undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo B01CP0MXG6 soldes montres soldes bijoux
Profil de Kiks > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Kiks
Classement des meilleurs critiques: 154.513
Votes utiles : 1155

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Kiks (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
The Puppet Company - Tête de Loup - Marionnette à Mains 38 cm
The Puppet Company - Tête de Loup - Marionnette à Mains 38 cm

5.0 étoiles sur 5 Épatant!, 23 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Puppet Company - Tête de Loup - Marionnette à Mains 38 cm (Jouet)
Ma fille adore les loups et tout ce qui les concerne (le parc des loups du Gévaudan vaut le détour!). J'ai commandé cet article à tout hasard... Ma fille ne s'en sépare plus. La tête est vraiment de belle taille et, sans atteindre les proportions réelles, est juste à la taille idéale pour en faire un bon compagnon de jeu. La très bonne qualité et la douceur de la fourrure permettent de faire d'interminables câlins à son loup préféré avant de s'endormir, le soir sur l'oreiller.


La consolante
La consolante
par Anna Gavalda
Edition : Poche
Prix : EUR 8,60

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Éprouvant !, 23 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La consolante (Poche)
Il est en général inutile de rajouter un commentaire sur un live qui en a déjà reçu autant, mais ce livre est tellement mauvais que, dans l'intérêt des lecteurs futurs, je me sens dans l'obligation de contribuer à faire descendre la note générale. Comme beaucoup d'autres commentateurs, je ne suis pas parvenu à terminer ce livre et je l'ai laissé tomber au chapitre 9. Comme parfaitement décrit dans la majorité des commentaires, le style est aberrant, mélangeant en permanence les personnages, les situations, le présent et le passé, et ce jusqu'à plusieurs fois sur une seule et même page sans rien faire pour aider le lecteur à s'y retrouver. Il faut effectivement souvent relire le début d'un paragraphe afin d'arriver à comprendre de quoi et de qui parle l'auteur. Dans certains cas et avec la meilleure volonté du monde, il est même impossible de comprendre la situation décrite et le lecteur doit se résoudre à passer son tour et à espérer que les phrases suivantes vont apporter un peu de lumière à ces ténèbres littéraires!
Aussi désagréable que soit ce style, ce n'est pourtant pas le point le plus négatif de ce livre... Comme également signalé par beaucoup de lecteurs, l'absence de sujet dans la majorité des phrases, qui se limitent méme souvent à un simple verbe (!), est terriblement difficile à supporter. Bien sûr, chaque auteur est libre d'adapter ses phrases à ses propres sentiments, mais cela doit tout de même se faire dans le respect de la langue (et par là même le respect du lecteur). Ainsi, le chapitre 9 commence par trois pleines pages de verbes sans sujet ni autres élément pourtant indispensables à une phrase normale. Cela ressemble plus à une interminable et ennuyeuse liste d'épicerie qu'à un roman où l'auteur essaie de faire passer un message. Après avoir malgré tout réussi à surmonter l'épreuve des huit premiers chapitres, c'était trop, j'ai craqué.


Vie et mort de la jeune fille blonde
Vie et mort de la jeune fille blonde
par Philippe Jaenada
Edition : Poche

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Décevant, 21 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vie et mort de la jeune fille blonde (Poche)
Ayant bien aimé le "chameau sauvage" et son style assez décoiffant, je me suis plongé dans la lecture de cette jeune fille blonde avec l'agréable conviction d'y retrouver les mêmes personnages attachants, les mêmes situations décalées et le même humour. Comme dans le "chameau", les premiers chapitres sont assez longs à se mettre en place mais par la suite, et contrairement au "chameau", le rythme ne s'améliore malheureusement pas. La narration accummule une série d'inutiles clichés et le scénario reste d'une platitude navrante. Même le dénouement, qui a l'ambition évidente d'être un coup de théatre, ne parvient pas à sauver cette histoire dont les personnages sont totalement insipides et les situations finalement assez banales malgré quelques anecdotes rocambolesques (telle celle de l'hôtel à New-York) dont l'humour frise le ridicule et tombe totalement à plat. Je ne suis maintenant plus si sûr d'avoir envie de lire les autres livres de l'auteur...


Sigma Objectif 8-16 mm F4,5-56 DC HSM - Monture Canon
Sigma Objectif 8-16 mm F4,5-56 DC HSM - Monture Canon
Proposé par fenicefoto
Prix : EUR 616,97

19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour 2mm de moins, 18 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sigma Objectif 8-16 mm F4,5-56 DC HSM - Monture Canon (Appareils électroniques)
À la recherche d'un ultra grand angle, j'ai longuement hésité entre celui-ci et le Canon 10-22, essentiellement à cause du poids de l'objectif (le Canon est beaucoup plus léger, ce qui peut avoit une certaine importance lorsque l'on doit transporter plusieurs objectifs sur son épaule...) mais aussi à cause de la différence de seulement 2mm qui ne me paraissait pas majeure. J'ai finalement opté pour le Sigma et suis enchanté de cette décision car ces 2mm font justement la force de cet objectif. À la pratique, la différence de champ entre une focale de 10mm et une focale de 8mm est en fait beaucoup plus importante que ne le laisseraient supposer ces 2 petits mm (la croissance est exponentielle), et offre l'accès à un nouveau domaine photographique à explorer.
Le Sigma 8-16 est apparemment le seul objectif du marché à offrir cette plage de focale extrême tout en maintenant une superbe qualité d'image et pratiquement pas de distorsion. Et tant pis pour le poids.


Canon EOS 60D Appareil photo numérique Reflex 18 Mpix Boîtier nu Noir
Canon EOS 60D Appareil photo numérique Reflex 18 Mpix Boîtier nu Noir

69 internautes sur 86 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une étrange niche, 25 septembre 2010
Déjà (heureux)propriétaire d'un 7D, j'ai eu la chance de pouvoir manipuler le nouveau et très attendu 60D avant sa disponibilité officielle sur le marché. C'est sans aucun doute un excellent appareil mais je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi Canon a sorti cet appareil là, après avoir fait attendre ses clients pendant plus d'un an. La niche technique dans laquelle Canon a tenté d 'insérer cet appareil, à mon humble avis, n'existe pas, et le 60D ressemble beaucoup plus à une simple opération marketing plutôt qu'à une réelle avancée technique.

Les caractéristiques techniques sont très proches de celles du 50D, avec quatre différences essentielles qui ne vont pas forcément dans la bonne direction: i) Le boitier est en résine (alliage de magnésium pour le 50D), ce qui le rend plus léger mais peut aussi réduire sa résistance aux chocs et aux éléments extérieurs, ii) le viseur est orientable, ce qui peut être relativement utile à certains photographes dans certaines conditions trés particulières, mais qui, à mon avis, est totalement inutile dans la grande majorité des cas, et peut aussi poser des problêmes de fragilité excessive, iii) il offre la vidéo HD avec possibilité de réglage du son (mais toujours pas d'autofocus), et iv) la carte mémoire est une SD plutôt qu'une CF (est-ce vraiment un avantage, à part le gain de place?).

Au niveau ergonomie, le 60D est également très proche du 50D, mais le joystick du panneau arrière a été remplacé par une molette incluse à l'intérieur de l'autre large molette de réglage. Je suppose que ce changement a été fait pour simplifier le panneau arrière et faciliter les manipulations mais j'ai personnellement trouvé la manipulation de cette molette intérieure beaucoup plus délicate que le joystick (qui est aussi présent sur le 7D) et sujette à erreurs de manipulation avec la molette externe (tout dépend peut être en fait de la grosseur des doigts du photographe).

Au total, un appareil techniquement au point (d'où les 4 étoiles) mais qui ne peut réellement concurrencer aucun des autres Canon existant déjà dans la même catégorie. Au contraire, je ne vois vraiment pas l'avantage d'acheter cet appareil alors qu'il est proposé pratiquement au même prix que le 7D qui lui est très largement supérieur (boitier en alliage tropicalisé, double capteur, rafales de 8 images/s au lieu de 5 images/s, 19 points AF au lieu de 9, pour ne citer que les principales différences).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 16, 2012 4:55 PM MEST


Canon EOS 7D Appareil photo numérique Reflex 18 Mpix Kit Objectif 15-85mm IS Noir
Canon EOS 7D Appareil photo numérique Reflex 18 Mpix Kit Objectif 15-85mm IS Noir

56 internautes sur 58 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Avocat du Diable, 7 août 2010
Comme le disent 99% des commentaires autour du monde, cet appareil est fantastique et ne sera probablement pas détrôné avant longtemps. Je l'utilise depuis 4 mois et n'ai pas encore épuisé ses possibilités. Toutefois, rien n'est jamais parfait et, puisqu'il est inutile de rappeler les immenses qualités du 7D qui sont largement décrites dans les commentaires du site (qualité des images, rapidité du capteur, sensibilité aux basses lumières, autofocus performant, etc, etc), je me contenterai de jouer le rôle de l'avocat du diable et de souligner seulement les quelques rares défauts/problêmes que j'ai pu découvrir durant ces quatre mois de bonheur.

Le premier et le plus sérieux à mon avis, c'est qu'en hautes lumières (ce qui ne manque pas, en été...) et en mode de mesure autre que "spot", le 7D a une nette tendance à surexposer. À de nombreuses reprises, j'ai constaté qu'une diminution de 2/3 a 1 etait nécessaire pour obtenir une meilleure exposition. Impression confirmée par des essais de 3 prises de vue consécutives en mode rafale et en "bracketing" de -2/3 à +2/3, donnant comme meilleure image celle à -2/3. Ce problême n'apparait pas (ou du moins est bien moins évident) en basses et moyennes lumières. Pour compenser, il suffit de légérement réduire l'exposition ou bien d'utiliser le mode "spot". Mais bien sûr, ça n'est pas toujours possible en cas de photo "surprise". Attention donc aux photos de plage et équivalent.

En second, j'ai regretté l'absence d'autofocus dans le mode vidéo. La qualité de la vidéo en haute définition est réellement excellente et peut se comparer à celle d'autres caméras HD sans rougir. Mais malheureusement, l'autofocus ne fonctionne pas en mode vidéo (à moins qu'il n'y ait une réglage ou un schmilblick quelconque que je n'ai pas encore pu trouver dans la jungle des capacités de cet appareil). Donc, quand on prend une vidéo, il faut préregler la mise au point sur le sujet à filmer et ne plus modifier la distance de prise de vue au risque d'avoir des images HD mais totalement floues, paradoxe assez frustrant!!. Bien sûr, on peut aussi tenter d'ajuster la mise au point en mode manuel, mais tourner la bague de mise au point ainsi que celle du zoom, tout en maintenant l'appareil des deux mains vu que le viseur est déconnecté et que l'on doit utiliser l'écran de contrôle... mission pratiquement impossible. J'ai un superbe film HD de ma fille courant sur une magnifique plage sans fin, très net quand elle passe prés de moi, mais totalement flou au départ et à l'arrivée!

Ensuite, en utilisant l'objectif 15-85 (excellent par ailleurs) en focale minimale, on frise le vignettage, qui devient évident lorsque l'on ajoute un filtre. Surtout lorsque, comme je le fais souvent, on utilise un filtre polarisant dont la monture est nettement plus large que celle d'autres filtres. Ce problême peut bien sûr être réglé par un léger recadrage sur l'ordinateur, mais il mérite tout de même d'être signalé.

Comme l'a également remarqué un autre internaute, l'autofocus, bien que très performamt, est parfois sujet à des hésitations dans certains cas particuliers où de nombreux plans se superposent en profondeur, et l'on observe dans le viseur une certaine "valse" des points d'autofocus qui hésitent à porter leur choix sur l'un ou sur l'autre d'entre eux. Celà peut retarder la mise au point et éventuellement faire rater une photo "surprise".

Comme l'a aussi remarqué un autre internaute, la molette de sélection des programmes/priorités est peut être un peu trop facile à manipuler et comme lui, je me suis de temps en temps retrouvé en mode priorité vitesse alors que je pensais être en mode auto ou en mode priorité ouverture, ou vice-versa. Il peut être frustrant d'avoir raté une photo pour un problême aussi "bête" que celui là.

Enfin et pour terminer, il faut noter la consommation effrénée de pixels. En mode photo, on peut gérer assez facilement car l'épuisement de la carte mémoire reste sous contrôle visuel mais en mode vidéo où l'attention du photographe est captée par d'autres impératifs, l'épuisement de la carte peut survenir au plus mauvais moment si elle n'a pas été prévue. Je me suis ainsi retrouvé en rupture de mémoire (sur une carte de 16GO!!!) lors de la prise d'une vidéo que j'aurais préféré conserver. Bien sûr, la consommation dépend de la qualité de l'image et l'on ne peut donc pas s'en plaindre, mais c'est un détail que l'on oublie facilement dans le feu de l'action.

Au total, je confirme mes 5 étoiles et mon bonheur total d'être l'heureux propriétaire d'un Canon 7D.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 11, 2011 3:54 PM CET


A la recherche du temps perdu, tome 1 : Du Côté de chez Swann
A la recherche du temps perdu, tome 1 : Du Côté de chez Swann
par Marcel Proust
Edition : Broché
Prix : EUR 7,70

42 internautes sur 54 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Adieu aux jeunes filles en fleur, 20 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : A la recherche du temps perdu, tome 1 : Du Côté de chez Swann (Broché)
Longtemps j'ai hésité, angoissé par la réputation de Proust, à ouvrir l'un de ses livres, mais je parvins un jour à surmonter cette appréhension qui me semblait injuste et semblait vouloir me priver de l'un des chefs d'oeuvre célébrés de la littérature française puis, ayant entamé la lecture de ce premier tome de la recherche du temps perdu, je me surpris à relire jusqu'à quatre ou cinq fois de suite certaines de ces fameuses phrases où l'envolée lyrique de l'auteur semble n'avoir plus de limites que l'infini, mais loin de le faire pour savourer à sa juste valeur la musicalité de ces phrases justement célébrée par André Gide, je ne le fis en fait que pour parvenir à comprendre le sens de ces phrases dans lesquelles, étant enfin parvenu au début de la phrase suivante, j'avais malheureusement oublié le début de la précédente, ce qui rendait l'assimilation du texte si ardue qu'il me devenait difficile de pouvoir, ce qui est pourtant le but avoué de l'auteur, me laisser aller rêver dans le doux coton de mes souvenirs d'enfance qui, s'ils remontèrent en effet parfois, au cours de cette lecture, à la surface de ma mémoire défaillante d'adulte, ne le firent toutefois qu'avec une frustrante fugacité et ne purent jamais m'apporter la pleine jouissance que j'étais en droit d'attendre de ce moment si longtemps espéré, mais ce n'est pourtant qu'en lisant le dernier mot de la dernière page que je pris la décision, qui peut-être un jour verra une décision différente prendre la relève, si le traumatisme de la première lecture peut toutefois trouver une issue favorable et s'effacer de ma mémoire, de ne pas acheter le deuxième tome et de me priver volontairement de cette ombre des jeunes filles en fleurs où pourtant l'auteur promet tant de délices à ses lecteurs.
PS: Tout ceci dit sans malice, tout en reconnaissant le talent de Proust.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 28, 2011 2:35 AM MEST


Canon EF Objectif à  Zoom 24 / 105 mm f/4.0 L IS USM
Canon EF Objectif à  Zoom 24 / 105 mm f/4.0 L IS USM
Proposé par E&E home
Prix : EUR 787,00

56 internautes sur 64 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour quelques Euros de plus, 13 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Canon EF Objectif à  Zoom 24 / 105 mm f/4.0 L IS USM (Appareils électroniques)
Si la perfection existe en ce monde, cet objectif en fait partie. Au sein de la pléthore d'objectifs existant sur le marché, celui ci est le seul à offrir tout ce dont le photographe exigeant peut rêver: extrême robustesse, plage de focale à pratiquement tout faire (hormis cas très particuliers), relatives légèreté et compacité, stabilisateur d'image très efficace, autofocus rapide et silencieux, fiabilité totale, et bien entendu une qualité d'image qu'il sera difficile d'améliorer encore dans de futurs objectifs. Bien sûr, le prix est assez élevé mais, comme le suggère un autre internaute, il vaut mieux économiser sur le boitier plutôt que sur l'objectif (je l'utilise sur l'excellent 40D qui coûte moitié moins que le 5D et beaucoup moins que le 50D, ce qui couvre largement la différence de prix). Pour quelques Euros de plus, c'est un objectif que vous garderez probablement votre vie durant.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 21, 2012 5:43 PM MEST


Sanyo CG9 Caméscope Xacti 9 Mo Noir
Sanyo CG9 Caméscope Xacti 9 Mo Noir

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une bonne surprise, 13 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sanyo CG9 Caméscope Xacti 9 Mo Noir (Appareil-photos)
À ce prix là (difficile de trouver moins cher, à part dans le très bas de gamme) et après avoir lu quelques évaluations pas très flatteuses, j'étais un peu inquiet avant de recevoir mon CG9. Heureuse surprise, la qualité est au rendez-vous. Ce n'est bien sûr pas de la haute définition, mais la qualité d'image est excellente, surtout pour un utilisateur qui vient de l'analogue. Même sur très grand écran, la fluidité, la netteté et les couleurs sont tout à fait satisfaisantes. Très léger et compact, offrant un zoom optique assez raisonnable (x5), de construction assez robuste, simple d'utilisation tout en offrant malgré tout des possibilités de montage (collage ou non des scènes successives par exemple), ce caméscope a tout pour séduire en utilisation familiale.


Canon - EOS 50D - Appareil photo reflex numérique (Boîtier nu) - 15 Mpix - sortie HDMI
Canon - EOS 50D - Appareil photo reflex numérique (Boîtier nu) - 15 Mpix - sortie HDMI

121 internautes sur 128 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un petit bijou, 29 octobre 2008
Le 50D ressemble comme un frère au 40D, avec toutefois deux différences majeures: le capteur atteint maintenant 15 Megapixels et permet de pousser la sensibilté jusqu'à 12800 ISO!! Bénéficiant également d'une réduction du bruit assez efficace, ce capteur ouvre à l'amateur de nouveaux horizons dans la photo de nuit. Ensuite, le processeur est le Digic 4, dernier né de Canon (et qui équipe aussi le tout nouveau EOS 5D Mark II), qui annonce des performances supérieures à celui de (excusez du peu) l'EOS 1Ds Mark III ("seulement" équipé du Digic 3, en duo il est vrai), "LA" référence en matière de photographie numérique!!
Les autres innovations sont toujours bonnes à prendre mais sont toutefois plus anecdotiques: la prise de vue en rafale atteint maintenant 90 images au lieu de 75, la visée par l'écran est maintenant continue (et non plus interrompue lors de l'autofocus) and offre un système de détection des visages, un contrôle automatique de correction de brillance, et une sortie HDMI. Pour le reste, les qualités certaines déjà offertes par le 40D sont toujours présentes: boitier en alliage, grand écran 3 pouces, rafales de plus de 6 images/seconde, possibilité de format RAW et sRAW (qui permet la qualité du RAW tout en réduisant de moitié le poids des dossiers), système de nettoyage du capteur, prix toujours raisonable par rapport à la série "pro".
La seule différence vraiment significative avec le nouveau 5D Mark II de la série "pro" est le capteur (24x36 pour le 5D), mais à un prix près de deux fois inférieur!! De toutes façons et encore une fois, avec ses 15 Megapixels, cette différence de format ne prend d'importance que dans les gigantesques aggrandissements utilisés dans la publicité et ne sera jamais un handicap pour l'amateur.
Pour ceux qui possèdent déjà l'excellent 40D, les nouveautés du 50D ne seront sans doute pas suffisantes pour motiver ce nouvel investissement. Mais pour les autres, le 50D est un appareil idéal pour débuter dans le monde de la photographie (semi)professionnelle à un prix abordable.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 5, 2010 3:40 PM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8