undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Shyamaberg > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Shyamaberg
Classement des meilleurs critiques: 155.433
Votes utiles : 15

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Shyamaberg

Afficher :  
Page : 1
pixel
The Astonishing
The Astonishing
Prix : EUR 9,98

12 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Allez ! 5 étoiles parce que..., 29 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Astonishing (CD)
5 étoiles parce que cet album m'a vraiment étonné ! Et ça faisait longtemps que ce groupe ne l'avait pas fait :

Il faut avouer que depuis 'Ocatvarium, Dream Theater est resté beaucoup dans les mêmes habitudes de composition. Avec The Astonishing, je peux vraiment dire qu'ils ont pris un risque, car ils perturbent nos habitudes de structures. Ne vous attendez pas à des pistes longues avec couplets, refrains, et instrumentales sans fin. Il vous faudra plusieurs écoutes pour comprendre, voir accepter le parti pris des musiciens pendant près de 2h15 de musique !

5 étoiles aussi parce que John Petrucci est le guitariste qui m'a donné envie de jouer de la guitare avec "Images and Words" et "Metropolis Part2". Dans cet album, Petrucci brille comme il n'a plus brillé depuis une bonne dizaine d'années (à mon humble avis). Mention spéciale à "A New Beginning" :
Ici, pas de remplissage inutile, pas de démonstration de force qui viendrait détourner notre attention. Que ce qu'il faut, et bien senti. Le touché de Petrucci a rarement été aussi fluide, mélodique, libéré, et "groovy" !

Encore une fois, des émotions surprenantes m'ont traversées aux écoutes de cet album. Parfois des négatives, parfois même du rejet !
- Oui la structure de l'album et des pistes peut-être déconcertante.
- Oui certaines chansons peuvent vous paraître mielleuses et même carrément kitch : ATTENTION ON EST DANS DE LA COMEDIE MUSICALE ICI ! Si vous n'aimez pas ça, l'expérience pourra être douloureuse, car on se croirait dans du Walt Disney parfois.
- Oui il y a beaucoup beaucoup de chant (belle preuve de confiance du groupe envers James Labrie qui a tout un opéra sur les épaules).
- Et oui il y a beaucoup de ballades et de mid tempo qui traversent cette épopée musicale.
Donc je comprends certains "fans" outrés par l'album ; mais il y a un tel travail sur la musique et sur la production que je leur tire mon chapeau pour être allé au bout de leur idée avec joie et plaisir (ça se sent !).

Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas hoché de la tête de manière incontrôlable sur la musique de Dream Theater, que je n'avais pas souri, ri, même pleuré (je l'avoue à un moment) !
Ce n'est qu'après l'avoir écouté et assimilé dans son ensemble que votre perception de l'album va évoluer constamment, et pour le meilleur je pense. C'est en tout cas ce qui s'est produit pour moi dans cette expérience.

A vous maintenant !! Parce que personne ne peut prédire à l'avance comment vous vous allez vivre ça ! Pour moi, du bon prog vous attend ! ENJOY !! ;-)
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 20, 2016 3:06 PM CET


Double Exposure
Double Exposure
Prix : EUR 11,13

5.0 étoiles sur 5 Superbe découverte !, 20 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Double Exposure (CD)
Groupe que j'ai découvert après avoir entendu leur chanteur sur une chanson d'Axel Rudi Pell, "Strong as a Rock". A cette écoute, la première chose que je me suis dite c'est : "Waow ! J'ai cru que c'était Freddie Mercury au chant !" En effet, en plus d'avoir une technique et une force incroyable, le bonhomme a un timbre très proche du regretté chanteur de Queen. Son nom, Johnny Gioeli (à retenir).
C'est en tapant ce nom sur internet et en trouvant les divers projets auxquels il a participé que je suis tombé sur cet album d'Hardline.

Et quelle claque !!
"Double Eclipse", sans réinventer le genre, montre qu'il le maîtrise parfaitement en nous sortant des chansons toutes extrêmement efficaces. Que ce soit les riffs de guitare, ou le chant, tout fait mouche !
Dans les musiciens, pas n'importe qui puisqu'on peut apercevoir Neal Schon ou Deen Castronovo, membres du groupe Journey, et qui ont collaboré avec des grands du style. Ceci explique peut-être cela.

Bref, inutile d'épiloguer des heures sur cet album (réputé comme étant le meilleur du groupe) : si vous aimez le hard rock (plutôt hard rock fm), des bon gros riffs de guitares qui déménagent, des refrains entraînants et puissants scandés par un chanteur d'exception, tout ça dans une très bonne production, vous pouvez vous procurer cet album les yeux fermés ! ENJOY !!!


Epicloud - Edition Limitée (Digipack 2 CD)
Epicloud - Edition Limitée (Digipack 2 CD)
Prix : EUR 21,69

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un album Pop, mais bien de Devin Townsend !!, 18 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Epicloud - Edition Limitée (Digipack 2 CD) (CD)
Pour commencer, il est probable que les fans de l'époque Strapping Young Lad de Townsend ne trouvent pas leur compte dans cet album certes plus simple, plus direct et plus pop que les précédents. Le compositeur avait prévenu son public que cet album utiliserait des structures plus basiques inspirées de la variété.

Mais rassurez vous, la pâte du maître est bien présente et la performance vocale du canadien est toujours aussi époustouflante (mention spéciale à la reprise magistrale de "Kingdom", initialement présente dans l'album Physicist).
La production est énorme, comme d'habitude ; ça sonne lourd, ça sonne gros et large, bref le titre Epicloud est mérité. (le titre "Grace" fera vibrer les murs de votre maison!).
Certains pourront reprocher un aspect kitch ou même parfois "cul-cul" de certaines thématiques de chansons ou certaines mélodies, mais dans l'interprétation puissante de Townsend et ses arrangements, ces idées qui pourraient nous paraître naïves prennent un second souffle et sont pleinement assumées, à l'image de ce NEVER FEAR LOVE!!! puissamment scandé dans "Grace".
Un album très très positif donc mais n'oublions pas que chaque album de Townsend est représentatif de son état d'esprit souvent très changeant. Etant toujours honnête par rapport à ça, l'intérêt de son oeuvre globale est pour moi toujours grandissante.

Mais j'en oublie presque de parler du second cd, Epiclouder, présent dans ce Digipack ! Si votre question est : est-ce que je prends le Digipack ou un seul cd me suffit ? - N'hésitez plus !! Le deuxième cd est excellent et possède des perles ! C'est une véritable démonstration de la virtuosité de ce musicien déjanté qui nous fait voyager dans plusieurs couleurs très différentes : pop des années 80-90, vieux rock'n roll, metal lourd complexe et épique à la Ziltoid, country, etc... Si Devin Towsnend a présenté ce cd comme des démos en plus, je vous garantie que la qualité des chansons ainsi que la production font bien de ce cd un album à part entière. Il clôture l'expérience Epicloud à merveille et devient ainsi indissociable du premier cd !

Désolé pour ce commentaire long... En bref, un album simple en apparence qui ne plaira pas à tout le monde, mais la maîtrise de cet artiste génial est indéniable ; et franchement fournir 23 chansons (13 d'Epicloud et 10 d'Epiclouder) comme ça en même temps pour ce prix c'est un vrai cadeau !!

Longue vie à Devin Townsend !!!!


Page : 1