'immobilisme, Manowar a régressé, et pas qu'un peu. Certes, Gods of War était ennuyeux à mourrir, et le groupe n'avait clairement pas le savoir faire pour s'attaquer à ce type d'entreprise, mais au moins ils avaient essayé. Après tout, ils avaient transformé l'essai avec le culte "Triumph of Steel" pourtant fort décrié à sa sortie.

Mais là c'est le niveau zéro d'inspiration et d'implication, qui fait même passer "Louder than Hell" (pourtant déjà pas mémorable mais tout de même sympa) pour du Dream Theater.
Des riffs ultra basiques, des paroles que je préfère taire, et des mélodies ultra resucées. Si la composition de chaque chanson a pris plus d'une demi-heure à joey & co, il faut qu'ils se reconvertissent dans la plomberie.

On n'aurait pas la dent si dure si le groupe ne pêtait pas plus haut que son ass of steel, et comme dit l'ami Blaster, s'autoproclamer "kings of metal", fonctionne quand on a les chansons et le son qui va avec.

Le son, tiens, parlons-en. Pour d'autres groupes, là aussi on aurait pu trouver une excuse, mais pour un groupe qui vit en cercle fermé comme Manowar, on ne peut que leur rejeter la faute là dessus aussi.
L'idée louable de vouloir asseoir un peu plus la guitare pour obtenir un son plus lourd échoue lamentablement.
Si on veut un gros son de basse pour avoir des rythmiques qui tabassent, il suffit de se tourner vers ce que fait Overkill ou dans une moindre mesure Motorhead.
Ici, non seulement la basse empiète tout l'espace sonore par un bourdonnemment mouchesque du pire effet, mais la guitare sonne également de manière ridicule. La batterie se fait bouffer également et le seul qui sauve encore sa peau, même s'il apparait diminué et surtout en panne de feeling, c'est Eric Adams.

Cet album est une bouse, c'est une honte, et Manowar a établi un nouveau record : Faire un album de heavy classique plus mauvais que X-Factor...non je plaisante, mais c'était pas loin quand même.

Les kings sont morts, qu'on les enterre.

-- MISE A JOUR --

Avec une nouvelle chanson apportant un peu de variété, quelques modifications (une intro ici, un solo là) et une production largement améliorée (mais quand même pas au niveau des standards actuels), c'est nettement moins la honte.
Avec une nouvelle version qui n'assume plus ses choix contestés (Manowar est donc petite bite) et fait repasser les fans une nouvelle fois à la caisse, c'est encore plus la honte.

La note reste donc inchangée :-)


Arrows & Anchors
Arrows & Anchors
Prix : EUR 17,03

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Qu'est ce qu'on écoute exactement là ?, 18 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Arrows & Anchors (CD)
Honnêtement je m'en contrefous ! Cet album m'a pris à la gorge par surprise tant il est intense, mélodique, souvent mélancolique et bien metal sur l'ensemble.

Alors je suis d'accord avec les deux autres commentaires présents sur cette page. Oui, on passe d'un style à l'autre, oui l'album est long (un peu trop peut-être il est vrai), oui on frise l'indigestion...
Mais sur moi ça fonctionne !
C'est vraiment un album à écouter avant d'acheter, car sincèrement, il faut être dans l'état d'esprit.
Si j'osais, je comparerais presque la démarche à Queen, qui se moquait éperduement (un peu trop parfois d'ailleurs...) de ce qu'il mettait dans son rock pour peu que ça fasse de bonnes chansons.
Idem ici, un peu de folk, un peu de chant growl, un peu de pop (écoutez donc le début de "Short hair tornado", ça pourrait être le nouveau Mika) et pourtant, tel un Frankenstein musical, c'est casse gueule et ça ne ressemble à rien, mais ça fonctionne. J'en veux pour preuve l'étrange "Rikki Tikki Tavi" qui suit, et alterne grosses voix sur couplets Panteresques, avec un refrain à la Beatles...

Si j'osais encore, je rapprocherai, toujours dans la démarche et non pour le résultat, les excellents suèdois de Diablo Swing Orchestra.

Allez, j'ai un peu gonflé la note pour faire remonter sa moyenne insuffisante de à mes yeux, mais tout ce joyeux fatras mérite bien un 4/5 !


Get Your Sting And Blackout Live 2011 In 3d [Blu-ray]
Get Your Sting And Blackout Live 2011 In 3d [Blu-ray]
DVD ~ Scorpions
Prix : EUR 13,09

23 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un bon concert mais je me dois de raler pour le principe !, 4 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Get Your Sting And Blackout Live 2011 In 3d [Blu-ray] (Blu-ray)
Oui Scorpions est un super groupe de scène.
Oui, ils ont une pelletée de classiques qu'ils n'arriveraient pas à tous jouer en faisant des concerts de 3h.

Mais justement, depuis qu'ils sont "revenus" avec unbreakable, ils concurrencent Maiden.
Quand Dream Theater propose un live, ça change à chaque tournée, c'est intéressant pour les fans. Quand les rosbifs pré cités ou mes teutons adorés le font, ça ne fait que proposer une énième fois les mêmes classiques, avec 2-3 nouvelles chansons pour la forme.

Et ça m'énerve.

Alors en prenant le produit d'une manière objective, il est bon. Le son est chouette, le groupe a encore envie d'être sur scène, c'est palpable et ça parait tout de même incroyable. L'image est bonne, blu ray oblige, mais un cran en dessous du récent live de Europe me semble t'il.
Par contre Klaus fatique sérieusement, et sa prestation est plus nasale que jamais, avec des fins de phrases souvent poussives. ça se comprend et ça n'enlève rien au charisme et au mérite du bonhomme, mais j'ai dit que j'étais objectif alors...

Si maintenant je veux être honnête, je vous déconseille ce produit, même si j'étais sur cette tournée, et que j'ai vu à peu de chose près le même concert, et que c'est un très beau souvenir.

Le live au WOA lui est supérieur, aussi bien niveau son que setlist. Seul le visuel (scène et image) donne l'avantage au nouveau venu, mais comme on se doute bien qu'ils sortiront le concert d'adieu, avec guests, images Full HD 3D de la mort, une presta à rallonge retraçant toute leur carrière, je vais faire l'impasse sur tous les concerts de "remplissage" : le minable live in Vienna, le dispensable live in Amazonia, et le nouveau venu, d'autant que la 3D, je m'en tamponne comme...Scorpions s'en tamponne de changer sa setlist tiens !


Live At Shepherd'S Bush [Blu-ray 3D]
Live At Shepherd'S Bush [Blu-ray 3D]
DVD ~ Europe
Prix : EUR 13,73

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Superbe live, 4 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live At Shepherd'S Bush [Blu-ray 3D] (Blu-ray)
Un beau concert, de nouveau à Londres, mais cette fois avec des caméras professionnelles et une qualité BluRay, ça change du VHSrip filmé avec le camescope de papy de la dernière fois.
Il fallait bien ça pour faire oublier la piètre qualité visuelle du "live from the dark", très bon sur les autres plans au demeurant.

Un concert plus court en revanche, 1h30 bien tassées pour 16 titres (et deux soli), MAIS, un autre concert filmé en Suède figure également en bonus, avec 4 titres ne se recoupant pas. Le son est un peu moins percutant, mais la qualité est au rendez-vous.

La presta est excellente, et il semble bien loin le temps des coupes péroxidées, tant le groupe parait dans l'air du temps. Joey fatigue un peu ça et là sur les plus vieilles compos il est vrai, mais il assure tout de même haut la main. A noter que bassiste chez Europe doit être la planque ultime, car le brave John Levén ne fait pas grand chose à part être beau gosse...
Trève de mauvaise langue, le groupe assure sévère et nous délivre une presta sans faille, ainsi qu'un setlist judicieux. Les trois meilleures chansons de "Last Look at Eden" y figurent, et moins d'une dizaine de classiques font doublon avec le live précédent.

Les bluray musicaux sont encore rares, encore plus dans le hard, alors ne vous privez pas d'une perle comme celui là.

Voilà la fiche détaillée puisque Amazon ne la propose pas :

"Last Look at Eden"
"The Beast"
"Rock the Night"
"Scream of Anger"
"No Stone Unturned"
"Carrie"
"The Getaway Plan"
Guitar Feature: "The Loner" (tribute to Gary Moore)
"Seventh Sign"
"New Love in Town"
"Love is Not the Enemy"
"More Than Meets the Eye"
Drum Feature: William Tell Overture
"Always the Pretenders"
"Start from the Dark"
"Superstitious"
"Doghouse"
"The Final Countdown"

Live photo gallery

Live footage from Stockholm ice stadium "Hovet" Dec. 28th 2009:
"Prelude/Last Look at Eden"
"Love is Not the Enemy"
"Superstitious"
"Gonna Get Ready"
"Scream of Anger"
"No Stone Unturned"
"Carrie"
"Start From The Dark"
"New Love in Town"
"Let The Good Times Rock"
"Cherokee"
"The Beast"
"Seven Doors Hotel"

Live footage from Gröna Lund in Stockholm Sept. 17 2010:
"Last Look at Eden"
Guitar Feature
"Seventh Sign"
"Start from the Dark"

Live photo gallery

Documentary: interviews and rehearsals

Music videos:
"Last Look at Eden"
"New Love in Town"
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : May 29, 2012 9:32 AM MEST


The Road To Or Shalem (2 DVD + CD) [(limited edition) (+CD)]
The Road To Or Shalem (2 DVD + CD) [(limited edition) (+CD)]
DVD ~ Orphaned Land
Prix : EUR 44,72

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un live exemplaire, 4 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Road To Or Shalem (2 DVD + CD) [(limited edition) (+CD)] (CD)
Voilà un bel exemple de live !
Quand certains groupes se contentent d'un live chiche de 80 minutes (chose de plus en plus rare il est vrai, le piratage aura au moins eu ça de bon) Orphaned Land nous en donne pour notre argent !

2 DVDs et 1 Cd donc.
D'habitude on a l'inverse, et le râleur que je suis n'aurait pas craché sur un second Cd, car il manque pas mal de chansons en audio. MAIS, en groupe intelligent, ils se sont rappelés, à l'inverse de beaucoup d'autres, que ça ne coute pas plus cher de le remplir ras la gueule. C'est le cas ici avec presque 79 minutes au compteur.

Concernant la vidéo, c'est superbe. Sobre et bien filmé, avec des plans de caméra amusants (notamment sur le pied de micro), et une excellente compression, le concert se regarde comme un film sur mon 47". Et rares sont les DVDs musicaux à offrir une telle qualité visuelle. Le son n'est pas en reste, puissant, clair malgré la complexité des morceaux, les samples, les invités etc...
Les 110 minutes filent à toute vitesse, et on met le 2e DVD.
On rempile pour 40 minutes supplémentaires du même concert, avec la même qualité, soient presque 30 morceaux !
Seul petit regret, les morceaux sont tous entrecoupés de noir, dommage pour l'"immersion".
Un docu sympa d'une demi heure sous titré en anglais, et trois clips figurent également au menu.
Le genre de 2e DVD vraiment justifié en somme.

Un très beau concert, avec notamment un final magnifique, qui illustre bien la mentalité du groupe : partage, joie et respect entre les peuples.

Petit coup du gueule cependant, mais à l'égard de la maison de disque : un sticker où l'on peut lire "featuring Steven Wilson from Porcupine Tree" C'est juste un invité, sur deux morceaux c'est donc mensonger pour les fans du groupe, et insultant pour les Israeliens qui n'ont vraiment pas besoin de son nom pour susciter l'intérêt !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 6, 2011 1:55 PM CET


Tales Of The Sands
Tales Of The Sands

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Metal original et intelligent, 4 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tales Of The Sands (CD)
Les autres commentaires très complets présents sur cette page se sont déjà chargés de détailler l'album, aussi ne vais-je pas en rajouter 30 lignes.
Je tenais seulement à confirmer l'impression générale, à savoir celui d'un excellent groupe qui mêle intelligemment des influences et gammes orientales (et même un peu d'arabe chanté parfois) à un metal progressif, racé et couillu.
La prod' est excellente, les musiciens également, et le chant est bien spécifique. Il répond à tous les canons du genre tout en étant bien personnel, une petite prouesse.

D'excellentes compos (rares sont les disques où je ne zappe aucune chanson !) qui vous font voyager et vous file la pèche, car prog ne rime pas ici avec mou du genou.
Quand en plus les membres du groupe sont adorables...

Un réel coup de coeur venant d'un pays peu prolixe en matière de rock !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20