Profil de Phil Good > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Phil Good
Classement des meilleurs critiques: 1.322.355
Votes utiles : 17

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Phil Good (Allier)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Ready to Die
Ready to Die
Prix : EUR 13,63

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Still alive & well !!!, 6 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready to Die (CD)
Une semaine après sa sortie, je me décide à attribuer 5 étoiles à cet album débordant d'énergie. Inutile de le comparer à Fun House ou Raw Power, nous sommes en 2013, c'est Ready to die et c'est déjà beaucoup...


The Next Day -Edition Deluxe digipack
The Next Day -Edition Deluxe digipack
Prix : EUR 16,12

7 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Aïe !!!, 15 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Next Day -Edition Deluxe digipack (CD)
Jamais je n'aurais pensé n'attribuer qu'une étoile à ce génie qu'est David Bowie... et bien voilà c'est fait, je trouve cet album totalement indigeste et j'envie ceux qui n'hésitent pas à lui décerner la note maximum, mais je n'ai malheureusement rien trouvé de réjouissant dans ce come back.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (17) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 26, 2013 8:23 PM CET


The Weirdness
The Weirdness
Prix : EUR 21,00

6 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rock pas mort!!!, 26 avril 2007
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Weirdness (CD)
Trente quatre ans de sommeil pour les Stooges depuis "Raw power", à l'exception de quatre morceaux inégaux sur le récent "Skull ring". Première constatation la pochette noire et la photo live du verso en noir et blanc

indiquent l'urgence. Pas de doute, on ira à l'essentiel! Dés "Trollin'", qui ouvre l'album, c'est le choc, le son est brut, percutant, trés rock. Les titres s'enchainent confirmant cette impression ("Atm", "My idea of fun").

Pas de morceau lent, bien qu'une petite baisse de régime semble intervenir au milieu de ce "Weirdness". Trés vite ce sentiment est balayé par un final

de haute volée ("Mexican guy", "Passing cloud", "I'm fried").

Inutile toutefois de vouloir comparer "Weirdness" avec le mythique et volcanique "Fun house", question d'époque.

Les fréres Ashton viennent de réparer trois decennies de silence sous l'oeil goguenard de l'Iguane. On attend la suite...


Page : 1