Profil de ladymarlene > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ladymarlene
Classement des meilleurs critiques: 99.088
Votes utiles : 7

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ladymarlene

Afficher :  
Page : 1
pixel
Un démocrate : Mick Jagger 1960-1969
Un démocrate : Mick Jagger 1960-1969
par François Bégaudeau
Edition : Poche
Prix : EUR 5,60

3.0 étoiles sur 5 Est ce lui ou nous ?, 22 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un démocrate : Mick Jagger 1960-1969 (Poche)
Est ce à lui ou à nous que nous reprochons d'avoir renoncé à la lutte ?

Est à lui ou à nous que nous reprochons son cynisme, son opportunisme, ses compromis avec le jeune homme incandescent capable de soulever les foules ?

Mick Jagger, révélateur intime de nos failles...le jugement est bien simple : ,nous serions nous mieux comportés si en 10 ans, le torrent du succès avait fait de nous un dieu pour certains et le diable pour d'autres, (le prince des ténèbres incarné) emportant brian jones dans son flux ? Si nous nous étions fait arrêter pour des accusations de drogue bidons ? Si notre véritable âme soeur (keith richards) avait sombré dans un océan de dope dont il n'est jamais réellement sorti ? Si pour finir, nos idéaux de révolution pacifique, (que les choses soient claires, il n'existe pas de révolution pacifique) s'était échoué un soir d'hiver en Californie ?

Nous ne savons pas. Alors, je suggère de lui foutre un peu la paix, au vieux diable. Et de s'en prendre à un autre..mac cartney par exemple.
Au passage, moi aussi, je sais tout sur mick jagger. Et certaines informations sont de la connerie pure.


Apathy for the Devil
Apathy for the Devil
par Nick Kent
Edition : Poche
Prix : EUR 11,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Tristes seventies...., 20 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apathy for the Devil (Poche)
L'auto dérision sauve pas mal de choses et le fait est que nick kent en a énormément.

Un triste constat des seventies et du mouvement punk. On a moyennement envie d'écouter "anarchy in the UK"' une fois refermée le bouquin. Et une chose est sure, si quelqu'un a envie de se droguer ensuite, c'est vraiment le dernier des cons. Aucune indulgence pour personne, et surtout aucune indulgence pour lui même. A l'opposé d'un keith richards qui dans "life" accuse tout le monde et rend tout le monde responsable de ses problèmes, nick kent ne s'épargne pas. Le plus réjouissant est qu'il finit par être heureux. A lire pour l'envers du décor.


Dance with the devil : L'histoire extraordinaire des Rolling Stones
Dance with the devil : L'histoire extraordinaire des Rolling Stones
par Stanley Booth
Edition : Broché
Prix : EUR 21,90

5.0 étoiles sur 5 Danse encore avec le diable...., 20 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dance with the devil : L'histoire extraordinaire des Rolling Stones (Broché)
Je me demande si ce livre n'est pas celui que je préfère au monde. Je l'ai déjà lu deux fois et je le relis une troisième, je ne peux absolument pas le lâcher.

Etonnant de voir à quel point les Stones croyaient à l'idéal hippie, à cette époque. Sans compter quelques passages vraiment très drôles (keith écroulé dans un fauteuil, une fille vient lui dire "keith, ils ont commencé" "ah ouais, dis leur qu'ils assurent" sans la moindre intention de bouger, l'enregistrement de "wilds horses" et "brown sugar dans un studio clandestin avec des glimmer twins bourrés comme des coings, mick embrassant keith devant une foule de rednecks qui déjà, ne les estimaient pas plus que ça...) et un style d'écriture sudiste (entendez à la rivers siddons ou pat conroy)touffue, flamboyante, qui colle aux doigts, au point qu'on n'a qu'une envie : trouver la faille spacio temportelle la plus proche et nous jeter dedans pour rejoindre cette bande de "Stones, recherchés morts ou vifs" et leur dire de ne surtout pas perdre ce qu'ils avaient à l'époque...qu'ils ont perdu à force de dope, de vanité et de cette gloire qui est bien "le deuil éclatant du bonheur dont parlait madame de staël.
Car outre l'effondrement des idéaux hippies, on prend conscience à quel point cette génération a été proche de tout changer. Et on pleure, (à l'intérieur ou à l'extérieur, comme on veut) sur les glimmer twins..car une chose est sure : ils s'aimaient sacrément à l'époque.

Bref, sautez le mur du jardin à la suite du tueur de minuit et suivez stanley booth dans sa folle aventure avec les rolling stones.


Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi
Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi
par Dominique Loreau
Edition : Broché
Prix : EUR 15,90

5.0 étoiles sur 5 Parfait., 10 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi (Broché)
La livraison était rapide, le produit quasiment neuf et le livre très interessant bien que parfois un peu condescendant et péremptoire. Il me semble exagéré de dire que qui n'aime pas le ménage n'aime pas sa vie....Mais comme toujours avec loreau, on peut en prendre et en laisser et adapter à notre vision de la vie.


J'arrête de râler ! Un livre précieux, un livre nécessaire
J'arrête de râler ! Un livre précieux, un livre nécessaire
par Christine Lewicki
Edition : Broché
Prix : EUR 11,90

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Sympa mais un peu irréaliste et moraliste., 12 janvier 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'arrête de râler ! Un livre précieux, un livre nécessaire (Broché)
Ce livre est certes utile mais cependant, il me parait un peu moraliste. Arrêter de raler, oui. Mais il ne faut ne jamais avoir eu d'ados pour s'imaginer que dire "je serais heureuse de passer un bon moment en famille" suffit à les faire bouger. Ils s'en tapent ! Cependant je suis d'accord que raler contre les retards de trains et d'avions est totalement improductif et sert surtout à ennuyer les autres passagers. La vie n'est pas ruinée car on est en retard....


Page : 1