Profil de Mushroom > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Mushroom
Classement des meilleurs critiques: 1.569
Votes utiles : 173

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Mushroom

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Sauf que
Sauf que
par Anne Vantal
Edition : Poche
Prix : EUR 6,90

5.0 étoiles sur 5 Joli récit sur le handicap, 29 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sauf que (Poche)
Valentin est un "enfant spécial" : il aime les chiffres, compte les pas sur le chemin de l'école, et doit bien se concentrer et suivre les recommandations de ses parents pour arriver à bon port. Alors, quand, un matin, il trouve un portefeuille égaré par une dame, c'est toute sa routine qui s'en trouve bouleversée !

Ce récit, qui tient plus de la nouvelle que du roman, fonctionne très bien : il est raconté du point de vue de l'enfant, et nous fait complètement adhérer à sa logique. On en vient à se demander qui sont vraiment les gens "anormaux"... C'est donc finalement une lecture pour les adultes aussi.


Cousu main les créations de Carmen
Cousu main les créations de Carmen
par Carmen Bouchard Salvan
Edition : Broché
Prix : EUR 23,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 J'aime beaucoup !, 27 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cousu main les créations de Carmen (Broché)
Ce n'est pas l'émission qui m'a fait acheter ce livre, mais ma quête de livre offrant des explications accessibles, des patrons en taille réelle, et des modèles sympas. Je suis donc satisfaite de cet ouvrage ! Il est plein d'explications et de conseils pratiques, et les modèles proposés sont à mon goût. Attention cependant il n'y en a pas des dizaines et il est vrai que ce n'est pas très varié : 11 modèles en tout, avec des vêtements femme (2 jupes, une robe, 1 caraco, 2 pantalons, 1 shorty, 1 blouse), homme (1 chemise) et enfant (1 salopette garçon.... et 1 salopette fille), 1 cabas, 1 tablier, et quelques tutos de customisation (ce qui ne m'intéresse pas). Les patrons sont un peu difficiles à lire (beaucoup de tracés sur la même feuille), mais avec un peu de concentration ça va. Très bon point : les patrons vont jusqu'au 48 ! Le livre est joliment illustré et présenté. Si certaines débutantes l'ont trouvé trop difficile, je leur conseille préalablement "Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires" de Charlotte Auzou : c'est par lui que j'ai commencé, et j'ai ensuite acheté "les créations de Carmen". J'ai pu faire de suite le pantalon de pyjama sans problème.


Ce n'est pas toi que j'attendais
Ce n'est pas toi que j'attendais
par Fabien Toulmé
Edition : Album
Prix : EUR 18,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un récit très fort, mais un roman graphique décevant artistiquement parlant, 25 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce n'est pas toi que j'attendais (Album)
Fabien Toulmé raconte dans ce roman graphique la naissance et les premières années de vie de sa petite Julia, atteinte du syndrôme de Down, autrement dit de trisomie 21.

Mon avis est très partagé, et encore, le mot "partagé" n'est pas tout à fait juste.

D'un côté, je trouve la lecture de ce livre absolument indispensable, car c'est une véritable pierre ajoutée à l'édifice du vivre ensemble. La sincérité extrême de Fabien Toulmé y est pour beaucoup : il ose nous raconter ses préjugés sur la trisomie et les trisomiques ; il ose nous dire les jours pendant lesquels il n'a pas pu aller voir ce bébé qui lui était quasiment étranger, et les mois pendant lesquels il n'est pas parvenu à aimer cet enfant. Le lecteur le suit dans son cheminement, du rejet initial jusqu'à l'amour paternel absolu. Celui qui fait dire à l'auteur "Ce n'est pas toi que j'attendais, mais je suis quand même content que tu sois venue". On apprend en même temps que lui à apprivoiser cette maladie. Les quatre dernières pages m'ont arraché des larmes ; elles achèvent de faire passer Julia du statut d'enfant trisomique, à celui d'une petite fille pleine de vie qu'on a envie d'aimer comme n'importe quel autre enfant.

C'est plutôt du point de vue artistique que cet ouvrage m'a un peu laissée sur ma faim. Ce n'est pas un roman graphique que je relirai comme ceux de Craig Thomson ou de Peeters par exemple. J'attends de ce genre un peu plus qu'une simple narration illustrée, j'attends que le langage graphique soit exploité de façon appronfondie et me dise un peu plus que le texte. Ici, à part à deux moments (le souvenir du début avec le poster du cycliste, et les pages sans bulles où le personnage donne un bain à sa fille), cette attente n'est pas comblée à mes yeux.

Cela étant dit, je peux concevoir que la seule force du témoignage suffise pour beaucoup à faire de ce récit un incontournable. Et il est vrai que cette narration est un véritable cadeau de l'auteur. Merci Fabien Toulmé.


La Décision
La Décision
par Isabelle Pandazopoulos
Edition : Broché
Prix : EUR 9,50

5.0 étoiles sur 5 Très beau récit, 24 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Décision (Broché)
Mon dernier coup de coeur ! Je l'ai emprunté au CDI de mon établissement, attirée par la quatrième de couverture (mais certainement pas par la couverture...). La doc m'a dit "Tu me diras ce que tu en penses, parce qu'il a été emprunté quatre fois et les élèves ne sont pas très emballés".

Alors que je comptais le lire pendant les vacances, je lui ai rapporté le lendemain matin.

Parce que je l'avais dévoré en une soirée.

Je me suis complètement laissé happer par l'écriture, fluide, vraie, et pourtant pas simpliste pour un sou, puisqu'on est quand même sur du roman choral, avec des variations de pronoms quand il s'agit de l'héroïne. Les sentiments sont exprimés avec justesse, presque avec poésie tant l'implicite, la suspension et le silence ont leur place ; la démarche de l'héroïne m'a beaucoup émue.

Mais je pense savoir pourquoi les élèves n'ont pas accroché : bien que lycéens, les personnages ne pensent pas comme des adolescents, pas plus qu'ils ne parlent ou agissent comme des adolescents. Les parents de Louise semblent presque plus légers qu'elle ! J'ai l'impression que l'âge des personnages ne sert que de prétexte à la "décision" que doit prendre Louise, ainsi qu'à son séjour en centre maternel (centres maternels à propos desquels l'auteure s'est beaucoup documentée, et il est vrai que l'atmosphère de ce lieu si particulier est très bien rendue dans le livre)... Une fois cet artifice admis, le récit n'en est pas moins beau. Mais je pense que s'il me touche c'est justement parce que je ne suis plus une adolescente (et aussi parce que le déni de grossesse m'a toujours fascinée)... Sacré paradoxe que ce livre édité dans une collection jeunesse !

Ultime preuve du coup de coeur : je vais me l'acheter !


The Book of Ivy
The Book of Ivy
par Amy Engel
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Se laisse lire... mais ce n'est pas un coup de coeur, 24 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Book of Ivy (Broché)
Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé ce livre ; mais je ne peux pas vraiment le recommander non plus.

Il s'agit d'une dystopie post-apocalyptique : guerre nucléaire, plein de morts, quelques milliers de survivants reclus dans une ville entourée d'une barrière protectrice, au delà de laquelle on balance quelques condamnés parce que bon hein déjà qu'on a du mal à nourrir tout le monde on va pas en plus s'occuper des criminels. La ville est dirigée d'une main de fer par la famille Latimer, qui a gagné le pouvoir suite à un conflit avec les Westfall, qui eux préféraient la voie démoncratique. Pour estomper petit à petit les divergences, le président Latimer a mis en place un système de mariages arrangés, qui impose régulièrement aux adolescents d'épouser quelqu'un de l'autre camp, avec prière de faire des enfants rapidement s'il-vous-plait. Ivy Westfall doit épouser Bishop Latimer, mais elle est chargée d'une mission secrète : tuer son mari. Mais les choses ne vont pas exactement se dérouler comme prévu...

J'ai apprécié cette lecture divertissante, mais elle ne fera clairement pas partie des moments "Waou". Ca se lit très vite, et il ne se passe pas grand chose. Si on ne s'ennuie pas, on sent quand même l'intention de ne pas trop en raconter histoire de pouvoir faire deux autres tomes...

Ces choix éditoriaux sont vraiment une plaie... Si l'auteur avait choisi de raconter toute son histoire en un seul tome, qui sait ? On aurait pu avoir un vrai bon roman. Là, on a juste une introduction.... Une introduction pas mal, certes, mais c'est tout... Et le comble, c'est que certains aspects du récit sont complètement passés sous silence : je pense notamment à la formation d'Ivy, que la phrase en couverture rendait très alléchante. "Née pour trahir et faite pour tuer" : je m'attendais à ce qu'on nous raconte le lavage de cerveau d'une petite fille, puis l'éveil de la conscience d'une adolescente qui apprend à se défaire du discours familial... A la place, on supporte les jérémiades d'une gamine qui franchement en a un peu marre des ordres que lui donnent son père et sa soeur, mais bon en même temps c'est la famille quoi.

L'aspect post-apocalyptique n'est pas très exploité (y a plus d'électrité, on va au marché, y a plus de voitures, y a plus de frigo, et point), et on ne sent pas vraiment le poids d'un gouvernement abusif. C'est un problème quand on passe après Hunger Games, Divergente, Promise... où ces points sont beaucoup mieux travaillés. On pourrait me rétorquer que ce n'est pas là l'important, que c'est la psychologie de l'héroïne qui compte ; sauf qu'elle est beaucoup trop simpliste...

Bref, bonne intention, mauvaise réalisation. Un moment de détente, mais qui ne vaut pas ce prix là.


Comment ratatiner les cauchemars
Comment ratatiner les cauchemars
par Catherine Leblanc
Edition : Album
Prix : EUR 11,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très bon album, 17 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment ratatiner les cauchemars (Album)
Un livre à la fois drôle et intelligent qui n'hésite pas à aborder la question frontalement sans bêtifier. Mon fils y a reconnu quelques uns de ses cauchemars (moi aussi !) et le feuillette longuement tout seul.


Cléofée - Tricoteuse de mots
Cléofée - Tricoteuse de mots
par Lili Pissenlit & Barbara Brun
Edition : Album

1.0 étoiles sur 5 J'ai détesté, mon fils aussi, 15 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cléofée - Tricoteuse de mots (Album)
Certes je m'attendais à une lecture poétique, mais dans la même lignée que "la grande fabrique de mots" par exemple. Là mon fils, pourtant habitué aux textes un peu mystérieux, a dit au bout de trois pages : "je ne comprends rien". Et il faut dire que pour ma part, si je comprenais, je n'étais absolument pas emballée... Morceaux choisis : "un matin, elle (Cleofee) avait tricoté pour un goret, pétri de suffisance, atteint de flatulences, une culotte en jersey d'onomatopées, oupsproutmmm..." ; "le lendemain, une pintade en balade, avait fait un détour pour un accessoire branché. Cléofée lui avait donc tricoté en torsade une écharpe de gasconnades, un rang d'exagerations, un rang de fanfaronnades" ; "et pour une chouette, une jupette tricotée de comptines burlesques... Une chouette qui pue qui pète qui prend son ... pour une trompette (sic)". Vous l'aurez compris, il vous faudra non seulement des connaissances en stylistique mais egalement en tricot pour aborder ce texte, parfois plus trivial que poétique ! Les petits sont sensibles à la poésie, mais là cela ne fonctionne pas. Et avec moi non plus.


Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires
Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires
par Charlotte Auzou
Edition : Broché
Prix : EUR 14,95

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le livre que je cherchais depuis longtemps !, 1 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires (Broché)
Les livres pour débutants en couture sont souvent soit trop compliqués et décourageants, soit trop simplistes. On a envie d'apprendre avec un vocabulaire accessible, mais on veut coudre des vêtements très vite pour se motiver ! Eh bien ce livre est tout simplement parfait pour cela. Sans aucune notion de couture, vous pourrez déjà créer un débardeur ravissant et portable ! Puis un sac, une robe, un short, une blouse... Jusqu'à une robe cintrée qui n'a rien à envier aux patrons qu'on trouve dans les magazines spécialisés. Les techniques sont expliquées pas à pas en première partie, puis les modèles sont présentés par ordre croissant de difficulté, et permettent d'intégrer progressivement les techniques mentionnées. Vous apprendrez ainsi petit à petit à faire des coutures anglaises, à coudre un biais visible, un biais invisible, un ourlet, une pince, une parmenture etc... Et les patrons sont fournis en taille réelle, du S au XL !


Kindle Paperwhite (6ème génération), Écran Haute Résolution 6" (15 cm) 212 ppp avec éclairage intégré et Wi-Fi
Kindle Paperwhite (6ème génération), Écran Haute Résolution 6" (15 cm) 212 ppp avec éclairage intégré et Wi-Fi
Prix : EUR 99,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ravie !, 21 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
J'avais la toute première version du Kindle (pas d'éclairage ni d'écran tactile), et je trouve que passer au Paperwhite vaut vraiment le coup ! J'apprécie beaucoup les nouvelles fonctionnalités (affichage du temps de lecture restant, déplacement dans le livre facilité, mémorisation des mots recherchés dans le dictionnaire pour les réviser...) ainsi que l'affichage des couvertures des livres. De plus, j'ai pu conserver mon ancienne housse de protection !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 17, 2015 10:57 AM CET


Idelice CO258 857A Verre Double Paroi à Soda ou Jus ou Cocktails avec Paille Intégrée Vert Citron 750 ml
Idelice CO258 857A Verre Double Paroi à Soda ou Jus ou Cocktails avec Paille Intégrée Vert Citron 750 ml

4.0 étoiles sur 5 Presque parfait, 15 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Bel aspect, jolie couleur, grande contenance. Malheureusement le "bec" pour boire n'est pas amovible et est difficile à nettoyer. Si on le ferme bien, on peut le transporter dans un sac sans qu'il y ait de fuite, mais je me suis déjà fait avoir en ne le fermant pas correctement et ce fut le déluge... donc maintenant j'évite !


Page : 1 | 2 | 3 | 4